Aller au contenu

lamine016

Membre
  • Contenus

    165
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de lamine016

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 07/02/1961

Contact

  • Facebook
    kebir016@hotmail.fr

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Algerie Alger Algerie
  1. Vous les européen il vous fallut 250ans pour instauré la démocratie, et vous voulez que nous ont instaurai en quelque dizaines année. Le 11 septembre 2001 j’ai vu la démocratie eu USA et en Europe ! (La propagande est à la démocratie ce que la violence est à la dictature) Les récentes révoltes qui ont ébranlé la rue arabe ne sont pas exemples de propagandes, mensonges et autres manipulations médiatiques, lion s’en faut. En effet, comme dans tous les bouleversements politiques sérieux, les médias majeurs y ont mis leur grain de sel. En plus, dans ce cas précis, il faut aussi tenir compte des médias sociaux et de la blogosphère qui ont été de la partie. A mon sens, le médiamensonge commun aux révoltes ( printemps arabe) est celui de la spontanéité des soulèvements populaires. De nombreux documents montrent qu’il n’en est rien et que dans la plupart des pays arabes, les cyberativistes ont été i) identifiés,ii) mis en réseau entre eux et avec des experts des nouvelles technologies occidentaux ( d’exportation de la démocratie), en particulier américains(1). Cette méconnaissance de la réalité relève autant d’un maljournalisme patent pour certains professionnels des médias que d’un mensonge par omission pour d’autres. En Tunisie, le symbole de la (révolution du jasmin) a été rapidement déboulonné, quelques mois à peine après la fuite du président Ben Ali. Présenté comme un universitaire sans emploi, travaillant comme vendeur ambulant, Mohamed Bouaziz s’est immolé par le feu devant le siège du gouverneur, geste qui a mis le feu aux poudres en Tunisie. Son spectaculaire suicide a été expliqué par le fait qu’une politique municipale, Fayda Hamdi, lui aurait non seulement confisqué sa balance, mais aussi administré une gifle, geste encore plus intolérable car venant d’une femme. L’enquête a montré que Mohamed Bouazizi n’était pas un universitaire, qu’il avait insulté Fayda Hamdi après qu’elle lui ait confisqué sa balance et, surtout, que la gifle était une pure invention. Autre précision troublante : le propre frère de la policière, militant syndicaliste, a participé à créer la légende autour de l’cône de la (révolution) Mohamed Bouaziz, légende à laquelle il est difficile d’être insensible et qui se repaît de ce genre d’histoires(2). (1) Ahmed Bousaada Arabesque américaine : le rôle des Etats-Unis dans les révolutions de la rue arabe Editions Michel Brûlé, Montréal (2011). (2) Christophe Ayad, Larévolution de la gifle, Libération, 11 juin 2011, http://www.liberation.fr/monde/01012342664-la-revolution-de-la-gifle
  2. Hop ! C'est marrant vos façon de ne jamais répondre. On parlait du soi-disant syndrome de Stockholm des populations soumises aux attentats terroristes, et là on se retrouve avec la maltraitance conjugale que certains justifient au nom du Coran (les femmes musulmanes ne sont généralement pas battues, heureusement). La maltraitance conjugale n'est pas un simple problème touchant l'islam mais général : seuls les motifs avancés par les tortionnaires varient. Regarde plutôt L'Eu et les usa le nombre de femme battu a mort me fait froid dans le dos, a qui la cause, l'alcool, l'éducation, quelle ironie l'erreur dans les 2 cas est humaine. Oui, c'est certain, mais on connait les noms de quelque uns, lâches Français qui frappent les femmes (que ce soit leur femme ou pas dalleur) Tien dont mr joue les connaisseur, et bien on va remettre donc les choses en place, Dieu a dit que en mohamed (QSSSL) nous avons trouvé un belle exemple a suivre, donc en suivant notre prophète (QSSSL) nous obéissons a la parole de Dieu (Allah) mais que Dit notre humble prophète sur les femmes ? "Traitez donc bien vos femmes et soyez gentils envers elles car elles sont vos partenaires....." Extrait de sont dernier sermon, mais tien tu ne le sais pas ?
  3. Tu peu l'appelé comme tu veux, je te répond par cette citation: Le pire de certaines haines, c'est qu'elles sont si viles et rampantes qu'il faut se baisser pour les combattre. Citations de Marie de Flavigny
  4. Le racisme, l¿islamophobie, l¿antisémitisme ne s¿expliquent pas, ils se combattent. Ce qui vaut pour la France vaut partout ailleurs dans le monde. Il n¿y a rien de plus semblable à un antisémite qu¿un islamophobe. Tous deux ont le même visage, celui de la bêtise et celui de la haine. »
  5. Le racisme, l¿islamophobie, l¿antisémitisme ne s¿expliquent pas, ils se combattent. Ce qui vaut pour la France vaut partout ailleurs dans le monde. Il n¿y a rien de plus semblable à un antisémite qu¿un islamophobe. Tous deux ont le même visage, celui de la bêtise et celui de la haine. »
  6. Le référendum en Suisse contre les minarets ou le débat en France sur l'identité nationale "apportent de l'eau au moulin" des islamistes radicaux. L'interdiction de la construction de minarets en Suisse adoptée par référendum ou les débats sur l'identité nationale en Europe et particulièrement en France "apportent de l'eau au moulin des extrémismes et des radicalismes" et peuvent "donner des arguments aux extrémistes". "Quand on se laisse aller à des commentaires encourageant l'islamophobie, on apporte de l'eau au moulin à ceux qui utilisent l'islam pour justifier des actions violentes, mais qui sont loin de représenter cette religion de tolérance". L'islam a défendu dès le début le respect de toutes les religions monothéistes, a-t-il ajouté, en rappelant que durant des siècles "les trois religions principales, juive, chrétienne, musulmane, ont coexisté en Andalousie". "Dire que l'islam est antinomique de la démocratie ou de l'épanouissement de la femme est une contre-vérité" alimentant les idées de ceux qui font du prosélytisme, qui a stigmatisé les "dérives affirmant la supériorité d'une religion sur l'autre".
  7. Selon le Coran, la guerre constitue une "obligation non désirée" qui doit être absolument menée dans le respect des valeurs morales humaines, et à laquelle il ne faut recourir qu'en dernière instance. Dans un verset, il est rapporté que ceux qui commencent les guerres que Dieu désapprouve, sont les incroyants: ¿ Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. (Le Coran, sourate al-Ma'ida, verset 64)
  8. Nous n'avons envoyé de Messager que pour qu'il soit obéi, par la permission de Dieu. Si, lorsqu'ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon de Dieu et si le Messager demandait le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Dieu, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux. Dites : "Nous croyons en Dieu et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis".Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens, et disent : "Nous avions entendu, mais nous avons désobéi", "Ecoute sans qu'il te soit donné d'entendre", et favorise nous "Raina", tordant la langue et attaquant la religion. Si au contraire ils disaient : "Nous avons entendu et nous avons obéi", "Ecoute", et "Regarde-nous", ce serait meilleur pour eux, et plus droit. Mais Dieu les a maudits à cause de leur mécréance; leur foi est donc bien médiocre.5. 13. Et puis, à cause de leur violation de l'engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs coeurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux. Pardonne-leur donc et oublie [leurs fautes]. Car Dieu aime, certes, les bienfaisants. Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés - S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Dieu; et Dieu récompensera bientòt les reconnaissants. Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut. L'affirmation: « Dieu existe et il a créé toute chose » est mathématiquement aussi exacte que de dire que 1+1=2, à travers les innombrables preuves entre nos mains, notamment celles que nous procurent les dernières avancées scientifiques, il a été prouvé que L'existence du créateur, son omniscience et son omnipotence sont des faits que nul être sensé ne saurait dénier. étonnamment, nous croisons fréquemment des gens qui nient cette réalité, se refugiant dans des notions irrationnelles concernant leur propre existence, leur altitude est due à des raisons psychologiques plutôt que scientifiques, à ce titre, le philosophe athée allemand Dieter Heinrich Kerler (1882-1921), affirme avec un orgueil manifeste: « Même si l'on prouvait mathématiquement que Dieu existe je n'en veux pas parce qu'il me limitera la grandeur ». Renier la vérité perçue par l'âme est synonyme d'arrogance. En arborant l'orgueil, on s'écarte du sentier de Dieu, finissant dans le malheur et dans le chagrin, dans ce monde comme dans l'autre, voila pourquoi l'orgueil est l'un des plus grands ennemis de l'homme , Dieu dit à ce propos : « J'écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s'enflent d'orgueil sur terre. Même s'ils voyaient tous les miracles, ils n'y croiraient pas. Et s'ils voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s'ils voient le sentier de l'erreur, ils le prennent comme sentier. C'est qu'en vérité ils traitent de mensonges Nos preuves et ils ne leur accordaient aucune attention. » Coran 07.146 <a name="136">http://' target="_blank" rel="nofollow">
  9. Commençons donc par le cas de cette jeune fille élue Miss France 2009. « Arrivée là tout à fait par hasard » comme elle le précise elle-même, cette jeune Française s'est vue d'un coup devenir l'objet d'une campagne médiatique comme seuls savent en faire ceux qui ne gobent ni l'Arabe, ni musulman ni le Maghrébin. Pressée de justifier son prénom qui, semble-t-on dire, sonne mal dans les oreilles d'une fameuse identité française, justement en débat ces jours sur les boulevards dépravés d'une certaine république sarkosienne, Malika Menard s'est sentie frustrée et troublée. Elle s'est dépêchée de faire des déclarations et elle hurle, à qui veut l'entendre, qu'elle est française à 100%. « Non, ajoute-t-elle, lorsqu'elle a repris ses esprits et compris le jeu et l'enjeu de la chose, je ne suis pas maghrébine ! », comme pour chasser quelques démons. En fait, les torts de Malika Menard sont nombreux. Tout d'abord, elle porte un prénom qui sonne faux. D'ailleurs, elle le reconnaît elle-même presque au bord de l'excuse, « c'est un prénom arabe qui signifie reine », mais, en poussant l'analyse plus loin comme pour tenter de justifier l'origine de son prénom, elle ajoute « mon père et ma mère ont vécu au nord du Maroc et en ont gardé un merveilleux souvenir ». D'ailleurs, elle tente même de faire de l'esprit en déclarant que ce prénom est symbole de l'ouverture et de la tolérance. Le second tort de la jeune Malika c'est d'avoir été élue Miss France à un moment où la France à un moment où la France officielle s'interroge sur son identité et se pose des questions, sur la diversité des origines des habitants de l'héxagone. D'où nous sort encore celle là ? semble demander d'un coup ceux qui, faisant des raccourcis trop bas et trop simplistes, confondent identité et nationalité, origine et culture, patriotisme et xénophobie¿En effet, étourdis par les incohérences d'un mandat présidentiel particulièrement critiqué, certains n'ont pas hésité à porter à bras le corps un débat forcément déplacé sur l'identité nationale. Ce n'est pas d'identité, mais plutôt parce qu'ils paraissent en perdre les repères. Hier, leur identité pouvait aisément se rencontrer sur les chemins entrecroisés de la famille, de la langue, de la religion et de l'histoire. Aujourd'hui, et l'on ne sait pas pourquoi, les choses semblent autres. Eric Cantona, l'ancien joueur, de foot n'a d'ailleurs pas tort en se demandant si « être français, chanter la Marseillaise, lire la lettre de Guy Môquet ? » et de répondre qu'être français c'est « d'abord être révolutionnaire face à un « système » qui contraint notamment des gens à vivre dans la rue¿ ». Malika, la Miss, serait ainsi venue à un moment où les repères ont glissé et om le nombril paraît changer de place. Dans cette nouvelle conception du nombrilisme glissant, les définitions doivent impérativement changer, y compris celles Miss et de leurs noms. Malika a d'autres torts, notamment ceux d'avoir montré la tête juste après que les voisins suisse aient décidé d'interdire toute nouvelle construction de minarets. Elle est venue aussi au moment où Thierry Henry, un Français embarrassant autant sinon plus qu'elle, a entaché la qualification de la France au mondial avec une main qu'on aurait bien coupée sur mille plateaux de télévisions. Elle est venue au moment ou Marine Lepen a demandé un référendum semblable à celui de la Suisse¿que Malika soit française à 100%, et qu'elle n'ait absolument rien à voir avec les Arabes, les musulmans, les Maghrébins et les Africains, cela n'échange rien à rien. Elle porte un prénom qui peut réveiller les démons et cela suffit pour que les sans repères se focalisent en force sur le prétendu nouveau nombril de l'identité nationale.
  10. Explique toi bien, pour que puisse vous répondre.
  11. lamine016

