Aller au contenu

telemaque2012

Membre
  • Contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de telemaque2012

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 09/14/1992

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Thoiry
  1. à quoi bon réfléchir à cette question quand on observe que personne ne sait y répondre... personne ne connait la mort, donc personne ne peut en parler... s'il existe bien une situation que l'on ne peut pas vivre dans nos rêves, c'est bien la mort, car nous ne l'avons jamais expérimentée. certes nous pouvons choisir d'aller à sa rencontre (par exemple par l'ascétisme), mais encore une fois... à quoi bon ? réfléchissons un peu... deux choix s'offrent à nous : il existe une vie après la mort / il n'existe pas de vie après la mort. mettons qu'il existe une vie après la mort, peut-on déjà la préparer lors de notre vie avant la mort ? déjà cela n'est pas évident, car nous ne savons pas ce qu'il y a après la mort, donc préparer quoi ? est-ce vraiment avantageux de consacrer sa vie (bien réelle, bien physique, bien consciente) à la mort ? n'est-ce pas du temps perdu ? n'y a-t-il pas d'autres sujets beaucoup plus préoccupants sur lesquelles devrions nous nous pencher ? n'est-ce pas un peu égoïste de préférer réfléchir sur sa propre mort quand nous voyions tant de gens mourir des conséquences de carences en besoins vitaux bien physiques...
  2. Je ne pense pas que c'est ce qu'ils voulaient dire. Je pense plutôt qu'ils voulaient tout simplement faire remarquer que ce n'est pas parce que la science ne peut pas donner de réponse sur un phénomène, que ce phénomène existe. Il faut tout de même garder à l'esprit une part de rationalité basée sur l'expérience et les conclusions de nos ancêtres. Par exemple, la science ne peut pas donner de réponse sur l'existence de Jésus et sur la véracité de ses exploits... Cependant l'histoire nous montre que seul Jésus (ou alors une petite poignée de personnes) ont ressuscité(s). Est-ce une exception qui confirme une règle ? Que croire ? Tant que nous ne trouverons pas de moyens d'étude fiable d'un phénomène, nous ne pourrons pas nous prononcer quant à la réalité de ce phénomène au sens scientifique. Cependant nous pouvons toujours essayer d'en débattre, d'échanger des points de vue, en toute tolérance, toute humilité... Ayant pleinement à l'esprit qu'en l'absence de réponses issues de moyens d'étude fiables, seuls nos points de vue et expériences personnelles passées nous dictent notre réponse. Plus généralement, évitons donc de considérer par défaut notre point de vue comme absolu, et ouvrons nous aux autres. Essayons de comprendre ce que les autres pensent. Partageons... P.S.: La science définie l'ensemble des connaissances fondées sur des relations objectives vérifiables, et caractérisées par un domaine et une méthode déterminés permettant l'étude d'une grandeur définie comme universelle. La science ne peut donc pas apporter de réponse sur des phénomènes subjectifs invérifiables (par l'Homme) dont il n'existe pas de méthode d'étude ni de grandeur associée. Ainsi je pense qu'il est assez dangereux d'utiliser la science comme support dans un débat paranormal...
×