Aller au contenu

Sylia12

Invité
  • Contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Sylia12

  • Rang
    Baby Forumeur
  • Date de naissance 14/05/1972
  1. Sylia12

    Stylos rouges

    Ca y est, les enseignants s'y mettent aussi ! C'est un peu agaçant de constater que des gens qui n'ont pas forcément à se plaindre viennent se greffer sur les mouvements d'autres gens qui, eux, galèrent véritablement. C'est limite indécent, mais bon, chacun a le droit de s'exprimer. Je viens de lire leur liste de revendications. Tout n'est pas à jeter, loin de là. Pointer du doigt les classes surchargées et demander à ce que cela change, c'est loin d'être imbécile. C'est toutefois dommage que cette prière n'arrive qu'APRES la réclamation d'une augmentation de salaire, qui ne peut en aucun cas améliorer les conditions de travail dans nos écoles. Ces dernières sont effectivement de plus en plus déplorables par "manque de moyens" (nous dit-on), c'est bien là la priorité sur laquelle il convient de travailler, et ce devrait être LA priorité des professeurs, qui sont après tout les premiers concernés, avec les élèves bien entendu. On peut juste en déduire que la priorité de nos enseignants n'est pas la réussite de leurs élèves, mais bien leur ascension personnelle. On a coutume de dire en France que les enseignants sont mal payés par rapport à leur niveau d'études. Ce serait vrai si ceux-ci travaillaient à temps complet, mais on oublie trop souvent de rappeler qu'ils ne travaillent qu'à temps partiel. En admettant qu'ils fassent leurs 35 heures (en comptant le travail effectué à la maison, qui est bel et bien existant, même si le temps consacré à cette occupation varie beaucoup d'un enseignant à l'autre), il n'en reste pas moins 16 semaines de vacances par an !!! Enorme !!! Personne d'autre en France, à ma connaissance, ne dispose de cet avantage ! Si les profs veulent gagner plus, pourquoi ne pas les faire travailler quelques semaines en juillet/août, pour faire du soutien aux élèves en difficulté par exemple ? C'est un peu facile de réclamer plus d'argent quand on refuse de faire plus d'heures, surtout quand l'emploi du temps annuel est comblé de trous et donc le permet amplement ! Faites le rapport entre le nombre d'heures travaillées sur une année et le salaire reçu sur cette même année : vous verrez que le taux horaire d'un enseignant est plus qu'intéressant et correspond bien à un niveau bac+5. Il y a pourtant des profs de maths parmi eux : ils devraient le savoir et l'expliquer à leurs collègues ! N'importe qui peut comprendre qu'on ne peut pas gagner la même chose à temps complet et à temps partiel. Le problème des profs, c'est qu'ils veulent gagner plus sans faire une heure de plus. Mais on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre... Bon, là, je sens que je ne me suis pas fait que des amis, mais tant pis, j'ai dit ma façon de penser sur le sujet. Et je suis restée correcte.
  2. Sylia12

    Bonjour à tous !

    Hello ! C'est moi, Sylia12. Ce n'est évidemment pas mon vrai prénom, celui-là je le garde pour moi, si vous voulez bien. Même si vous ne le voulez pas, d'ailleurs… Je vis dans le beau département de l'Aveyron depuis plusieurs années, mais suis originaire du Nord de la France. Je vis avec mon compagnon et mes deux enfants. Je suis actuellement à la recherche d'un emploi stable. En attendant mieux, j'honore des petits contrats à droite et à gauche, plutôt dans le domaine administratif. Mes centres d'intérêt sont multiples. J'aime la littérature, le cinéma, la nature, la randonnée. Comme beaucoup de monde, je m'intéresse de près aux divers mouvements sociaux qui animent notre pays depuis quelques semaines, et la défense de l'environnement constitue ma priorité parmi tous ceux-là. Je serai ravie de discuter de tout cela avec vous !
  3. Bienvenue sur ForumFr Sylia12

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité