Aller au contenu

MATI28

Membre
  • Contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de MATI28

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 01/12/1887
  1. Je compte resté près d'eux, je les appelles chaque semaines car ils ont besoin de moi de nous. Et leur dire que ce qu'ils vivent n'est pas la réalité de la vie, qu'il y a aussi l'amour de l'autre coté. Ma sœur ne m'écouteras pas, c'est peine perdu de lui parler.
  2. Malheureusement elle le dit car c'est dans notre éducation mais n'en pense pas moins je la connais... Les enfants lui ont quand même reproché de le lire tout le temps que le chef c'est le père mais elle agit comme le chef. C'est une couverture de dire que c'est le chef de famille c'est pour se dédouaner du mal qu'elle fait. Ma sœur n'est pas un montres mais elle à des sérieux problèmes psychologie
  3. Je n'ai jamais essayé de discuter de cela avec lui, car lui aussi il est castré, il prends parti de sa femme même si elle à tort. Il a peur des représailles. Il ne comble pas le manque malheureusement. Quand ma sœur va trop trop trop loin, il la regarde juste avec les yeux de chien battu, comme ci il veut intervenir mais il n'arrive pas. il donne toujours raison à sa femme devant les enfants même ci il n'est pas d'accord. C'est elle qui fait la loie à la maison, elle répète sans cesse aux enfants que c'est le père le chef de la famille mais les enfants n y croient plus. Crois-moi, mon beau frère n'est d'aucune utilité malheureusement. C'est lui qui demande pardon à ma sœur pour un rien elle le gronde comme un enfant. Parfois cela me révolte qu'il ne la remette pas une bonne fois pour toute à sa place. Oui cela m'a permis d y voir plus et merci à eux qui m'ont donné des tuyau. Je dirai à ma nièce que si un jour elle est vraiment en détresse qu'elle appel le 119. Il faut un électrochoc à ma sœur.
  4. Pour commencer je suis une fille pas un garçon. Il surfit juste de me demander des explications pas besoin de monter en level. Sur mon post j'ai juste parler des grandes lignes, je ne suis pas rentré dans les détails. Mais si tu veux que cela sois plus explicite... Pourquoi je ne suis pas intervenu ? pour la simple et bonne raison que moi aussi j'ai subi, oui, je la subi toujours malgré ma résilience, je suis une Africaine d'origine, et chez nous on nous ordonne de respecter notre ainé, le droit des nesses. Donc peu importe ce que l'ainé va nous faire subir il faut accepter et ravaler sa fierté et subir, c'est comme ça que nous avons été élevé. Même à mon age, j'ai encore du mal à lui répondre tellement ça été une programmation bien ancrée. J'ai vécu avec elle lorsque j'étais petite et adolescente, et je peux te garantir qu'elle me tapait, surtout lorsque ma mère allait travailler, derrière elle me rattrapait à coup de ceinture je ne pouvais pas le dire à ma mère car j'avais peur qu'elle recommence et puis elle me menaçait ne de rien dire sinon tant pis pour moi. C'est à l'age adulte que j'ai enfin compris que le droit de nesse n'était qu'un marcher de dupe, ce sont toujours les cadets qui sont dupés. En Afrique ce genre de comportement est tolérer, ici en France et heureusement d'ailleurs, j'ai compris que ce n'était pas normal la brimade. Je sais par ou je suis passé, j'ai traversée l'enfer sans être une victime, je ne me considère pas comme une victime. Mes neveux subissent la même chose, moi je les aimes de tout mon cœur et je sais comment ça va finir. Malheureusement ma nièce ressemble déjà à ma sœur, elle se victimise beaucoup, elle n'a pas confiance en elle est parfois mélancolique, elle dit que ses copines sont jalouse d'elle et cela la rends triste. Une fois, je l'ai grondé car elle m'avait un peu répondu, je lui fais comprendre que j'étais sa tante pas sa copine et que je devais la corriger si je juge qu'elle dépasse les bornes et elle m'a répondu : tu me fais penser à mes anciennes copines, qui était méchante avec moi, exactement la même phrase que ma mère à dit de sa fille que sa fille était jalouse d'elle cela m'a fait froid dans le dos. Elle devient une victime et cela m'attriste car je l'aime et je veux qu'elle soit heureuse et qu'elle se batte. Elle me dit souvent qu'elle à peur de ressembler à sa mère. à 16 ans il sait se défendre ? tu en est certain ? cela se voit que ton enfance à été ni heureuse ni malheureuse tu as aucune raison de te remettre en question et de te mettre dans les chaussures des autres.
  5. Un simple ragot ? Je suis choquée quand même d'entendre ça. c'est assez violent la manière comment je parle de ma sœur et pourtant c'est la vérité. Vos réaction me prouve qu'il est urgent qu'elle sache qu'elle à un problème tellement ça vous choque.
  6. Très franchement, rien ne te choque dans ce que je raconte, je ne suis pas en train de parler d'une simple claque. Ses enfants sont d'une sagesse, ils sont très calme de base, mais elle les terrorise, ils se rebellent, du coup cela fait effet boule de neige, ils sont castré, il se révolte et elle continue le travail de la destruction. Elle n'écoute pas ses enfants, ses enfants essaye d'avoir un dialogue avec elle c'est impossible c'est comme vider un océan avec un cuillère. La mère est violente avec le jeune son fils ainé, Et j'ai aussi subi, je suis passé par là moi aussi, donc je sais de quoi je parle. Ma traumatisée dans le passé. j'ai déjà écris une lettre elle m'a banni pendant 1 an
  7. Son mari est soumis au même titre que leur enfants, elle c'est l'autorité. Elle ne travaille pas. dehors elle est très ouverte aux gens, pratiquement tous son village la connais, les gens l'aime, elle st très souriante à l’extérieur. Lorsqu'elle me présente à ses gens, elle me présente avec fierté, or qu'elle n'est même pas fière de moi dans la réalité. Oui elle faux cul, aime jouer les victimes, aime montré qu'elle est merveilleuse, compréhensible, toujours là pour ses amis quoi qu'il arrive. Ses amis viennent même lui faire e ménage quand elle était enceinte, elle recevait des cadeaux à gogo. Ses amis prennent soin d'elle, elle pleure sur commande, elle pleure souvent pour attiré l'empathie des gens. Mais nous on la connais.
  8. Oh que non ce n'est pas la seule soeur qui est comme ça, l’aîné de la famille aussi elle est comme ça, mais elle à été voir des psy ele essaye de s'en sortir. PS : son mari peu pas compter sur lui, il est complètement effacé lui aussi il est castré. Les enfants lui disent mais Papa, Maman te parme mal, ne lui laisse pas te perler comme ça, et lui réponds tu connais ta mère, tu sais comment elle est. Il ne réalise pas que ses enfants son en danger
  9. Lol. mais d'ou viens-tu ? si tu en as pris des claque et que tu es satisfaite de cela tant mieux pour toi. Mais inconsciemment je suis certaine que tu ne te rends pas compte de l'impact de cela a sur ta vie d'adulte. Peur de t'exprimer par exemple, timidité, toujours faire passer les autres avant son bonheur, tendance à la mélancolie et j'en passe. Certe, les enfants frappé on beaucoup plus de résilience pour ceux qui ont été bondonné. Moi aussi j'ai été frappé par ma mère, ma soeur en question lorsque j'étais plus jeune et c'était à coup de ceinture. Je ça grave de dire qu'il faut demander l'avis aux enfants, quand un enfant menace de se suicider doit on toujours lui demander son avis ? surtout que j'assiste à cela et les enfants se plaignent chez nous. Un enfant doit être protéger, doit recevoir de l'amour de l'affection, vivre dans un environnement sain et sécuritaire. Juger en plus tu me parles ? je juge les gens jusqu'a preuve du contraire. La violence psychologique tu connais aussi ? Sa laisse des traces à vie
  10. Le mari est totalement effacé, lui même castré par ma sœur, dès qu'il parle elle le contredit, quand elle gronde les enfants, parfois il ne dit rien, parfois il se mêle mais contre ses enfants, il protège beaucoup sa femme, mais il réalise pas qu'elle a un problème. Elle est au chômage, elle ne travaille pas, c'est son mari qui taff, c'est elle qui gère l'argent, les dépenses. Elle fait parfois les petits boulots mais rien de concret. Il manque de caractère, il ne s'affirme pas, dès qu'il essaye de donner son point de vue sur une situation automatiquement ma sœur va dévaloriser son opinion elle lui parle mal même devant moi, par contre c'est l'amour de sa vie devant les amis, elle reconnait la valeur de son mari juste quand y a les gens. Il travaille beaucoup donc pratiquement pas là
  11. Nous sommes de la même famille je suis sa petite sœur enfin demi-sœur. Je suis d'origine Africaine chez nous en Afrique on dit frère et sœur tout court malgré le fait de ne pas avoir le même Papa. Et pourtant par le passé j'en est fait les frais, j'ai vécu avec elle car j'ai fais mes études en France et j y suis encore, j'habite à Paris, et elle sur Marseille. Le fait d'avoir vécu le calvaire avec elle dans mon adolescence, j'ai cherché des réponse à l'age adulte, j'ai été voir des psy, j'ai été coaché, je suis sortie de ses griffes, j'ai grandi, je me suis éloignée d'elle, pendant 1 an, elle est revenu dans ma vie, elle m'a demandé pardon pour le mal qu'elle m'avait fait. chassé le naturel il revient au galop. Elle à recommencé, je vais chez elle souvent car j'aime mes neveux, je suis proche d'eux, ce sont mes amours je tiens à eux. J e veux qu'ils sachent que quoi qu'il arrive je serai toujours là. Et plus elle prends de l'age, pire c'est... surtout ses enfants qui payes l'addition. Ma mère était très dure avec elle et mes autres sœurs, ma mère était une colérique, moi je suis la dernière de la famille, ma mère à eu 40 ans, du coup, elle m'a laissé un peu de coté. Voilà, j'espère que j'ai été clair.
  12. Pour commencer, je suis une fille pas un garçon, si cela vous semble invraisemblable passer tout simplement votre chemin.
  13. Tout à fait d'accord, il faut lui montrer qu'elle à réellement un problème, même ma mère n'ose plus lui parler, car elle en fait des frais elle aussi. Du coup comme personne ne lui a dit, et que les gens prennent juste des distance et s’éloigne d'elle, elle prends ça pour de la jalousie, que l'on envie sa vie, et que l'on est jalouse d'elle. Mais autres sœurs et mes autres nièces discutons à se sujet, pour lui dire à quel point qu'il faut qu'elle voir un spécialiste des traumatisme. Enfant rejetée et bondonnée par son père, une maman dominatrice, tyrannique sévère, insécurité affectif, manque de reconnaissance, protection. Inconsciemment je pense qu'elle mis en place un mécanisme de survie, car au fond, dans ses moments de lucidité, elle raconte son enfance traumatisante et surtout elle se victimise énormément. C'est-à-dire que dans son déni c'est elle qui nous persécute, alors que dans la vie réelle c'est elle qui persécute les autres. Elle croit en Dieu, elle ne jure que par Dieu. Mais la convainque reste possible, car le fait de croire et de prier, elle a quand même un sens de discernement et arrive quand même à savoir ce qui est bien ou mal. Elle va se fâcher, se vexer, bouder, taper du pieds, mais il va falloir le lui dire et la convaincre pour la sécurité des enfants. Car ma nièce devient comme elle, le pire est que elle ne veut absolument ressembler à sa mère cela la hante d'être un jour comme sa mère.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité