Aller au contenu

Jerel

Membre
  • Contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Jerel

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Jerel

    L'Eglise baisse sa culotte et dans mon estime

    Ne pas faire l'amour jusqu'au mariage ? Plus de préservatif ? Oui, et si un élevage de bovins est contaminé par j'saispastropquellemaladie, on arrête tous de manger de la viande jusqu'à la fin des temps ? Exemple grossier, certes, mais pour moi, le fait que l'Eglise ( du mal à mettre une majuscule ) catholique décline est une bonne chose. Abolir le préservatif... Personnellement, je préfère la solution " abolir le SIDA ", mais on en est pas encore là.
  2. Jerel

    le " connais-toi toi-même " et sa suite

    " Si on est de la pure matière " mais je rêve, on est plus important que cette pierre pour nous-même et nos proches, non ? Je résume d'une simplicité extrême, puisque tu persistes à ne pas vouloir comprendre : Tu es au centre de ton existence. Retiens cela, et relis ce que j'ai écrit. Je ne parle pas d'alimenter son égo, mais de réfléchir à soi-même et à notre rapport direct au monde. Tu es au centre de ton existence
  3. Jerel

    Notre pays est il raciste ?

    Non, il y a certaines personnes qui sont racistes, et d'autres non. Quasi-impossible de savoir combien ils y en a, mais ce n'est pas le gouvernement qui est en tort : il pense juste au fric, lui, rien à foutre de savoir si on est blancs, jaunes, rouges ou noirs...
  4. L'intelligence ne se perçoit pas immédiatement chez quelqu'un, il faut être intelligent ET autre chose. Quelqu'un de bête ne réussit pas ( il se fait manipulé ), mais quelqu'un d'intelligent ( pas au sens où il possède des connaissances, le vrai intelligent, selon qui pense par lui-même ne réussit pas nécessairement. Il faut être rusé, motivé, avoir de l'expérience, des contacts ( et oui... ), mais aussi du charisme et de l'éloquence, les deux choses les plus importantes dans le monde du travail. Malheureusement. Je pense qu'être intelligent nous profite à nous-même, mais ce n'est pas forcement un atout pour réussir dans le monde professionnel : quelqu'un avec un Q.I de 95, 2 ans d'expérience, qui fait aussi bien son travail qu'un homme avec 130 de Q.I, mais moche et sans expérience, est préféré.
  5. Jerel

    les religions facteurs de paix ou de conflit?

    Appeler " Argent ", " Dieu ". C'est plutôt marrant de voir de personnes vivre pour l'argent alors que l'argent ne leur sert qu'à vivre, en fin de compte. Ils font bien la paire ^^'
  6. Jerel

    le " connais-toi toi-même " et sa suite

    Non, tu méprends mes propos. Nous sommes le centre du monde au sens existentiel, non physique. Si on meurt, que reste t'il, pour nous, du monde ? C'est à cela que nous sommes la principale préoccupation du monde - ne pas se croire au centre de notre monde, de notre vie, est un déni de nous-même. Pourras-tu me contredire si je te dis que physiquement, nous sommes infiniment petits et insignifiants, mais pour notre existence propre, notre vie en soi, nous sommes la chose la plus importante ? Quant au relativisme dont tu dis que je fais preuve, je nommerai aussi cela du réalisme. Cela implique juste de réfléchir sur la raison pour laquelle cette phrase est vraie, et non pas croire que nous sommes dans le bon si l'autre dit que nous le sommes... évitons la philosophie de bar, s'il te plait. Soyons raisonnable. Pour résumer, soi comme le centre subjectif et pourtant objectivement une infiniment petite partie. Quant aux " réalités intelligibles ", ne les séparent pas de la réalité matérielle. Dans toutes mes études philosophiques, je n'ai jamais entendu parler d'un monde à part, ou existe des réalités intelligibles dissociables des réalités physiques, tu pars trop loin dans ton propre raisonnement, il n'existe qu'un monde, composé des matières physiques et de se qu'ils deviennent dans notre esprit. L'esprit de l'homme ! Et ne vas pas confondre Socrate et Platon, ce dernier n'a pas recraché ce que Socrate disait, il avait sa propre conception du monde.
  7. Jerel

    La religion monothéiste est une erreur

    Pour que ton raisonnement soit exact, il faudrait nécessairement que Dieu = notre égo. Je ne te suis pas, là...
  8. Jerel

    les religions facteurs de paix ou de conflit?

