Aller au contenu

galev

Membre
  • Contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de galev

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. galev

    La fin de la beauté?

    Bonsoir, Une exception par ici aussi ! Enfin, ça dépend, Picasso a eu plusieurs périodes, je pense... Mais tout de même ! Très subjectif en effet. "Viola" a aussi raison dans un sens, la beauté émerveille, ça saute au visage... Mais parce que c'est la perception de la personne et sa subjectivité qui font que cette beauté lui saute au visage. Alors qu'elle pourrait se tenir bien calme devant une autre personne.
  2. galev

    Bienvenue en Israël. Etat d'apartheid ?

    Bonjour, Excellent film en effet, qui montre l'étendue des dégâts ! Peut-être un peu rébarbatif à la longue, mais que voulez-vous... C'est justement destruction sur destruction. Il suffit de voir aussi les témoignages de certains soldats israéliens après cette invasion de Gaza ! Pour ce qui est de la question, à savoir si c'est un Etat d'apartheid... Il m'est souvenir de personnalités sud-africaines, qui avaient donc connu l'apartheid d'Afrique du Sud, qui, après avoir vu ce qui se passait en Palestine, disaient que c'était pire que l'apartheid qu'ils avaient subi dans leur pays !
  3. Bonjour, Noam Chomsky : La comédie des négociations israélo-palestiniennes La capitulation pathétique de Washington devant Israël alors qu'il le suppliait de geler l'extension coloniale de trois mois insignifiants (à l'exclusion de la région arabe de Jérusalem-Est) devrait être considérée comme les instants les plus humiliants de l'histoire de la diplomatie américaine. L'article est un petit peu long... Mais la suite est disponible ici : http://www.editions-palestine.com/?p=239
  4. SAlut Bon week-end.

  5. galev

    Noam Chomsky : Le sort d'un honnête intellectuel

    Bonjour, Oui, d'ailleurs, Ilan Pappé a justement co-écrit récemment un ouvrage avec Noam Chomsky, intitulé Gaza in crisis (Gaza en crise, qui devrait normalement être bientôt disponible en français, je crois). De toute façon, lorsque l'on parle d'Israël, on parle de politique, on parle du sionisme. C'est une grave erreur (voulue par certains ?) que de mélanger l'idéologie d'Israël, le sionisme, et le judaïsme, une religion respectable, et donc les Israéliens et les juifs. Ce ne sont pas du tout la même chose. Parmi les connus, on peut encore citer Norman G. Finkelstein, justement, donc parle Noam Chomsky dans le précédent article, dont les parents ont tous deux été dans des camps de concentration durant la seconde Guerre mondiale... et qui maintenant s'est vu refuser d'entrer en Israël pour 10 ans. Hypocrisie de l'Etat d'Israël ? Bien des juifs condamnent Israël et ses actions criminelles... Et ils ne veulent en aucun cas être associés aux actes de cette entité.
  6. galev

    Mon père est femme de ménage

    Bonjour, Il n'y a pas une petite erreur dans le titre, ça ne devrait pas être "Mon père est homme de ménage" ? Ok, je sors...
  7. galev

    Un diamant de 250 000 euros dérobé au Printemps

    Bonjour, Rien que ça... C'est qu'ils vont pouvoir s'acheter... un paquet de bijoux avec ça !
  8. galev

    Elle invente son enlèvement pour reconquérir son ex

    Bonjour, De quoi avoir peur, en effet ! Son ex s'est enfui à jamais ? Qui sait !
  9. Bonjour, Chomsky : Le sort d'un honnête intellectuel Je vais vous parler d'une autre affaire, une dernière, et il y en a bien d'autres comme celles-ci. Voici une histoire qui est vraiment tragique. Combien d'entre vous connaissent Joan Peters, le livre de Joan Peters ? Il y avait ce best-seller quelques années plus tôt [en 1984], il a été réimprimé une dizaine de fois. C'est un gros livre à l'apparence intellectuelle avec plein de notes de bas de pages, dont l'intention était de montrer que les Palestiniens étaient tous de récents immigrants [c'est-à-dire dans les régions de l'ancienne Palestine où se sont installés des juifs, pendant les années du mandat britannique de 1920 à 1948]. Et il était très populaire, il a bel et bien reçu des centaines de critiques dithyrambiques : le Washington Post, le New York Times, tout le monde ne faisait que son éloge. Voilà ce qu'était devenu de livre qui prouvait qu'il n'y avait en vrai pas de Palestiniens ! Bien sûr, le message implicite était que si Israël les jette tous dehors, il n'y a pas de problème moral, car ce sont juste de récents immigrants qui sont venus parce que les juifs avaient construit le pays. Et il y avait toutes sortes d'analyse démographique à l'intérieur, et un grand professeur de démographie à l'université de Chicago [Philip M. Hauser] l'authentifia. C'était le grand succès intellectuel de cette année : Saul Bellow, Barbara Tuchman, tout le monde en parlait comme si c'était ce qu'il y avait de meilleur depuis le gâteau au chocolat. Eh bien, un étudiant de troisième cycle à Princeton, un homme appelé Norman Finkelstein, a commencé à lire le livre. Il était intéressé par l'histoire du sionisme, et alors qu'il lisait le livre, il était assez surpris par certains de ses points. C'est un étudiant très minutieux, et il a commencé à vérifier les références ; et il s'est avéré que tout cela était une farce, c'était complètement faux : ça avait probablement été assemblé par une agence de renseignements ou quelque chose comme ça. Eh bien, Finkelstein a écrit un petit article de quelques conclusions préliminaires, il y avait quelque vingt-cinq pages environ, et il l'a envoyé, je crois, à trente personnes qui étaient intéressées par le sujet, des experts dans le domaine et ainsi de suite, disant : « Voilà ce que j'ai trouvé dans ce livre, pensez-vous que ça mérite une suite ? » Le texte est un peu long. Si vous voulez lire la suite : source
  10. Ou pas. Assez difficile à prédire. L'ère Moubarak est terminée certes, il faut espérer qu'on n'en ait pas une nouvelle tout simplement similaire (ou pire, comme vous le souligniez). Difficile de faire "pire", diront certains... Mais bon. On peut espérer que ces manifestations et leur résultat iront dans le bon sens.
  11. galev

    la guerre c'est ça aussi

    Bonjour, Certains sont traumatisés, d'autres s'y habituent, ou en tout cas sur le coup... Un soldat israélien notait : "c'est comme si vous pouviez vous mettre en mode off. Le gars est mort, passons à autre chose", interrogé par l'organisation israélienne Rompre le silence.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité