Aller au contenu

Bankster

Membre
  • Contenus

    18
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Bankster

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Tu te trompes, à l'origine l'apéro a été organisé par Riposte Laïque et ce mouvement se situe plutôt à gauche. Après, ces imbéciles de Bloc Identitaire ont ramené leur fraise, ne se doutaient-ils pas que, à cause d'eux, cet apéro allait être controversé ? En fait, si Bloc Identitaire avait voulu faire annuler volontairement l'apéro il ne s'y serait pas mieux pris.
  2. Nous nous dirigeons vers l'anomie, ça c'est certain. Est-ce que cela laissera ensuite la place à l'anarchie, à la guerre civile ? Possible, en tout cas il me semble que c'est ce que notre gouvernement souhaite le plus au monde : nous voir nous entre-tuer. Oui, car non content de nous mener à la ruine, l'élite de notre pays rêve désespérément de voir nos rues à feu et à sang.
  3. Et cela te ferait trop mal de reprendre les points qui te déplaisent, c'est beaucoup plus facile de sortir des remarques cinglantes que de développer un point de vue (en admettant que tu en as un). Ne dit-on pas que les gens qui déblatèrent des grossièretés sont ceux qui n'ont rien à dire ?
  4. Je suis tombé sur un article intéressant sur neotrouve.com (site à découvrir "d'urgence", le créateur bosse quotidiennement afin de nous informer sur la réduction de nos libertés, la perfidie des banques, l'évolution alarmante des moyens de surveillance dont dispose les gouvernements (article fascinant sur l'avènement de la micro-puce RFID http://www.neotrouve.com/?p=763 ) ainsi que sur l'actualité politique. Le tout avec des sources à l'appui.) Cet article peut sembler assez long, alors je surligne les passages qui ressortent. Evoquant des «risques graves de troubles à l'ordre public», la préfecture de la capitale a interdit mardi la tenue de cette manifestation qui devait avoir lieu dans le quartier multi-ethnique de la Goutte-d'Or, dans le XVIIIe arrondissement. Le projet, initié sur fond de Résistance à l'Islamisation, mais qui se voulait un évènement festif suscitait la polémique ces derniers jours, après avoir reçu un large soutien sur Internet. Alors que le groupe avoisine les 7500 personnes, on attend désormais le ¿plan B¿ des organisateurs et de Sylvie François l'administratrice du groupe Facebook mais au vu des forces en présence il semble vraisemblable que désormais le clash soit inévitable concernant cet évènement mais aussi dans la société Française. Deux ¿camps¿ se mettent en place, ceux qui collaborent avec l'Islam, allié aux Mondialistes défenseurs de la ¿diversité¿ et de l'autre les défenseurs des cultures et traditions dites ¿de souche¿. Pendant ce temps, acte ¿symbolique¿ lié à des supporters de football mais au combien représentatif du climat actuel de guerre civile larvée, le drapeau français accroché sur la façade de la mairie de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) a été brûlé dans la nuit , et remplacé par un drapeau algérien, a-t-on appris de source policière. Les débats font rages dans les médias et la pression va certainement s'accentuer dans les jours et heures qui suivent. SOS racisme qui a été le premier à demander l'interdiction vient de lancer sa campagne ¿Méfiez vous des idées qui puent¿. Comme le dit très justement le journaliste Yvan Rioufol : ¿SOS-Racisme, censeur en chef, a demandé au préfet d'interdire la manifestation, au prétexte qu'il y aurait là, selon l'association, la main de l'extrême-droite et de groupuscules identitaires. Nous y voilà: s'opposer aux emprises de l'islam politique dans le domaine public revient, pour l'idéologie antiraciste qui sait encore se faire craindre du gouvernement, à soutenir des positions extrémistes et xénophobes.¿ Jusqu'à la date fatidique et nul doute que certain se feront un malin plaisir à réciter leur argumentaire habituel sur le ¿racisme¿ le ¿vivre ensemble¿, le retour de la Bête Immonde et des HLPSDNH (les Heures les Plus Sombres De Noitre Histoire) prétendant continuer à éduquer le bon peuple qui de toute façon pense toujours mal quand il ne se laisse pas tondre ou égorger. A ce propos certainement aucun rapport dirons certains mais vous pourrez faire une recherche sur le nombre d'agressions au couteau dans le mois de juin en france vous serez surpris¿ mais de toute façon c'est pas SOS racisme qui vous expliquera¿ En revanche, l'Apéro géant Halal et Thé à la Menthe à La Goutte d'Or et l'Apéro Merguez Selecto pour algerie-angleterre à BARBES ne font l'objet d'aucune interdiction par la Préfecture de Paris. Comme par ailleurs