Aller au contenu

Volusian

Membre
  • Contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Volusian

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 03/12/1985

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Croix
  • Intérêts
    littérature variée<br />jeux vidéos<br />cinéma<br />télé<br />culture générale
  1. Volusian

    Clinique psychiatrique

    Histoire d'être sûr, de quelle côté de la barrière? patient, soignant, visiteur?
  2. Voilà mais effectivement tu me fais remarquer que à chacun de mes exemples j'ai fait entrer un élément extérieur, et en fait mes contraires ne coexistent que grâce à un trucage et non de manière naturelle et spontanée, Sinon pour essayer de trouver des opposés qui ne peuvent pas exister ensemble pour répondre à Ernest, je dirais bien l'obscurité totale et la lumière, pile et face d'une pièce, pôles positif et négatif d'une batterie, pôles nord et sud, mais jamais rien qui ne nécessite un jugement mais juste de l'observation, je pense qu'on peut réellement trouver des opposés non cumulable plus dans des domaines scientifiques purs mais pas vraiment dans les domaines où l'humain entre en compte.
  3. Pas de soucis dans l'ensemble c'est intéressant de venir discuter ici c'est juste que des fois c'est un peu compliqué :gurp: Après il y a aussi l'idée du Yin et du Yang, où plus ou moins, la présence de quelque chose nécessite la présence de son opposé pour maintenir un équilibre. Dans ce cas il ne peut y avoir l'un sans l'autre donc quelque soit la question ou les exemples choisis, la réponse restera toujours les opposés peuvent exister en même temps mais peut-être à divers niveaux. Finalement la question pourrait aussi bien être n'existe-t-il qu'un point de vue pour chaque chose et qu'une seul vérité? Pour répondre à cette dernière question je parlerai bien un peu de l'histoire de la science (que j'ai lu dans le livre "Prenez le temps d'e-penser tome1" de Bruce Benamran). A un moment il parle de ce qu'est un référentiel (point de vue de l'analyse scientifique des mouvements), on parle alors d'un homme, qui est dans un bateau qui vogue droit et a vitesse constante, et qui lâche une balle. Si on demande a quelqu'un sur le bateau si la balle va uniquement vers le bas ou bien aussi sur le côté il dira "elle tombe de manière verticale" mais si on demande à quelqu'un sur la plage de regarder en même temps pour lui la balle suivra également le bateau et de son point de vue "elle tombe en diagonale", et pourtant de leur points de vue respectifs, aucun ne ment mais aucun n'est d'accord avec la réponse de l'autre. Et je reste d'avis que tant que la question ne sera pas purement mathématique mais demandera à chaque fois la présence d'une personne ou son point de vue, on ne peut plus s'attendre à "LA réponse" mais plutôt à "UNE réponse possible".
  4. Dans le cas d'une maladie il est possible effectivement d'être malade ( avec une maladie présente, et sans parler de porteur sain) et en bonne santé, si on prend l'exemple d'un patient diabétique le médecin lui prescris des médicaments et le conseil sur un régime alimentaire, car maladie il y a, néanmoins il est en bonne santé car justement les médicaments font qu'il ne ressent pas d’hypoglycémie ou d'hyperglycémie et du coup sa maladie n'engendre pas de trouble ou de gène (hormis une hygiène de vie ) et cela marche aussi pour les problèmes de tension artérielle, bien traitée la tension est bonne le patient est en bonne santé alors que si on lui enlève son traitement la maladie se fait ressentir à nouveau. J'avoue être assez perdu sur la discussion est l'idée générale ou du moins la question générale, si il faut trouver des opposés qui ne peuvent coexister simultanément, je penserai plus au jeu pile ou face c'est soit pile soit face mais jamais les deux en même temps. A mon avis pour trouver des opposés forcément distincts on est obligé de prendre des objets universels mais jamais quelque chose qui a besoin de l'Humain pour exister, car des qu'un individu entre en jeu il y a forcément une question de point de vue qui en ressort, et chaque individu ayant son propre point de vue alors tout deviens possible et même simultanément. Bon si j'ai répondu à côté je veux bien une nouvelle explication
  5. Dans le cas des fratries je me demande aussi si il n'y a pas un impact du à l'environnement scolaire ou crèche, du coup l'éducation des parents reste la même mais pas l'environnement où évolue l'enfant, et je pense que autre le fait de plus ou moins favoriser un enfant par rapport aux autres l'impact des différence viens plutôt de là, et peut-être dans le cas d'une grande différence d'âge de la différence de la qualité des programmes pour enfants, personnellement je suis de la génération Club Dorothée et quand je compare aux Bob L'Eponge et autres Cartoon Network, je me dis qu'on ne leur offre pas la même vision dans les dessins animés qu'à mon époque, et du coup cela doit aussi avoir un impact sur le comportement. Pour en revenir à la dualité sage/bêtise, je pense que la définition évolue aussi pour tout a chacun à cause d'une différence d'enseignants de camarades de classes, de situation familiale, de culture télévisuelle, et du coup la réponse peut-être légèrement différente pour tout un chacun justement vis à vis de leur éducation et leur définition du sujet.
  6. Je me demande si ce n'est pas possible que les deux soit possible en même-temps ou du moins en simultané, en effet un enfant sage peut faire des bêtises (pour moi c'est un mot qui signifie qu'il n'y a que peu de répercussions ) sans que ça se voit car peu d'impact justement, ou bien faire une bêtise pour rendre le sourire a quelqu'un de triste, l'enfant fera une b^tise pour amuser son parent, ou bien je trouve que ça ressemble aussi à la définition d'un clown. Ce n'est pas la même chose de faire une b^tise pour se venger que pour amuser son entourage. Voilà je trouve que l'exemple du clown reste le plus parlant, car on peut considéré un clown père de famille responsable bien sous tout rapport alors qu'il va jeter chaque soir une tarte à la crème au visage d'un ami, et pourtant du fait que sa bêtise soit "contrôlée" ça ne le rend pas moins sage pour autant. J'espère avoir bien compris la question :blush:
×