Aller au contenu

arthur9667

Membre
  • Contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de arthur9667

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. arthur9667

    problèmes relationnels

    En fait je me rends compte que j'ai juste envie de coucher avec elle et de voir comment ça se passe. Je suis certain qu'on pourrait passer des très bon moments à ce niveau-là, et je sais que je lui plais physiquement. Avec elle je rêverais d'une relation comme celle que j'ai avec la fille que je vois actuellement: coucher ensemble et se voir aussi quelques fois en dehors pour aller au resto ou au cinéma par exemple... (bien sûr j'aimerais bien avoir plus, mais j'ai compris qu'on était trop différents mentalement, donc à défaut...). Comme je l'ai dit je suis fou d'elle et je n'arrive pas à m'enlever cette idée de la tête, d'autant plus que j'ai compris que c'est en fait ce qu'elle voulait comme relation au moment où on se fréquentait.
  2. arthur9667

    problèmes relationnels

    Bonjour à tous, je vous fais part de mon évolution Voilà je vois une autre fille depuis maintenant un mois, ça se passe bien, on se voit régulièrement et on s'entend plutôt très bien. Par contre je n'ai pas vraiment de sentiments pour elle et je ne veux pas en avoir, je pense que j'ai trop souffert avec ma dernière relation. D'ailleurs j'ai expliqué à la fille de ne pas s'attacher à moi car je ne m'attacherai pas à elle (j'ai préféré la prévenir pour ne pas lui faire du mal quand ça se finira). Donc en gros de mon côté c'est plus une relation pour le sexe qu'autre chose... Je n'ai plus du tout envie de sérieux. Grâce à cette relation j'apprends à me débloquer sexuellement, car en fait je me suis rendu compte que j'avais vraiment un gros blocage à ce niveau-là. Maintenant ça va j'arrive à me détendre et tout fonctionne très bien, enfin avec elle en tout cas Par contre j'ai toujours un problème, c'est que je n'arrive pas à oublier mon ex (celle dont je parlais dans mes précédents messages et avec qui ça s'est mal terminé). Ça fait plus de 3 mois maintenant que c'est fini et je pense encore à elle tous les jours, en fait je suis vraiment fou d'elle... pourtant je sais qu'on est très différents et je pense pas que ça pourrait marcher entre nous pour du sérieux, mais rien à faire je suis fou de son physique, son sourire, ses yeux... Ça m'arrive encore par moment de la détester mais dans tous les cas j'arrête pas de vouloir d'elle et d'attendre bêtement qu'elle revienne. Ça ne semble pas partir avec le temps et j'en souffre encore pas mal, par moment je vais même vraiment très mal... Je ne sais pas trop quoi faire à ce niveau pour aller mieux, si ce n'est continuer à attendre que ça passe, mais pas certain que ce soit pour tout de suite. Voilà je reviendrai vers vous quand il y aura du nouveau.
  3. arthur9667

    problèmes relationnels

    Oui et c'est très bête. C'est le problème quand on n'a aucune confiance en soi, on ne veut pas se montrer tel qu'on est parce qu'on est persuadés au fond de nous qu'il est impossible qu'on plaise comme on est. Pour la plupart des femmes (et pour les femmes qui me plaisent) je pense qu'un "vrai" homme doit être capable de prendre des décisions, s'affirmer, affronter ses peurs... être confiant quoi. Quand on en est incapables on est vraiment handicapés avec les femmes. On a besoin d'être rassurés en permanence, on devient acquis, ce qui est chiant et pas sexy du tout je le comprends. Puis on n'est pas du tout amusants à force d'être timides et déprimés. Enfin c'est ce que je pense. Bref, je sais pas comment je vais m'y prendre, mais je vais faire ce que je peux pour gagner confiance en moi et m'affirmer, au final je pense que c'est la solution. Et suivre vos conseils lors de mes prochaines rencontres. Oui je tiendrai au courant encore merci!
  4. arthur9667

    problèmes relationnels

    Je vais suivre votre conseil, merci beaucoup. En fait il faut que j'arrive à rester moi-même
  5. arthur9667

    problèmes relationnels

    Oui je vois. En fait je pense que je ressens trop le besoin de trouver une relation sérieuse, et donc quand je fréquente une fille je m'attends trop à ce que ça soit la bonne. Et je m'attache très vite du coup. Je devrais peut-être juste séduire, profiter des moments que je passe avec elle en restant moi-même le plus possible, voir comment ça se passe, et si ça ne va pas ça ne va pas je passe à autre chose. Dire à la fille ce que je ressens etc, principalement au sujet de mon "mal-être" en société, je suppose que je ne dois le faire qu'après un certain temps? Quelques mois ou alors plus tôt si elle me pose des questions par exemple. Parce que j'ai du mal à m'imaginer séduire une fille en lui racontant mes problèmes. Au début de la relation j'ai l'impression qu'il faut plus lui montrer à quel point on est "génial" si on veut la séduire...
  6. arthur9667

    problèmes relationnels

    Il y a moyen de ne pas mêler le mental aux sentiments? J'ai l'impression que je suis quelqu'un qui a toujours besoin de tout comprendre dans les détails. Quand une fille réagit d'une certaine manière j'essaie toujours de comprendre ce que j'ai fait de mal, je me remets constamment en question. Je suis toujours en train de réfléchir et je n'arrive pas à laisser aller mes sentiments et profiter de l'instant. J'ai l'impression d'être tout le temps en train de voir des problèmes là où il n'y en a pas, et du coup je crée moi-même des problèmes sans le vouloir. Du coup je pense que je dois apprendre à lâcher prise et avoir simplement confiance dans la relation sans me poser de question, mais je ne sais pas comment y arriver
  7. arthur9667

    problèmes relationnels

    Merci beaucoup pour votre réponse "On ne passe pas de phobique social à boute-en-train du jour au lendemain, et le moins qu'on puisse dire c'est que tu as encore du boulot". Effectivement j'ai encore du boulot. Mais comment l'avez-vous su? ça se ressent tant que ça? " elle semblait s'attendre à quelqu'un d'aussi extraverti qu'elle et n'a sûrement pas pris la mesure de ton mal être en société". Non elle était au courant que j'étais quelqu'un de timide, mais elle m'a dit qu'elle voulait quand même voir ce que ça pouvait donner entre nous. Par contre je pense aussi qu'elle n'avait pas pris la mesure de mon mal être. Malheureusement c'est quelque chose dont je n'aime pas parler aux filles que je fréquente par peur de les faire fuir. Pour le sms, maintenant je comprends qu'elle l'ait mal pris. J'ai honte d'en être arrivé là d'ailleurs. Je me suis excusé auprès d'elle. Je pense que c'était principalement dû au contexte, j'étais très énervé et frustré, enfin ça n'excuse rien. "Je pense que tu devrais privilégier la vie sociale et que la vie amoureuse en découlera logiquement." Je pense que vous avez raison. Cependant j'ai pas envie de perdre du temps niveau vie amoureuse, du coup je pensais travailleur à la fois ma vie sociale et ma vie amoureuse en même temps. (en essayant de ne plus faire d'erreur comme j'ai pu en faire lors de mes deux dernières relations). "Réfléchis aussi à tes critères, si tu es attiré par des profils de femmes qui attendent que tu prennes les choses en main alors que tu t'en sens incapable, ça ne fonctionnera pas." Je suis d'accord avec vous. Justement je remarque que je suis plus attiré par les femmes plutôt sûres d'elles (mais pas trop quand même). Cette fille justement était du genre à prendre les choses en main. "En dehors de la vie amoureuse, sur quel plan n'as tu pas confiance en toi?" Je n'ai pas confiance en moi sur tout le plan relationnel. J'ai l'impression de ne pas être quelqu'un d'intéressant, d'être quelqu'un d'ennuyeux. C'est ce qui me fait le plus souffrir en fait. J'ai du mal à rencontrer des gens en général (que ce soit pour une relation d'amitié ou amoureuse). J'essaie de travailler là-dessus mais j'ai beaucoup de mal à évoluer, je suis dans un cercle vicieux. Je ne parle pas facilement aux gens que je ne connais pas (et quand j'essaie je bloque), donc je suis mal à l'aise en société, et donc je me trouve nul et je complexe.
  8. arthur9667

    problèmes relationnels

    Oui je me suis rendu compte une fois que j'ai posté mon message qu'il était très long, pas l'habitude des forums. J'ai écrit tout en une fois sans réfléchir par contre non en temps normal je n'aime pas parler de moi, au contraire
  9. arthur9667

    problèmes relationnels

    Bonjour à tous. J'écris ceci car je pense avoir besoin d'aide. Tout d'abord je pense que je dois vous préciser que je suis un ancien phobique social. Pour ceux qui ne connaissent pas cette phobie, il s'agit en gros de la peur du contact (direct ou indirect) avec les autres: peur de parler à quelqu'un (même par textos), peur d'être vu (en vrai ou même en photo)... J'avais peur pcq j'avais honte de ce que j'étais, du coup je ne voulais pas qu'on voit que j'existe. Pendant la majorité de mon adolescence, je ne sortais de chez moi que pour aller à l'école pcq j'y étais obligé, et à l'école je me rappelle que je restais toujours seul, je passais les temps de pause seul assis sur un banc à regarder par terre pcq j'avais peur de croiser le regard de quelqu'un... Maintenant cette phobie est presque entièrement partie mais il y a encore certaines situations dans lesquelles je me sens mal à l'aise. Et même si la phobie est presque partie, j'en subis encore les conséquences au niveau sentimental. En effet, je n'ai évidemment durant l'époque où j'étais phobique social eu aucune relation avec les filles, du coup maintenant j'apprends seulement à gérer des relations et je fais des erreurs que les gens de mon âge ne font plus depuis longtemps (j'ai 23 ans). Mais bon j'apprends vite donc je pense que d'ici quelques relations je ne ferai plus ces erreurs. En fait voilà, je viens de sortir (enfin ça fait déjà 1 mois) d'une relation qui a duré 3 mois (la plus longue relation que j'ai jamais eue). En fait c'était une fille qui s'entraîne dans la même salle de sport que moi, et je l'ai toujours trouvée magnifique, en plus d'être très bien foutue. Tout le monde ne la trouve pas si belle que ça mais moi j'ai toujours pensé qu'elle était beaucoup trop bien pour moi. Du coup je n'ai jamais rien tenté avec elle. On parlait de temps en temps par messages et on se disait bonjour quand on se croisait mais c'était tout. Finalement un jour (durant ce mois de mars) elle est venue d'elle même me parler et me proposer d'aller boire un verre. C'était bizarre pcq j'avais du mal à croire qu'elle puisse s'intéresser à moi. En fait je n'ai jamais eu confiance en moi. Pour sortir de ma phobie sociale je me suis mis à faire de la musculation et je n'ai jamais arrêté, ça fait maintenant 8 ans que j'en fais. Du coup maintenant je suis quelqu'un d'objectivement très musclé (tout le monde me le dit mais je ne m'en rends pas compte). Je fais aussi très attention à ma façon de m'habiller, j'achète des vêtements assez chers voir très chers. Je fais ça pcq je me sens obligé d'être le plus parfait physiquement pour compenser mon manque de confiance en moi et le fait que j'ai du mal à avoir une conversation avec les gens. Mais bon du coup je peux parfois passer pour quelqu'un de superficiel, même si quand on me connaît on se rend compte que ce n'est pas vraiment le cas, enfin je veux dire que je ne vais jamais me sentir supérieur aux autres pcq ils sont moins musclés ou qu'ils portent des vêtements moins chers, à la limite c'est le contraire, je les envie de pouvoir se sentir beaux et de plaire aux femmes tels qu'ils sont. En fait je sais que j'ai des qualités (les gens généralement me trouvent plutôt beau, je suis grand, musclé, je fais un master en gestion donc pas bête). Mais je complexe très fort sur ma personnalité. D'ailleurs quand des gens me disent "je comprends pas pourquoi tu ne trouves pas de copine, tu as tellement de qualités" ça me déprime pcq je me dis que justement si malgré ces qualités j'ai du mal niveau relationnel c'est que j'ai vraiment un problème. Enfin pour en revenir à la fille donc, je suis allé boire un verre avec elle en me disant que jamais elle ne voudrait me revoir après, une fois qu'elle aurait vu ma personnalité. Donc après avoir été boire ce verre je la ramène chez elle et là on s'embrasse (enfin elle m'embrasse). Du coup je savais pas quoi penser, j'étais très content et heureux mais je n'y croyais pas. D'ailleurs je n'ai jamais cru que ça pourrait marcher entre nous. C'est une fille très extravertie, qui parle à bcp de gens, très souriante, tout ce que j'adore, pour moi c'était la fille parfaite.. et moi je suis plutôt l'inverse (enfin souriant je le suis pcq je me force en permanence mais c'est moins naturel qu'elle quoi) Après je lui demande si elle veut qu'on se revoie, c'était le cas et on s'est vus comme ça pendant 3 mois. On allait boire des verres, on se voyait à la salle. Mais notre relation a toujours été bizarre. Déjà elle m'a dit au bout de quelques semaines que même si on s'embrassait en public et tout, pour elle on n'était pas en couple, elle avait besoin de temps pour savoir ce qu'elle voulait avec moi car elle n'avait pas l'habitude d'être avec des gens aussi "calmes et posés" que moi. J'ai traduit ça par timides et un peu coincés. On s'embrassait à chaque fois qu'on se voyait, mais dans ma tête j'étais persuadé que je n'étais pas à la hauteur et donc je m'attendais en permanence à ce qu'elle m'envoie un message pour me dire que c'était fini. Elle est venue un jour chez moi (ça faisait plus ou moins un mois qu'on se voyait, mais comme on vit tous les deux chez nos parents on ne trouvait jamais de moment où l'un de nous deux était seul à la maison. Ma mère ne travaille pas et est la plupart du temps chez moi. Et du côté de la fille c'était aussi difficile de trouver un moment seule). En fait c'est elle qui s'est "invitée" le jour où je lui ai dit que j'étais seul à la maison. J'ai même pas osé lui proposer pcq j'avais peur qu'elle refuse. Du coup elle est venue mais on n'a pas fait l'amour. Elle me l'a reproché par la suite en me disant "tu crois que le jour où je suis venue chez toi j'en avais quelque chose à foutre de regarder ton film? C'est pas pour ça que je venais. J'ai jamais vu quelqu'un de si peu entreprenant que toi". (Mais quand elle m'a dit ça c'était déjà trop tard). Mais bon je savais pas quoi faire, c'était la première fois qu'elle venait chez moi donc je me suis dit autant prendre le temps, elle reviendra dans quelques jours et là on le fera. En plus de ça je stressais ce jour-là et j'avais peur que ça ne marche pas. (À cause de ma phobie sociale j'ai commencé très tard à aller vers les filles, ce qui fait que la première fois que j'ai couché c'était à 22 ans, et je n'ai eu jusqu'à présent que 3 partenaires sexuelles différentes, dont une avec qui ça n'a pas été, donc ça me complexe un peu) Enfin voilà, après on a continué à se voir, on se parlait tous les jours par messages et on s'embrassait à chaque fois qu'on se voyait, on faisait tout comme un couple à part qu'on ne couchait pas ensemble. En fait elle ne m'a pas reproché directement de ne pas l'avoir fait ce jour-là, car après on en parlait plus clairement qu'on avait tous les deux envie de le faire et qu'à la première occasion on le ferait. Mais on ne l'a jamais eue. Du coup je me demande encore maintenant si c'est de ma faute. Aurais-je