    Islam et excision

    Il y a des vrai hadith que par Boukhari Mouslem et Abou houraïra. dans le livre de l'imame El Maliki (El Mouatek) a par cela, tout les autre en les appelle (Israëlite) Alors tu ne peu jamais collé a Islam ce que il ne lui appartient pas jusqu'à la fin du monde. Pourquoi vous acharnait toujours sur l'Islam, il ya pas mal de religions dans ce monde. Ou Islamophobe est contagieuse a ce point qu'elle dépasse la Grippe A et le CIDA. Que Dieu vous guérisse du mal qui range vos c¿ur, et que Dieu nous épargne de ce mal.
  12. Beaucoup d'intellectuels se sont élevés avec force contre la ma man¿uvre, mais un indicateur de l'inanité du débat est venu d'un lieu où on ne l'attendait pas vraiment. L'élection d'une Miss France prénommée Malika, élue par un public de téléspectateurs, est venue démentir le tropisme culturalo-racial qui, nous dit-on, serait une caractéristique populaire première. Il se trouve que l'une des expressions les plus respectables de l'identité citoyenne dans la haute tradition française-celle qui inspire du respect car universaliste, au sens élevé du terme-est bien celle de la principale organisatrice de celle de la principale organisatrice de cette manifestation, Geneviève de Fontenay, qui appelait de ses v¿ux l'élection d'une Miss France d'origine maghrébine. La dame, célèbre pour son élégance et son franc-parler, ne s'est jamais gênée pour dire ce qu'elle pensait d'une politique où l'identité se conjugue avec les rafles de cette Miss et la hauteur de vues de Mme de Fontenay, il est heureux de retrouver une France qui ne saurait être réduite à une unique et chétive identité. Chapeau bas, Mesdames !
  13. Pour ce qui des Suisses, les Arabes avant les autres musulmans devraient pour une foie, faire un geste. Essayer de se hisser à la hauteur de l'événement et prendre une décision. Ils n'ont même pas besoin d'aller au bout de la décision car, dès le moment qu'ils signifieront aux Suisses leur intention de changer de banque, le vote insensé sera rejeté et les Suisses trouveront le prétexte qu'ils veulent à l'adresse de leurs citoyens. Ce vote est interprété comme une revanche de la droite populiste qui, dans la perspective des élections fédérales d'octobre 2007, avait orchestré une campagne contre la présence des étrangers d'une rare violence, symbolisée par des affiches représentant un « mouton noir » éjecté à coups de ruades par des « moutons blancs ». Depuis, la Suisse empêtrée dans des difficultés économiques et financières, classée par les pays du « G20 » dans la liste des pays « gris » spécialisés dans le blanchiment d'argent sale, poursuivie par les institutions internationales de contrôle financier¿voit son image de pays « tranquille et neutre » sérieusement écornée. La Suisse ne peut échapper au rouleau compresseur de la mondialisation. Le vote de dimanche contre les minarets (islam ?) n'est rien d'autre que l'expression d'un repli sur soi, d'une peur de la population helvétique entretenue par la propagande des conservateurs et ultra-libéraux au pouvoir. Long-temps citée en exemple pour sa tolérance et son intelligence à faire vivre et coexister la diversité ethnique et culturelle de ses populations (il y a 4 langues officielles), la Suisses se découvre, soudain, un pays xénophobe et surtout anti-musulman. Interrogé, l'islamologue Tariq Ramadan, citoyen suisse, a estimé que « les Suisses ont exprimé une vrai peur, un questionnement profond sur la place de l'Islam en Suisse. » Il n'a pas tort. Les musulmans sont à peine 150.000 pour une population globale de plus de 7,5 millions à majorité chrétienne (catholique et protestante). Avec ce vote contre les minarets, la Suisse déclare vouloir faire face à une « islamisation » du pays. Elle est convaincue de protéger le pays contre l'islam. Après tout, elle est fidèle à sa logique : c'est bien la Suisse qui fournit la « garde prétorienne » du Vatican à Rome.
  14. lamine016

    Islam et excision

    Hadith (faible) il n'est pas reconnu par les Olama de Islam. Il ne faut pas lire importe quoi et après tu vient nous montré notre religion. ( vient mon père je te montre la maison de mes oncles)
  15. lamine016

    Islam et excision

    Et n'y a aucun passage non plus dans le coran ou dans le hadite qui approuve l'excision. Vous devez cherché les poux dans vos tête avent de cherché dans les têtes des autres.
×