Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Téhéran'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

4 résultats trouvés

  1. Le Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK) a ajouté que deux de ses combattants étaient morts le 22 août lors de combats en territoire iranien dans la zone de Sardasht, peuplée par la minorité kurde, dans ce qui semble être le premier épisode sanglant de ce type entre les deux camps depuis avril 2012. "Des combats sérieux ont éclaté entre les deux forces (...) conduisant à la mort de sept soldats iraniens", a indiqué le PJAK dans un communiqué précisant que les forces iraniennes avaient "attaqué et ratissé la région près de Sardasht". Le PJAK, un groupe considéré comme "terroriste" par Téhéran, a connu des affrontements réguliers avec les forces iraniennes, ces dernières ripostant par des bombardements contre les bases arrière du parti dans les zones montagneuses à la frontière du Kurdistan irakien. Les dernières tensions remontent à avril 2012 lorsque les combattants du PJAK avaient tué quatre membres des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien. Cet incident faisait suite à une offensive des forces iraniennes ayant duré tout l'été 2011 et conduit à la mort de 180 combattants du PJAK ainsi qu'à leur retrait du nord-ouest de l'Iran, avait affirmé Téhéran à l'époque. Le mois suivant, Téhéran avait assuré que le problème du PJAK était "réglé". http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/des-rebelles-kurdes-iraniens-disent-avoir-tu%C3%A9-sept-soldats _____________________________________________________________________ En espérant que les minorités Kurdes de ces différents pays arrivent un jour à se faire entendre.
  2. Bonjour, 8 septembre 1978 , Le 8 septembre 1978, des manifestants, parmi lesquels beaucoup d'étudiants, se rassemblent sur la place Jaleh, à Téhéran, pour un défilé. L'armée ouvre le feu sur la foule, faisant de nombreuses victimes. Après ce «vendredi noir», le chah (empereur d'Iran) ne contrôle plus la situation dans son pays. C'est le début de la Révolution islamique et la fin de la dynastie des Pahlavi, au pouvoir en Iran depuis 1921. Le modèle occidental mis en échec Après que les Anglais eurent contraint le fondateur de la dynastie, Réza chah Pahlévi, d'abdiquer le 16 septembre 1941, son fils et successeur Mohammed Réza Pahlévi a poursuivi sa politique de modernisation à marches forcées, s'appuyant sur l'armée, un fort appareil bureaucratique et une redoutable police politique, la Savak. Réforme agraire, modernisation des infrastructures et droit de vote pour les femmes constituent les principaux traits de sa «Révolution blanche». Depuis l'éviction de Mossadegh, la coopération militaire du régime avec les États-Unis est par ailleurs très soutenue. La «cour» qui entoure le chah et les cadres de l'armée sont les premiers bénéficiaires de cette politique volontariste, tandis qu'une grande partie de la société reste réfractaire aux réformes, imposées d'en haut. Ce mécontentement s'inscrit dans le contexte d'un renouveau théologique du chiisme, qui prône un plus grand engagement militant du clergé, et de l'émergence de la figure de l'ayatollah Ruhollah Khomeiny, qui critique violemment la Révolution blanche. Condamné à mort mais gracié par le chah, il doit partir en exil en Turquie, puis en Irak. Vers la Révolution islamique L'irritation à l'égard de la corruption du régime, des inégalités sociales et de la pression exercée par la Savak sur les opposants s'accroît après le choc pétrolier de 1973. En 1977, l'intelligentsia iranienne lance une campagne pour demander le respect des libertés fondamentales. En janvier 1978 ont lieu les premières manifestations de religieux contre la Savak, qui avait critiqué l'ayatollah Khomeiny dans un article de journal. Elles sont réprimées mais prennent rapidement de l'ampleur, s'étendant des classes moyennes aux classes populaires. Le 7 septembre 1978, à Téhéran, la foule réclame pour la première fois le départ du chah. Le soir même, la loi martiale est décrétée dans 11 villes du pays. C'est alors que survient le drame du «vendredi noir». Une grève générale paralyse l'économie. Les manifestations se poursuivent sans discontinuer. Affaibli par le désengagement des États-Unis, le chah réagit de façon désordonnée, amnistiant des prisonniers politiques, parmi lesquels des leaders religieux, et promettant des élections libres mais étendant également la loi martiale. Le 16 janvier 1979, il part en exil en Égypte. Le 1er février, l'ayatollah Khomeiny rentre en Iran et est acclamé par la foule. Après deux jours d'affrontement entre les forces militaires restées fidèles au chah et les mouvements d'opposition, la victoire de l'opposition est totale. Khomeiny nomme un gouvernement provisoire modéré. De nombreux responsables civils et militaires du régime des Pahlavi sont exécutés. En marge du gouvernement civil, les comités de la révolution, créés dans les mosquées, le Conseil de la révolution et l'ayatollah Khomeyni concentrent la majorité des pouvoirs. Khomeyni donne aux religieux éclairés mission de guider le pays dans l'attente de l'«imam caché». Cette mission est confiée à un Conseil des experts de 80 religieux et un «Guide Suprême» : l'ayatollah lui-même et, depuis sa disparition, le 3 juin 1989, l'ayatollah Ali Khamenei. C'est une rupture décisive avec la tradition chiite qui prône la séparation de la sphère politique et de la sphère religieuse. Le 1er avril 1979 la création d'une République islamique est approuvée à 98% par référendum.
  3. L'Iran place sur orbite son premier satellite Mercredi 04 Février - 11:02 La fusée Safir qui a lancé le satellite Omid semble dérivée du missile balistique Shahab-3 (photo), le plus performant de son arsenal, avec une portée déclarée de près de 2.000 km. L'Iran a affirmé mercredi que le lancement de son premier satellite n'avait pas d'"objectif militaire", après les inquiétudes exprimées par la communauté internationale. "C'est un acquis scientifique et technique", a précisé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hassan Ghashghavi, lors de son point de presse hebdomadaire à Téhéran. Mardi, Téhéran avait annoncé avoir placé en orbite son premier satellite à l'aide de sa fusée Safir-2. Baptisé Omid ("Espoir"), il serait de fabrication 100 % iranienne. "C'est le premier à être lancé dans l'histoire de notre nation et il était porté par la fusée Safir-2", a indiqué l'agence iranienne Fars. lepoint.fr (avec agence) Suite de l'article... Source: Le Matin
  4. Un train de grand luxe transportant des touristes occidentaux est arrivé lundi à Téhéran après un voyage inaugural de douze jours à travers l'Europe de l'est et la Turquie, signe de la volonté de l'Iran de développer le tourisme. Découvrir «les joyaux de la Perse» à bord d'un train de luxe, c'est ce que viennent de réaliser les 70 touristes qui ont eu la chance d'inaugurer la nouvelle ligne entre Budapest et Téhéran. Le train est arrivé lundi, dans la capitale iranienne, après douze jours à travers l'Europe de l'Est et la Turquie avant de rejoindre l'Iran par le nord. http://www.lapresse....e-a-teheran.php
×