Aller au contenu

ricric

Membre
  • Contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ricric

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. ricric

    Libye: un jeu de poker menteur !

    Non, cette guerre tragi-comique n'est pas finie ! Les forces envoyées par l'ONU jouent un rôle peu clair...et qui ne semble pas assez déterminant. La partie de poker menteur continue de plus belle... au détriment des Libyens.
  2. ricric

    Libye: un jeu de poker menteur !

    La France d'abord, les Etats-Unis et la grande-Bretagne ensuite, ont enfin attaqués les forces de Kadhafi ! Pourvu que cela ne soit pas trop tard pour éviter un carnage...
  3. ricric

    Libye: un jeu de poker menteur !

    Le jeu de poker menteur est parfaitement agencé !!!! Kadhafi continue son avance militaire, pour ne plus pouvoir être délogé par des forces externes, tout en assurant un cesser le feu pour faciliter les hésitations des gouvenements qui se disent prêts à l'attaquer. Les gourvernements en question, parlent jour après jour d'attaque imminente et prête à s'exercer, et la retardent de sommet en sommet pour discuter de tout ce qu'ils vont faire contre Kadhafi et n'en faire rien, bien entendu, au grand désespoir des Libyens, qui sentent de plus en plus la tromperie ! Ce jeu est totalement écoeurant et laissera des traces profondes dans le monde arabe.
  4. Le jeu de poker menteur est parfaitement agencé !!!! Kadhafi continue son avance militaire, pour ne plus pouvoir être délogé, tout en assurant un cesser le feu pour faciliter les hésitations des gouvenements qui se disent prêt à l'attaquer. Les gourvernements en question, parlent jour après jour d'attaque imminente et prête à s'exercer, et la retardent de sommet en sommet pour discuter de tout ce qu'ils vont faire contre Kadhafi et n'en faire rien, bien entendu, au grand désespoir des Libyens, qui sentent de plus en plus la tromperie ! Ce jeu est totalement écoeurant et laissera des traces profondes dans le monde arabe.
  5. C'est une véritable honte que de constater, jour après jour, que les pays qui devraient défendre les libyens ne leur apportent aucune aide concrète. Nous vivons, sans brancher, une tragédie terrible: la victoire de la tyrannie sur la démocratie et les vies perdues de tous ces jeunes qui ont cru en nous. Cela rappelle étrangement les heures les plus sombres de l'histoire mondiale. Jusqu'où ira la lâcheté de nos gouvernements???? Le courage des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France est en berne !
  6. Oui, c'est une véritable honte que de constater, jour après jour, que les pays qui devraient défendre les libyens ne leur apportent aucune aide concrète. Nous vivons, sans brancher, une tragédie terrible: la victoire de la tyrannie sur la démocratie et les vies perdues de tous ces jeunes qui ont cru en nous. Cela rappelle étrangement les heures les plus sombres de l'histoire mondiale. Jusqu'où ira notre lâcheté ????
  7. On peut comprendre les doutes des pays qui hésitent à intervenir militairement en Libye, mais on doit regretter leurs tergiversations. Plus les forces de Kadhafi avancent dans leur reconquête, plus il sera difficle à des forces étrangères de les neutraliser. Va-t-on donc laisser la tyrannie vaincre le mouvement de liberté et de démocratie en Libye ?
  8. Un message tel que le mien a pour but de les encourager dans leur mouvement de libération démocrate; c'est le premier coup de main moral que je peux leur donner et je le fais. Ceci dit, les tunisiens, les égyptiens et les libyens entendent faire leur révolution tout seuls, sans aide étrangère, sauf celle qu'ils demanderont eux-mêmes. Si j'étais des leurs, aurais-je eu leur courage pour m'affronter à la dictature au péril de ma vie et de celle de ma famille ? Il serait bien présomptueux de répondre positivement à cette question. Au mieux, je peux la laisser au bénéfice du doute. Mais en Suisse, une collecte d'argent est ouverte pour aider les populations concernées dans cette période particulièrement difficile. Je vais y contribuer, bien entendu. Et si nous sommes des milliers, des millions à en faire de même, nous aurons quelque peu fait oeuvre utile.
  9. Il serait temps que la communauté internationale trouve un moyen d'ouvrir un dialogue clair avec la révolution Libyenne et lui offre son aide, pleinement et franchement, sous la forme qu'elle demandera pour pouvoir lutter contre le tyran comme elle l'entend. Si la communauté internationale accepte l'idée même du risque d'une victoire de Khadafi sur son peuple et hésite, de ce fait, à soutenir ce dernier comme il le demande, le monde arabe n'oubliera pas de si tôt une telle lâcheté, quelle que soit l'issue de la bataille qu'il mène pour sa liberté.
  10. Si l'ONU décide l'interdiction de vol sur la Libye, la fin de Khadafi est programmée pour demain ou après-demain. Mais le prendre dans son Bunker ne sera pas chose facile et risque d'être terriblement lourd en pertes humaines. Les Lybiens sont très courageux et déterminés; j'espère qu'ils tourneront cette page de leur histoire sans carnage et dans l'honneur.
  11. L'interdiction de vol sur la Libye serait certainement une mesure de sauvegarde importante pour la population révoltée. Mais c'est une option militaire relativement lourde et il faut le courage de la prendre et de l'assumer.
  12. Il est intéressant et instructif qu'un des premiers soutien de Ben Ali, durant la révolte qui devait le renverser, fut Kadhafi. Et maintenant, un des rares soutien de Kadhafi est Chavez, président du Vénézuela ! A qui le tour d'être renversé ?????
  13. Il est intéressant et instructif qu'un des premiers soutien de Ben Ali, durant la révolte qui devait le renverser, fut Khadafi. Et maintenant, un des rares soutien de Khadafi est Chavez, président du Vénézuela ! A qui le tour d'être renversé ?????
  14. Frères et soeurs, je vous aime. Moi-même européen, né en Egypte, je me sens très proche de vous. Votre réveil contre les dictatures, qui vous tiennent sous leur joug et vous spolient de vos biens, est un exemple pour toute l'humanité. Vous êtes admirables et admirés. Avec votre passé prestigieux, la richesse de votre culture, de vos sols et de vos paysages, vous êtes une région paradisiaque et accueillante, aimée de tous. Le tourisme est, du reste, une de vos forces économiques et peut être encore grandement développé, si vous acceptez d'être le centre fraternel d'une communauté dans laquelle musulmans, chrétiens et juifs vivent en harmonie et de manière solidaire. Quelle belle énergie vous pourriez apporter au monde ! Encore faut-il que vous arriviez à vous libérer, une à une, de ces dictatures souvent iniques, parfois plus constructives, qui vous oppressent et que vous accédiez progressivement à une véritable démocratie et au partage équilibré de vos biens communs. Mais si les premiers barrages ont cédé en Tunisie et en Egypte, les prochaines étapes seront plus dures, et le sang risque de couler à flots. Car les tyrans qui font tirer sur vous savent, aujourd'hui, qu'ils sont dos au mur. Le monde ne leur pardonnera pas leurs exactions, et vous probablement encore moins. Par ailleurs, ils n'ont plus de havre de paix où aller pour finir leurs jours dans l'opulence dorée. Ils vont donc se défendre bec et ongles, de manière directe ou plus dissimulée, en provoquant des divisions en votre sein, en favorisant les uns au détriment des autres, en semant le doute sur leurs intentions, en cherchant à réorienter votre agressivité contre d'autres cibles plus faciles et, bien entendu, en utilisant toutes les formes d'intimidation. Ils vont exploiter la peur, la lâcheté et les ambitions à court terme des uns et des autres. Pour limiter le bain de sang, il faut donc, au plus vite, que l'armée et, si possible, aussi la police, se placent de votre côté contre la dictature. Cela a été réalisé en grande partie en Tunisie et en Egypte; il faut maintenant réveiller le patriotisme de vos frères des armées et de la police dans vos pays, car eux aussi souffrent de la dictature, même si un petite minorité en profite encore aujourd'hui. Si vous y arrivez, votre région aura prouvé que les peuples ne doivent plus se soumettre à des régimes qui les volent et les violentent. Vous serez la lumière du monde. Je vous le souhaite de tout mon c¿ur. Vous le méritez.
  15. Message aux magnifiques peuples d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient Frères et soeurs, je vous aime. Moi-même européen, né en Egypte, je me sens très proche de vous. Votre réveil contre les dictatures, qui vous tiennent sous leur joug et vous spolient de vos biens, est un exemple pour toute l'humanité. Vous êtes admirables et admirés. Avec votre passé prestigieux, la richesse de votre culture, de vos sols et de vos paysages, vous êtes une région paradisiaque et accueillante, aimée de tous. Le tourisme est, du reste, une de vos forces économiques et peut être encore grandement développé, si vous acceptez d'être le centre fraternel d'une communauté dans laquelle musulmans, chrétiens et juifs vivent en harmonie et de manière solidaire. Quelle belle énergie vous pourriez apporter au monde ! Encore faut-il que vous arriviez à vous libérer, une à une, de ces dictatures souvent iniques, parfois plus constructives, qui vous oppressent et que vous accédiez progressivement à une véritable démocratie et au partage équilibré de vos biens communs. Mais si les premiers barrages ont cédé en Tunisie et en Egypte, les prochaines étapes seront plus dures, et le sang risque de couler à flots. Car les tyrans qui font tirer sur vous savent, aujourd'hui, qu'ils sont dos au mur. Le monde ne leur pardonnera pas leurs exactions, et vous probablement encore moins. Par ailleurs, ils n'ont plus de havre de paix où aller pour finir leurs jours dans l'opulence dorée. Ils vont donc se défendre bec et ongles, de manière directe ou plus dissimulée, en provoquant des divisions en votre sein, en favorisant les uns au détriment des autres, en semant le doute sur leurs intentions, en cherchant à réorienter votre agressivité contre d'autres cibles plus faciles et, bien entendu, en utilisant toutes les formes d'intimidation. Ils vont exploiter la peur, la lâcheté et les ambitions à court terme des uns et des autres. Pour limiter le bain de sang, il faut donc, au plus vite, que l'armée et, si possible, aussi la police, se placent de votre côté contre la dictature. Cela a été réalisé en grande partie en Tunisie et en Egypte; il faut maintenant réveiller le patriotisme de vos frères des armées et de la police dans vos pays, car eux aussi souffrent de la dictature, même si un petite minorité en profite encore aujourd'hui. Si vous y arrivez, votre région aura prouvé que les peuples ne doivent plus se soumettre à des régimes qui les volent et les violentent. Vous serez la lumière du monde. Je vous le souhaite de tout mon c¿ur. Vous le méritez.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité