Aller au contenu

Fuchsia

Membre
  • Contenus

    80
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Fuchsia

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Seine et Marne
  1. Pour un bout de tissu ??? ce n'est pas une question de bout de tissu ! tu as lu l'article ou pas ? la fille de cet homme n'a pas voulue se soumettre à ses idéologies et elle l'a payé de sa vie ! et combien encore paieront, ici et ailleurs ? ce n'est pas non plus la première fois qu'une telle chose arrive ! Comment des filles (ou des femmes peu importe) peuvent "comprendre" et "trouver plutôt joli" et encore pire "si c'est leur choix..." !!! mais quel choix ??? celui de s'enfermer dans une idéologie religieuse qui ne tolèrera jamais qu'elle puisse un jour porter autre chose qu'une espèce de voile sur la tête ou le pire de tout, une burka, cette prison ambulante ! Réveillez-vous, ouvrez les yeux et vos oreilles et réfléchissez un peu. Sortez du Moyen-Age s'il vous plait, on est en 2010 ! J'ai lu des topics ou il cité que l'Islam tolère bien le catholicisme et toute autre religion, alors pourquoi on ne tolèrerai pas l'Islam ? AH BON ??? :D depuis quand l'Islam se veut TOLERANTE ? Alors ça, si c'était le cas, tu parles d'un scoop ! Je dis NON à la soumission aux hommes et aux religions au travers du port du voile, du port de la burka ou de tout autre vêtement ou signe ostentatoire. Je suis une femme libre de penser et de m'habiller comme je l'entend et entend bien le rester, n'en déplaise aux musulmans et musulmanes qu'ils soient français ou non.
  2. Fuchsia

    Qui est dieu ?

    Wouaouhhh, rien compris, mais c'est beau !!!
  3. Ton histoire me fait un peu penser à celle qui m'est arrivée il y de cela quelques années. J'ai rencontré quelqu'un et nous nous sommes fréquentés pendant 2 ans, sachant qu'il était déjà en couple et moi aussi. Son couple a explosé, le mien aussi et curieusement, on vivait ensuite chacun de son côté. Lui ne souhaitait pas revivre en couple, moi par contre, j'étais plus disposée. Lui voulait sa liberté, voir ses copains, pas de contraintes etc...Du coup, mais en fait c'était comme cela depuis le début sans que je m'en rende vraiment compte, je donnais le sentiment d'être plus attachée à lui que lui à moi. Je me contenais pour éviter de l'étouffer comme on dit, mais c'était difficile. Cela a duré quelques mois ou on se voyait donc de temps en temps chez lui ou chez moi. Puis un jour, je passerai les détails, il a eu un grave accident et m'a littéralement jeté, renvoyé comme on dit dans mes pénates. Il m'a dit des choses du genre que je méritais mieux, que je n'avais plus rien à faire avec lui, qu'il ne pourrait plus jamais rien m'apporter et que je ne devais plus jamais tenter de le revoir. Un ami à lui m'a dit qu'il ne voulait plus entendre parler de moi. Bon, bref, rupture. Pendant 2 ans, j'ai espérer sans le voir, sans lui parler et sans lui faire signe. Puis un jour, il m'a appelé. On a parlé, j'étais super heureuse. Il a raccroché en me promettant de me rappeler le lendemain. Total plus rien. J'ai appris ensuite qu'il était sorti de l'hopital et j'ai réussi à avoir son adresse. Je lui ai écrit puis ensuite je l'ai appelé. Et là, que ne me dit-il pas ? qu'il vivait avec quelqu'un ! je serai tombée de la Tour Eiffel que cela n'aurait pas été pire ! je l'ai donc laissé tranquille et à son tour il m'a rappelé et m'a déballé ton son amour, ses sentiments pour moi, qu'avec l'autre ce ne serait jamais comme avec moi etc... etc... en attendant, c'était quand même avec elle qu'il était (en fait c'était une amie qui est venue lui rendre visite à l'hopital, qui s'est occupé d'office de lui, de ses affaires etc... et de fil en aiguille n'est-ce-pas... beaucoup moins conne que moi en somme !). On s'est revu. Je me suis rendue quelques fois chez lui et on passé des moments ensemble quand elle n'était pas là. Sauf que moi aussi à ce moment là, je me suis rendue compte que mes sentiments avaient changés. A force de coups durs... et bien que sur les deux, depuis le début de notre histoire, c'était moi qui semblait la plus attachée, la plus amoureuse, je pense aujourd'hui qu'il devait au final très certainement m'aimer autant que je l'aimais. Simplement je crois qu'il avait seulement un peu peur d'être "étouffé", il gardait donc ses distances. Sincèrement, aujourd'hui je pense que ce qui s'est passé entre nous restera intact. Le temps et la vie ont un peu passés, les sentiments ont changés, mais notre histoire restera dans notre coeur. Je suis sure, je suis certaine qu'il pense la même chose. C'est un peu pareil pour toi en ce moment. Il t'as fait mal, tes sentiments ont changés. Les siens non. Il est simplement partagé entre sa liberté qu'il souhaite garder on dirait et toi, importante pour lui et présente tout le temps. Et c'est plus fort que lui. Laisse le temps travailler pour vous. Les choses vont évoluer et la situation s'éclaircir petit à petit...
  4. Je ronge mes ongles aussi. C'est une manie que l'on a, je dirai presque un tic. C'est lié au stress, oui certainement, disons que les personnes d'un naturel anxieux (comme moi) sont souvent atteintes de ce tic. C'est chiant, TRES chiant ! c'est très très moche aussi ! J'ai moi aussi essayé les produits amer, les trucs pour occuper les mains etc..., que dalle ! J'ai réussi une fois a stopper cette envie simplement parce que j'ai voulu plaire à quelqu'un... . Mes ongles ont bien poussés, j'étais très fière de ma réussite. Malheureusement, mes ongles trop fragiles n'ont pas résistés aux différents travaux ménager et hop c'est reparti de plus belle ! Je pense qu'un jour je vais aller voir (je ne sais pas encore ou, si quelqu'un a une bonne adresse - pas à Paris, je déteste Paris) un centre spécialisé dans la pose de faux ongles et m'en faire poser. Des faux ongles, joints à une bonne dose de volonté et le tour est joué ! (oui, parce que c'est comme la cigarette, vous ne pouvez arrêter que si vous avez la VOLONTE d'arrêter, le reste n'est qu'accessoires, utiles mais accessoires quand-même, une aide quoi)
  5. Oui, et alors ? c'est normal ! ça c'est ce qu'on appelle toucher le problème du doigt ou viser dans le mille ! parce que justement, c'est bien là le problème. La nounou en fait son métier tout comme une crèche. Elle garde vos enfants moyennant finances. Pas de finances, pas d'enfants. Les grands-parents eux, ne font pas des finances une priorité. C'est l'amour, le lien affectif qui les guident. Alors, demander à papi-mamie de regarder son petit-enfant avec les mêmes yeux qu'une nounou, c'est du pur délire. Quand à leur demander d'avoir le même système d'éducation que les parents, les mêmes mots, les mêmes gestes, les mêmes réactions, infliger les mêmes punitions pour les mêmes raisons, les mêmes, les mêmes, les mêmes... !!! NON et mille fois NON !!! si vous voulez que les grands-parents réagissent comme vous, occupez-vous vous-mêmes de vos enfants et c'est tout ! mais arrêtez de reprocher aux grands-parents d'être trop cool etc etc..., parce que vous n'y changerez rien, c'est la loi de la nature ! Avec ma petite-fille, c'est certain, je suis et serai plus cool que je ne l'ai été avec ma fille. D'une part, j'ai l'âge d'être mamie d'un jeune enfant plus que maman d'un jeune enfant. D'autre part, justement, JE SAIS QUE JE NE SUIS PAS SA MERE, mais seulement sa grand-mère, je n'ai donc ni l'envie, ni le droit de prendre le rôle de sa mère. Et j'espère vivre assez longtemps pour pouvoir profiter de ma petite famille. Depuis la naissance de ma fille qui a été le plus grand bonheur que la vie m'ait apporté, je revis à nouveau cette grande joie avec ma petite-fille. C'est là, justement, tout l'intérêt d'être grand-mère ! c'est de ne pas avoir en charge l'éducation des petits-enfants. Cela nous laisse tout le temps pour partager avec eux RIEN QUE DES BONS MOMENTS ! ce que l'on ne peut pas se permettre lorsque l'on est parent ! Alors si vous laissez vos enfants en garde à leurs grands-parents, attention, sachez qu'ils peuvent très bien avoir un bon suivi et une bonne éducation le temps qu'ils sont chez papi et mamie, mais on reste dans la famille. Rien à voir avec une nounou ou une crèche. Certains grands-parents peuvent par contre être effectivement trop laxistes ou au contraire, trop sévères (voir vieux jeu, ben oui ça arrive, j'en connais... ), alors n'hésitez pas, le leur laissez pas !
  6. Bonjour, Je suis mamie depuis 2 mois. C'est un véritable bonheur, non seulement je suis zinzin de ma petite fille mais cela n'a fait que renforcer encore un peu plus les liens avec ma fille et mon gendre. Je la garde souvent, mais c'est ponctuel. S'ils avaient à choisir, ses parents me la confieraient volontier plutot qu'à une nounou, mais de toute façon je suis encore moi-même en activité donc c'est impossible. Ceci dit, il est bien évident que seuls les parents sont en charge d'éduquer leurs enfants. Par contre, quel que soit le mode de garde choisi, grand-parents, nounou, crèche etc... il est normal de considérer que l'éducation de l'enfant est alors "prise en main" pendant le temps de garde par la ou les personnes qui l'on en charge. Quand je lis qu'il faut "se mettre d'accord", "bien cadrer les choses", "risque de conflis" "les mômes vont être paumés" mais enfin quoi ? qu'est-ce que certains croient ??? que parce qu'on est grand-parents on est à coté de la plaque ??? on est incapable de bien gérer et bien éduquer leur progéniture ??? ils oublient qu'ils ont eux-mêmes été élevés par ces mêmes grands-parents qui fut à un moment donné leurs propres parents ! S'estiment donc t-ils si mal élevés que cela ? ou ont-ils un conjoint ou une conjointe si mal élevé que cela ? Je sais que tout le monde n'est pas digne de confiance, mais je trouve certains propos énoncés quand même un peu vite dit et avec a-priori. C'est extrêment vexant et dégradant. Surtout quand je vois le nombre de problèmes que rencontrent certains parents face à l'éducation de leurs enfants, leçon de morale s'abstenir... Autre chose, les enfants sont loin, très loin même d'etre des imbéciles et ils font parfaitement bien la différence du mode de vie d'un foyer à l'autre. Ce qu'ils font chez papa-maman, ils savent très bien qu'ils ne pourront pas forcément le faire chez papi-mamie et inversement. Ils font la part de choses de façon très naturelle et n'en joue que lorsque les parents justement ne la font pas. Alors bon, même si toutes les grands-mères ne sont pas parfaites, sachez que personne n'est parfait, ni même les parents, ni même les enfants, et heureusement, car la vie serait un véritable ennui !!!
×