Aller au contenu
  • billets
    25
  • commentaires
    50
  • vues
    334 707

La " retraite " à 40 ans

lemusicien

218 vues

La retraite a quarante ans

Tout a commencé le jour de mes dix ans, je me sentais seul et désespéré dans ce monde si vaste dans lequel je devais m'intégrer. Je n'avais pas la clef et je m'attendais à je ne sais quoi qui pourrait me sortir de cette...

Ce sentiment d'impuissance, d'inabouti, d'inéluctable. Oui je n'y voyais pas d'avenir.

J'étais révolté car incompris alors une colère de tous les instants tétanisait mes proches et me condamnais par avance a une vie de frustration et d' errances.

C'est pas facile quand on a dix ans et que l'on ressent déjà confusément le fardeau d'une vie qui

nous attend.

Entre rires et pleurs je me contentais à tâtons d'effleurer la vérité.

Où la vérité, celle qui nous oblige tous les matins à nous lever pour recommencer... la même chose.

Mais à dix ans, que c'est difficile de mettre des mots sur des maux .

Alors basta on perd vite le nord et la boussole interne est déboussolé;

Alors que les solutions étaient à ma portée, j'ai préféré m'enferrer dans une conduite qui n'a pas

de robinet. Quelle tristesse.

Alors de la misère, j'ai fait mienne. Et mieux que cela. Je l'ai développée en mon âme et conscience.

Car de moteur, je n 'en n'avais pas et faute de carburant je n'aurai pas démarré.

Allez sans rien vous dire je vous préviens, vous allez en apprendre de bonnes,

Approchez-vous, vous êtes tous concernés :

- A commencer par les parents ( et ceux qui veulent en avoir ) inquiets du devenir de leurs rejetons pour qui cela ne marche ni à l'école ni à la maison. ( il est urgent de leur faire lire ma fabuleuse histoire ce n'est que le préambule).

- Pour ceux qui désirent lever non pas, le, mais les deux pieds.

- Il y a aussi de la place pour les amoureux transis qui ne trouvent pas chaussure à leur pied.

Peut être que il y a quelque chose d'étriqué, qui n'en peut plus de ne pas pouvoir y entrer.

Et pourtant il ne prend pas de place.

Et c'est bien pour cela qu'il ne rentre pas,

car la place il ne peux la remplir

alors il faut grandir.

Je n'oublie pas les '' marchés fous '' et les traders au bord de la " crise de nerf ",

et dans un ultime élan de générosité j'invite en guest star la crise.

La suite. Ah la suite ...oui tout de suite!!!

A suivre.

Un billet d humeur que j espère rééditer selon l'air du temps.

Et comme je vous l'avais promis, une grande histoire à suivre avec ses héros, ses tragédies, ses amours. Du spectacle à partir de sept ans.

P - S : le tout servi dans une sauce toute relative épicée d'humour, et d'une once de générosité.

Et n'oubliez pas la retraite à quarante ans. Ca va swinguer !!!


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité