Aller au contenu

piedetomate

Membre
  • Contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de piedetomate

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Pitié ! Ne votez pas Hollande au premier tour ! Revenons aux élections de 2007. Il y a bien dû y avoir alors, comme aujourd’hui sur Agoravox, des débats passionnés entre pro et anti Sarkozy. Chacun défendant son favori. Il y a certainement eu de longs articles expliquant « Pourquoi je vais voter Sarkozy », écrits d’une main digne par des gens éduqués et conscients. Il y a tout de même eu en France 53,6% d’électeurs qui ont trouvé Sarkozy formidable, quel mec moderne avec tellement d’allant, d’énergie, de bonnes idées, de belles phrases ! Et quand on leur disait : « Attention c’est une taupe de l’Otan qui vendra notre pays à la Finance », on se faisait traiter de fou. Ils l’ont sous les yeux maintenant leur Sarko. A poil. Sans sa rollex. Et alors ?Comment se fait-il qu’il n’y ait pas des ex-Sarkozistes honnêtes pour se couvrir de cendre et se promener dans les rues en se jetant à terre tous les trois pas comme les pèlerins tibétains ? C’est tout de même leur vote qui nous a mis dans un tel marasme ! C’est tout de même leur absence totale de jugeote, leur refus d’apprendre les leçons du passé, de voir qui était Sarkozy, cet ambitieux sans foi ni loi, d’où il venait, comment il était arrivé au pouvoir, c’est tout de même cette non-volonté d’aller au-delà d’une impression et de beaux discours qui nous ont fait perdre des milliards et ont jeté notre pays dans la guerre et le chômage ! Merci les électeurs de Sarkozy !Et à présent rebelote !On a beau dire sur tous les tons qu’Hollande ne vaut pas mieux, qu’il est le candidat de la finance, qu’il ne va pas tenir trois mois sans céder à ses maîtres, lesquels, le clan DSK-Fmi en tête, le tiennent au chaud, non, rien n’y fait.Les fadaises qu’on peut entendre sont les mêmes que celles qui ouvraient un boulevard à Sarkozy : « C’est un rassembleur, c’est un homme de gauche, c’est lui qui décide. » Mes pauvres amis, mes pauvres agneaux…Vous recommencez comme en 2007 ! Vous allez, comme en 2007 vendre notre pays parce que vous ne savez pas vous extirpez de schémas dépassés (Hollande est de gauche. La gauche est bonne pour le peuple.) Non !Le reproche le plus noir que j’adresserai au parti « socialiste », parti de centre-droit, c’est cet abus de confiance, ce mensonge éhonté qui consiste à porter un nom qui ne représente en rien ses opinions. Qu’ils changent de nom ! On ne dit pas qu’on est végétarien quand on vend de la viande à la cave !Mais vous n’avez pas d’yeux les Hollandais ? Vous ne savez pas tirer les conclusions de l’abstention du PS au Sénat pour le MES ? Là, ils ont laissé glisser leur culotte sur les chevilles ! Ils se baladent en petite tenue ! Ils sont comme ces prisonniers dont on nous dit qu’ils ont lancé la mode des pantalons à mi-fesses parce que cela signifiait qu’ils étaient offerts à toutes les volontés !Vous ne voyez pas que cette campagne est trafiquée avec des sondages qui vous disent depuis le début : « C’est Hollande ! Votez Hollande ! » (Parce que le refrain « C’est DSK ! Votez DSK », manque de bol, il est resté en rade sur la moquette du Sofitel.) « Si vous voulez quitter Sarkozy, choisissez Hollande ! Il est en tête ! Attention il est un peu moins en tête ! ». Et la une de Libé, hier, avec le Pen pour faire peur aux électeurs de Mélenchon ! Vous ne les voyez pas à la manœuvre, les medias alignés, avec leurs gros sabots ? Que hier, le meeting de Mélenchon à Paris devant 60 000 personnes n’ait été retransmis sur aucune chaîne, vous, les grands démocrates, ça ne vous questionne pas ? Que ce matin sur France Inter ils parlent des meetings de Bayrou , de Hollande et ce soir de Sarkozy, sans un mot pour la porte de Versailles, c’est normal en démocratie ? Ils vous ont beurré la cervelle avec ça « vote utile » et c’est vrai que pour les marchés, Hollande est un vote utile ! Ne vendez pas notre pays aux marchés parce que vous avez la flemme de réfléchir, de vous renseigner. Vous ne voyez pas que votre candidat est porté par la presse du lobby des armes, ça ne vous met pas la puce à l’oreille ? Vous ne voyez pas que son porte-parole est Valls, l’Atlantiste, le premier « socialiste » à avoir déclaré qu’il était pour la règle d’or ? Vous ne voyez pas qu’ils sont copains avec tous les gouvernements « socialistes » d’Europe qui font crever leur peuple dans la rue ! Vous ne savez pas qu’en Espagne Jorge Fernandez Diaz, le ministre de l’Intérieur, propose que le fait d’organiser des rassemblements protestataires par internet soit qualifié de « délit de participation à une organisation criminelle ? Qu’une autre propositions est de qualifier la résistance passive ou fortement active de « délit d’attentat contre l’autorité » ? Vous ne la voyez pas venir leur dictature ? Et vous allez voter pour eux !http://realinfos.wordpress.com/2012... -Oui, je veux éviter le Pen !Mais elle est en carafe le Pen ! Grâce à Mélenchon ! -Oui, mais je veux éviter Sarkozy !Mais il est en rade, Sarkozy !Au fait, pourquoi ne voulez-vous pas le dire nettement, vous qui allez voter Hollande au premier tour, que vous n’êtes pas plus de gauche que lui. Que vous êtes centriste. Que le peuple, ça vous fait peur. Que Mélenchon il est un peu too much . Là on comprendrait ! Il n’y aurait plus rien à dire ! Que c’est lassant de savoir et d’avoir raison ! Je me retrouve avec ce désespoir horrible des jours qui ont suivi l’élection de Sarkozy et je me dis : « Ca va recommencer ! Encore une clique au pouvoir alors qu’un candidat a pour slogan : « Prenez le pouvoir ! » « Le pouvoir au peuple ! » Et eux ils vont voter pour quelqu’un dont le slogan est « Votez pour l’oligarchie ! » Et il faudra supporter leur contrition pendant des années quand on roulera dans l’enfer du libéralisme à qui ils auront donné les clefs de nos vies. Ce n’est pas possible !Mais à ce moment-là, ils auront une réponse toute trouvée : « C’est la crise ! »Ils s’en excusent avec Sarkozy, ils s’en excuseront avec Hollande et quand le front de gauche sera sur les barricades, ils seront chez eux à attendre qu’on fasse le boulot pour eux qui ne savent que voter sans réfléchir. Et dire « C’est la crise » ! Oui, c’est la crise de la pensée, de l’intelligence. Oui, je suis vénère.J’ai le ventre noué. Vous allez me dire que je m’y prends mal avec les Hollandais . Que je les secoue trop. Qu’ils vont se vexer. Mais les bonnes manières de l’archiduchesse dont les chaussettes sont sèches c’était dans une autre vie ! Ils ont fait des études, bon sang ! Ils sont capables de lire ! On ne les fait pas voter en signant avec leur pouce !Et s’il n’y avait aucune alternative !Mais le destin leur offre, à eux qui sont de gauche, un véritable homme de gauche. En ces temps de retour à la barbarie, c’est comme trouver un diamant dans les égouts ! Il suffit de lire et d’écouter pour comprendre. C’est une chance pour notre pays et notre monde. Elle ne se reproduira pas avant dix mille ans car elle est insensée !Un homme de gauche a cavalcadé des profondeurs de l’anonymat jusqu’à la place de Bastille, un homme sans concession aucune, prônant un amour des uns et des autres qui a gommé tous les relents de racisme, qui promet un avenir à tous, un homme sain dans un monde fou et vous ne voteriez pas pour lui ?Oh ! Les Ponce-Pilate, elles ne sont pas usées, vos mains, à force de les laver à travers les siècles des siècles ? Pitié les Hollandais de bonne foi ! Les Hollandais qui ont encore le coeur à gauche ! Votez Mélenchon au premier tour ! Il est assez haut votre candidat. Il ne risque rien. Donnez une chance à la gauche véritable, rejoignez-nous sur la dernière barricade ! Ne tremblez pas !Et surtout pensez au second tour.Car si les candidats en présence sont Sarkozy-Hollande et si Hollande continue à le prendre de haut avec le Front de Gauche, ajoutant 2euros par ci, puis 40 euros en une nuit parce qu’il faut acheter des voix, il perdra beaucoup. Ce sont des purs, des passionnés, les Front de Gauche, et les magouilles politiciennes, ça n’est pas tellement leur fort.Mélenchon leur dira de voter Hollande ?Voilà, à ce sujet, sa dernière déclaration :Lui et moi représentons deux visions de la gauche. Il est candidat, je suis candidat. Je m’inclinerai devant la décision des urnes. Une fois élu, il nous dit qu’il fera ce qu’il veut. Très bien. Mais quand la finance va attaquer, sur qui s’appuiera-t-il ? Sur l’appareil institutionnel ? Ou sur les dynamiques populaires ? Comment les créer s’il ne donne pas à la population les moyens de respirer ? Mais si on réussit à battre Sarkozy, sa défaite sera un encouragement pour le mouvement social et il va rebondir. Et dans l’Europe entière. Hollande le sait. Il abuse de la situation car il a conscience qu’en majorité, les gens qui votent Front de gauche voteront à gauche le 6 mai. Si c’est lui le candidat je lui dis : débrouille-toi pour les convaincre.Et ça, ça n’est pas gagné, M. Hollande. Votez Mélenchon et le second tour sera Hollande-Mélenchon et là nous aurons, visage contre visage, parole contre parole, projet contre projet, les débats qui nous ont été volés !Ne nous faites pas rater ça !Et si c’était Sarkozy qui l’emportait ? Il n’aurait pas de majorité. Il ne pourrait rien faire sinon prendre Mélenchon comme premier ministre. La gauche a gagné ! Vous comprenez cela ? Dès à présent la vraie gauche a gagné grâce à la campagne fulgurante de Mélenchon, réveillant dans la France entière les socialistes désespérés, les abstentionnistes endormis, les gens de droite amoureux de justice, tout un peuple qui se retrouve malgré les medias qui l’ont écarté du débat démocratique. Pas de bâillon pour le cri du peuple ! Ne laissez pas passer l’histoire devant vous en disant : « Je n’ai pas compris ! » Ce matin le Japon annonce qu’il arrêtera ses derniers réacteurs nucléaires le 6 mai. http://www.stumbleupon.com/su/71hV9... ;Un nouveau monde commence. Embarquez ! Le poids des fautes est trop lourd pour qu’il n’engendre pas, inévitablement, les talons touchant le fond, le souffle étant près d’exploser, l’élan vers l’air et la lumière. Un peu de conscience, un peu de morale, un peu d’humanité ! C’est à portée de main !Offrons-nous, nous les Français que le monde entier regarde : un second tour : Hollande-Mélenchon ! Et que le meilleur gagne !
  2. Pitié ! Ne votez pas Hollande au premier tour ! Revenons aux élections de 2007. Il y a bien dû y avoir alors, comme aujourd’hui sur Agoravox, des débats passionnés entre pro et anti Sarkozy. Chacun défendant son favori. Il y a certainement eu de longs articles expliquant « Pourquoi je vais voter Sarkozy », écrits d’une main digne par des gens éduqués et conscients. Il y a tout de même eu en France 53,6% d’électeurs qui ont trouvé Sarkozy formidable, quel mec moderne avec tellement d’allant, d’énergie, de bonnes idées, de belles phrases ! Et quand on leur disait : « Attention c’est une taupe de l’Otan qui vendra notre pays à la Finance », on se faisait traiter de fou. Ils l’ont sous les yeux maintenant leur Sarko. A poil. Sans sa rollex. Et alors ?Comment se fait-il qu’il n’y ait pas des ex-Sarkozistes honnêtes pour se couvrir de cendre et se promener dans les rues en se jetant à terre tous les trois pas comme les pèlerins tibétains ? C’est tout de même leur vote qui nous a mis dans un tel marasme ! C’est tout de même leur absence totale de jugeote, leur refus d’apprendre les leçons du passé, de voir qui était Sarkozy, cet ambitieux sans foi ni loi, d’où il venait, comment il était arrivé au pouvoir, c’est tout de même cette non-volonté d’aller au-delà d’une impression et de beaux discours qui nous ont fait perdre des milliards et ont jeté notre pays dans la guerre et le chômage ! Merci les électeurs de Sarkozy !Et à présent rebelote !On a beau dire sur tous les tons qu’Hollande ne vaut pas mieux, qu’il est le candidat de la finance, qu’il ne va pas tenir trois mois sans céder à ses maîtres, lesquels, le clan DSK-Fmi en tête, le tiennent au chaud, non, rien n’y fait.Les fadaises qu’on peut entendre sont les mêmes que celles qui ouvraient un boulevard à Sarkozy : « C’est un rassembleur, c’est un homme de gauche, c’est lui qui décide. » Mes pauvres amis, mes pauvres agneaux…Vous recommencez comme en 2007 ! Vous allez, comme en 2007 vendre notre pays parce que vous ne savez pas vous extirpez de schémas dépassés (Hollande est de gauche. La gauche est bonne pour le peuple.) Non !Le reproche le plus noir que j’adresserai au parti « socialiste », parti de centre-droit, c’est cet abus de confiance, ce mensonge éhonté qui consiste à porter un nom qui ne représente en rien ses opinions. Qu’ils changent de nom ! On ne dit pas qu’on est végétarien quand on vend de la viande à la cave !Mais vous n’avez pas d’yeux les Hollandais ? Vous ne savez pas tirer les conclusions de l’abstention du PS au Sénat pour le MES ? Là, ils ont laissé glisser leur culotte sur les chevilles ! Ils se baladent en petite tenue ! Ils sont comme ces prisonniers dont on nous dit qu’ils ont lancé la mode des pantalons à mi-fesses parce que cela signifiait qu’ils étaient offerts à toutes les volontés !Vous ne voyez pas que cette campagne est trafiquée avec des sondages qui vous disent depuis le début : « C’est Hollande ! Votez Hollande ! » (Parce que le refrain « C’est DSK ! Votez DSK », manque de bol, il est resté en rade sur la moquette du Sofitel.) « Si vous voulez quitter Sarkozy, choisissez Hollande ! Il est en tête ! Attention il est un peu moins en tête ! ». Et la une de Libé, hier, avec le Pen pour faire peur aux électeurs de Mélenchon ! Vous ne les voyez pas à la manœuvre, les medias alignés, avec leurs gros sabots ? Que hier, le meeting de Mélenchon à Paris devant 60 000 personnes n’ait été retransmis sur aucune chaîne, vous, les grands démocrates, ça ne vous questionne pas ? Que ce matin sur France Inter ils parlent des meetings de Bayrou , de Hollande et ce soir de Sarkozy, sans un mot pour la porte de Versailles, c’est normal en démocratie ?Ils vous ont beurré la cervelle avec ça « vote utile » et c’est vrai que pour les marchés, Hollande est un vote utile ! Ne vendez pas notre pays aux marchés parce que vous avez la flemme de réfléchir, de vous renseigner. Vous ne voyez pas que votre candidat est porté par la presse du lobby des armes, ça ne vous met pas la puce à l’oreille ? Vous ne voyez pas que son porte-parole est Valls, l’Atlantiste, le premier « socialiste » à avoir déclaré qu’il était pour la règle d’or ? Vous ne voyez pas qu’ils sont copains avec tous les gouvernements « socialistes » d’Europe qui font crever leur peuple dans la rue ! Vous ne savez pas qu’en Espagne Jorge Fernandez Diaz, le ministre de l’Intérieur, propose que le fait d’organiser des rassemblements protestataires par internet soit qualifié de « délit de participation à une organisation criminelle ? Qu’une autre propositions est de qualifier la résistance passive ou fortement active de « délit d’attentat contre l’autorité » ? Vous ne la voyez pas venir leur dictature ? Et vous allez voter pour eux !http://realinfos.wordpress.com/2012...-Oui, je veux éviter le Pen !Mais elle est en carafe le Pen ! Grâce à Mélenchon !-Oui, mais je veux éviter Sarkozy !Mais il est en rade, Sarkozy !Au fait, pourquoi ne voulez-vous pas le dire nettement, vous qui allez voter Hollande au premier tour, que vous n’êtes pas plus de gauche que lui. Que vous êtes centriste. Que le peuple, ça vous fait peur. Que Mélenchon il est un peu too much . Là on comprendrait ! Il n’y aurait plus rien à dire ! Que c’est lassant de savoir et d’avoir raison ! Je me retrouve avec ce désespoir horrible des jours qui ont suivi l’élection de Sarkozy et je me dis : « Ca va recommencer ! Encore une clique au pouvoir alors qu’un candidat a pour slogan : « Prenez le pouvoir ! » « Le pouvoir au peuple ! » Et eux ils vont voter pour quelqu’un dont le slogan est « Votez pour l’oligarchie ! » Et il faudra supporter leur contrition pendant des années quand on roulera dans l’enfer du libéralisme à qui ils auront donné les clefs de nos vies. Ce n’est pas possible !Mais à ce moment-là, ils auront une réponse toute trouvée : « C’est la crise ! »Ils s’en excusent avec Sarkozy, ils s’en excuseront avec Hollande et quand le front de gauche sera sur les barricades, ils seront chez eux à attendre qu’on fasse le boulot pour eux qui ne savent que voter sans réfléchir. Et dire « C’est la crise » ! Oui, c’est la crise de la pensée, de l’intelligence. Oui, je suis vénère.J’ai le ventre noué.Vous allez me dire que je m’y prends mal avec les Hollandais . Que je les secoue trop. Qu’ils vont se vexer. Mais les bonnes manières de l’archiduchesse dont les chaussettes sont sèches c’était dans une autre vie ! Ils ont fait des études, bon sang ! Ils sont capables de lire ! On ne les fait pas voter en signant avec leur pouce !Et s’il n’y avait aucune alternative !Mais le destin leur offre, à eux qui sont de gauche, un véritable homme de gauche. En ces temps de retour à la barbarie, c’est comme trouver un diamant dans les égouts ! Il suffit de lire et d’écouter pour comprendre. C’est une chance pour notre pays et notre monde. Elle ne se reproduira pas avant dix mille ans car elle est insensée !Un homme de gauche a cavalcadé des profondeurs de l’anonymat jusqu’à la place de Bastille, un homme sans concession aucune, prônant un amour des uns et des autres qui a gommé tous les relents de racisme, qui promet un avenir à tous, un homme sain dans un monde fou et vous ne voteriez pas pour lui ?Oh ! Les Ponce-Pilate, elles ne sont pas usées, vos mains, à force de les laver à travers les siècles des siècles ? Pitié les Hollandais de bonne foi ! Les Hollandais qui ont encore le coeur à gauche ! Votez Mélenchon au premier tour ! Il est assez haut votre candidat. Il ne risque rien. Donnez une chance à la gauche véritable, rejoignez-nous sur la dernière barricade ! Ne tremblez pas !Et surtout pensez au second tour.Car si les candidats en présence sont Sarkozy-Hollande et si Hollande continue à le prendre de haut avec le Front de Gauche, ajoutant 2euros par ci, puis 40 euros en une nuit parce qu’il faut acheter des voix, il perdra beaucoup. Ce sont des purs, des passionnés, les Front de Gauche, et les magouilles politiciennes, ça n’est pas tellement leur fort.Mélenchon leur dira de voter Hollande ?Voilà, à ce sujet, sa dernière déclaration :Lui et moi représentons deux visions de la gauche. Il est candidat, je suis candidat. Je m’inclinerai devant la décision des urnes. Une fois élu, il nous dit qu’il fera ce qu’il veut. Très bien. Mais quand la finance va attaquer, sur qui s’appuiera-t-il ? Sur l’appareil institutionnel ? Ou sur les dynamiques populaires ? Comment les créer s’il ne donne pas à la population les moyens de respirer ? Mais si on réussit à battre Sarkozy, sa défaite sera un encouragement pour le mouvement social et il va rebondir. Et dans l’Europe entière. Hollande le sait. Il abuse de la situation car il a conscience qu’en majorité, les gens qui votent Front de gauche voteront à gauche le 6 mai. Si c’est lui le candidat je lui dis : débrouille-toi pour les convaincre.Et ça, ça n’est pas gagné, M. Hollande. Votez Mélenchon et le second tour sera Hollande-Mélenchon et là nous aurons, visage contre visage, parole contre parole, projet contre projet, les débats qui nous ont été volés !Ne nous faites pas rater ça !Et si c’était Sarkozy qui l’emportait ? Il n’aurait pas de majorité. Il ne pourrait rien faire sinon prendre Mélenchon comme premier ministre. La gauche a gagné ! Vous comprenez cela ? Dès à présent la vraie gauche a gagné grâce à la campagne fulgurante de Mélenchon, réveillant dans la France entière les socialistes désespérés, les abstentionnistes endormis, les gens de droite amoureux de justice, tout un peuple qui se retrouve malgré les medias qui l’ont écarté du débat démocratique. Pas de bâillon pour le cri du peuple ! Ne laissez pas passer l’histoire devant vous en disant : « Je n’ai pas compris ! » Ce matin le Japon annonce qu’il arrêtera ses derniers réacteurs nucléaires le 6 mai. http://www.stumbleupon.com/su/71hV9... ;Un nouveau monde commence. Embarquez ! Le poids des fautes est trop lourd pour qu’il n’engendre pas, inévitablement, les talons touchant le fond, le souffle étant près d’exploser, l’élan vers l’air et la lumière. Un peu de conscience, un peu de morale, un peu d’humanité !C’est à portée de main !Offrons-nous, nous les Français que le monde entier regarde : un second tour : Hollande-Mélenchon ! Et que le meilleur gagne !
  3. http://www.dailymotion.com/video/xq72qz_jean-luc-melenchon-tf1-17-04-2012_news?from_fb_popup=1&code=AQC0z1D2QnNAQuet_1PC5YUt4Jc5Vt11u21dJeq7txQugeJ6UXh0tPj383FOOurA0TdjKx8_OeIrplBkQ3iAhdAB9ccY3ko2IHoGYEe2b6giF96SLAhnXllvH9sD7Wp3CmeKottaN88IJ-l3H9WZml8lY8KCzPnV9sHUuqtS9tFf-Ei5xTW4PHn4G-zMjTiBMk0#_=_
  4. http://www.dailymoti...We19FTJzFL0#_=_ CE SOIR Jean-Luc Mélenchon sur TF1 à 20h25
  5. Ancien sarkozyste, il va voter Mélenchon. Cela peut sembler paradoxal d’avoir soutenu la candidature du Président sortant en 2007 et de défendre aujourd’hui celle du candidat du Front de Gauche, à savoir Jean-Luc Mélenchon. Pourtant, ça ne l’est pas en vérité.En 2007, j’ai cru au volontarisme de Nicolas Sarkozy, son envie de bousculer les lignes, de changer les choses, de rétablir l’autorité de l’Etat au plus haut niveau face aux lobbys de toutes sortes. Malheureusement, j’ai très vite déchanté, dès le soir de son élection : la séquence du Fouquets tout d’abord, puis son voyage sur le yacht de Vincent Bolloré… enfin, l’affaire de l’Epad, tournant le dos outrageusement à la méritocratie républicaine pourtant défendue par le Président nouvellement élu. Bien sûr, s’ajoute à cela l’affaire Woerth-Bettancourt, les compromissions du pouvoir avec l’argent. Loin de s’opposer aux lobbys, Nicolas Sarkozy leur a donné droit de cité et a rabaissé la fonction présidentielle, qu’il n’a jamais réellement incarné, au profit de ses amis, parmi les plus puissants de France.Bien sûr, on serait tentés de me dire qu’il suffirait de tourner le dos à Nicolas Sarkozy et de défendre le candidat du Parti Socialiste, François Hollande. Cela m’est impossible. Je vais vous expliquer pourquoi. En effet, depuis cette prise de conscience, il y a eu aussi un phénomène d’une ampleur sans précédent : la crise des subprimes, aux conséquences catastrophiques que nous connaissons tous au niveau mondial. Nous avons signé un chèque en blanc aux banques responsables de cette situation, sans rien leur avoir demandé en échange. Résultat, elles continuent de spéculer et de jouer à l’économie casino sur les marchés financiers.Pire : au cours de ma prise de conscience, j’ai vu le vrai visage des marchés financiers. J’ai vu à quel point ceux-ci qui ont été capables de produire des gens comme Bernard Madoff qui souvenez-vous, furent encensés par la presse financière en leur temps, s’en prennent aux intérêts vitaux de notre nation, mais aussi des nations de nos voisins européens.Le Président du FMI, qui fut à cette époque Dominique Strauss Kahn, imposa un plan d’austérité sans précédent au peuple grec, au seul prétexte qu’ils avaient triché. On a fait croire aux français via les médias que l’aide accordée aux grecs en échange de ces plans d’austérité bénéficierait au peuple grec. Il n’en est rien : elles ont avant tout bénéficié aux banques, qui prennent des intérêts exhorbitants et indécents sur le dos de tous ceux qui souffrent. Il en va de même pour le Portugal de Socrates, où des centaines de milliers de personnes défiliaient dans la rue, ou l’Espagne de Zapatero, défendu en son temps par François Hollande, malgré les sacrifices qu’il imposait à sa population. Rappelons enfin que la rigueur imposée ne fonctionne pas : la dette publique de la Grèce a doublé et son chômage ( sans même parler de la pauvreté qui devient très préoccupante ) a augmenté de 20 %. Les enfants dans les hôpitaux ne bénéficient plus des médicaments nécessaires. Veut-on continuer ainsi, en rajouter, comme le souhaitent les autorités de Bruxelles ?On pourrait aussi parler du Mécanisme Européen de Stabilité, imposé par Nicolas Sarkozy, qui est une forme de coup d’Etat déguisé qui va transférer des pans entiers de notre souveraineté au profit d’autorités non élus mais aussi profiter aux financiers. Là encore, les socialistes se sont abstenus plutôt que de rejeter ce mécanisme au Sénat, alors que tel était leur devoir. Par ailleurs, Hollande récemment a soutenu Elio di Rupo mais aussi Mario Monti, qui ont pris des mesures d’austérité draconiennes.Jean-Luc Mélenchon et son programme me sont apparus comme une évidence : c’est le seul qui veut réellement se battre contre les marchés financiers et qui a une chance d’accéder au second tour de l’élection présidentielle, mais aussi de l’emporter. Il ne s’agit plus d’un combat classique entre la droite et la gauche. Il s’agit de se battre tous ensemble pour une société plus juste, plus équitable, qui protège nos droits sociaux, nos services publics, qui tourne le dos à l’austérité monstrueuse que nous imposeront Nicolas Sarkozy mais aussi François Hollande si jamais ils l’emportaient dans le cadre de cette élection. De plus en plus de français, y compris de droite, mais aussi des petits patrons, pensent de même et soutiendront la candidature de Mélenchon, l’homme le mieux placé pour affronter la tempête qui s’annonce.
  6. Logement : un violent plan d’austérité en préparation 08 avril 2012 | Par Laurent Mauduit C’est une mesure encore confidentielle dont le candidat Nicolas Sarkozy se garde bien de parler quand il bat les estrades de la campagne présidentielle : Bercy a reçu la consigne de préparer un plan d’austérité sur les crédits budgétaires alloués au logement. Les instructions données visent à réduire d’environ 30 % les montants dédiés actuellement aux aides au logement, qui atteignent aujourd'hui près de 15 milliards d’euros, et à raboter d’environ 600 millions d’euros les crédits inscrits dans deux programmes, celui des aides à la pierre et celui de l’hébergement et accompagnement pour les personnes les plus défavorisées, qui disposent à l'heure actuelle de près de 1,7 milliard d’euros. Jusqu’à présent, on ne connaissait que les grandes lignes du plan de rigueur que Nicolas Sarkozy voudrait mettre en œuvre s’il était réélu. Et nul n’a vraiment pu prendre la mesure concrète de l’austérité qui, secteur par secteur, en découlerait. Dans son programme (il est ici ), le président sortant rappelle ainsi qu’il s’appliquerait à trouver 115 milliards d’euros pour parvenir à l’équilibre des finances publiques en 2016, conformément au programme de stabilité transmis à Bruxelles, dont 40 milliards de recettes supplémentaires et 75 milliards d’euros d’économies sur les dépenses. Sur ces 75 milliards d’euros d’économies à réaliser d’ici 2016, 39 milliards d’euros ont déjà été annoncés dans le cadre du budget de 2012 ou de la Révision générale des politiques publiques (réforme des retraites, réduction du nombre des fonctionnaires, etc.). Nicolas Sarkozy a donc annoncé, dans un curieux euphémisme, qu’il reste 36 milliards d’euros à « documenter ». Pour ces 36 milliards, le programme de Nicolas Sarkozy ne donne qu’une décomposition générale qui, elle-même, ne permet pas plus de prendre la mesure de la purge sociale qui en découlerait : il est question pêle-mêle de 7 milliards d’euros d’économies sur les dépenses de personnel de l’État et des collectivités territoriales, de 16 milliards sur les dépenses de fonctionnement et d’intervention de l’État, ou encore de 13 milliards d’économies sur les dépenses de l’assurance maladie. Mais concrètement, quelles seraient les conséquences de ces économies sur la vie quotidienne des Français ? À ce niveau de généralités, les citoyens ne peuvent pas le mesurer. Ils sont de la sorte invités à penser que Nicolas Sarkozy est un gestionnaire avisé et rigoureux, mais ils n’ont pas de raison de penser que ces réductions des dépenses d’intervention de l’État vont, en fait, se traduire par une sorte de guerre aux pauvres. Guerre aux pauvres Et c’est tout l’intérêt de ces informations dont a eu connaissance Mediapart sur les scénarios confidentiels sur lesquels travaillent dès à présent les services du ministère des finances, dans un secteur particulier, celui du logement. Elles permettent, dans un domaine au moins, de prendre une mesure très concrète de ce qui est dès à présent dans les tuyaux. Il faut bien mesurer l’importance qu’a le système français de l’aide au logement pour les foyers modestes. Près de 15,9 milliards d’euros de prestations d’aides personnelles au logement ont ainsi été versées en 2010 à environ 6 310 000 ménages, dans le domaine du locatif aussi bien que de l’accession à la propriété. Ces aides, qui sont dégressives en fonction du revenu (elles varient d’environ 40 euros à un peu moins de 400 euros, selon la taille du foyer et selon les régions), profitent donc aux Français les plus démunis. Selon le rapport sur ces crédits présenté à l’automne dernier à l’Assemblée nationale (il est ici , voir en particulier page 20), « 76 % des ménages locataires bénéficiant d’aides au logement ont des revenus inférieurs au Smic et 99 % à deux fois le Smic ». En clair, ces aides, précise le rapport, « figurent parmi les aides sociales les plus redistributives », ou si l’on préfère, parmi les aides qui sont les plus indispensables aux foyers modestes. Plus on est pauvre, plus on est aidé… Le rapport apporte ces autres précisions : « Les aides touchent en majorité des “petits ménages” : 3,7 millions de ménages sont composés d’une personne seule ou d’un couple sans enfant (…) Les personnes âgées de plus de 65 ans constituent une part importante de ces effectifs (environ 19,5 % des bénéficiaires). Les jeunes de moins de 25 ans non étudiants sont environ 410 000. » CQFD ! Si 30 % de ces crédits étaient supprimés, ce serait bel et bien une guerre aux pauvres qui serait alors engagée. En outre, des instructions ont été données pour raboter violemment d’autres crédits, notamment ceux du programme dit 135, qui concerne les aides à la pierre, et ceux du programme dit 177, qui profite à l’hébergement et à l’accompagnement des personnes en grandes difficultés. Au total, sur ces deux programmes, il s'agirait donc de 600 millions d’euros d’économies qui seraient recherchés sur des crédits qui au total avoisinent 1,7 milliard d’euros. Et dans ce cas-là, ce serait une déclaration de guerre non plus aux pauvres. Non ! Aux super pauvres… Cela donne-t-il un avant-goût du tour de vis budgétaire que Nicolas Sarkozy engagerait s’il était rééelu ? Si c'est le cas, mieux vaudrait que cela soit clairement annoncé et détaillé avant l'élection... http://margarida.over-blog.com.over-blog.com/article-mediapart-dans-son-programme-sarkozy-declare-la-guerre-aux-pauvres-103162872.html
  7. http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanie-marthely-allard/090412/nicolas-sarkozy-et-lamf-preparent-un-attentat-financier-p
  8. J'ai constaté également que ce lundi de pâques, après les infos sur France2 le seul à ne pas avoir présenté son clic de campagne était JL Mélenchon POURQUOI ???? Etrange non ??? Certaines personnes commenceraient-elle à avoir compris que plus rien n'arrêtera le Front de Gauche à présent. J'ai aussi lu ceci ce matin, c'est à diffuser de toutes urgence, car ce qui va se passer est très grave, et risque de mettre la France dans une très grave situation http://blogs.mediapa...tat-financier-p __________________________________________________________________________________________________________________________________ Nicolas Sarkozy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril 09 Avril 2012 Par Stéphanie Marthely-Allard Un véritable coup d'Etat financier va se jouer en France à partir du 16 avril. En effet, le président Nicolas Sarkozy via l'AMF (Autorité des Marchés Financiers) vont permettre d'ouvrir sur l'Eurex, le marché des dérivés, un contrat à terme sur les emprunts d'Etat français, l'autorisation des ventes à découverts. Ce mécanisme purement spéculatif appelé en anglais «short selling» ou «shorting» consiste à vendre un titre dont on anticipe la baisse. Le vendeur s'engage à fournir à un certain prix à une certaine date, en faisant le pari que le titre va baisser entre temps … Et oui mes amis, l'AMF a mis fin à l'interdiction des ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d'assurance côtés sur le marché parisien ( AXA, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole … ). Que cela veut-il bien dire ? Cette pratique est parfaitement légale mais peu encadrée et risquée. En effet, les actions les plus fragiles deviennent particulièrement vulnérables ainsi que les places financières. En plus simple: les spéculateurs du monde entier pourront vendre simplement de la dette française et ce à coût bas avec un effet de levier de 20 pour les bons du trésor. Oui, avec 50 000 euros investit en cash, il sera possible de vendre à découvert 1 million d'euros d'emprunts d'Etat français en bons du trèsor … Depuis la disparition du MATIF (Marché à terme des Instruments Financiers), il y a 13 ans, il n'était plus aussi facile de spéculer contre la France. Ce n'est pas tout mes amis … La vente à découvert peut être également un emprunt. En effet, l'acheteur emprunte un titre uniquement en échange de la promesse de le rendre un peu plus tard au moment de la liquidation. L'acheteur va pouvoir le vendre , avec pour objectif que le cours baisse et qu'il puisse alors le racheter moins cher avant de le rendreà son prêteur. Lorsque la vente a découvert est gagée sur un emprunt de titre , elle peut en outre être reportée. La vente à découvert peut également s'effectuer"à nu". C'est à dire que l'acheteur n'emprunte rien et qu'il se contente de vendreà terme des titres qu'il ne possède pas. Il parie sur la baisse du cours de ce titre afin d'acheter à moins cher que ce qu'il a promis de vendre . Pratiquée massivement, cette technique provoque la baisse des cours que souhaitent les vendeurs. Comble du cynisme calculateur, des ordinateurs peuvent en « trading automatique » jouer sur des écarts très courts dans le temps et ce à large échelle. Un programme informatique spécifique pour pratiquer la vente et le rachat très rapide de titres dès qu'il s'oriente à la baisse. A grande échelle, cela présente le risque d'amplifier les baisses en déformant les cours. Ce mécanisme est très dangereux pour les Etats, les entreprises et les investisseurs. Le vendeur n'est pas obligé d'avoir l'argent pour ce qu'il compte vendre. Tout cela est rendu possible contre le paiement d'une CRD ( Commission de Règlement Différé). Cela permettra de ne payer que 5 à 20 jours plus tard à condition que les titres soient éligibles au SRD (Service du Règlement Différé) ce qui est le cas des grandes capitalisations boursières. Bien entendu, cela n'est pas réservé à Mr et Mme Toulemonde qui n'ont pas un centime de côté. Ils ont déjà bien du mal à ce que leur banque leur accorde un découvert autorisé ou se font refuser des chèques pour 20 euros ... Les vendeurs à découverts sont accusés depuis de nombreuses années d'être à l'origine des crises financières majeures. L'Agence Reuters, Bear Sterns, Lehman Brothers ont accusé de nombreux entrepreneurs « manipulateurs » de répandre de fausses rumeurs après avoir vendu à découvert les actions de leurs entreprises avant que ces dernières ne fassent faillite ou ne soient reprise par un concurrent. Un tel parallèle peut également tout à fait se faire au niveau des Etats et plus particulièrement ici au niveau de la France avec tout ce qui va de son lot de rumeurs et de manipulations d'un niveau bien plus considérable que celui des entrepreneurs indélicats. Cela ne sera possible en fait qu'avec la complicité complémentaire de nombreux politiques, médias, analystes et grands comptes ... Mr le président des français, Mr Nicolas Sarkozy mais que faites-vous à la France là? Qu'est-ce que ces basses manœuvres financières qui livrent tous les français, oui du dernier né, au vieillard qui se meurt à la vindicte financière? C'est cela votre amour de la France? Autoriser cela à 6 jours du premier tour de l'élection présidentielle revient à organiser un attentat financier sur la France. C'est vraiment indigne d'un président et son gouvernement. Honte à vous et ceux qui comptent profiter de cela pour mieux asservir le peuple français. Médias faites votre travail. A la vue de ce qu'il se passe en Grèce, en Espagne, en France et partout ailleurs dans le monde, il se pose la question de la nécessité absolue de la création d'un Tribunal International des Crimes et Génocides Financiers et Economiques. Oui, il faut pouvoir réprimer toutes ces exactions comptables et financières qui sont réalisées en toute impunité en un simple clic et un éventuel coup de téléphone par les traders et autres larbins technologiques de nos politiques et banskters. Leurs implications ont directement des répercussions sur la vie de tous les jours de millions de personnes. La mascarade de la crise doit être mise à jour. Diffusez cette information mes amis car le 16 avril 2012, c'est presque demain. L'AMF peut interdire cela. Le temps presse mes amis … Non, la finance ne gagnera pas, nous n'y sommes pas asservis. Français de droite, de gauche, tous ensemble contre ce pillage, cette "chronique d'une mort annoncée" ... AAA, on vous rigole au nez, vous nous faites plus peur, nous nous informons et organisons … Révolution Citoyenne mes amis afin de mettre l'Humain d'Abord. RESISTANCE !!!
  9. Et oui, notre France qui va mal ! Et saviez-vous que les heures suplémentaires faites dans les hopitaux, ou dans l'éducation nationnale, n'ont pas été payées ! Il a dit travaillez plus mais les gens ne sont payés de ces heures suplémentaires. Il ne faut pas s'étonner que nos jeunes ne veulent plus aller vers les professions de la fonction publique. Tout ce que fait cette droite, c'est de réformer et de casser la fonction publique, et lorsqu'elle aura disparu, nous n'aurons plus autre choix que d'aller dans le des lieux privés, et là, attention à notre pauvre porte-monnaie.
  10. Pour les personnes qui hésitent à voter J L Mélenchon prenez le temps de l'écouter, avant de le juger.Ainsi vous pourez l'entendre aujourd'hui ,Mardi 27 mars 2012 à partir de 19 heures, en direct sur www.placeaupeuple2012.fr il est en meeting à Lille.merci à vous.
×