Littleswan

Membre
  • Compteur de contenus

    68
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Littleswan

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 06/05/1991

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

95 visualisations du profil
  1. Que j'ai hâte d'être à ce soir !
  2. Marpletree je ne peux pas envisager de relations sexuelles avec un garçon si je ne suis pas amoureuse de lui. Je le sais parce que j'ai déjà dormi plusieurs de fois dans le même lit que des garçons que je trouvais très désirables sans qu'il ne se passe rien. Et si je trouvais le garçon idéal, alors le sexe aurait une place importante, mais je serais plus tournée vers le côté spirituel que sexuel.
  3. Si tu le dis ^^ Ça fait partie des points qui me bloquent le plus, en effet. Mais je ne pense pas que la confiance joue un grand rôle dedans. On peut très bien avoir confiance en soi, se sentir bien dans sa peau et rechercher quand même LE garçon. C'est surtout par pure idéologie. On peut fuir certaines relations parce qu'elles ne sont tout simplement pas ce que l'on recherche ou parce qu'on sait qu'elle ne durera pas, sans pour autant penser qu'on n'en est pas digne
  4. 120lola120 j'ai rarement vu des cygnes venir en bande... je les vois souvent seuls et j'ai lu quelque part qu'ils avaient un tempérament de solitaires. ^^ Marpletree mes peurs sont diverses. Il y a celles que beaucoup de gens redoutent (trahison, infidélité, tromperies en tous genres..) mais surtout peur de ne pas tomber sur le bon, peur de me tromper et de détruire l'un des seuls que j'ai : vivre un amour unique et quand je dis unique, c'est un seul pour la vie xD Je ne me donne pas vraiment le droit à l'erreur , tout simplement parce que je sais que vu mon hypersensibilité, mon romantisme et mon image de l'amour, je ne supporterais pas une rupture :/ parfois, cette crainte de subir une séparation me donne envie de rester seule. Je n'envie pas les gens qui connaissent plusieurs amour, pour moi, ça n'a pas de sens de partager son intimité avec autant de personnes et vice versa.
  5. Marla, je ne me suis jamais laissé tomber amoureuse d'un garçon qui ne me correspondait pas. Ça aurait pu se faire mais contrairement aux autres, je contrôle mes sentiments et j'anticipe. Quand je sens que je m'attache et qu'il n'est pas fait pour moi, comme ça a souvent été le cas, je m'éloigne et même si ça été pénible sur le moment, je ne le regrette pas. Je ne tombe jamais amoureuse d'un garçon parce qu'il est beau ou charmant s'il ne me correspond pas mentalement donc je ne crois pas aux phrases comme : '' le coeur a ses raisons ect, quand ça nous tombe dessus, on contrôle rien... '' . Je sais ce que c'est que d'aimer passionnément mais quand je sais que ce n'est pas celui qu'il me faut, je n'obéis pas aux caprices de mon coeur. Tu es tombée amoureuse de ces hommes avant de t'apercevoir qu'ils étaient loin d'être des princes charmants mais peut être que dès le début, tu savais qu'ils n'avaient pas tout ce que tu recherchais et que tu les as accepté avec leurs défauts, même ceux que tu n'auraient pas toléré au début ? Alors que moi, c'est tout ou rien. '' ce sentiment qui, surtout au début, laisse très peu de place à la raison et la réflexion (et tant mieux) ! '' Celles qui sont tombées sur des pervers narcissiques, manipulateurs, infidèles en tout genre ne te diront pas ''tant mieux'' je pense A mon avis, elles auraient préféré que leur raison ait le dessus. Oui, j'ai déjà été amoureuse à l'adolescence, et après la vingtaine mais ça ne change rien à ce que je pense actuellement. Ces garçons dont j'étais amoureuse étaient aussi amoureux de moi, mais dans mon monde et ma logique , ça ne fonctionne pas comme ça. Ce n'est pas parce qu'ils m'aimaient que je je les aimais qu'on doit forcément sortir ensemble, essayer et voir... Je ne regrette pas de leur avoir dit non car des années plus tard, j'ai réalisé que de toute façon, ils n'étaient pas LE garçon. Si je tombais amoureuse d'un garçon que je pensais être comme moi, si nous nous mettons en couple et que ça ne marche pas, ça me détruirait sans doute mais j'aurais au moins essayé et j'aurais respecté mes principes. Et peut-être aussi que ça marchera, comme des couples que j'ai connu Par ailleurs, je ne recherche pas un prince charmant qui ne rote pas, ne pète pas, qui ne laisse pas trainer ses chaussettes sales, qui sent bon des pieds, qui sait danser, cuisiner, qui est riche... Je ne crois pas au prince charmant mais je crois en l'existence d'hommes pour lesquels l'Amour a une véritable signification et qui ne vont pas aimer juste parce qu'il faut aimer, par peur de finir seul ou de ne vivre aucune expérience. Je suis DE- TER-MI-NEE et très très butée.
  6. Moi, c'est un peu tout en fait. Une odeur...un son... un goût... même un rayon de soleil a le pouvoir de me renvoyer à un souvenir passé
  7. Je le sais, t'inquiète
  8. Chaque personne a sa propre définition du mot ''vivre'' ! Pour mes ''copines'', vivre, c'est faire la fiesta tous les week-end, fumer, boire à s'en rendre malade, pour d'autres, c'est avoir le plus de conquêtes possible, pour toi, c'est prendre des risques. Pour moi non. Prendre des risques oui, mais pas dans tous les domaines. Au travail, j'adore prendre des risques, en amitié aussi...Pas en amour. Pour moi, prendre des risques en amour pour ensuite me retrouver face à un échec cuisant, non merci. Je préfère mourir en n'ayant jamais connu l'amour que de connaitre un amour qui ne durera pas. Je ne vois vraiment pas l'intérêt de l'expérience en amour. A chaque fois que j'ai eu le coeur brisé parce que j'aimais un garçon avec lequel je ne pouvais pas être, j'avais la sensation de perdre une partie de mon âme. Ma conception de la vie et de l'amour n'a strictement rien à voir avec celle des autres mais je l'assure et je l'accepte. On dirait que ce n'est pas le cas pour les autres. Comme je l'ai indiqué sur mon premier sujet, j'expose ma vision mais en aucun je ne cherche à influence qui que ce soit ni à ce que l'on me fasse voir les choses autrement. Je sais ce que je veux, je sais ce que je ne veux pas, j'ai déjà pris des risques et je suis consciente de ce que je peux ''rater''. Être attentif à l'autre d'accord, mais j'ai un problème avec le terme de l'indulgence. Jusqu'où faut-il être indulgent ? Sinon, oui je vois ce que tu veux dire quand tu parles de s'enfermer dans un monde imaginaire et je le fais déjà. Le soucis, c'est que je préfère ce monde imaginaire à une relation fade que je n'aurais pas totalement choisie. Je préfère être dans l'attente que de vivre une relation qui ne va pas me satisfaire à 100%. C'est difficile à croire mais c'est pourtant ce que je ressens. Peut-être que la vie me fera voir les choses sous un autre angle dans quelques années, en attendant, je ne vais pas aller à l'encontre de mes valeurs pour plaisir à ceux qui trouvent ça étrange. ^^ Ce qui me dérange le plus, c'est que ce genre de raisonnement peut entrainer du mépris, de l'incompréhension, des réactions hostiles, voire carrément méchantes. Je parviens pas bien à comprendre pourquoi d'ailleurs, étant donné que je suis la seule concernée et que mes choix n'affectent personne d'autre que moi. Bref, c'est une conversation que j'ai eu des centaines et des centaines de fois déjà avec des personnes différentes, donc les questions, les conseils que vous me transmettez, je les ai déjà entendu je ne sais combien de fois, j'y ai déjà réfléchi et ma conclusion est : quitte à vivre dans la frustration, je ne renoncerai pas à mon idéal. Le fait que la vie m'ait mise sur le chemin de quelques garçons qui me ressemblent m'a redonné un espoir fou. Je me dis qu'un jour, l'un d'entre eux ne vivra pas trop loin chez moi ou bien je pourrais le rejoindre une fois que mes études seront terminées et que j'aurai une situation stable. Rien n'est perdu, je suis sûre qu'on peut tous trouver chaussures à nos pieds
  9. Super idée de topic
  10. Dans mes fantasmes les plus fous, je me vois bien avec une tenue en cuir et un fouet à la maison ahahah !
  11. Marpletree oui, en fait, pour faire simple : Est-ce mon âme (naturellement ou pas) tourmentée qui m’amène à rechercher un amour unique ? OU est-ce la recherche de cet amour unique qui n'aboutit pas, qui me donne encore plus l'impression d'être un extra-terrestre = âme tourmentée ? C'est dur à expliquer xD Ps : je crois bien que c'est toi qui avais raison, au temps pour moi ^_^ Swam, effectivement, le choix de mon pseudo n'est pas un hasard. J'ai mis swan car le cygne m'a toujours fasciné. Déjà parce qu'il il a un coté très fleur bleu : lorsqu'il perd une partenaire, il lui reste fidèle jusqu'à la fin de sa vie. Ensuite, c'est un oiseau solitaire, un peu farouche, comme moi, qui fuit la présence de l'homme. Je identifie énormément au cygne, pour moi il respire la grâce, la noblesse... "Ton ame ne trouve pas ce qu'elle cherche avidement, comme un manque d'oxygène". Exactement. J'ai parfois la sensation de errer dans un couloir sans fin, et de suffoquer. J'aime beaucoup l'image du cône et ça décrit pas mal ce que je ressens. Malgré ma crainte d'arriver au bout de la pointe sans jamais LE trouver, j'ai envie de continuer à creuser. konvicted : Je suis incapable d'écrire des poèmes, en revanche, je pouvais écrire des romans entiers pendant ces phases qui étaient une source d'inspiration (je dis bien ''étaient'' car aujourd'hui, mon imagination n'est plus aucun fructueuse qu'avant.).
  12. Oui, ce que je fais me plait et m'intéresse beaucoup. Je crois que le problème vient d'ailleurs.
  13. pep-psy je suis libre de penser ce que je veux, ne t'en déplaise et mon avis ne changera pas. Je ne te permets pas non plus de m'insulter. Le fils mérite un bon coup de pied au cul, ses parents ne lui doivent rien. RIEN. C'est eux qui ont gagné, avec leurs sous. PAS LUI.