    Naïveté, plutôt. Ne t'es-tu jamais battu ( y compris oralement ) ?
  9. Jerel

    le " connais-toi toi-même " et sa suite

    C'est une bonne polémique que tu tiens là. Je m'étais déjà posé la question il y a longtemps. La deuxième partie parle de ce que nous ne connaissons pas ( et ne pouvons comprendre ? ). Imagine juste comment la toute première chose est apparue. Oui, la première chose, sortie du néant, du rien, du vide, de l'abysse infinie, du haut inatteignable, de l'horizon noir sans fin, de l'absence absolue. Difficile, non ? Comment le néant, qui part définition est l'absence de matière, peut-il donner naissance à de la matière ? Quand le temps s'est-il mis en marche ? Jusqu'où va l"univers ? La seule chose que nous puissions savoir, c'est nous. Savoir qui on est, ce qu'on est, pour enfin comprendre que ce qui nous entoure est notre monde, le reste tient de l'intelligible. Enfin c'est que dont j'ai tiré de l'enseignement de Socrate, tu peux ne pas être d'accord, ce que je comprendrai parfaitement. La première chose est déjà difficile, mais pas impossible. La deuxième partie de la citation, tronquée donc, " et tu connaitras le monde et les dieux ", est étrange et moi-même je ne la comprends pas parfaitement, mais l'essentiel est dans la première partie de la citation - Savoir qui on est - ce qui est déjà une grande étape dans notre compréhension de l'univers. Pour répondre, maintenant, simplement à ta première question, la deuxième partie peut avoir été enlevée car : ( liste non-exhaustive ) - trop énigmatique - trop complexe - vraiment essentielle ? Nous sommes le centre du monde dans lequel vivons, mais ne le contrôlons pas... Et nous devons y prêter un regard attentif. Je pense que le rapport au monde y joue un rôle important. Et, je tiens à le souligner, Socrate était humain, et non un dieu, il n'était pas forcément plus proche de la Vérité que n'importe quel autre philosophe. D'où l'intérêt de ne prendre que ce que tous acceptent comme vrai, le ' connais-toi toi-même " est une phrase pleine de sens, qui même seule, peut nous y faire penser toute une vie.
  10. Jerel

    les religions facteurs de paix ou de conflit?

    Un monde sans religion ? Ce serait pour moi le début d'une nouvelle ère intellectuelle. Certaines religions sont poussées au paroxysme, je pense à cette religion qui marque l'histoire de l'Europe, la religion chrétienne. Voir des personnes qui pensent que si elles prient tel ou tel saint ( ex : St Antoine de Padou ), elle pourront - dans le cas de l'exemple donné précédemment - retrouver un objet perdu, à condition qu'elle cherche. ... Si tu cherches, tu trouves... Mais recentrons-nous sur le fait qu'il n'y ai plus de religion : la science comme seule vérité. Y aurait-il moins de conflits, ou dans une mesure extrême plus de conflits ? Je ne pense pas. Il suffit qu'il existe des différences pour créer des conflits - le fort et le faible, le beau et le moche, l'intelligent et le simplet, le riche et le pauvre, le bon et l'égoïste, l'expérimenté et le néophyte... Bon, d'accord, ce dernier exemple ne prête pas au conflit. Mais si tant est que tout le monde à sa propre conception de la réalité ( on devrait tous vivre dans la nature, ou la technologie est ce qu'il y a de mieux, etc... ), on continuera à se battre entre nous. Regardez attentivement chaque post que vous faites sur ce site, et demandez-vous si vous ne voulez pas, en fin de compte, faire en sorte que tous adopte votre manière de voir les choses. Il y aura toujours des conflits d'intérêts, d'idées, de pouvoir. Cependant, la religion à engendré des guerres ( les guerres saintes, par exemple ) juste pour imposer son idéologie, et nier l'éventuelle possibilité que la vérité était détenue par d'autres, différents. Il est donc logique qu'il y ai moins de conflits liés à la religion si il n'y a plus de religion, non ? Je n'ai pas d'exemple de paix apportée par une religion quelconque ( la paix intérieure, peut-être ? ), donc, de mon point de vue, ce serait la fin de confrontations. Pour répondre simplement, en quelques mots et afin de résumer ce que j'ai dit, les religions sont facteurs de conflits. Historiquement prouvé, logiquement approuvé.
  11. Jerel

    Un mot pour qualifier le bonheur ?

    Quelqu'un a déjà pensé au fait que le bonheur n'était qu'un concept crée ? J'aime ce qui me fait plaisir, la sérénité m'apaise, l'amour me comble de joie, et la création me permet de m'épanouir. Ensuite, ce peut peut-être être le fait de ne plus avoir peur de mourir, et de vivre avec plus de légèreté ^^
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité