Aller au contenu

XtigR

Membre
  • Contenus

    30
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de XtigR

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    Récapitulons... L'Homme est un singe (un singe est un primate). L'Homme descend d'un singe (tout comme le chimpanzé). Voilà.
  2. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    Mais pourquoi avoir mis créé la panthère à l'image du jaguar, dans ce cas (ou inversement) ? Par là j'entends : pourquoi ne pas avoir créé que des panthères (ou que des jaguars) OU, s'il était question de diversifier, pourquoi ne pas avoir fait du jaguar un animal complètement différent de la panthère ? Bref, qu'est-ce qui pourrait expliquer une telle ressemblance... mais 2 espèces pourtant différentes ?
  3. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    Je crois que tu ne m'as pas compris. :p Qu'est-ce qui fait que la panthère et le jaguar semblent si proches entre eux... par rapport au grizzly (qui est, pourtant, lui aussi un animal) ? Cela suppose une origine commune entre le jaguar et la panthère que ne partage pas le grizzly, tu crois pas ?
  4. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    @ Badre88 Observe donc le vivant qui t'entoure. Observe une panthère, un jaguar et un grizzly... Ne trouves-tu pas étrange que la panthère et le jaguar soient si ressemblants par rapport au grizzly ? Qu'est-ce qui, selon toi, pourrait autoriser de telles similitudes entre ces deux animaux ? N'y a-t-il pas de lien plus fort entre eux qu'avec le grizzly ? Panthère (en haut) et jaguar (en bas) : D'ailleurs, bien qu'étant suffisamment différents pour ne pas avoir de descendance interféconde (donc, 2 espèces différentes), ils sont suffisamment proches pour créer un hybride (stérile)... Photo de jagulep (hybride panthèreéjaguar) : Quelles conclusions en tirer ? Les espèces ne peuvent pas être apparues "par hasard" avec autant de point commun pour certaines ! Pour qu'il y ait une base commune, il faut bien une origine commune... Non ?
  5. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    La domestication du chat n'a pas été telle que pour le chien, puisqu'on lui a toujours laissé une certaine autonomie (dès le temps des égyptiens, où on les laissait libres dans les villes). Cela se remarque d'ailleurs dans la morphologie : le chat domestique ressemble beaucoup à ses ancêtres proches.Maintenant, si tu regardes la plupart des chiens, ils sont bien plus diversifiés. Excepté les plus livrés à eux-même (comme les huskys), ils ressemblent plus à de gros louveteaux restés au stade de l'adolescence (d'ailleurs, seuls les jeunes loups aboient). Cela revient à ce que j'ai dit : Faux.C'est là qu'interviennent les mutations. Pour différentes raisons, le génome peut être modifié et certains allèles peuvent alors s'exprimer. Et, parfois, ce nouveau caractère peut être à l'avantage de l'individu va alors pouvoir survivre plus facilement, et donc se développer. ==> Si tu veux, on peut retracer l'histoire probable du chat à partir de tout ça. On va directement partir de l'époque des dinosaures (la flemme d'en revenir aux origines de l'Univers). é cette époque, les dinosaures étaient clairement les maîtres et les autres espèces (comme les mammifères) ne dépassaient guère la taille d'une souris (parce qu'un peu plus gros et tu devenais un steak sur patte pour T-Rex). Avec l'extinction des dinosaures a eu lieu l'évolution des mammifères : les plus gros ne se faisaient plus bouffer et étaient même pour certains plus aptes à survivre (car plus forts). On a donc eu une grande variété de mammifères : des gros, des petits... Dont un, carnassier, à l'allure vaguement semblable à celle d'un chat ou d'un tigre : l'ancêtre commun des félins. Les proies se faisant de plus en plus grosses, les félins les plus gros (les "gros félins) purent tirer profit de leur puissance tandis que les plus petits (les "chats") mirent à leur avantage leur discrétion pour la chasse de plus petites proies. D'ailleurs, nous, nous restons des singes (il me semble qu'un chimpanzé est plus proche d'un Homme que d'un gorille). Mais peut-être que dans quelques millions d'années, nos descendant se sépareront suffisamment de la branche des primates (c'est ça, la théorie de l'Evolution). :p
  6. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    Si tu parles du chat domestique, il me semble que la plupart appartiennent à l'espèce Felis silvestris (bien qu'il existe également des croisements avec d'autres espèces, comme c'est le cas pour le Bengal). Il partage un ancêtre commun "récent" avec d'autres espèces qui lui sont très proches (comme le chaus). Si tu remontes encore plus loin dans son histoire, tu y trouveras "rapidement" l'ancêtre du tigre également. Encore un peu plus tôt, et on aura l'ancêtre du chat et de l'Homme (et, sans doute, d'une bonne partie des mammifères). Etc. Jusqu'à la première cellule vivante et, encore plus loin... la création de l'Univers.
  7. XtigR

    d'ou descend le singe ?

    La spéciation (évolution d'une espèce en une autre) s'applique dans le cas d'une sélection pour la survie dans un nouvel environnement. Pour ce qui est du chat domestique (mais surtout du chien domestique), celle-ci a été forcée par l'Homme qui a recherché diverses aptitudes (d'où les différentes races), mais surtout une en commun : la dépendance ; c'est ce qui expliquerait le pédomorphisme (conservation des caractères juvéniles) chez les individus domestiques. Un tigre survivrait beaucoup moins bien qu'un chat parmi les Hommes, tu peux me croire...
  8. XtigR

    Avez vous peur des araignées

    Il est toujours utile de savoir que les "grosses araignées velues" que l'on trouve dans les caves (les tégénaires, pour les curieux) sont totalement inoffensives (au point que des arachnologues, voulant tester leur venin en se faisant mordre volontairement, n'ont pas réussi malgré toutes leur tentatives...). Elles sont les prédateurs naturels d'autres plus dangereuses qui, de ce fait, ne se trouvent pas dans les maisons (quand elles ne sont pas là, c'est comme aux USA : on trouve alors des recluses brunes qui, elles, font très mal...). En plus, elles sont discrètes (sauf quand on tombe sur un gros mâle noir à la recherche d'une femelle et qui se ballade sur un mur tout blanc ).
  9. XtigR

    Les félins hybrides

    Génétiquement, le tiglon est mi-tigre mi-lion (un parent de chaque espèce). *Croisé avec un tigre ( ==> titiglon), les petits sont mi-tigre mi-tiglon, donc aux 3/4 tigre (et 1/4 lion) *Croisé avec un lion ( ==> litiglon), les petits sont mi-lion mi-tiglon, donc aux 3/4 lion (et 1/4 tigre) Ainsi, titiglon é litiglon ==> animal mi-titiglon mi-litiglon ==> 1/2 tigre et 1/2 lion ==> tiglon. (si ce n'est pas compris, n'hésitez pas à le dire !) La fertilité des titiglons et litiglons n'est cependant pas assurée ! C'est donc très théorique, et au point où en sont nos connaissances plus une affaire de probabilités qu'autre chose.
  10. XtigR

    Les félins hybrides

    Très bel article dans la forme, mais aux nombreuses inexactitudes... éa, c'est la remarque typique trouvée sur Internet, et associée à une pseudo-vérité inébranlable. Jamais de réelle argumentation, cependant... On affirme, c'est tout.On va donc, pour une fois, s'éloigner des assurances hâtives et partir du côté des hypothèses, essayer d'approfondir les phénomènes, et démontrer la possible erreur de l'affirmation citée ci-dessus. Afin de simplifier, on va rester sur un exemple : le ligre et le tiglon. Supposons la fertilité de plusieurs hybrides, qui ont une descendance... é quoi aurions-nous affaire ? Une sous-espèce de tigre, de lion... ? Difficile à classer. Vous me direz alors sans doute : encore faut-il qu'ils soient fertiles. é vrai dire, comme vous l'avez fait remarquer, quelques femelles seulement ont été observées fertiles (du fait de la parenté chromosomique trop peu commune entre le tigre et le lion) et, de ce fait, aptes à engendrer une descendance avec un tigre ¿ titiglon ou tiligre ¿ ou un lion ¿ litiglon ou liligre ¿. Or, dans le cas de tels croisements, la parenté chromosomique autorise plus d'espoirs de fertilité. Imaginons à présent le croisement entre un titiglon ou un tiligre et un litiglon ou un liligre ; à nouveau, on obtient un tiglon ou un ligre ! De plus, encore une fois, la parenté chromosomique entre le titiglon ou le tiligre et le litiglon ou le liligre rend plus probable la fertilité de la descendance, d'où la possible présence de tiglons&ligres mâles et femelles aptes à se reproduire. Tout cela part très loin, et reste du domaine de l'hypothèse ; je souligne juste le fait qu'il faut prendre en compte la possibilité de développement du tiglon ou du ligre à la manière d'une véritable espèce. Quoi qu'il en soit, on est sans doute d'accords sur le fait qu'ils sont des felidae du genre Panthera, et qu'ils ne sont ni des tigres, ni des lions, ni des léopards, ni des jaguars. Pourtant, ils sont bien quelque chose ! Par ailleurs, le loup roux (Canis rufus), animal sauvage considéré comme une espèce à part entière, serait "soupçonné" d'être en réalité l'hybride du loup et du coyote (nuancez cependant cette dernière remarque, étant donné le manque de recherches que j'ai faites sur cet animal). Cette fois-ci, ma critique se rapporte à la forme. Parler de "contraire" pour différencier tiglon et ligre n'est vraiment pas approprié, étant donné que la seule différence entre les deux est la taille. La différence de taille entre tiglon et ligre est simplement due au gène inhibiteur de la croissance chez la lionne seulement et au gène du mécanisme opposé chez le lion seulement, les tigre(sse)s n'étant pas mêlé(e)s à ces gênes. Ainsi, lionétigresse ==> ligre qui a tendance à devenir plus imposant (comme vous l'avez précisé il me semble), mais dans ce cas lionneétigre ==> tiglon qui a tendance à devenir moins imposant (le gabarit d'un gros jaguar, approximativement). Faux. Tout ce qu'il y a d'aléatoire chez un animal hybride, ce sont ses caractères individuels. Mais son apparence globale reste l'intermédiaire des deux espèces parentes.En observant bien leur pelage, on remarque que les tiglons&ligres n'ont pas réellement de rayures telles que le tigre, mais plutôt des "ocelles étirées", parfois tachetés en leur centre, qui ont tendance à s'estomper avec l'âge. Raison : le lion est ocellé (on remarque notamment à la naissance un pelage très proche de celui du jaguar), ainsi, bien que disparaissant, ses "tâches" restent présentes ; ce que l'on voit chez les tiglons&ligres est donc un intermédiaire entre les rayures du tigre et les ocelles du lion. C'est ainsi, en toute théorie, le type de pelage que l'on "devrait" voir chez un tiguar (et chez un tigard, approximativement), mais avec des marques purement noires. Attention à ne pas se laisser influencer par la vision "binaire" associée aux hybrides. Les ligres ont un mode de communication autre que le tigre et le lion, un intermédiaire en quelque sorte. Par exemple, ils ne sont pas capable de feuler ET de rugir, mais poussent un cri unique, que certains associent au feulement, d'autres au rugissement.Deux ligres, cependant, ont un mode de communication identique (sauf anormalité due à l'hybridation). Le sujet est complexe ; j'ai essayé de synthétiser. Néanmoins, si vous avez des questions, n'hésitez pas ! ;-) Cordialement. « XtigR »
×