Aller au contenu

arkay

Membre
  • Contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de arkay

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 12/26/1990

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Lyon

Contact

  1. A défaut de faire avancer le débat, je vais tenter de l'éclaircir. Les conséquences négatives à l'utilisation de la monnaie : - une utilisation de la monnaie orientée vers la malveillance - une utilisation de la monnaie orienté vers la spéculation et le profit individuel - [insert other ideas here] Pourquoi supprimer la monnaie ? Pour les conséquences négatives qu'elle entraine. Mais elle joue cependant un rôle d'étalon de valeur utile. Oui, elle a des conséquences positives, comme par analogie avec la religion, qui entraîne des guerres mais incite les gens à pratiquer la compassion. Déduction La monnaie [comme la religion] est un outil qui a de bonnes et de mauvaises conséquences. Comme nous cherchons à vivre mieux, il nous faut creer nos outils, de meilleurs outils que les précédents, avec moins de défauts. Cependant Il faut aussi cesser de tomber dans l'illusion que la monnaie [comme la religion] est la cause de son utilisation malveillante ou dirigée vers le profit individuel, ou pour une petite quantité de personnes, au détriment d'autres personnes [ou la cause de la guerre, en ce qui concerne la religion]. il ne faut pas confondre outil et créateur. C'est l'homme, le créateur, qui est responsable de sa création, pas l'outil (le moyen de création). De plus, nul besoin de religion pour cultiver la compassion ou l'altruisme. Déductions 1. L'homme, peu importe l'outil qu'il utilise, peut générer le mal, par l'utilisation de cet outil. 2. L'outil que l'homme creer et utilise peut permettre d'affaiblir l'apparition du mal (monnaie = étalon de valeur / religion = bienveillance). 3. Mais ce nouvel outil, créé pour affaiblir le mal, peut ne pas l'affaiblir complètement, voire le renforcer (monnaie = pouvoir sur les populations / religion = guerres). Conclusion Il s'agit de changer dans le même temps les outils et l'homme. Changer le moyen (d'existence) et son utilisateur. Si l'on devient moins égoïste (merci le bouddhisme pour l'enseignement sur le non-soi), moins jaloux, moins attaché aux choses en général, etc., Si l'outil que l'on creer (monnaie, religion, e-commerce, etc.) devient plus efficace, moins bardé de défauts, de mauvaises conséquences, etc. Alors, étant meilleurs, nous ferons une meilleure utilisation de nos outils, ayant des outils meilleurs, nous propagerons et accentuerons notre tendance à faire le bien. Conclusion générale Travaillons à devenir meilleurs, par exemple grâce à la compréhension et à la pratique du bouddhisme, mais d'autres voies sont bonnes aussi, Et améliorons sans cesse nos outils pour faire disparaître leurs défauts. En ce qui concerne la monnaie, il s'agit de conserver sa qualité d'étalon de valeur, pour bien évaluer les choses, et sa capacité de permettre le crédit, pour pouvoir étaler l'échange dans le temps, ce qui est finalement important. Mes idées actuelles Il faudrait donc mettre en place un système de surveillance à l'échelle planétaire des flux monnétaires à caractère spéculatif, notamment actions, obligations, bourse. Par exemple, si une personne dans tel pays ne peut se nourir convenablement, tous les flux qui tendent à faire fructifier des choses moins utiles (création d'une entreprise de jeux vidéos, ou autres) doivent temporairement être dédiés à nourir cette personne, sans forcément forcer celui qui détient cet argent, mais en l'empêchant de cautionner une activité moins importante que la survie d'un être. Il s'agit de hiérarchiser les valeurs, sans pour autant devenir un Big Brother des flux monétaires.
  2. Si "la religion n'est pas la seule source de guerres et autres atrocités", alors qu'elle est son utilité ? C'est une excuse bidon au milieu de beaucoup d'autres. Nul besoin de religion pour être bienveillant, joyeux, [insert meliorative adjective here], comme dit le Dalaï-lama. Dieu, tout comme l'âme ou le Soi, est une création de l'esprit humain, une construction mentale (selon la philosophie bouddhiste). Dans quel but ? Pour se protéger, éviter de se poser des questions, ou trouver des réponses à ces questions par flemme de recherche personnelle et de réflexion. Tout d'abord, on pense que de savoir comment s'est créé notre monde nous rendra heureux. Première ignorance. Ensuite, on pense que notre monde a été créé. Seconde ignorance. Avant d'entamer une réflexion, il faut s'assurer de ne pas être remplis de préjugés, d'idées préconçues, ce qui, certes, n'est pas évident. Il s'agit ensuite de prendre les choses à zéro: Si tout a été créé, alors il n'y avait que du rien pendant une période. S'il n'y a rien, il n'y a pas Dieu. Mais s'il n' y a pas Dieu (créateur), il n'y a pas création. Rien ne peut naître de rien. J'en déduis que Dieu n'existe pas, qu'il n' y a pas eu création, que tout à toujours existé, et que ce qui apparait est créé par ce qui existe déjà. Ou alors que, si Dieu existe, je n'ai pas les moyens de le savoir. J'espère qu'il est bien clair que je ne suis pas un partisan acharné de l'idée de non existence de Dieu, mais tout simplement quelqu'un qui cherche la vérité à ce propos. C'est pour ça que si quelqu'un me montre que ce raisonnement est invalide, je l'accepterai si cette démonstration est correcte. Maintenant, je pense que les croyants me diront: "t'as l'air débile avec ta logique (si elle est correcte), Dieu est partout !". Dans ce cas, il s'agit de redéfinir ce qu'on appelle Dieu: Dieu créateur (de l'univers ? de la Terre ?), Dieu en tant que hasard personnifié, Dieu en tant qu'harmonie des énergies (ou autre expression de type New Age), etc... D'une manière générale, je pense que c'est une perte de temps de réfléchir à la création du monde. Bouddha a atteint l'éveil grâce à sa raison, pas grâce à une tierce entité. La solution est intérieure, non extérieure.
  3. arkay

    discussion sur le jazz

    Moi j'adore le jazz de Glenn Miller
  4. arkay

    Meilleurs solos guitare ?

    Le titre Searching de J. Satriani
  5. Il parait que les concerts de Devil Driver sont énormes. Pour moi ce sont les concerts de Pink Floyd que je trouve d'une qualité remarquable.
  6. arkay

    Qu'écoutez-vous en ce moment ?

    In the mood - Glenn Miller
×