Aller au contenu

ClaireC

Membre
  • Contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ClaireC

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Merci Nietzsche.junior :)
  2. Merci beaucoup pour ton aide, je vais essayer de faire ça !
  3. Je vais essayer même si je comprends pas trop le texte je ne saurais pas trop quoi dire...
  4. Merci mais le problème c'est que c'est une nouvelle notion et nous n'avons pas encore abordé ce thème là, je suis assez perdue dans mes idées et mon plan :/
  5. Bonjour tout le monde, je viens chercher votre aide car j'ai une explication de texte a faire en philosophie et je suis absolument perdue. Le texte est le suivant: C’est en effet de pouvoir qu'il s'agira ici, indirectement mais obstinément.L'« innocence » moderne parle du pouvoir comme s'il était un : d'un coté ceux qui l'ont, de l'autre ceux qui ne l'ont pas ; nous avons cru que le pouvoir était un objet exemplairement politique ; nous croyons maintenant que c'est aussi un objet idéologique, qu’il se glisse là où on ne l'entend pas du premier coup, dans les institutions, les enseignements, mais en somme qu'il est toujours un. Et pourtant, si le pouvoir était pluriel, comme les démons ? « Mon nom est Légion », pourrait-il dire : partout, de tous côtés, des chefs, des appareils, massifs ou minuscules, des groupes d'oppression ou de pression ; partout des voix « autorisées », qui s'autorisent à faire entendre le discours de tout pouvoir : le discours de l'arrogance. Nous devinons alors que le pouvoir est présent dans les mécanismes les plus fins de l'échange social : non seulement dans l'État, les classes, les groupes, mais encore dans les modes, les opinions courantes, les spectacles, les jeux, les sports, les informations, les relations familiales et privés, et jusque dans les poussées libératrices qui essayent de le contester : j'appelle discours de pouvoir tout discours qui engendre la faute, et partant la culpabilité, de celui qui le reçoit. Certains attendent de nous, intellectuels, que nous nous agitions à toute occasion contre le Pouvoir ; mais notre vraie guerre est ailleurs ; elle est contre les pouvoirs, et ce n'est pas là un combat facile : car, pluriel dans l'espace social, le pouvoir est, symétriquement, perpétuel dans le temps historique : chassé, exténué ici, il reparaît là ; il ne dépérit jamais : faites une révolution pour le détruire, il va aussitôt revivre, rebourgeonner dans le nouvel état des choses. La raison de cette endurance et de cette ubiquité, c'est que le pouvoir est le parasite d'un organisme trans-social, lié à l'histoire entière de l'homme, et non pas seulement à son histoire politique, historique. Cet objet en quoi s'inscrit le pouvoir, de toute éternité humaine, c'est : le langage - ou pour être plus précis, son expression obligée : la langue. J'ai quelques vagues idées et j'aimerais que vous puissiez m'éclairer sur le plan, ou sur les notions qu'il faudrait que j'aborde. Merci d'avance pour votre aide. Bonne après midi a vous tous !
  6. ClaireC

    Licence MIA

    Bonsoir tout le monde, voilà je crée ce sujet car je souhaiterais m'inscrire en licence MIA (mathématiques, informatique et applications). Je suis actuellement en terminale ES, et voilà je voulais savoir si certain d'entre vous connaissent un peu cette licence et s'ils pouvaient m'en dire plus ? Merci d'avance :)
  7. Bonjour à tous, j'ai une dissertation de philosophie à faire, le sujet est: "bien parler, est-ce bien penser?". Je ne suis pas philosophe dans l'âme donc si vous avez des idées, je suis ouverte à toutes propositions :). Merci à tous !
  8. T'inquiète pas, vaut mieux attendre que le temps passe et l'oublier plutôt que de te relancer en lui parlant et souffrir encore plus :/ Vous vivez dans 2 pays différents donc il vaut mieux attendre de rencontrer un nv garçon qui te fera tourner la tête
  9. ClaireC

    Pilule

    Mon médecin ne m'a jamais parlé de problèmes fréquents liés à la pilule.. Il m'a averti sur le fait de fumer alors qu'on prenait la pilule mais sinon rien d'autres. Je pense que c'est plutôt ta maman qui s'inquiète pour toi :)
  10. Il m'a dit qu'il m'avait répondu mais c'est moi qui n'ai pas reçu ses msg ! Mtn je vais bien voir comment les choses avancent :)
  11. Et bien ici tout le monde m'a dit de me lancer, alors vas y lance toi, parce-que si tu ressens tout ça vaut mieux qu'elle le sache.. Qu'est ce qui va se passer sinon quand elle va se trouver un mec ?
  12. Si ça ne te dérange pas toi personnellement, alors où est le problème? Le plus important c'est ce que tu ressens, alors profite ! Et puis selon l'âge que tu as, peut-être que dans peu de temps il sera plus grand que toi
  13. Je pense que la seule chose que tu aies à faire pour l'instant c'est de lui proposer de vous voir amicalement, après si vous vous entendez bien et que tout se passe bien il va surement te proposer de vous revoir. C'est là que vous allez vous rapprochez et tout se fera tout seul :)
  14. Merci pour le petit scénario, c'est super sympat, ça fait comme dans les films :p Depuis samedi on avait commencé a discuter mais par sms et c'est meme lui qui engageait la conversation, seulement depuis hier d'un coup il a cessé de me répondre, et j'ai tjs pas de réponses.. Je comprends pas pourquoi, on disait rien de mal..
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité