Aller au contenu

Lothaire

Membre
  • Contenus

    90
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Lothaire

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Et le considérer simplement comme un Homme ? Si l'hommage ne met pas en avant son statut religieux, ou alors s'il le met en aparté du genre 'Karol Wojtyla, dit Jean Paul II'.
  2. Il est certains que le récit des guerres araméennes (entre autres) a une moindre prépondérance face au message du Christ ! Non, ça c'est de l'indifférence. Le pragmatisme c'est prendre en compte les conditions réelles de l'hommage que nous avons énoncés : modalités de celui-ci, qualification de Jean Paul II en tant qu' Homme ou Saint, prise en compte du calendrier de sa canonisation et le comparer à la date de l'édification du buste. Totalement illogique. Lénine n'avait pas vocation à appliquer le communisme. Le pape lui, est choisie pour représenter Dieu et son message. Tu voudrais quoi ? Que le pape prêche pour le libertinage ?
  3. Les catholiques donnent une plus grand importance au Nouveau Testament. Nous sommes d'accord. Mais l'Ancien Testament n'est pas pour autant oublié. La nouvelle Alliance entre Dieu et les Hommes édicte un certains nombres de préceptes. Si ces préceptes reviennent sur ce qui a été dit dans l'Ancien Testament, c'est donc les nouvelles qui prévalent étant donné qu'il y a reformulation des engagements envers Dieu avec cette nouvelle Alliance. Par exemple; la circoncision pour les enfants à leur huitième jours de l'Ancien Testament est abandonné dans le Nouveau Testament (les Evangiles). L'interdiction alimentaire de même; le Christ a dit : " Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui pénètre du dehors ne peut souiller l'homme, parce que cela ne pénètre pas dans le cœur.... Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme." Par contre, la condamnation des actes homosexuels est une constante que ce soit dans l'Ancien Testament avec l'épisode de la destruction de Sodome notamment ou dans le Nouveau Testament dans l'épître aux Romains et aux Corinthiens. Tout ça n'a pas de rapport avec le débat, mais ce n'est pas première fois que ce point pose problème entre nous. Prédominance du Nouveau Testament oui, mais pas Déni de l'Ancien Testament. Et toi tu es de mauvaise foi. Sois pragmatique. Tout dépend quelle forme prendra l'hommage à Jean Paul II. Nous venons d'en débattre justement.
  4. Critique la Bible dans ce cas. Mais critiquer le Pape parce qu'il fait application des principes bibliques, c'est inutile. Si le pape se met à ne pas respecter la Bible, c'est le message du Christ qu'il remet en cause et là, il n'a plus rien à faire en tant que vicaire de Dieu.
  5. C'est bien de nous copier/coller la loi mais là on débat justement du caractère religieux ou non du buste de Jean Paul II.
  6. Il s'est opposé tout ce à quoi s'oppose le message de la Bible. Il aurait été plutôt étonnant s'il eut encouragé tout ceci. Respecter la Bible c'est un peu le minimum syndical quand on est pape. Sur les exactions commises par certains prêtres, on ignore jusqu'où Jean Paul II était impliqué dans la connaissance de ces faits. De toute façon, il sera jugé par le seul à qui on ne peut rien cacher. Jean Paul II s'est maintes fois prononcé pour la défense de la démocratie notamment. EN la matière, son interpellation de Pinochet est devenue célèbre : "é l’occasion de son voyage au Chili, Augusto Pinochet demanda au pape : « Pourquoi l’église parle-t-elle sans cesse de démocratie ? Toutes les méthodes de gouvernement se valent.» Jean Paul II répondit : « Non, le peuple a le droit de jouir de ses libertés fondamentales, même s’il commet des erreurs dans l’exercice de celles-ci.»" Oui, mais reste à savoir si Jean Paul II pourra être prié en tant que béatifié en France. Je pense par exemple qu'il n'y aura pas ce problème pour la Pologne que le Vatican choisira en premier. J'explique surtout pour ceux qui ne connaissent ces subtilités. Il y a encore beaucoup de présupposés faux chez certains, je me permet alors de faire un peu de pédagogie au risque de radoter pour les plus aguerris. Alléluia ! Tout n'es donc pas perdu, tu t'es simplement égarée ! (je plaisante.)
  7. Je pars donc te chercher la différence entre ces termes : Qu'est-ce qui distingue béatification et canonisation ?C'est précisément dans le degré d'extension du culte public que réside la principale différence pratique entre béatification et canonisation. Le culte public du bienheureux est limité ; il n'est autorisé que là où le Saint-Siège le prévoit. Au contraire celui du saint, auquel l'Eglise accorde plus d'importance, est autorisé, voire même prescrit, partout dans l'Eglise universelle. La canonisation est par ailleurs une sentence définitive, irréformable, sur la sainteté de la personne . C'est une proclamation qui engage l'autorité suprême du pape, et qui touche au dogme de l'infaillibilité pontificale. http://jeanpaul2.cef.fr/enseignement/canon...on-beat_00.html Si la canonisation intervient après l'édification du buste, l'hommage ne peut donc pas s'adresser à Jean Paul II canonisé. Reste à savoir s'il s'adressera au béatifié dans le cas où le Vatican prescrit le culte à Jean Paul II le bienheureux en France. Aucun pape n'ayant pas le caractère de saint ne peut se voir attribuer un culte, ou un lieu de culte. Cela serait contraire au caractère unique de Dieu. Le Pape est le vicaire de Dieu, ce n'est pas Dieu. Et même lorsque l'on prit un saint, c'est dans le but que celui-ci intercède auprès de Dieu.
  8. La Laïcité interdit simplement le financement d'un culte par l'Etat. En l'état actuel des choses, aucun culte n'est rendu à Jean Paul II. Aucun. Même s'il constitue un symbole (pontificat le plus long notamment) pour le catholicisme, cela ne déroge en rien au principe de laïcité.
  9. Là, le débat avance. Petit nuance cependant : La béatification n'octroie pas entièrement la qualité de saint. En effet, le culte rendue au béatifié n'est prévu seulement où le Vatican l'a prévu. Par contre, la canonisation rend le culte universel et le caractère intégral de sainteté. Plusieurs choses maintenant : - La canonisation de Jean Paul II interviendra t-elle avant ou après l'édification du buste ? - La plaque commémorative sera t-elle adressée à l'homme Jean Paul II, né Karol Wojtyla, ou à "Saint Jean Paul II" ? Et Mao ? Il a fait quoi pour la France ? On ne rend pas hommage qu'aux personnes ayant rendu service à la France. C'est d'un chauvinisme... Il reste un religieux avant tout pour les catho. Comme tu le dis : pour les catho. Pourquoi toujours te positionner par rapport à ce que les catholiques peuvent penser ? Merci de faire des préoccupations des catholiques l'une des tiennes, mais il n'y a pas que nous. Va donc distiller ta générosité aux autres.
  10. Et tu fais comment pour trancher ? Tu tires à la courte-paille ? Si tu souhaites légitimer la décision, tu procèdes à un vote. C'est de la pure mauvaise foi. Ce buste ne rend pas hommage au caractère religieux de l'homme mais à ses actions, ses résultats indépendamment de ses motivations quelles soient religieuses, politiques ou philosophiques. Ce n'est pas une marque de prosélytisme ou encore de culte. Et parce que les catholiques approuvent cette décision, celle-ci est forcément mauvaise ? Je le redis : aucun culte n'est rendu au pape. On peut prier pour lui, lui rendre hommage mais jamais on ne le prie. Tu n'as pas fini de te décrédibiliser avec ton allergie au catholicisme. Merci de m'éclairer et de m'enseigner ce qu'est ma foi... Je parlais en terme non religieux , m'en tenant à la définition d'un prophète et celle-ci colle parfaitement à Abraham, Moïse, Jésus, Mahomet, etc... Le pape n'entre aucunement dans cette définition. Etrangement, il n'y que les non croyants ici qui ramènent tout au religieux.
  11. Incomparable. Mahomet était un prophète, tout comme l'était Jésus. Le pape n'est pas un prophète.
  12. Si les catholiques eux-mêmes ne reconnaissent pas ce buste comme un signe religieux, comment d'autres peuvent penser le contraire ? Délibération du Conseil Municipal, il y a donc eu vote et la majorité l'a emporté. On appelle cela la démocratie.
  13. C'est bien ce que je pensais, tu ne connais même pas le B-A BA du catholicisme. La Bible est constituée de l'Ancien Testament et Nouveau Testament (les Evangiles). Au hasard : la Genèse est dans le Pentateuque lui-même inscrit dans l'Ancien Testament. Donc les catholiques ne reconnaissent pas la Genèse ?
  14. Non. Tu crois connaitre le catholicisme. Là est la différence. Tu es "tombée dans le bénitier étant petite", tu es écoeurée du catholicisme, soit. Mais ne proclame pas connaitre cette religion car si tu la connaissais vraiment, si tu avais lu la Bible, tu aurais au moins retenu les notions de respect de l'autre qui te font tant défaut. Tu ne crois pas en la Laïcité, mais en de l'athéisme dans sa forme la plus négative et intolérante.
  15. C'est vous qui accusez et c'est à nous de fournir les preuves ? Vous avez appris des méthodes inquisitoriales, on dirait. Comment prouver de la motivation des délibérants ? Chacun y va de son jugement à partir d'un faisceau d'indices. Le mien m'indique que la motivation première n'est pas cultuelle.
×