Aller au contenu

IDey

Membre
  • Contenus

    12
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de IDey

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Qui défend une certaine classe de Français : déjà les français du Front . Ensuite, il me semble que 4 ans d'extrême droite en France ont été bien plus dévastateurs que 66 ans de droite/gauche (oui pas 40 hein).
  2. Voyons, araxea, sa chance lui a été donné en 1933 pour l'Allemagne et en 1940 pour la France. En fait, le même schéma se reproduit : hier, la haine était rejeté sur les juifs qui nous volaient notre argent. Aujourd'hui, ce sont les clandestins qui pillent nos caisses. La caractéristique principale du français moyen, c'est qu'il a la mémoire courte : stigmatiser une communauté n'a jamais été judicieux pour une société. Et son épanouissement social ne pourra aboutir avec un parti extrême.
  3. Non, CRS, sans vouloir le moins du monde atteindre ton orgueil, tu ne fais ici qu'avancer des actes et non un fondement. Ré-affirmer les frontières est un acte, tout comme garantir la sécurité ou réguler les flux d'immigration. Les actes du socialisme seront par exemple de réclamer l'augmentation des salaires, du RSA, et de vouloir faire reculer l'âge de la retraite - imaginons. Pourtant, ce n'est pas cela que je t'ai énoncé dans mon message précédent : je me suis contenté d'exprimer et de présenter la philosophie, le fondement idéologique, du parti socialiste. Et je voudrais que tu fasses de même : ne pas énoncer des actes qui, je crois, sont malheureusement connus de tous. Ce qui serait beaucoup plus intéressant pour l'avancée de notre société et de ce débat - précisément - ce serait de savoir pourquoi le FN veut faire tout cela. Pourquoi garantir la sécurité ? Contre qui ? Quelle Islam faut-il combattre ? Pourquoi ? Quelle sera la portée sociologique de ce combat ? La stigmatisation de la communauté musulmane résoudra-t-elle à terme les apparents conflits sociaux qui se produisent à l'encontre d'une ancienne communauté christianisée ? Quels effets sur la population auront la limitation de l'immigration ? Qu'en ressortira-t-il au niveau culturel ? Quel intérêt la France ressortira-t-elle d'une démarcation de l'Union Européenne ? Comment la France saura-t-elle par la suite gérer ses affaires et promouvoir ses produits à l'échelle internationale ? Qu'adviendra-t-il de son économie lors d'un nouveau "pic" de la crise économique sans le soutien des marchés de l'Union ? C'est à cela que je voudrais que tu répondes et que tu m'éclaires ; si tu le veux bien, cela va de soi. PS : (sans mauvais jeu de mot) note cependant que ton esprit intelligent devrait justement s'alerter d'une politique "simple" du Front National. Car crois moi, la gestion d'un pays et la politique n'ont jamais été choses aisées ; ce pourquoi elles ont fait couler beaucoup d'encre depuis la Grèce Antique.
  4. Je t'aide un peu si tu veux en t'expliquant par exemple le fondement du socialisme. L'objectif - voire l'utopie - du socialisme est de fonder une société sur une transformation progressive qui nous amène à un idéal d'abondance et d'égalité. En d'autres termes, le socialisme vise l'indifférence sociale ; j'entends par là l'absence de distinction de classes et, qu'importe la condition de l'individu, le socialisme estime qu'il ne faut pas s'appuyer sur une communauté d'individus pour imposer une idéologie politique. D'où leur critique du capitalisme puisqu'il estime avoir un aspect néfaste sur le développement humain, par une stratification des classes sociales. Le socialisme s'oppose au pouvoir des élites, puisqu'il réclame une réduction du temps de travail et une augmentation des salaires des classes populaires, de façon à ce que ceux-ci puissent aussi avoir accès à la culture et agir pour elle, sans être soumis à l'intellectualisme réservée aux "patrons". Voilà ce qu'on pourrait appeler la politique, le fondement idéologique, du socialisme. Œuvrer pour que les individus composent dans leur ensemble la société et s'épanouissent, sans que cette dernière ne soit contrôlée par une "élite". Et vous, que pouvez-dire du fondement idéologique du FN ?
  5. L'on constate une nouvelle fois le profond manque de culture politique, historique et philosophique des français à travers ce débat. Ce qui est particulièrement compliqué dans ce débat - et ce dont j'aimerais que vous vous rendiez compte - c'est que, outre cette absence flagrante de courtoisie, vous argumentez vos propos par plusieurs concepts que vous ne maîtrisez pas toujours. En premier lieu la notion d'ethnie. Il est évident et regrettable que le FN anime de vieilles ranc¿urs populaires pour promouvoir son parti politique ; il est bien de s'en rendre compte mais il est encore plus judicieux de se demander pourquoi il agit ainsi. Serait-ce pour une réelle et profonde conviction que la France doit changer, doit s'unir et rejeter "l'anti-français" pour mieux guérir de ses affres, comme le faisaient jadis par la saignée les médecins du Moyen-ége ? Il nous faudrait alors sous la main une étude approfondie et sérieuse du programme électoral de ce parti - et non pas des faits. Rejeter les migrants à la mer est une chose. En expliquer la raison et la portée sociologique en est une autre. Un bon parti politique est celui qui a des fondements et non pas que des actes : quel est le fondement du FN ? Je vous le demande ; ayez l'élégance de répondre aimablement et dans un français correct - qui est à la rigueur celui que vous défendez.
×