les ¿débordements¿ du match Angleterre-Algérie se déroulant le même jour et qui bien sur ne pourront faire l'objet d'aucune ¿interdiction¿ et auront certainement l'absolution de la préfecture et des médias (il faut bien qu'¿ils¿ s'amusent hein !) et puis tant qu'on s'intéresse au foot, on ne menace pas le pouvoir en place on est tranquile. L'état Français semble (comme prévu) avoir choisi le camp de la répression légitimant ainsi le mouvement de résistance populaire et plaçant finalement paradoxalement le totalitarisme de l'autre bord. C'est le titre qu'on pouvait lire mardi en fin d'après midi sur Novopress : ¿Manger du saucisson dans la rue: interdit en France, pays des droits de l'Homme¿. La date choisi du 18 Juin, sonne pourtant comme l'ultime appel et pourrait bien faire date dans l'histoire de notre pays comme un mouvement de reconquète, un message qui semble avoir été entendu au vue du succès du groupe Facebook. Reste à savoir la mobilisation réelle, c'est à dire ceux qui résisterons aux ultimes menaces et ultimes propagande de l'idéologie Mondialiste ¿Vivre Ensemble¿ Le dernier communiqué de la porte parole et responsable du groupe se veut rassurant et optimiste. ¿Bonsoir. A l'heure où je vous écris (19h30), la décision d'interdiction n'a pas été notifiée officiellement. Toutes les organisations participantes ont, comme moi, connaissance d'un..communiqué de presse de la Préfecture de Police. Et c'est tout¿ c'est comme si un magistrat révélait un jugement¿ dans une conférence¿ de presse sans avoir informé le prévenu de sa condamnation. Puisqu'il semble que nous nous acheminions vers une interdiction, attendons-la sereinement. Dès réception de celle-ci, un référé-liberté sera déposé pour que la justice suspende cette décision et autorise la tenue de notre pique-nique. Votre nombre (7500) m'indique que la reconquête de notre Paris est en marche et que nous avons donné le signal du réveil de notre peuple. Gardez libre votre Vendredi 18 Juin à 19h. L'enjeu est trop important pour que nous baissions les bras maintenant. A demain! Sylvie.¿ Du courage il va en falloir, en effet, le système médiatico politique semble se liguer contre cet évènement. Même les Guignols de l'info pourtant habitués aux blagues potache ne prennent pas ça à la rigolade, puisque ils ont fabriqué en catimini une marionnette représentant (mal) Sylvie François. Par l'interdiction la balle vient d'être renvoyée dans le camp de la ¿Résistance¿ mais n'aura finalement fait que la renforcer¿ Sous la pression de la gauche communautariste et d'organisations politico-religieuses, l'Etat français capitule une fois encore, interdisant une manifestation parfaitement légale et ne troublant pas l'ordre public. Ce même Etat se refuse depuis des mois à faire respecter la loi républicaine dans ces quartiers, autorisant la réquisition illégale par des musulmans de la voie publique pour organiser la prière du vendredi. Incapable de s'attaquer à ceux qui remettent en cause l'ordre républicain, l'Etat cède à toutes les exigences communautaristes, acceptant de fait d'interdire une manifestation légale au prétexte incroyable qu'elle constituerait une provocation aux yeux d'une population qui bafoue, sans vergogne, chaque vendredi les lois de la République française ! L'interdiction de cet apéritif est un symbole : celui de l'inversion totale des valeurs qui est la ligne de conduite de nos dirigeants politiques. Cet évènement quel qu'en soit l'issue aura peut être fait germer dans l'esprit du peuple Français et Européen que rien n'est joué à l'avance, et que face au rouleau compresseur Islamo-Mondialisteur il y a encore et toujours un bug dans la Matrice¿ La Ripoublique devrait méditer cette leçon d'histoire : en 1848, on a interdit les banquets républicains. Résultat: ce fut la guerre civile¿
  5. De toute façon, les organisateurs étaient "gagnants" peut importe le cas de figure. Je m'explique, il y avait trois grands scénarios possibles: - Interdiction, il était désormais clair pour tout le monde quel camp a choisi le gouvernement. Au final, c'est ce qui s'est produit. - Violence des musulmans, cet évènement aura servi à attirer l’attention et à faire découvrir un autre visage de la “religion de paix et de tolérance” dans notre pays, religion pour qui la tolérance n’est bien souvent que synonyme de tolérer leur présence ostentatoire sans broncher… -Et si tout se déroulait bien c’est tout bénef’ aussi puisque l’évènement est à la base festif.
  6. Tu te trompes, je crois, au contraire, qu'ils seront les premiers à se convertir et à louer leur nouvelle servitude.
×