Aller au contenu

steph.delab

Membre
  • Contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de steph.delab

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Relisons les messages sensés et clairvoyants de "enchantant", sur la première page. Cela suscite l'adhésion
  2. Pour être, avec son exportation remarquable, la bonne élève de l'Union européenne, l'Allemagne a opté pour un modèle économique qui s’appuie sur un appauvrissement de sa population, depuis une dizaine d’années. La fondation Terra Nova explique que « la logique politique implicite est insoutenable : appauvrir les salariés allemands pour qu'ils soient compétitifs sur le marché mondial. Cet appauvrissement est réel : le revenu par habitant allemand était supérieur de 15 % à la France en 2000 ; il est aujourd'hui inférieur de 10 % ». De plus, l'Allemagne a une mauvaise croissance ; si tous les pays Européens suivaient le modèle Allemand, alors le continent s’enfoncerait dans la dépression. http://www.marianne2...er_a202916.html Eh bien c'est pour vous l'occasion d'apprendre que la Commission de Bruxelles s'ingère même dans les affaires économiques des pays de la zone euro avec les pays extra-européens. Ce n'est pas une question de privatisation pour s'émanciper à l'international, c'est une question de privatisation pour libéraliser le marché à la sacrosainte concurrence chez nous, que nous impose l'UE au nom du Traité de Lisbonne. Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. Comment pouvez-vous prétendre que le libre échangisme n'a rien à voir avec l'Europe alors que c'est précisément son système économique. Vous m'effrayez ; je commence à comprendre que les fédéralistes sont des utopistes qui rêvent le futur et ignorent le présent. Il me semble que le libre-échange et l' économie libérale, malgré toutes leurs vertus(commerce,esprit d'entreprise,vitalité et réactivité ècomique), peuvent présenter des dangers que d'ailleurs vous soulignez. En effet, il y a souvent distorsion de concurrence, concurrence déloyale, disparités de réglementations sociales et environnementales et fiscalités différentes. Mais les traités de l'UE ne visent ils pas justement à limiter ces disparités?
  3. Le problème n'est pas l' existence de l'euro, qui est une monnaie utile. Le problème tient plutôt dans sa surévaluation, et pour chercher à y remédier, travaillons à en identifier les causes. Conséquence de notre orthodoxie monétaire, le monde entier , ayant perdu confiance en toutes les autres monnaies, se tournent vers l'euro comme une des valeurs refuges, et nous devenons pour le monde une sorte de "Suisse", ou il est conseillé de placer son argent. D' ou la spéculation et la montée de l'euro. Peut être devrions nous , comme les chinois, etablir un contrôle des changes, et fixer politiquement le cours de l'euro.
  4. petite correction: les croisades ont commencé parce que les pélérins chrétiens qui se rendaient à Jérusalem étaient maltraités. A part cela je suis d'accord avec vous.
  5. "Qui n'est pas contre nous est avec nous" disait le christ. Notre intérêt à tous est de cueillir tout ce qui est bon , partout ou on peut le trouver. Mais ce qui n'est pas bon et qui voudrait s'imposer par la force et la violence(physique ou verbale) n'arrive qu'à une chose:la destruction de soi et des autres. Vouloir s'imposer par la force est un aveu de faiblesse.
×