Aller au contenu

painofpain74

Membre
  • Contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de painofpain74

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 04/04/1988

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Je l’ai vu mardi après-midi (cf post précédent) et il n’y a pas eu d’ambiguïté entre nous. Du coup, soit il ne ressent pas la même chose que moi, soit c’est le cas et il feint de ne rien montrer. Je ne l’imagine pas tenter qqch du genre main égarée, il est très professionnel et son toucher également, je ne pense pas qu’il oserait laisser traîner une main ou qqch du genre. Cette histoire sème la M dans ma tête. J’ai encore 3 séances à faire, je vais les faire et ensuite je verrai. Je pourrais me dire que je n’y vais plus, mais ça m’embête car thérapeutiquement parlant il m’aide beaucoup, il est très correct niveau prix (il fait ce métier pour aider les autres plus que pour se faire du fric), et il est juste en face de chez moi ! Un autre therapeute, le plus proche dans ma région, est à 30km.... À côté de ça je réalise que je n’aurai plus d’expériences sexuelles avec d’autres personnes que mon mari (je n’ai connu que lui) et je crois que malgré moi j’ai peur de ne plus plaire et de « péter les plombs » à 40ans. Je trouve ça très con pour être honnête mais je ne contrôle pas mes sentiments et encore moins mes pensées !! mon mari me trouve distante.... j’ai noyé le poisson en mettant ça sur le compte de problèmes familiaux qui me prennent bcp d’énergie.... pffff je suis nulle mais je me dis qu’il vaut mieux ne pas lui en parler car ça va peut-être me passer.....
  2. Je l’ai vu hier. C’est comme si nous nous étions passé le mot, il n’y a eu aucune ambiguïté entre nous, c’était plutôt amical et détendu en fait. Il m’a fait une importante confidence quant à sa situation actuelle (rien à voir avec son couple ni rien du genre). C’est une chose dont il aurait dû parler à sa femme mais il ne veut pas l’inquiéter pour le moment. Je prends ça pour une preuve de confiance parce que franchement à sa place je n’aurais rien dit. Finalement c’est peut-être une amitié qui nous attend ?? J’ai enfin réussi à parler de ça à ma meilleure amie. C’était difficile à dire mais après coup j’ai eu le sentiment de m’être soulagée d’un fardeau. Je suis plus légère et j’espère que ça m’aidera à prendre du recul... Il est vrai que je pense à lui très souvent durant la journée mais je pense que ça pourrait me passer si notre « relation » reste pareille à notre rdv d’hier, sans ambiguïté.
  3. Merci de votre réponse, mais même si je suis 100 % d'accord avec ce que vous écrivez, je n'arrive pas à prendre de décision. J'ai eu une séance ce matin et j'y suis allée en me disant qu'il fallait que je voie les choses différemment, sans le regarder de cette façon. J'y suis parvenue jusqu'au moment où j'ai remarqué que nous nous découvrons de plus en plus de points communs. Nous avons des caractères assez proches et sommes sur la même longueur d'ondes, ce qui est très intéressant et qui pourrait permettre une bonne relation amicale si je laisse de côté le reste, ou si ça me passe, mais malgré moi, je suis sortie de chez lui avec un sourire bête du genre banane. Il y a une soirée dans notre quartier prochainement, il m'en a parlé en disant qu'il ne pourrait pas y aller et j'ai dit que ça m'intéressait et que j'y ferai peut-être un saut avec des amis. Tout à coup il a changé de discours en me disant qu'il irait peut-être aussi, avec un groupe de potes qui lui en avaient parlé. Et après il a eu un discours ambigu sur le fait que si ses potes avaient changé d'avis, eh bien il n'irait pas "je vais pas y aller tout seul tu vois, c'est pas trop mon style" il a répété ça 2-3 fois et il me regardait bizarrement, j'ai eu l'impression qu'il attendait que je lui dise "allons-y ensemble", mais c'est peut-être dans ma tête.... BREF, il m'a offert 4 séances pour le reste du mois car j'ai qqes problèmes de santé que la réflexologie peut soulager efficacement. Aujourd'hui j'ai eu le sentiment que même s'il est très attirant et qu'il m'intéresse, je ne céderais pas car j'aime mon mari, mais d'un autre côté je me lance peut-être dans un truc pas net, et je n'arrive pas à dire stop. je précise que c'est la première fois que je ressens ça, je ne suis ni le genre de femme à tomber sous le charme d'un médecin ou thérapeute (j'en ai vu d'autres avant, même des mignons etc mais je n'ai jamais ressenti ça), ni le genre à parler de moi à une personne inconnue. Et là j'ai l'impression de le connaître depuis des années, et je sens que c'est réciproque. De plus dans mon post initial où je dis que je frissonne, ce n'est pas un frisson lié au fait qu'il me touche, ça arrive tout à coup quand il passe à côté de moi ou qu'il me regarde dans les yeux. et non je ne suis pas frileuse
  4. Merci à tous de vos réponses. je vais aller faire ce massage vendredi et essayer de mettre tout ça de côté. Si j’y parviens je pourrai être plus sereine et dans le cas contraire il faudra que je m’abstienne d’y retourner...
  5. Ça c’est sûr, c’est pourquoi je me dis qu’il ne faut pas que j’en parle à mon mari.... c’est peut-être passager !
  6. Ok haha sorry Aïe là je crois que ce serait une catastrophe
  7. Je comprends ce que tu veux dire mais je ne suis pas tout à fait d’accord. Aimer qqun et se faire tromper par cette personne c’est une des pires choses qui peut se passer au sein du couple. La confiance est brisée, tu te sens comme une merde, trahi/e, etc etc
  8. Merci. j’aime mon mari mais la routine des années, même si on essaie de l’éviter, s’installe inévitablement et j’ai peut-être peur de ne plus jamais vivre d’autres expériences.... c’est égoïste mais je ne contrôle pas ce genre de sentiments
  9. Pas de jugement de ce genre SVP chacun a le droit de partager son opinion
  10. Avant, et je pense que sur la durée d’une longue relation le désir pour l’autre peut subir des hauts et bas, la passion des premières années évolue, mais il est vrai que depuis que j’ai rencontré mon masseur la situation ne s’arrange évidemment pas
  11. Merci de partager ton expérience, je pense que je me sentirais également nulle et comme une M dans cette situation par contre je ne crois pas que faire un enfant résoudra quoi que ce soit...
  12. Bien sûr c’est peut-être pour lui juste une manière d’être sympa... Pas d’enfants. Oui je l’aime énormément, on est sur la même longueur d’ondes, on aime les mêmes choses, on se comprend et on se soutient etc, bref il est irréprochable
×