Aller au contenu

SSOMW

Membre
  • Contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par SSOMW

  1. La conception computationnaliste de l'esprit que tu cites est dépassée et eronnée. Je t'invite à te pencher sur cette conférence : http://www.diffusion...nf&idconf=2718#
  2. Merci. J'essaye simplement d'apporter mes maigres connaissances au débat. Comment en être certains ? Il se trouve que le nom est le même, et que la république de Platon a fait ses preuves à travers les siècles. Evolution ne signifie pas changement radical, mais amélioration de ce qui fonctionne déjà. Faire croire au changement radical est justement un mensonge utile permettant de réutiliser les mêmes méthodes. La société de consommation sait bien le faire, ça, donner l'impression que le produit est totalement nouveau, alors qu'on ne fait que rajouter quelques fonctionnalités par rapport à l'ancien, histoire de vendre. Cela peut faire partie du mensonge utile, faire table rase du passé. Le pouvoir des finances détermine la vie des individus, car l'argent est ce qui nous amène à rechercher un métier, on ne peut vivre sans argent. Le contrôle des finances à des répercussions sur tout le monde. Peu importe, dans l'imaginaire commun, cela revient au même, même si c'est une erreur. L'Homme de la rue ne fait pas la distinction, cela ne remet donc pas en question mon raisonnement : l'illusion du savoir permettant de désintéresser le public des moyens de fabrication d'arme nucléaire. Mais je conçois que cela tient difficilement debout comme raisonnement. Cela est également faux, notamment la découverte (ou l'invention, selon les opinions) de la constante de Planck, qui définie une limite dans l'extrêmement petit, vient à l'encontre de cette idée mathématique de régression à l'infini appliquée à la physique. Je parle de la vulgarisaiton, pas de la véritable science. La physique quantique vulgarisée décrit bien une régression à l'infini, et fait l'éloge du mystère qui l'entoure en rajoutant même des touches d'ordre divin par des expressions comme "la particule de Dieu". C'est vrai, je pourrais ici faire l'erreur de vous accuser d'être utopique, et vous pourriez m'accuser d'être dystopique. Il faudrait éviter de tomber dans un faux dilemme. De Sartre, évidemment (je vais éviter l'argumentation ad hominem, mais c'est quand même une référence culturelle à avoir). L'existentialisme de Sartre, ainsi que la phénoménologie ont largement fait leur preuve contre l'idée que l'essence précède l'existence défendu par exemple par Platon est sa théorie des Idées ou encore Descartes par son concept de substance étendue, foncièrement anthropocentriste. La théorie de la cognition incarnée de Georges Lakoff explique que notre pensée se construit nécessairement par rapport à l'acquisition de notre environnement, que notre pensée ne peut se faire sans notre environnement, et qu'il n'y a donc pas d'idées qui émergent "par magie" dans l'esprit, comme le pensait Platon. On peut envisager, du point de vue de l'existentialisme athée, que c'est la surhumanisation de l'environnement sédentaire, créant un monde avant tout utilitaire, qui amène les individus à voir une volonté cachée et un sens derrière tout ce qui est, y compris les objets de la nature, ce qui les amène à l'idéalisme et au créationnisme. Et avec la vulgarisation de la physique quantique, on est en plein dans l'idéalisme, par les erreurs de raisonnement forçant l'esprit à s'y projeter. Après, on peut bien sûr être plus optimiste, et se dire que cela est juste un moyen de rendre intéressant la physique quantique, d'y rajouter de la spiritualité...mais, cela ne va pas un peu loin ? Surtout quand on sait que pas mal de sectes s'appuient sur cette vulgarisation de la physique quantique... Mon axe de réflexion peut paraître complotiste, mais j'essaye simplement d'être réaliste. La naissance de la société, le passage au sédentarisme, amène forcément à ce que les individus, vivant dans un monde où ils ont un rôle à jouer sans jouer tous les rôles, se doivent de croire ce qu'on leur dit. Le manque d'expérimentation directe avec la réalité, comme par exemple, subsister par soi-même à ces besoins en chassant, crée un monde d'idées, où les idées sont par eux-même l'expérimentation et pour lesquelles on ne peut faire précéder l'existence, puisqu'on ne les a jamais expérimentés par les sens, concrètement. Si par exemple vous n'êtes jamais allé en Australie, les seuls preuves de son existence ne sont que par les images et les idées que l'on vous a donné de l'Australie. Mais l'existence de l'Australie précède ces même idées. Bien évidemment, l'évolution des capacités de transmission remettent de plus en plus en question la différence entre expérimenter un lieu par cette transmission où y être véritablement. D'accord, du moment que l'immatérialité ne vous amène pas à remettre en question l'existence même de la matière, ce qui serait sortir d'une illusion pour rentrer dans une autre, je vous approuve.
  3. Pas seulement, il n'y a pas qu'une seule origine. Ou alors serais-tu capable de me faire une démonstration de raisonnement en partant seulement du principe de relativité pour arriver à cette formule ? Et en faire découler tout aussi logiquement quels matériaux sont nécessaires ?
  4. Tout notre système politique actuel est basé sur le principe du mensonge utile introduit par La République de Platon dont les méthodes de désinformation ont servis de fondement à notre république, et la diffusion de la science au peuple, la vulgarisation, n'échappe pas à la règle. La physique quantique est ce qui a permis la création d'arme nucléaire, vous ne pensez tout de même pas qu'on diffuserait cette science à n'importe qui alors qu'aujourd'hui l'objectif est de maintenir la paix en évitant une nouvelle guerre mondiale ? La vulgarisation de la physique quantique se base sur des erreurs de raisonnements, tel que la régression à l'infini : on ne peut trouver une particule de base sans se demander si il y en aurait une à l'intérieur, ce qui amène à produire l'hypothèse qu'il y en est une (le boson de Higgs) qui serait l'origine des autres. Le raisonnement ne peut marcher si on ne rajoute pas soi la pièce du puzzle manquante. C'est une manipulation mentale qui force une forme de projection de notre conception du monde sur le monde, et qui amène à confondre "la carte et le territoire". Pourquoi ce mensonge utile me dirait-vous ? Il est nécessaire à la société, et fait partie de ce que Marx appelait la superstructure, outil d'exploitation de la classe dominante sur les prolétaires. Le pouvoir de la religion effacé par la séparation de l'église et de l'état a été remplacé par le scientisme. Ce pouvoir de désinformation calme l'égoïsme de l'Homme, afin de produire une répartition des tâches sans encombre. En faisant rater la réalité aux individus par le mystère (ça ne veut pas dire qu'ils n'y en aient pas non-plus), on contrôle leur objectifs. Les individus préfèrent alors ne pas sortir du système imposé, par peur d'un monde qu'ils ne comprennent pas. L'éloge du mystère, de l'apparente inutilité de la science, du savoir pour savoir, est un biais d'information permettant de limiter, grâce au doute que l'on met ainsi en place, la compréhension du monde par des contradictions comme cités plus haut. C'est une erreur de rechercher un sens au monde, quand on sait que l'existence précède l'essence et que c'est nous-même qui donnons sens à notre existence. En bloquant la capacité des individus à comprendre cet existence du monde en lui faisant précéder une essence, on bloque en même temps leur ardeur et donc toute forme de violence et d'égocentrisme. Et pour compenser, on leur donne une illusion du savoir par la vulgarisation de la science. J'ai l'intuition d'ailleurs que c'est inconsciemment ce qui a poussé l'auteur de ce topic à remettre en question le matérialisme, sentant cette barrière. Le seul problème, c'est de nier la matière par l'immatérialité, et de ne pas faire la distinction avec la physique quantique. Que d'autres choses sont, n'empêche pas la matière d'être. Le matérialisme, comme l'immatérialité, sont une forme d'adaptation au mensonge utile de la vulgarisation de la physique quantique. Toute la polémique de ce topic se base donc sur une autre erreur de raisonnement, un faux dilemme.
  5. Oui, jap' >< ( même si les kanji utilisés dans le japonais sont d'origine chinoise, enfin bref.... ). Perso, je m'y suis inscrit en utilisant le traducteur automatique de Google, c'est bien pratique ce truc-là.
  6. Comment peut-on dire ça de Gurren Lagann, un des plus grans chef-d'oeuvre du Studio Gainax, reconnu comme étant un des meilleurs ( sinon le meilleur ) studio en terme d'animation d'action....
  7. Bonjour, De passage par ici, j'aimerais vous montrer le haut niveau d'illustration qu'on peut trouver sur un de mes sites préférés ( et d'autres images de divers horizons ), Pixiv, une énorme référence qui est en quelques sortes un équivalent de DeviantArt au Japon ( mais en cent fois plus actif et performant en terme de qualité, je trouve ). Enfin, peut-être que vous connaissez déjà, sinon, si vous aimez le dessin japonais n'hésitez pas à y aller pour voir de magnifiques illustrations. ( Ah oui, faut s'inscrire aussi ). .
×