Aller au contenu

Perle

Membre
  • Contenus

    1310
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Perle

  • Rang
    c'est par où le bonheur?
  • Date de naissance 03/18/1980

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Lille
  1. joyeux anniversaire :)

      aa
  2. Juste un p'tit coucou pour vous souhaiter un bon week end....j'ai eu une semaine chargée et je me suis peu connectée!

    Mais je pense très fort à fort à vous deux!

    Bisous

    A bientôt

      aa
  3. Perle

    Carnets de voyages

    Bonjour Dredi, La Guadeloupe?
  4. Perle

    Carnets de voyages

    Tout simplement...
  5. Ce serait des solutions efficaces effectivement, seulement les entreprise réclameraient une aide de l'état pour ces primes et jamais l'état n'acceptera de débloquer de tels fonds! Par ailleurs, il serait important qu'en cas de déversement VOLONTAIRE engendrant la pollution d'un sol, l'état impose aux exploitants de dépolluer le sol! C'est bien beau de faire des lois, mais il faudrait qu'elles soient appliquées! Les pollutions de sols ne sont pas forcément visibles. Juste pour se rendre compte: 1 litre d'huile de vidange pollue durablement 1 mètre-cube de terre et chaque année, 30 000 tonnes d'huile de vidange disparaissent dans la nature ! Suivant le polluant, la persistance du produit dans le sol est plus ou moins longue, et a des effets qui peuvent être importants sur la faune, la flore et les ressources alimentaires avoisinantes. Et là, ça devient gênant car c'est tout l'écosystème qui s'en trouve bouleversé voire détruit. Un historique des sites industriels peut permettre d'évaluer la probabilité de pollution des sols. Il s'agit d'identifier les activités antérieures, puis de retrouver les pratiques et enfin de recenser les équipements présents sur le site qui auraient pu engendrer une pollution (exemple : citerne enterrée). Mais, devons-nous attendre sans réagir? Il serait tout de même préférable d'anticiper ces questions plutôt que d'être mis devant le fait accompli. Car là encore, il est important de savoir que d'une part : La seule technique fiable pour savoir avec certitude si un sol est pollué ou non est l'analyse avec carottage du sol. Cette analyse a un coût (entre 1500 et 6000 euros), mais la remise en état du site a un coût bien supérieur encore : environ 850 euros par mètre-cube de sol pollué. Et d'autre part: Actuellement, la réhabilitation de sols pollués ne bénéficie pas d'aides financières, seule l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) donne une aide pour l'analyse de sol, à condition que l'entreprise s'engage à dépolluer son sol le cas échéant. Tout le monde sait et a conscience que dans le cadre du protocole de Kyoto, la plupart des pays industrialisés ont accepté de réduire les émissions totales de gaz à effet de serre entre 2008 et 2012. Chaque gouvernement participant a son propre objectif national de réduction des émissions de dioxyde de carbone. Le commerce du carbone est un marché dont la vocation est de s'attaquer au problème de réchauffement climatique. Le concept clé est que, pour la planète, ce ne sont pas tant les sources du CO2 qui comptent que la quantité totale dégagée. Plutôt que d'imposer de façon rigide des réductions des émissions pays par pays ou installation industrielle par installation industrielle, les nouveaux marchés du carbone offrent un choix aux pollueurs: soit ils payent pour réduire les émissions de leurs installations, soit ils continuent à relâcher du CO2 et financent d'autres acteurs pour qu'ils réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre. En théorie, cette approche permet de réduire au moindre coût les émissions de gaz à effet de serre. L'un des mécanismes d'échange de carbone est un marché de quotas par lequel les émissions sont limitées et les pollueurs reçoivent des quotas ou des permis d'émission échangeables: chacun représente un droit à libérer une tonne de CO2. En 2005, L'Union Européenne a établi un système obligatoire d'échange de quotas de CO2 qui s'applique aux grandes industries productrices ou consommatrices d'énergie. *****Une information annexe mais qui n'est pas à négliger et qui ne concerne pas les industries: le méthane serait aussi nuisible que le CO2: Une étude française démontre que l'impact de ce gaz libéré par les ruminants, les déjections animales ou les décharges d'ordures ménagères est beaucoup trop sous-estimé aujourd'hui. pour plus de renseignements: http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/03/01...le-queleco-.php **** Et aux nouvelles du jour, cet édifiant article sur le secteur des transports! http://www.notre-planete.info/actualites/a..._transports.php
  6. Juste en coup de vent pour prendre de tes nouvelles!

    Soigne toi bien...

    Gros bisous

    A bientôt..

      aa
  7. luce

    Mdr ^^

    ----

    Non pas encore, aujourd'hui pas de sortie, dimanche c est sieste, sieste et euh sieste Lol

    ---

    Bisouuuuuu ma belle et à bientôt ;)

      aa
  8. Perle

    Salut ma Luce!

    T'as mis ton nouveau pantalon?

    ;-)

    bisousssssssss

      aa
  9. Perle

    OK CORRAL

    Un mouchoir seth?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité