Aller au contenu

samira123

Membre
  • Contenus

    777
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de samira123

  • Rang
    Forumeur accro

Informations Personnelles

  • Sexe

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. samira123

    Une femme battue expulsée de son logement pour tapage.

    Il y a même eu la police, à plusieurs reprises, jusqu'aux premières claques en mars dernier puis à nouveau en mai. Là, Elodie finit par porter plainte et réclame un autre logement à son bailleur social pour elle et ses deux petites filles. Entre temps, le conjoint a quitté le foyer mais la seule nouvelle du bailleur social 3F, c'est un avis d'expulsion reçu au début de l'été pour le 12 septembre prochain ! Il aura visiblement fallu l'article du Parisien de lundi pour recevoir enfin un coup de fil en début d'après-midi. "3F me propose un F3 de 50 m2 à Colombes, ben oui je vais aller voir !" Le groupe 3F n'a pas souhaité s'exprimer au micro mais nous a fait savoir que le nouveau logement proposé à proximité est à moitié prix et correspond à la nouvelle situation d'Elodie et que la mesure d'expulsion concerne le mari qui est cosignataire du bail, tout en protégeant Elodie en la relogeant "prioritairement". Une proposition pourtant bien tardive pour Maître Migueline Rosset, l'avocate d'Elodie, spécialiste des violences faites aux femmes et qui n'avait jamais vu une telle situation de double peine avec un bailleur social. https://www.franceinter.fr/emissions/grand-angle/grand-angle-14-aout-2018
  2. samira123

    Une femme battue expulsée de son logement pour tapage.

    son avocate assure avoir saisi le juge d'exécution et a annoncé qu'un relogement avait été proposée à sa cliente.
  3. samira123

    Une femme battue expulsée de son logement pour tapage.

    Le bailleur 3 F se défend et explique : « Nous avons eu de nombreuses plaintes de locataires pour le bruit et des menaces proférées par Monsieur contre les résidents et la gardienne. Comme Monsieur et Madame sont tous les deux titulaires du bail, la résiliation s’applique à eux deux. Mais on entend qu’elle est victime de violence et elle n’est pas à la rue : nous travaillons à une solution de relogement. » https://www.20minutes.fr/paris/2320415-20180813-hauts-seine-battue-mari-expulsee-cause-bruit
  4. samira123

    Une femme battue expulsée de son logement pour tapage.

    Si son mari la frappait, il vaut mieux qu'elle parte de chez elle afin qu'il ne revienne pas et ne la retrouve pas, le bailleur va trouver une solution de logement et je pense que cette femme sera aidée. A mon avis, c'est sûrement pour cela qu'elle a été expulsée parce que cela ne l'aurait pas aidé qu'elle reste dans ce logement.
  5. @DroitDeRéponse, d'ailleurs pour ma part, qu'une victime pourrait revenir sur une date, je n'y verrais même pas un mensonge, même si cela pourrait surprendre qu'on oublie la date d'un événement traumatisant. Pour Hayari, par exemple, deux de ses témoins amie et ami ont contredit sa première version des faits et pour la deuxième date qu'elle évoque, cela ne colle pas non plus d'après divers éléments. Ce n'est pas juste parce qu'elle a changé de date, qu'on a remis en cause sa version mais bien à cause de divers éléments. Qu’il y est plusieurs invraisemblances, c’est cela qui ne colle pas non qu’elle fasse une erreur ou deux. Si Hayari avait donné une date et qu'à la suite de cela, on voit des incohérences car on se rend compte par exemple, qu'elle était ailleurs ce jour-là, qu'elle revient là-dessus en disant, oui en fait, je me suis trompée de date, c'était tel jour et qu'à la suite, cela est aussi invraisemblable, là, il y a bien un problème, on peut remettre en doute, sa version. Alors que par exemple, si pour la deuxième version, les éléments auraient pu correspondre, là on aurait pu se dire, oui elle a juste fait une erreur de date mais ce n'est pas le cas. A savoir qu'en plus, c'est quand même elle qui accuse d'avoir été violée, il faut que cela soit crédible si elle veut qu'on la croit.
  6. Non ce n'est pas pareil, pour Tariq Ramadan, sa conférence était à 21h00 donc il est normal qu'il dise en fin de soirée si aucun événement avant. Alors qu'Hayari donne une date qui correspond à son viol, événement grave, soit elle s'en rappelle et donne la bonne date, soit si elle ne se rappelle pas exactement, elle donne ce qu'elle se rappelle début du mois par exemple...
  7. Sa sclérose en plaque s'est beaucoup aggravé dernièrement, je ne sais pas depuis quand il l'a mais en 2009, cela fait presque dix ans donc possible qu'il n'était pas malade à cette période ou du moins que sa maladie était moins grave que ce qu'il en est actuellement d'où les problèmes de mémoire peuvent être récents et sans cela personne n'évoque que sa maladie est une preuve d'innocence mais qu'un oubli est certes plus compréhensible chez une personne malade qu'une personne en bonne santé. Cela ne change rien car même s'il était présent, il affirme ne pas avoir vu la plaignante donc dans tous les cas, pour lui, elle ment...
  8. Non il n'a pas menti déjà parce que pour le vol, cela peut très bien être un oubli d'autant que son avocat n'avait d'ailleurs pas apprécié suite à ce qu'il pensait être un alibi, il n'avait pas compris que des vérifications n'ont pas été faites avant la mise en examen. On ne cherche pas à mentir quand on attend justement les vérifications. Pour la relation sexuelle, il n' a pas non plus menti puisque cela concernait la troisième plaignante et quand il est passé en audition, il a bien dit avoir eu des relations sexuelles avec elle.
  9. Pour Hayari, la première fois ce n'est pas passé donc la seule solution pour elle, c'était de changer de date mais là non plus, ce n'est pas passé. Non en effet, ce n'est pas pareil, qu'un accusé mente pour se défendre, cela peut se comprendre mais qu'une personne mente pour accusé l'autre d'avoir été sa victime, pourquoi si elle a bien été violée, il lui suffit de dire ce qu'il en est. S'il y a victime, c'est à elle d'exposer les faits tels qu'ils sont, il n'y aucune raison de mentir si ce dont elle se plaint est arrivé, l'accusé ne peut qu'acquiescer si en accord ou démentir.
  10. Pour Hayari, cela ne me surprend pas qu'elle est changé de date vu que la première fois, les témoins contredisaient ce qu'elle en expliquait donc pas étonnant qu'elle change de date. Et en plus, sur son livre, elle donnait aussi la première date, une victime de viol va dater si elle se souvient, pourquoi si elle ne s'en souvenait pas, n'a t'elle pas dit début du mois...En 2009, pas évident de se rappeler à Tariq Ramadan s'il y était l'après midi ou le soir, il sait qu'il avait une conférence le soir, si l'après midi rien de spécial, pourquoi devrait il s'en rappeler ? Seuls des éléments marquants peuvent encore nous faire rappeler qu'on pouvait être à tel endroit, tel jour mais se rappeler de l'heure n'est pas non plus évident quand cela se rapporte à presque dix années en arrière.
  11. Pas d'un vol il y a plusieurs mois mais d'un vol il y a plusieurs années puisque cela concernait l'année 2009 et tu as raison, son planning peut changer d'où même s'il avait bien une réservation pour arriver à 18h35, il pouvait l'annuler et en faire une autre d'ailleurs, il est bien arrivé le matin à 11h15 et non à 18h35 et cela me paraît plus une erreur ou un oubli vu qu'il n'y a aucune nécessité de mentir alors que l'enquête peut savoir très rapidement quel vol il a prit.
  12. Les gens peuvent changer et heureusement, un bon mécréant peut devenir un mauvais mécréant ou l'inverse par contre, oui pour être un bon croyant, il faut déjà à la base être un bon mécréant.
  13. En prison, on compte en moyenne un décès tous les deux jours. La plupart du temps par suicide. En 2015, 63 personnes incarcérées sont décédées de mort naturelle, 121 par suicide. La France demeure l’un des pays qui présentent le niveau de suicide en prison le plus élevé de l’Europe des Quinze. Les personnes détenues se suicident six fois plus qu’en population générale, à caractéristiques démographiques égales (âge, sexe). https://oip.org/decrypter/thematiques/deces-en-detention-et-suicides/
  14. Cela mérite réflexion d'où justement, je pense qu'il vaudrait mieux créer un sujet pour éviter que cela parte en hors sujet.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité