Aller au contenu
  • billet
    1
  • commentaire
    0
  • vues
    35

L'Autriche - introduction


Artelise

72 vues

L’Autriche, petite introduction.

L’Autriche (en allemand : Österreich) – de son nom complet : république d'Autriche (Republik Österreich), est un État fédéral d'Europe centrale, sans accès à la mer (1). Pays montagneux, il est limitrophe à l'Allemagne, la Tchéquie au nord, la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie, l'Italie, la Suisse et le Liechtenstein.

L'Autriche est membre de l'Union européenne (1995) et de la zone euro (1999). Sa langue officielle est l'allemand, mais six autres langues (hongrois, slovène, croate du Burgenland, tchèque, slovaque et romani) sont reconnues. Sa capitale est également sa plus grande ville : Vienne.

L'Autriche est l'un des États issus de la dislocation en 1918 de l'Autriche-Hongrie. Par le passé, elle a été un acteur majeur de l'histoire de l'Europe, au cœur de grandes entités politiques telles que le Saint-Empire romain germanique, la monarchie de Habsbourg, l'empire d'Autriche et la Confédération germanique. Les nombreuses épreuves temporelles qu'elle a vécues ont fait de ce pays une grande puissance mondiale. Mais depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Autriche a adopté une politique de neutralité dans les relations internationales.

Les trois plus grandes villes sont, dans l'ordre, Vienne, Graz et Linz.
Les Alpes occupent les deux tiers de la surface au sol de l'Autriche. Le point culminant du pays est le Grossglockner, qui s'élève à 3 797 m.
Le fleuve le plus long est le Danube. Son parcours en Autriche s'étend sur 350 km.

 

 

Circuler en Autriche.

L’infrastructure de transports autrichienne est liée directement à sa situation, d’une part au sein des Alpes, et d'autre part à sa situation de carrefour du centre de l’Europe centrale, que ce soit du point de vue des liaisons routières autant que ferroviaires.

Près de 50% du réseau routier autrichien se compose d’autoroutes et de voies rapides.

Le réseau routier est entretenu principalement par l’État. Une taxe sur les véhicules existe sur le réseau autoroutier, sous la forme de vignette annuelle obligatoire (2). Les camions doivent payer une redevance kilométrique à la société ASFINAG.

Avec ses 1046 gares et arrêts et ses 4279 trains locaux quotidiens – auxquels on peut ajouter les 340 trains longues distances, on peut raisonnablement considérer que l’Autriche propose un bon réseau ferroviaire. Note intéressante, sur ses 4 877 kms de rails, l’Autriche compte 251 tunnels et 6580 ponts ; montagnes obligent.
Vienne est la seule ville autrichienne à être équipée, à l’heure actuelle (3), d’un véritable réseau de métro (U-Bahn). Les villes de Vienne, Graz, Linz, Innsbruck et Gmunden possèdent également un réseau de tramway.

Notes :
(1) D’un point de vue géographique, c’est indiscutable, l’Autriche ne dispose d’aucun littoral et d’aucun accès à la mer. Et pourtant, le pays dispose de 3 ports de commerce. Cela est rendu possible grâce à la convention relative au régime de la navigation sur le Danube qui a été signée à Belgrade le 18 août 1948 qui garantit et règlemente la libre circulation des bâtiments des états danubiens sur le fleuve.
(2) Pour les personnes désirant accéder à l’Autriche par voie routière, il est possible d’acheter des vignettes à visées touristiques pour une période de 10 jours ou 2 mois.
(3) j’ai précisé « à l’heure » actuelle, car il existe un projet de métro pour la ville de Graz qui devrait aboutir à la création de deux lignes souterraines d’ici 2025/2026.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×