Aller au contenu

sigismond6

Membre
  • Contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de sigismond6

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 26/12/1953

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. sigismond6

    Radiesthésie et lithothérapie

    Cher monsieur, vous êtes la dernière personne à qui je réponds sur ce site ayant été "averti" je ne sais pas encore pourquoi par un des modérateurs du site. Je m'appelle Sigismond, vous trouverez mon site et mes coordonnées sur Google, je me ferai un plaisir de vous répondre. Amicalement A très bientôt et bonne soirée. Sigismond
  2. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    On peux être pour ou contre les activités ésotériques, dire que les gens qui y font appel sont des cons, que les "voyants" sont tous des charlatans ou des manipulateurs, néanmoins les faits sont là. Certains d'entre vous ne se rendent pas compte de l'extrême solitude ou désespoir de certaines personnes. C'est à ce niveau la que je voulais placer le débat sur "le rôle social du voyant". Amicalement Sigismond
  3. sigismond6

    Radiesthésie et lithothérapie

    Le cristal de roche se trouve facilement, très peu cher , et puissant amplificateur énergétique
  4. Je crois fondamentalement aux soins alternatifs à notre protocole médical actuel. La lithothérapie est utilisée depuis près de 5 000 ans par les chinois. J' aimerai connaitre vos expériences sur le sujet. Amicalement
  5. sigismond6

    LITHOTHERAPIE ET CHAKRA

    Les pierres génèrent des énergies subtiles, utilisées en Asie depuis plus de 5000 ans, pour leur vertu thérapeutique. Pour leur utilisation deux philosophies s’affrontent : • l’approche encyclopédique qui consiste à recenser les pierres par rapport à leur bienfait observé ou supposé (il suffit alors de se procurer les pierres), • l’approche radiesthésique, que je pratique, qui consiste à choisir avec un pendule et un support (photo) la ou les pierres qui correspondent au symptôme identifié. La ou les pierres sont ensuite portées par la personne en bijou ou dans un emballage spécifique pour que les énergies se déploient et fassent leur œuvre. Elles sont ensuite au cas par cas rechargées pour conserver toutes leur propriété. Cette technique ne se substitue en aucun cas, à l’éventuel protocole mis en place. J’utilise ces pierres pour libérer les Chakras. Les chakras sont 7 disques situés sur le vaisseau gouverneur (VG) qui est un méridien fondamental en médecine chinoise. La médecine chinoise traditionnelle se base sur un modèle voisin du corps humain comme système d'énergie traversé par des vaisseaux et des points, ceux utilisés par l'acupuncture. Chaque chakra correspond à un point précis de ce méridien et à des actions sur les fonctions des divers organes lui correspondant. Ainsi : • Le 1er chakra, « chakra de la racine » correspond au point n° 3 du vaisseau conception (VC). Il est en lien avec le métabolisme, le système lymphatique et la vessie. Il est lié aux glandes surrénales. • Le deuxième chakra est le hara (VC n° 6), le centre de l’énergie. Il est en lien avec les reins, l’appareil reproducteur, les intestins et le système immunitaire. Point maître du foyer inférieur, il régit l’activité des ovaires et des testicules (les gonades). • Le troisième chakra, le plexus solaire (VC n° 12), est relié au pancréas. Il a une action sur le foie et la vésicule biliaire ainsi que sur le système digestif (estomac). Point maître du foyer médian. • Le quatrième chakra, « chakra du cœur » (VC n° 17), est en lien avec le cœur, le système circulatoire les poumons et le thymus. Le lien avec le thymus est important pour le travail avec les enfants car cette glande s’atrophie rapidement avec l’âge, il a pour fonction la production des lymphocytes au début de la vie. Point maître du foyer supérieur. • Le cinquième chakra, « chakra de la gorge » (VC n° 22), est le centre du système respiratoire, en lien avec le fonctionnement de la glande thyroïde. Il est important pour le fonctionnement du cou, de la voix et des mains. • Le sixième chakra, le troisième œil, situé sur le vaisseau gouverneur (VG) est le seul chakra qui n’a pas de point de correspondance avec les points du vaisseau gouverneur. Cependant il est en lien avec l’hypophyse, et soutient la fonction des yeux et du système nerveux. • Le septième chakra, « chakra coronal ou du ciel» (VG n° 20), est en lien avec la glande pinéale (épiphyse). Son action porte sur l’activité du cortex cérébral, il a une action importante sur la circulation de l’énergie dans le corps et sur les activités intellectuelles, la concentration et la mémoire. Il harmonise l’énergie yang du corps.
  6. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    Les pierres libèrent nos chakras http://fr.wikipedia.org/wiki/Chakra@[twitter]voyantsigismond' class="bbc_url">@voyantsigismond' class="bbc_url">@[twitter]voyantsigismond
  7. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    Voila l'article en question LE ROLE SOCIAL DU VOYANT par KAMINA BROCHKA Le fait d'annoncer des événements futurs confère au voyant un certain prestige, mais surtout une grande responsabilité. Celui qui l'interroge attend une réponse à ses questions, à ses préoccupations et parfois à ses angoisses. Cette réponse va influencer et cette influence doit s'exercer toujours dans le bon sens. Il ne s'agit pas de répondre en fonction des désirs du consultant, même si celui-ci n'est venu que pour entendre ce qui lui convient. Le voyant doit loyalement exprimer ce qu'il voit et ce qu'il ressent. Encore faut-il qu'il soit compétent, qu'il sache s'exprimer clairement, qu'il ne se contente pas de prédire, mais qu'il ait le désir d'apporter son aide. Pour la personne qui subit une solitude, que celle-ci soit totale ou seulement morale, le voyant devient le confident, celui à qui il est possible de parler de soi, celui qui sait écouter et rassurer. Il ne faut surtout pas la décevoir, car ce serait la rejeter dans une situation aggravée qui lui ferait courir davantage de risques. Dès le moyen-age, une réponse avait été donnée à ces situations dont certaines confinent au désespoir. L'église, autorité la plus reconnue et respectée, savait que les gens se sentaient seuls car il leur était difficile de communiquer librement avec les autres, par crainte qu'ils retirent une supériorité ou des profits des faiblesses avouées. Elle savait aussi que beaucoup se culpabilisaient et ne parvenaient plus à retrouver la confiance en eux-mêmes, la sérénité et le dynamisme. Alors l'église avait imaginé une psychothérapie qui s'appelle la confession. Le prêtre savait écouter, répondre et conseiller. Enfin, il rassurait celui qui se culpabilisait en effaçant ses fautes, à condition qu'un effort soit accompli (la pénitence) pour repartir à zéro dans de bonnes directions. Notre vingtième siècle n'a rien arrangé. Malgré les agitations, les précipitations et les tumultes de la vie quotidienne, malgré les foules et les cohues, malgré l'existence d'une multitude de moyens de communication, bien des gens se sentent seuls, isolés et ignorés. Aujourd'hui, autant qu'au moyen-age, c'est une société d'égoïsme, d'exploitation de l'autre et de violence qui fait se développer la prudence et la méfiance jusqu'au manque de confidence en soi. Pour de multiples raisons, les pratiques religieuses de nos ancêtres n'ont plus cours ou sont plus rares. Les besoins profonds restent identiques et nos contemporains se tournent vers le Psychologue ou Voyant qui, déjà, possède une renommée justifiée depuis les époques les plus lointaines et dans toutes les régions du globe. COMPETENCE ET SINCERITE Lorsqu'une personne pénètre dans un cabinet de voyance, il doit se créer une atmosphère qui se détend au fur et à mesure que se déroule la consultation. Dès les premiers instants le "véritable voyant" ressent comme une image psychique de cette personne qu'il se garde bien d'interroger. Faire parler le consultant est ce dont il se méfie, car c'est l'attitude du voyant qui n'a rien à dire. Cette "voyance directe", qui est ressenti, va être complétée par un support qui peut être les cartes, le tarot, la boule de cristal ou tout autre. Parfois, certains ont besoin d'entendre parler de leur passé, pour que s'instaure la confiance nécessaire. Dans ce cas, il convient de ne pas s'y attarder. Le consultant n'est pas venu pour cela. Son passé, il le connaît et il est bon de ne l'évoquer que pour éclairer l'avenir. Ensuite, c'est la consultation profonde à laquelle il faut consacrer tout le temps nécessaire pour traiter tous les sujets de préoccupation : santé, profession, amour, famille, études, etc... Faire comprendre à l'autre qu'il reste trop longtemps serait affaiblir sa confiance et les possibilités de l'aider. Le voyant doit connaître les limites de sa compétence et ne pas vouloir se dépasser en annonçant, par exemple, chaque fois des dates précises, alors qu'il doit savoir que la voyance ne maîtrise pas le temps. Il doit maîtriser ses intuitions et sa médiumnité, ainsi que le support qu'il utilise. Ce support lui révèle des symboles qui sont à interpréter. Une fausse interprétation entraîne une prédiction fausse alors que la voyance pouvait être juste. Compétence et sincérité : deux qualités indispensables qui apportent au consultant un apaisement certain, quelle que soit sa situation, car, inconsciemment, il s'en rend compte. Il est évident qu'acquérir la compétence nécessite "un vécu" et "un travail" permanent pour maîtriser cette intuition qui peut être qualifiée de médiumnité et qui jaillit spontanément, puis qui se fixe et se développe par l'utilisation d'un support. Celui-ci, quel qu'il soit, nécessite un travail technique qui s'ajoute à une mise en condition par un état de sérénité psychique et physique. EXPRIMER SA SINCERITE C'est seulement lorsque sa compétence donne au voyant la possibilité de dire ce qu'il "voit" et ce qu'il "ressent", que vient le moment où il utilisera sa psychologie. Il ne s'agit pas d'une psychologie universitaire, mais d'une psychologie pratique qui va tenir compte de la personnalité du consultant pour déterminer la façon de lui annoncer des événements heureux ou fâcheux. Le voyant se trouve alors dans la position d'un médecin qui vient d'établir un diagnostic. Comment va-t-il annoncer son état à un malade dont la vie est en danger? S'il s'agit d'un malade qui a le désir de guérir et de vivre, il ne s'exprimera pas comme lorsqu'il s'agit d'un malade qui va se désespérer et "baisser les bras" devant la gravité de sa maladie. AU-DELA DE LA PREDICTION Compétence, sincérité et expression de la prédiction sont les trois dimensions de la consultation de Voyance. Mais celui qui se dit voyant, ne peut, à mon sens, exercer cette activité que s'il possède un véritable esprit humaniste, s'il aime vraiment les autres et s'il est convaincu de son rôle social. Une prédiction doit apporter une aide à celui qui la reçoit. Voir des difficultés à affronter n'est pas suffisant, encore faut-il placer le consultant dans les meilleures conditions pour les aborder et pour les vaincre. Le voyant est le mieux placé pour déceler les solutions possibles et pour les étudier avec l'intéressé qui, aveuglé par ses craintes, risque de ne pas les découvrir. La confiance en soi est un élément que le voyant peut faire naître chez celui qui l'a perdue. Il sera alors en meilleure condition pour faire face. Le voyant ne va certainement pas changer l'avenir, mais il va libérer le libre-arbitre du consultant pour en atténuer les conséquences. Prenons un exemple très simple. Imaginons un voyant qui dit à son consultant : "vous êtes venu à vélomoteur et, sur le chemin que vous allez emprunter de nuit pour rentrer chez vous, il y a un grand trou sur la route." Le trou sera là, mais le consultant pourra faire agir son libre-arbitre pour rouler lentement et avec vigilance afin d'éviter le trou. Dans des cas contraires, certains n'ont pas conscience des chances qui leur sont offertes et qu'ils risquent de laisser passer. C'est le voyant qui après les leur avoir révélées, leur donnera les moyens d'en profiter. C'est là le rôle essentiel du voyant dont les prédictions seront suivies d'une action positive en faveur du consultant. Il agira ainsi "modestement", sans s'octroyer une dimension qui ne serait que vanité. Il faut éviter et craindre ceux qui affichent ce qu'ils appellent "leur don" pour annoncer des événements à des personnes qui ne leur demandent rien, ou encore ceux qui s'entourent de décors aussi grotesques que stupides pour impressionner leurs consultants. Ceux-là risquent d'entraîner des personnes dans la peine vers des situations qui ne serviront que les intérêts de ces pseudos voyants dont les méthodes, très répandues aujourd'hui, sont à dénoncer c'est souvent l'information saine qui fait défaut. Kamina BROCHKA
  8. sigismond6

    Radiesthésie et lithothérapie

    Je m'intéresse depuis plus de 30 ans à la radiesthésie et la lithothérapie. Je souhaiterai échanger sur ce thème avec tous ceux qui, l'ésotérisme et les techniques alternatives du bien être intéresse. A bientôt Sigismond
  9. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    Ma source est un reportage d'envoyé spécial France 2 qui dit qu'un français sur 4 consulte. Voici le lien http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/tres-chere-voyance-14-avril-2011-2462.html
  10. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    Je n'ai pas le lien. J'ai l'article sous word. Comme je suis nouveau sur le forum dites moi comment faire? Merci Pour les 15 millions de personnes je retrouve le lien et le mets en ligne tout à l'heure.
  11. sigismond6

    la cartomancie, la voyance , les spirites

    L'autosuggestion joue un rôle important. C'est un outil de motivation.
  12. sigismond6

    Sanctionner les voyantes qui se trompent dans leurs prédictions ?

    Et si on sanctionnait nos politiques?
  13. sigismond6

    médium

    Moi je suis de Rouvroy
  14. sigismond6

    L'astrologie est aussi traitée dans cette séction?

    Le thème est suffisamment large je crois pour y intégrer l'astro
  15. sigismond6

    Le rôle social du voyant

    Je suis nouveau sur le forum, je me lance avec un sujet de discussion paradoxal mais qui me tient à cœur. J'ai lu récemment sur internet un article de KAMINA BROCHKA sur le rôle social du voyant. A une époque ou la technologie nous envahi, ou nous avons des milliers d'amis sur les réseaux sociaux, comment expliquer que 15 millions de français consultent chaque année des voyants , médium, para psychologues et autres? J'aimerai échanger avec ceux que cela intéresse sur ce thème.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité