Aller au contenu
  • billets
    5
  • commentaires
    8
  • vues
    2 137

Sur l'opposition entre islam et catholicisme


381 vues

Bonjour.

; Audio au sujet du danger de mentir sur Dieu, ce qu'implique la chahada et il y a aussi une réponse à un évêque français qui a insulté l'islam.

Dieu veut que nous aillons un amour et une relation directe avec Lui mais les religions idolâtres vont contre cette volonté en imposant de prier autre que Dieu. Corrompre l'inclinaison naturel de l'homme pour son Créateur ; tel est le but de Satan, chef des fausses religions dont le catholicisme.

Les catholiques disaient ; « O Mère de Dieu, Avocate des pêcheurs, je vous prie par la joie que vous eûtes de voir monter votre Fils sur les Cieux : obtenez moy la benediction qu’il donna aux siens en mourant, afin que je vive de telle façon en terre, que ma conversion soit au Ciel pour y contempler la gloire de Vôtre Souveraine Majesté ».

Un croyant ne peut pas aimer ces gens qui comparent Dieu à un enfant ou le fond ressembler à un juge dans un tribunal mondain.

Pour eux, le chapelet est une "dévotion christocentrique : il convient de baiser la croix de son chapelet et de prendre le temps de « se souvenir de la Croix sur laquelle nostre tres-doux Seigneur et maistre est mort pour nous ». C’est l’image qui doit rester présente à l’esprit de l’orant tout au long de sa dévotion : Jean Eudes souligne que lorsqu’on prie la Vierge, « il faut regarder et adorer son Fils en elle ». Afin de sanctifier la prière à venir, le fidèle doit faire le signe de croix sur lui avec cette croix. Le contact avec l’objet est donc très tactile, car le toucher manifeste symboliquement l’instauration d’un lien avec Dieu. " Fin de citation. Or, malheureusement c'est l'instauration d'un lien avec Satan, l'ennemi de Dieu car on ne peut se rapprocher de Dieu que en prenant Son chemin qui est l'islam.

Il y a chez les catholiques une facilité répugnante à faire passer un diable pour Dieu, Jésus, Marie ou un ange gardien (volontairement ou involontairement).

Comme dans l'histoire de l'espagnole Jeanne "de la Croix", "soeur du tiers-ordre de saint François au monastère de Cubas, près de Tolède", née en 1481 et morte en 1534.

Je cite ; "La jeune religieuse, sujette à des extases mystiques, parle régulièrement avec son Ange gardien. C’est pourquoi un jour de 1523, ses compagnes viennent la supplier de lui demander de bénir leurs rosaires et chapelets, afin notamment que leurs prières apportent plus de soulagement aux âmes du Purgatoire.

Après avoir exposé cette requête à son Ange, Jeanne demande que les soeurs rassemblent tous les chapelets qu’elles pourraient, car le Christ lui-même « avoit commandé à son Ange de les porter au ciel d’où il les r’apporteroit tous benits ». Les religieuses s’empressent d’accéder à cette demande, et vont jusqu’à collecter les chapelets des monastères voisins, qu’elles déposent dans un coffret, « que i’ay veu quelquesfois » écrit le biographe, afin d’ajouter de la véracité à son récit. Jeanne de la Croix se met en oraison et entre rapidement en extase. (!!)

Les soeurs ouvrent alors le coffret et le trouvent vide. L’ouvrant une seconde fois après avoir senti des parfums suaves s’en dégager, elles y trouvent les chapelets rapportés par l’Ange, dont l’odeur merveilleuse est « tirée des propres mains de nostre Seigneur Iesus-Christ, qui avoit touché et bénit lesdits Chappelets ». Non seulement ces objets sont bénis, mais ils sont en outre porteurs d’indulgences. Ces dernières s’appliquant aux grains, il est licite de les détacher afin de les distribuer plus largement. "

Je cite toujours l'auteure de la thèse ; Si le Christ a condescendu à bénir de ses propres mains ces chapelets, c’est que les tourmentes qui secouent son Eglise lui ont imposé d’intervenir personnellement pour la soulager, en ce temps « qu’elle en avoit très-grand besoin », écrit le Père d’Aca. En effet, ces chapelets sont bénis « au mesme [temps] que Luther ouvrit effrontement & sacrilegement sa bouche excommuniée contre les Indulgences & Pardons ». !!!

Cette remarque se rattache à une autre très similaire que l’on retrouve dans l’acte de jugement et censure, signé de Dom Ignace de Ibero, abbé du Monastère de Notre Dame de la Reale de Fitero, et qualifié du Saint Office de l’Inquisition. Il y explique que le miracle de l’arbre aux crucifix « advint au mesme temps que le Lutheranisme commençoit à se respandre par l’Allemagne & autres pays de l’Europe qui reprouvent & retranchent la dévotion & usages de chappelets des fideles envers la sacree Vierge Mere de nostre Seigneur ».

Aussi, Dieu a souhaité « les rendre confus par ce miracle, & manifester à tous les humains combien luy est aggreable & plaisante cette saincte devotion, de combien de faveurs, merites & indulgenes il comble ceux qui recitent souvent et devotement le S. Rosaire ». Le Père d’Aca rappelle que le miracle de l’arbre est arrivé peu de temps après celui de Sainte Jeanne, afin de « confirmer les bons Catholiques en leur devotion, & confondre les heretiques en leur impudence et malice, puisque pour mesme effect il voulut que celuy d’Irlande arrivast ». Le message est donc on ne peut plus clair : si ces 'miracles' ont eu lieu à cette date, c’est bien parce que l’Eglise doit faire face à de violentes remises en cause de la part des protestants. Que le Christ lui-même bénisse des chapelets, symboles du catholicisme, est la preuve absolue de la légitimité de la religion catholique, et des dogmes de l’Eglise. Il confirme ainsi le bien-fondé des cultes..." !!

Le protestantisme n'est-il pas une hérésie ? Oh que oui, pas de doute, mais c'est un moindre mal (surtout le calvinisme), et une hérésie bien moins pire que le catholicisme et son hypocrisie qui remonte au premier siècle.

Je reviens au sujet de l'extase et le fait de faire passer un diable pour Dieu ou une créature aimée de Dieu. Il faut savoir que quand par exemple Jésus ('Issa) ou Mohammed recevaient la révélation de Dieu, ils n'avaient pas d'extase, ni de crise, ni se sentaient agressés.

Quand le Messager d'Allah recevait le Coran alors qu'il est sur sa monture, celle-ci se courbée à cause du poids et posée son cou sur le sol. Mais le Messager d'Allah ne tombé jamais de la monture, encore moins ne se roulé par terre !

Ceci, au contraire des révélations sataniques comme la pseudo conversion de Paul sur le chemin de Damas, ou plus récemment la rencontre de Bernadette dans la grotte près de Lourdes. Pour ce qui est du Moyen Age, j'ai compté plus de dix femmes qui ont prétendu recevoir des « révélations ». Et la plus connue c'est probablement Catherine de Sienne.

Dans sa biographie ; "Elle a souvent des extases, de manière privée ou publique : elle se raidit soudainement, perd connaissance et tous ses membres se contractent." Si cela est vrai, elle était soit possédée par un diable, soit ensorcelée.

Pendant le carnaval de 1368 (fête païenne), Catherine a une apparition qu'elle décrit comme étant son « mariage mystique avec le Christ » !! Au cours de la vision, "le Christ lui apparaît et lui remet un anneau, signe qu'elle est son épouse" !! La vision s'efface mais Catherine dit ressentir en permanence cet anneau et même le voir, et elle est la seule à l'avoir vu !!

Pire encore ; Le Dialogue est l'œuvre principale de Catherine de Sienne. Dans ce livre, dicté par Catherine de Sienne "en extase", elle dicte les conversations qu'elle aurait avec Dieu !! Un diable qui se fait passait pour Dieu ! Et pourtant, selon le récit qui en est fait, le "Dialogue" est décrit comme un dialogue entre Catherine de Sienne et Dieu qui répond à ses questions !! Preuve que c'est un diable ; dans le livre il y a des foisonnements d'images qui se corrigent les unes les autres et qui visent à "dévoiler Dieu" de manière imagée. Comme si Dieu était un criminel, or Dieu a interdit les images.

Pour ce qui est de l'affaire de Lourdes, on lit sur wikipedia ;

Ce qui apparait et parle avec la fille est « Aquerò » (c'est-à-dire « cela »)

Ils évoquent des hallucinations (comme les possédées de Morzine et de Loudun), l'obsession neurasthénique ou la crise d'épilepsie mais repoussent l'idée d'un internement en refusant de mentionner l'hystérie dans leur rapport. La réponse sur laquelle les médecins mettront quatre jours à s'accorder est extrêmement embarrassée. Ils y inventent la notion de « maladie » qui « ne peut faire courir aucun risque à la santé. »

Jeudi 25 février 1858, les curieux affluent dès deux heures du matin vers la grotte. Quand Bernadette arrive, 350 personnes sont présentes. Dès le début de l'apparition, Bernadette reprend l'exercice de pénitence interrompu la veille et qui consiste à marcher à genoux et à baiser la terre. Elle manifeste une agitation inhabituelle. Elle va vers le Gave, puis se ravise et repart debout vers le fond de la grotte. Elle se courbe pour monter sur le pan incliné jusqu'à atteindre l'endroit où le sol rejoint la voûte.

Le sol est très humide, boueux. Elle regarde vers l'apparition, puis se met à creuser. Elle tente à plusieurs reprises de prendre l'eau boueuse qui sort de la source qu'elle était en train de dégager, puis elle parvient à prendre un peu d'eau sale dans sa main et la boit. Elle se lave ensuite le visage avec cette eau sale, puis elle cueille une feuille de dorine qui poussait là et la mange.

L'apparition est terminée. Bernadette se retourne la figure barbouillée de limon. Tante Bernade essaye de nettoyer au plus vite et au mieux le visage de sa filleule, tandis qu'elle sort de la grotte et que le public est désappointé. Jean-Baptiste Estrade, qui avait entraîné ses amis en leur parlant de la beauté des extases de Bernadette, est consterné. On traite Bernadette de folle. Elle dit n'avoir fait tout cela que sur ordre d’Aqueró, « pour les pécheurs ».

L'imam ِAhmed ibn Taïmiya رحمه الله a dit dans Majmou' al fatawa (14/283) - la traduction et les paroles entre parenthèses sont de moi - :

« Et quiconque a adoré autre qu'Allah, en fait il adore le Cheitane (Satan), même si il pense qu'il a adoré les anges ou les prophètes. Allah a dit (selon le sens): {Et un jour Il les rassemblera tous. Puis Il dira aux Anges : “Est-ce vous que ces gens-là adoraient ?” [41] Ils diront : “Gloire à Toi ! Tu es notre Allié en dehors d'eux. Ils adoraient plutôt les djinns, en qui la plupart d'entre eux croyaient.”} [saba] c'est pour cela que les diables ont pris des apparences (et donc ont fait des apparitions) à ceux qui adorent les anges, les prophètes et les saints, et ils leur parlent, c'est alors qu'ils pensent que celui qui leur a parlé est un ange, ou un prophète (comme Jésus) ou un pieux (ou une pieuse comme la vierge) et en fait c'est un diable. » Fin de citation.

Ces égarements ont conduits certains occidentaux à prêcher l'impossibilité de connaitre Dieu ! La culture a remplacée la religion. Mais quelle culture ? Celle de la mort des cœurs, le doute, l'embarras, la confusion et l'illusion...

4 Commentaires


Commentaires recommandés

Au 16ieme siècle, chez les catholiques normands, il y avait un chrétien "suspecté d’hérésie". Pourquoi donc ?! Quel était le motif de cette suspicion ?! Eh bien, il avait l’habitude de signer sa correspondance d'une formule dite "ambiguë" : « Monsieur je prie le Créateur qu’il vous donne en toute bonne santé heureuse et longue vie » !!!

Cette histoire rappelle des versets du Coran (TRSV) : { Et quand Allah est évoqué seul (sans associés), les cœurs de ceux qui ne croient pas en l'Au-delà se crispent et quand on mentionne ceux qui sont en dehors de Lui, voilà qu'ils se réjouissent.

( 46 ) Dis: «O Allah, Créateur des cieux et de la terre, Connaisseur de tout ce que le monde ignore comme de ce qu'il perçoit, c'est Toi qui jugeras entre Tes serviteurs ce sur quoi ils divergeaient». } [Az-Zoumar]

Le Créateur est Allah, et de ce fait Il le seul à mériter d'être invoqué, ce qui est contraire aux dogmes catholiques. Les divinités catholiques ne sont pas capables de créer et elles sont elles-mêmes créés. Celui qui prie le Créateur n'est pas comme celui qui prie une créature. Les gens qui savaient cela étaient jugés hérétiques ou suspecter par les cathos, même si ils se disaient chrétiens.

Lien vers le commentaire
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×