Aller au contenu

ouestmat

Membre
  • Contenus

    55
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ouestmat

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Savez vous qu'il faut l'énergie d'une centrale nucléaire rien que pour faire fonctionner les 18 autres ? Si l'on avait pas de nucléaire, on exporterait moins , on aurait pas eu des incitations pour équiper les logements en radiateurs électrique ( France championne d'europe). Si on produisait l'énergie au plus pres de la ou elle est consommée on éviterait les énormes pertes des lignes a hautes tension qui de plus defigurent les paysages , il y a 200 000 pylones HT en France , si on les remplace tous pas des éoliennes le compte énergetique y est largement. Des millions de raisons de sortir du nucléaire , la plus évidente est qu'on ne peut produire des déchets terrifiants pour de l'énergie consommée immédiatement, pour des gaspillage des gens ont payés , payent et vont payer de leur santé , on le voit bien au Japon. C'est de l'égoisme et il est temps que l'on respecte la terre et ses habitants futures.
  2. La guerre permet de détourner l'attention sur situation la centrale nucléaire au Japon qui n'est pas une bonne publicité pour la France... Enfin pas mal de gens approuvent, le colonel paraissant tellement antipathique et puis si on récupère quelques contrats pétroliers au passage ... En tout cas les fachos sont toujours heureux quand il s'agit d'aller casser de l'arabe.
  3. La danemark a une industrie similaire à la notre proportionnellement, c'est un pays pilote pour la production d'énergie renouvellable qui n'a pas non plus de matières premières sur son sol. ( le pétrole du groenland commence tout juste a etre exploité) L'espagne, l'Italie et L'Allemagne ont fait le choix du non nucléaire
  4. non seulement on peut se passer du nucléaire mais on le doit, c'est juste une question de volonté , et si le nucléaire n'absorbait pas la moitié des subventions pour la recherche energetique. Le nucléaire n'est pas non plus patriote vu que 90 % des centrales françaises sont sous licence américaine Il faut mieux produire du CO2 que des déchets nucléaires, c'est plus facile à recycler. L'Uranium n'est pas une énergie renouvelable , les réserves seront épuisées d'ici 50 ans. Il semble que les industriels du nucléaire japonnais ont un gros besoin de vacances d'un coup.. 2ème explosion , demain les vent tournent vers le sud avec de la pluie qui va faire des retombées .
  5. <H1 class=entry-title>13 mars 2011 : Communiqué de presse du 13 mars : Catastrophe de Fukushima : les premières mesures indépendantes de radioactivité sont alarmantes</H1>Le Réseau "Sortir du nucléaire" révèle que six journalistes indépendants de l'association JVJA (Japan Visual Journalist Association), dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus près de la mairie de Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi, pour mesurer la radioactivité avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13 mars à 10h20. Il s'agit à notre connaissance de la première mesure faite de façon indépendante des autorités, par des journalistes japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu'ils ont pris pour faire leur métier. é la mairie de Futaba, située à 2km de la centrale de Fukushima Daiichi, la radioactivité dépasse la capacité de mesure de certains des compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10) employés par les journalistes japonais. é l'aide d'un compteur VICTOREEN 209-SI, le débit de dose a été mesuré à 10 milli-Röntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu'un citoyen japonais reçoit la dose annuelle tolérée en France en l'espace de 10 heures). Le journaliste ayant effectué la mesure, Ryuichi Hirokawa, déclare : "Quand j'ai fait un reportage fin février 2011 à Tchernobyl, le taux de radioactivité était de 4 milli-Röntgen/h (0,04 mSv/h) à 200 m du réacteur accidenté. Dans la ville de Pripyat, à 4 km du réacteur de Tchernobyl, le niveau était de 0,4 milli-Röntgen/h." (1) Les mesures relevées avec les 2 autres appareils varient dans une fourchette de 20 à 1000 micro-sievert par heure (0,02 à 1 mSv/h). Explication : 1 mSv représente le niveau de la limite annuelle autorisée en France pour l'exposition de la population aux rayonnements radioactifs artificiels en France. En seulement 1 heure, un citoyen japonais reçoit la dose annuelle. De telles informations accréditent un niveau de radioactivité dramatiquement élevé dans un périmètre étendu autour de la centrale, dont les conséquences sanitaires ne pourront être que très graves. Rappelons que la radioactivité atteignait ce matin un niveau 400 fois supérieur à la normale à la préfecture de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiishi (2). Les autorités japonaises sont en train de perdre tout contrôle sur la situation. Le Réseau "Sortir du nucléaire" alerte les citoyens : le gouvernement japonais cherche à minimiser autant que possible la gravité de la catastrophe nucléaire en cours et du relâchement de radioactivité dans l'environnement. Avec la réunion ministérielle de ce samedi 12 mars et la tentative de désinformation du ministre de l'industrie éric Besson, la machine à étouffer l'information s'est déjà mise en marche, en France aussi. La catastrophe nucléaire japonaise démontre s'il en était encore besoin la gravité du danger que le nucléaire fait courir aux populations. La seule décision politique responsable, pour le Japon comme pour la France, est de sortir du nucléaire. Notes : (1) http://mphoto.sblo.jp/article/43820834.html en japonais Contact au Japon de l'association JVJA ayant effectué les mesures : JVJA Mobile : 090-6101 -6113 (2) http://english.kyodonews.jp/news/
  6. On attends toujours qu'il soit trop tard pour agir , mais si on agit et que le nucléaire en sort affaiblit, il avait déja un bon coup dans la tronche avec les soucis de l'EPR et tout le reste, je pense que la catastrophe pour malheureusement etre utile . Et puis dans cette période ou les états doivent faire des économies, les énormes cout des investissements ont dissuadés pas mal de pays . La plupart des centrales françaises devront etre renouvellés d'ici 15 ans , donc je pense que le silence va revenir car il va falloir voter les budgets ces prochaines années, cette catastrophe va nous permette d'avoir des arguments pour s'opposer.
  7. J'espere que le progrès ce n'est pas de devenir des mutants....
  8. Pour les déchets , l'eau et le temps viendra toujours a bout de la meilleure des protection , certains sont dangereux des centaines de millions d'années, pour moi, c'est une question de morale de ne pas laisser des déchets qui vont tuer les etres vivants qui vivrons apres nous sur la planète. On peux mépriser les générations futures mais je n'appelle pas ça etre une espèce évoluée
  9. La nature est toujours la plus forte et viendra a bout tout ou tard de nous. pour repondre aux récents message , il y a beaucoup de pays qui ont choisis ne ne pas utiliser le nucléaire et qui s'en sortent tres bien avec parfois une forte industrie. Pour se passer du nucléaire il faudra simplement faire des économies, ça sera plus cher sur la facture d'électricité mais on ne voit pas ce qu'on paye en impots pour le nucléaire ce qui est énorme, formation des ingénieurs, prévention, recherche, protection militaire des sites d'extractions... surtout en cas de catastophe dont aucune assurance ne prends en charge , EDF s'est arrangé avec l'état pour ne payer qu' 1 milliard d'euro maximum. De plus une énergie qui émet tout de meme beaucoup de CO2 dans tout le processus.
  10. entièrement d'accord , je suis en colère de voir notre image se dégrader dans le monde , il y a des français qui vont souffrir d'une manière ou d'une autre pour cela. j'ajoute juste que les otages au niger ont été sacrifiés pour les interets d'Areva . notre gouvernement fait gentil mais en fait il fait un maximum de dégats.
  11. J'ai été voir les journaux mexicains , nous passons grace à notre président pour des etre arrogants pret a remettre en question des liens avec des millions de mexicains pour defendre une déliquante. Je ne comprends pas comment on peut detruire l'image de la france pour cette fille complice de crimes , il suffit de connaitre un peu l'histoire pour savoir qu'elle ne pouvait ignorer les agissements de son compagnon, il se baladait avec fusil mitralleur quand ils ont étés arretés ensemble. Je voulais faire un prochain voyage au Mexique et maintenant je sait que mon acceuil ne sera pas toujours des plus faciles, merci Sarkozy.
×