dû trouver un moyen de le faire quand même, dans ma voiture par exemple? Je suppose que c'est ce qu'elle aurait voulu puisque elle m'a reproché de ne pas être entreprenant... mais d'un autre côté pour une première fois avec elle je voulais que ce soit "bien" fait, surtout que comme je l'ai dit j'ai peu d'expérience alors l'idée de le faire dans la voiture me refroidissait un peu je ne sais pas pourquoi. Et puis je n'ai jamais vraiment compris ce qu'elle voulait, elle ne voulait pas se mettre en couple avec moi pcq elle avait besoin de temps d'après ce qu'elle m'a dit... je pense qu'il y avait tout d'abord un problème avec moi. J'ai encore aujourd'hui du mal à me sentir à l'aise en société. Je n'arrive pas à être moi même et profiter du moment. Par exemple un jour j'étais avec mon groupe d'amis et comme toujours j'étais discret, me forçais à parler mais ne me sentais pas du tout confiant. Ce soir-là ma "copine" était assise quelques tables plus loin avec une amie à elle. Je sentais que je devais faire quelque chose, au moins lui proposer de se joindre à nous, d'ailleurs mes amis me le disaient aussi "propose lui de venir c'est la moindre des choses" mais moi je ne voulais pas qu'elle me voie tel que j'étais en société. Si elle était venue se joindre, je n'aurais pas parlé, elle se serait amusée avec mes amis à côté de moi et je sais que j'aurais été très mal à l'aise. C'est un exemple mais c'est pour vous expliquer comment j'étais, et comment je suis toujours maintenant. Je complexe très fort là-dessus. Quand j'étais juste seul avec elle ça allait j'étais à l'aise, mais dès qu'on est en groupe je n'arrive pas à trouver ma place et je me tais (j'ai toujours été comme ça en groupe). Je pense que c'est ce qui la dérangeait chez moi, ce pour quoi elle hésitait tant à se mettre officiellement en couple. Je pense que dans un couple il faut avant tout savoir s'amuser, sortir et voir des gens ensemble, et c'est ce qui me manque à chaque fois dans une relation, et ce qui déplaît aux filles, enfin je pense. Pour finir donc j'ai senti qu'elle commençait à prendre des distances, elle m'a dit certaines choses qui m'ont beaucoup frustré. À côté de ça j'avais appris qu'apparemment elle parlait depuis quelques jours à un gars qui lui tournait autour depuis longtemps et qu'ils avaient prévu de se voir dans les jours qui suivaient (je n'ai jamais vérifié si cette information était vraie). Finalement, énervé et frustré je lui ai envoyé un message que je n'aurais jamais dû lui envoyer. Je lui ai proposé de venir chez moi (je vous rappelle que quelques semaines auparavant on parlait clairement qu'on coucherait ensemble dès que possible). Et elle a d'abord refusé. Alors je lui ai répondu "oui mais écoute je pense vraiment qu'il est temps qu'on le fasse, ça fait 3 mois qu'on se voit, je pense qu'on a déjà attendu bcp trop longtemps. Si tu n'es plus intéressée dis-le moi". Elle m'a d'abord répondu que ce n'est pas qu'elle n'avait pas envie, au contraire, mais qu'elle n'avait pas envie de se sentir engagée. Alors je lui ai répondu qu'elle n'avait pas besoin de se sentir engagée après qu'on l'ait fait etc. Du coup elle accepte et me dit qu'elle viendra chez moi le surlendemain. Puis le lendemain matin elle me renvoie un message en me disant "en fait c'est hors de question que je couche avec toi demain. J'ai l'impression que t'as voulu me forcer la main et c'est pas une façon de faire. Hier je t'ai dit oui car j'étais énervée". Après tout s'est empiré, j'ai essayé de me rattraper en lui expliquant le mieux possible la situation, en lui expliquant que j'étais énervé et frustré et que mon intention n'était pas du tout de la forcer mais qu'elle m'explique ce qui n'allait pas. Mais elle ne voulait rien savoir. J'ai essayé d'arranger le problème pendant un mois pour qu'elle me dise au final "ah non mais en fait je ne suis plus énervée contre toi, plus du tout, mais c'est juste que voilà des fois ça fonctionne pas avec une personne c'est tout". Je ne sais pas quoi penser de tout ça. En fait j'ai même un peu l'impression qu'elle ne voulait tout simplement plus être avec moi et qu'elle s'est "servi" du message que je lui ai envoyé pour avoir quelque chose à me reprocher. Là j'ai appris qu'elle vient de se mettre avec le gars qui lui tournait autours, donc je suppose que finalement les informations qu'on m'avait données étaient fondées. Dans toute cette histoire elle ne s'est jamais remise en question une seule fois. Je ne sais pas quoi faire. J'aime vraiment bien cette fille mais je crois qu'avec tout ce qui s'est passé elle ne voudra plus jamais de moi. Je ne sais pas si j'ai fait des grosses erreurs, j'aimerais surtout qu'on puisse me dire ce qui ne va pas dans ma façon de réfléchir, pour éviter de reproduire ces erreurs lors de mes prochaines relations. Voilà je sais que j'ai été très long mais je ne savais pas ce qui était important de dire ou non... j'espère que quelqu'un pourra me donner un conseil. J'aimerais juste être prêt pour une relation sérieuse avec une fille. Et je ne sais pas ce que je dois faire. Est-ce que je dois avant tout changer et être à l'aise en société avant de réessayer de me lancer dans une relation? Est-ce que au contraire je dois avant tout chercher une nouvelle copine et attendre qu'avec le temps mon malaise en société s'en aille? Je suis vraiment perdu... Je sais qu'il faut être heureux et bien dans sa peau avant de pouvoir se mettre en couple, mais d'un autre côté je pense que je ne serai jamais heureux et confiant tant que je ne serai pas en couple, ou du moins tant que je ne l'aurai pas été car ça me prouverait que j'en suis capable, j'ai vraiment besoin de ça pour me prouver que je suis quelqu'un de bien et qui peut plaire pour ce qu'il est, pas uniquement pour son physique ou son profil ou je ne sais pas. En plus maintenant quand je revois la fille à la salle ça me met super mal, je la trouve toujours aussi magnifique et je m'en veux d'avoir tout foiré. On ne se dit même plus bonjour. Je l'imagine avec son nouveau copain, physiquement il paraît qu'il est beaucoup moins bien que moi, en plus il ne fait rien de sa vie apparemment, mais je suppose qu'il est beaucoup plus mature au niveau relationnel, et puis peut-être qu'il a autre chose de plus attirant je ne sais pas (le pire c'est que ce mec-là lui tournait déjà autour quand elle a décidé de m'inviter à aller boire un verre, donc j'ai vraiment dû être nul pour que finalement elle décide de se mettre avec). Ensuite je réfléchis et me dis que ce n'est pas de ma faute, puis je m'en veux de nouveau et je suis frustré de ne pas avoir couché une seule fois avec elle en trois mois, je me dis que ça aurait sûrement tout changé, et ça m'aurait donné confiance en moi... ça me déprime beaucoup, je n'arrive pas à me remettre de cette histoire et passer à autre chose. Depuis le temps que je "fantasmais" sur cette fille... Je me sens vraiment nul en fait. En plus là je suis censé commencer à étudier pour ma deuxième session d'examens mais je n'ai aucune motivation à cause de ça. Voilà j'espère que quelqu'un pourra m'aider. Merci beaucoup de m'avoir lu en tout cas
  10. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    Merci à toutes et à tous pour votre aide. En fait c'est la première fois que je viens sur un forum et je ne m'attendais pas à recevoir autant de réponses. Vous êtes des gens géniaux. Je ne sais pas si je vais résoudre mon problème, parce que pour le moment je n'ai fait que parler avec vous et je n'ai encore rien fait concrètement. Mais j'ai l'impression que tout est plus clair dans ma tête, vous m'avez fait me poser les bonnes questions je pense. Et ça m'a fait du bien de discuter de mon problème, je ne l'avais encore jamais fait auparavant. Voilà j'espère vraiment que je vais m'en sortir, mais en tout cas je me sens déjà mieux qu'avant, j'espère que ça va durer :) Merci mille fois à vous tous :)
  11. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    Très bien, je vais faire comme ça alors. Ce soir j'irai parler à la fille que j'aime bien à la salle, en étant le plus détendu possible. Je vais essayer de discuter et puis on verra. Tant pis si ça ne marche pas. Et tant pis si j'ai quand même l'air stressé ça ne la dérangera peut-être pas. Merci beaucoup pour tous vos conseils!
  12. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    L'histoire de votre ami me fait très peur, je ne me vois pas du tout rester avec mon problème si longtemps. Je n'arrive déjà plus à supporter la situation à 22 ans, alors à 38... En fait il ne faut surtout pas que je finisse par m'habituer à cette situation. Vous avez sans doute raison, il faut que je voie les choses différemment et que je fasse des efforts. Ca ne va pas être facile du tout, mais je vais essayer de suivre vos conseils. C'est peut-être ça la meilleure solution, arrêter de me poser à chaque fois 10.000 questions avant d'agir, et foncer. De toute façon vu où j'en suis actuellement, je pense que je n'ai vraiment rien à perdre.
  13. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    D'accord Je m'imaginais que certaines femmes auraient pu trouver ça cool de m'aider un peu, surtout en voyant que ça marche Alors je ne pense pas qu'une fille pourrait s'intéresser à moi comme je suis maintenant. Comme je suis très mal à l'aise, je ne vais pas bien du tout, ça se voit très fort parce que je n'arrive même pas à sourire, et donc du coup elle doit se dire "lui c'est le mec le plus ennuyeux du monde". Donc je comprends qu'elle ne veuille même pas essayer de me connaître c'est un peu logique. C'est un cercle vicieux je pense. Il faudrait que je fasse semblant d'aller bien et d'être à l'aise mais je n'y arrive vraiment pas. J'ai déjà essayé en soirée, j'ai l'impression que c'est écrit sur ma tête que j'ai un problème. C'est compliqué...
  14. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    J'aimerais vraiment pouvoir lui parler en étant à l'aise, me sentir plus "normal". Je ne sais pas ce qu'elle pourrait penser si j’essayais d'aborder mes problèmes, et je ne voudrais pas lui faire peur. Maintenant, si je n'arrive pas à me décoincer et que je vois qu'elle remarque que je suis mal à l'aise et que je ne vais pas très bien, alors peut-être qu'à ce moment-là je pourrais essayer de lui expliquer un peu ce que je ressens. Au moins elle comprendrait un peu mieux pourquoi je suis comme ça et c'est vrai que je me sentirais libéré. J'aurais moins l'impression de lui cacher quelque chose. Et si j'ai de la chance, peut-être qu'elle déciderait de m'aider.
  15. arthur9667

    J'ai un problème avec les filles

    J'ai un grand frère avec qui je ne suis pas très proche, on est fort différents. Et j'ai une petite sœur avec qui je suis beaucoup plus proche. Oui mes parents s'entendent très bien ensemble.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité