Aller au contenu

Ptigibus

Membre
  • Contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ptigibus

  • Rang
    Baby Forumeur

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    6

Contact

  1. Ptigibus

    Cadeaux de Noël de Claasse

    Comme nous voila sur le point d'aborder « L'Avent » (du latin "adventus" qui veut dire la venue, l'arrivée), période préparant à la célébration de Noël, et pour me mettre à l'occasion de cette fête du pouvoir d'achat et dans cette farandole de la consommation, au diapason du bonheur partagé d'offrir (et de recevoir !) à ma trés chère (trop chère !) famille bien-aimée et mes prôches mal euh bien aimés, des cadeaux autant distingués z'et sophistiqués qu'inoubliables pour leurs récipients d'air euh récipiendaires, je vous soumet quelques suggestions de cadeaux pleines de classe qui ne pourront que laisser ébahis leurs heureux bénéficiaires qui seront certainement bien en peine d'exprimer toute leur profonde gratitude pour vos choix judicieux et plein de tact. En contre partie j'attends que vous soumettiez à votre tour de lumineuses idées suceptibles d'apporter leur « plus » à la magie de Noël et qui engendreront le ravissement et l'enchantement des grands enfants que nous sommes restés. Le bouchon bateau pour évier : La ceinture décapsuleuse : La poupée de Chuck Norris (P'tin la classe !) : Le réfrigérateur tendance : Le lapin Wifi : Le pistolet tue-mouches : Les sièges touches claviers : Le réveil disco (Ouahhooo !) :
  2. Ptigibus

    Un baiser sur une toile blanche peut coûter cher

    Un jour de 1961 lors d'une dispute, le père de l' « artiste » italien Piero Manzoni lui dit :« Tu es un artiste de merde ! ». Piero Manzoni le prit au mot et déféqua dans 90 petites boites de conserves, (plus précisément il déposa trente grammes d'excrément par boîte pour vendre par la suite ces boîtes au prix de trente grammes d'or selon la valeur du cours de l'or) sur lesquelles fut inscrit "merde d'artiste" en différentes langues. Depuis sa création, cette série a été disséminée dans le monde entier. Aujourd'hui, la valeur d'une boîte est d'environ 30 500 ¿. Manzoni n'a vendu que très peu de boîtes de son vivant. Il les a données à ses amis. A partir de quel moment un objet devient-il une oeuvre ? Pour ma part cette « ¿uvre » de Cy Twombly ne vaut guère plus que les boites de Manzoni, mais il est vrai que bien des gens adorent consommer de la merde.
  3. Ptigibus

    Besancenot en nouveau Che Guevara ?

    Qui a fusiller le gourvernement après son renversement ???? Guevara ? Pour en revenir au Che, il est devenu un personnage extrêmement romantique pour des générations d'adolescents en raison d'une photo « christique » mais pourtant, la réalité du personnage est autrement plus sinistre ! Ernesto Guevara était un extrémiste d'une intransigeance prônant une violence absolue, comme en témoignent certaines de ses déclarations : « Emporté par une rage folle, je rougirais le canon de mon fusil en massacrant tout ennemi qui tombera entre mes mains ! Mes narines se dilatent en savourant l'odeur âpre de la poudre et du sang. Avec la mort de mes ennemis je prépare mon être pour le combat sacré et m'associe au prolétariat triomphant dans un hurlement bestial ! » « La haine est un élément de la lutte ; libérer sa haine contre l'ennemi pousse l'être humain au-delà des limites naturelles, le transformant en une froide machine à tuer, efficace, sélective et violente. Voila ce que nos soldats doivent devenir¿ » Pendant la guérilla anti-Batista (1957-1958) dans la Sierra Maestra, il exécuta lui-même 14 personnes dont un enfant de 14 ans, et ordonna et veilla dans la prison de Santa Clara à l'exécution de 156 prisonniers. Che Guevara le «libérateur», le «héros du peuple», a aussi créé le camp de travail forcé de Guanahacabibes en 1960, un camp destiné à accueillir les cas difficiles, ceux dont il n'était pas sûr qu'il faille les emprisonner. Ceux qui avaient commis des «crimes plus ou moins graves contre la morale révolutionnaire», disait-il. En tous cas, le Che semble n'avoir eu aucun scrupule à enfermer et condamner aux travaux forcés et à faire exécuter des individus pour des détentions arbitraires et sans jugement. Fort heureusement Olivier Besancenot me semble fort éloigné de ces « extrêmes ».
  4. Ptigibus

    Tenue trop osée pour décoller

    Le détail de son intervention sur NBC Et en français pour les non anglophones En tous cas la vision de cette jeune femme assise dans un siège d'avion ne peut que réjouir le c¿ur pour le vieux libidineux que je suis.
  5. Ptigibus

    Tenue trop osée pour décoller

    Kyla Ebbert est venue s'expliquer sur la Chaine NBC pour demander des excuses à la compagnie aérienne qui trouvait « qu'elle en montrait trop pour une ligne aérienne familliale », et s'est présentée devant les caméras avec la tenue vestimentaire (à l'imitation de celle de Britney Spears) incriminée.
  6. Ptigibus

    Athlétisme - Naman Keita contrôlé positif

    Non seulement il a fait un championnat comme un "touriste" en ne gagnant rien, mais en plus il se dope... Et en plus il jette l'opprobe sur nos scientifiques FRANCAIS en les taxant d'incompétence. Quand serons nous capable d'engager des médecins, des biochimistes et des biologistes capables d'élaborer des protocoles de préparation sérieux pour nous permettre de rivaliser avec les autres nations à la pointe du dop.., euh scientiquement développées. Enfin alors notre dithyrambique présentateur sportif, Patrick MONTEL pourra s'extasier sans retenue sur les fabuleuses performances de nos athlètes enfin compétitifs sans avoir à à se rétracter en bafouillant.
  7. Ptigibus

    Reality-show pour mômes

    LE MONDE | 31.08.07 | 16h21 ¿ Mis à jour le 31.08.07 | 16h21 e 19 septembre, la chaîne de télévision américaine CBS lance "Kid Nation", une nouvelle émission de télé-réalité mettant en scène des enfants. Au printemps, quarante filles et garçons, âgés de 8 à 15 ans, ont été lâchés pendant quarante jours à Bonanza City, un village abandonné dans le désert du Nouveau-Mexique.<script language="JavaScript">if (provenance_elt !=-1) {OAS_AD('x40')} else {OAS_AD('Middle')} Sous l'oeil des caméras, ces jeunes pionniers ont dû se débrouiller seuls pour reconstruire une ville et une société, sans aucun contact avec leurs parents ni conseil de leurs aînés, simplement quelques psychologues dont la tâche consistait à "maintenir la paix". Les parents ont signé des contrats de 22 pages autorisant les producteurs à embarquer leurs progénitures dans un lieu "dangereux", et leur interdisant de parler du programme à l'extérieur, sous peine d'une amende de 5 millions de dollars. A trois semaines de la première, on connaît peu de détails sur le contenu du reality-show. "C'est comme camper à la dure", explique Peggy, mère d'un enfant de 12 ans qui a participé à l'émission. Mais "Kid Nation" fait déjà l'objet de plusieurs plaintes. Une mère, dont la fille âgée de 12 ans a été brûlée au visage en faisant la cuisine, a attaqué les producteurs en justice. Sa plainte a incité le secrétaire à la justice de l'Etat du Nouveau-Mexique à lancer une enquête sur les conditions de travail sur le tournage. La suite[url/]
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité