Aller au contenu

L.isaa

Membre
  • Contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de L.isaa

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Sympa vos avis sur ma lettre. Selenya : Pour te répondre : As-tu demandé conseil ailleurs que sur un forum ? non car ici je suis dans l'anonyme, et ça me convient très bien. As-tu des amis, de la famille avec lesquels tu pourrais en parler ? Non, même vous les grand(e)s vous trouvez que l'histoire est compliquée alors pour les jeunes de mon âge ... je veux bien croire que ce n'est pas simple. si j'ai bien compris, tu irais vivre chez les parents de ton copain ? Les connais-tu ? as-tu abordé la question directement avec eux ? Savent-ils précisément dans quoi ils s'engagent ? Ouais chez ses parents, le temps de trouver un travail, ils sont déjà d'accord. Non je ne les connais pas mais le fait qu'ils savent que mon copain ne sort pas avec n'importe qui sa leurs assurent confiance, et tant que leurs fils est heureux ça leurs va. Je n'ai pas abordé la question avec eux, mon copain s'en est charger. Ils ne sont pas au courant du caractère de mes parents, d'ailleurs c'est tant mieux parce que ses parents aurait tendance a me protéger et a favoriser le fait de porter plainte pour me défendre. ( chose que j'évite, ils restent mes parents ) D'abord, pourquoi l'adresser à ta mère ? J'adresse la lettre a ma mère, car elle a le dessus sur mon père, donc elle fera passer le message a mon père, car comme il y aura écris '' maman '' sur l'enveloppe elle la lira elle même. Je vais la rassurer elle avec la lettre, je sais d'avance que lorsqu'elle l'aura lue elle va m'appeler directement au téléphone ! Là c'est sa réaction que j'appréhende ( menace, tristesse, pleure ) C'est là ou je bloque, comment réagir face a ça ? Je veux qu'elle réalise pas qu'elle soit torturer ( c'est pas de la vengeance, c'est plutôt une prise de conscience, si je me trompe pas ) Et puis je ne veux pas qu'elle tente de me retrouver, car les parents de mon copain ne seront pas au courant qu'elle me recherche étant donner que je ne veux pas leurs exposer mes problèmes, et que je ne veux pas qu'elle m'en colle une devant eux et me fracasse comme elle dit. Alors comment faire ?
  2. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Coucou. La lettre que je vais laisser a ma mère est prête. Voilà ce que ça donne : Maman il est temps maintenant pour moi de faire ma vie, avant même d'avoir la majorité je voulais le rejoindre, mais ça aurait été une fugue comme je n'étais pas majeure. En ce moment même ou tu lis la lettre je suis en sa compagnie, et tu peux être sûre que tout ce passe pour le mieux, car il ne laisserait personne me faire de mal, et je vais bien. Avoir 18 ans c'est aussi avoir son indépendance, je l'ai rejoins par amour, mon couple est tout aussi important que toi et papa, lui ça va faire environ 3 mois que je ne l'ai pas vu. Et j'avais besoin de le voir et de passé du temps a ses côtés. Si tu penses que je suis gamine et immature c'est ton inquiétude qui parle, mais j'ai bel et bien réussis a arriver jusque dans ses bras même si au départ je ne savais pas ou je mettais les pieds comme je ne connais pas lyon. Mais lui je le connais et il va prendre soin de moi, je t'appellerais une fois chaque jour, car ce n'est pas pour autant que je t'oublie, mais maintenant j'ai 18 ans pas 5... Ma lettre a pour but de te faire comprendre que j'ai compris et que j'ai mon indépendance, et que mon choix est fait, maintenant si tu veux mettre les policiers dans l'histoire, il y a pas de souci, d'ailleurs ils sont au courant que je suis a lyon puisque pendant l'été je les ai prévenus de mon départ, et ils mon dit que j'étais libre de faire ce que je veux et j'ai signé que j'étais consentante, donc tu peux inventer ce que tu veux a qui tu veux et même venir, je suis protégée par la loi avec mon copain, et pas la peine de t'en prendre a mon copain, j'ai eu comme idée de faire ça moi toute seule puisque tu me fais peur et ça fais 18 ans que tu ne le vois pas, et que t'es toujours la même. Enfin bref, je ne suis pas là pour m'embrouiller, je veux juste que tu comprennes que ma vie c'est la mienne. En plus je ne suis pas seule alors tout va aller pour le mieux, donc le chantage, tes menaces et tout le reste c'est fini, je te le redis une fois de plus la loi me protège avec mon copain, alors il est inutile de tenter quoi que ce soit puisque ça te retomberais dessus. Et oui c'est bien moi la petite fille timide qui ce laissait faire qui te parles comme ça, car j'ai toujours penser ça de toi, tu ne la jamais entendu oralement tout simplement parce que tu me fais peur, alors je te fais partager le mal que tu m'as donner depuis tout ce temps, maintenant je te dis a bientôt au téléphone, bisou a toi et papa je vous aime malgré tout. Bon là il y a pas mal d'argument et de contenu après elle est a améliorer. Qu'en pensez vous ? J'accepte les critiques constructives ... C'est dure d'être grande :blush:
  3. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Lumiera J'ai lu et relue ce que tu m'as dis sur ton vécu je suis contente que t'es pu prendre de la distance avec ta mère. Arriver a rompre avec elle n'est pas mon but non plus, et je respecte ton fort caractère moi je ne pourrais pas. Après si je me mets a me rebeller par exemple : Si tu viens me chercher avec papa et mon frère, j'ai peur que ça me retombe dessus, j'ai l'impression que même si je suis dans un coin qu'elle ne connait pas : Sans le nom de famille de mon copain , ni l'adresse ou nous seront le 2 septembre, ni quoi que ce soit et tout le reste qu'elle sauras me retrouver ou ce venger, limite coller des affiche ou aller dire que je suis porter disparue :s
  4. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Pas mal Bon ben j'vais préparer la lettre, et je viendrais la poster ici quand je retoucherais a l'ordi. Si après ça elle trouve encore le moyen de menacer alors là ça sera de sa faute ...
  5. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Oui déjà ça, mais je parlais plutôt du contenu de la lettre ... ce que je dois lui dire dedans pour la rassurée et la calmée, ce que je dois lui raconté. etc...
  6. L.isaa

    Au bord de la dépression

    merci a toute et tous pour vos idées ça me redonne un peu le moral, parce que c'est le stress a chaque moment, même dans mon sommeil. Surtout le fais qu'elle pourrait venir me chercher avec mon frère et mon père et qu'elle appellerait la police, pour les mettre sur le dos de mon copain, alors qu'il a rien fais, tout ça pour montrer qu'elle avait raison sur le fait qu'à mes 18 ans je ne m'en irais pas... ça me fais peur mais comme je l'ai dis, dès le 2 septembre je suis sur lyon. J'ai déjà commencer a écrire la lettre que je lui laisserais : Maman, maintenant que je suis majeure, je dois grandir et m'épanouir comme les filles de mon âge, et mon copain fait aussi partie de ma vie, quand il est venue a la maison c'était super et je t'en remercie encore, mais tu es conscientes que ça fais trois mois que je ne l'ai pas vu, et ça j'en ai besoin, je sais que toi et papa vous vous inquiétez mais je sais ou je mets les pieds, tu crois vraiment que mon copain me laisserais me faire agresser ou quoi que ce soit ? Non, quoi qu'il se passe il sera là pour moi comme il la toujours été, donc je prendrais quand même l'initiative de t'appeler une fois chaque jour, pour prendre de tes nouvelles, et je ne vous ai pas dis adieu, je vais juste passer des moments avec mon amoureux, soyez compréhensif, vous m'aimez moi aussi je vous aime mais je l'aime lui aussi, on a des projets, c'est pas comme-ci on avait 4 ans... je te dis a bientôt au téléphone, prend soin de toi. Sa c'est un exemple tout nase de la lettre que je compte lui laisser pour qu'elle la lise le soir en rentrant après le travail, mais je compte l'améliorer, avez vous des idées pour la compléter, ou même me la faire recommencée ? Je suis prête a en bavé, pour y être le 2 septembre, je m'accroche. Que celles et ceux qui veulent m'aider encore pour mon plan et la lettre, se montrent :blush:
  7. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Mon père prend toujours la défense de ma mère, et c'est pas sur lui qu'on peut compter. Et j'ai personne qui veut m'aider j'ai une petite famille, et le peu de gens qui compose ma famille sont d'accord avec ma mère, ( elle a un sale caractère ) Il faut que je trouve une solution pour partir sur lyon le 2 septembre, prendre le train a lyon et y être le 2 ce n'est pas un souci mais c'est les conséquences qui vont suivre. Si ma mère appelle la police que lui diront-elle ? sachant que j'aurais 18 ans
  8. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Encore plus que mes 20 ans je pense, si c'est pas plus... :(
  9. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Ne t'en fais pas pour ça, je me lance pas sans savoir ou je vais. Et puis je le connais depuis mars c'est pas comme-çi ça datais de hier. De plus en septembre ça fera six mois que je le connais. Y'en a bien qui se connaisse depuis plus d'une décènie qui se marie et moins d'un an plus tard il divorce donc bon... Après pour te répondre temporairement = moi même je ne sais pas, et je ne veux même pas me poser la question. Ps : Si cela rate au moins je l'aurais fais ( revoir mon copain, et résister a mes parents ) J'aurais moins de regrets. En attendant je suis toujours avec lui et notre couple c'est du solide, on verra ce que nous réserve l'avenir, je reste sur mon avis.
  10. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Il m'invite a lyon temporairement, chez lui, car ses parents m'accepterais sans même me connaitre, sachant qu'ils ont confiance en lui, alors que les miens de parents ont pas confiance en moi car eux mêmes n'ont pas confiance en eux... Après mon copain va avoir son appartement a la fin de l'année, donc j'y vais d'abord en septembre. Oui pour la lettre, d'ailleurs si quelqu'un a déjà fais ce genre de lettre/veut bien m'aider ou a des idées pour la compléter je prend ... merci
  11. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Ps : d'autre avis sont les bienvenues car vous m'avez rassurez, mais j'attend tout de même plus de réponse dans le but d'avoir un maximum de repère et d'idée. Sa serait domage d'en venir a la plainte même si ce n'est pas moi qui est chercher. Quelques questions me trottent en tête : Partir en lui laissant une lettre peut-être une bonne idée ? Une lettre qui dit comme quoi, j'ai décider de partir que je l'appellerais malgré tout de temps en temps, et qu'elle me reverra.
  12. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Oui elle a peur de l'inconnue. Après pour ce qui est de faire une virée sur Lyon, elle acceptera JAMAIS, elle me donne pas de son temps pour m'emmener avec '' sa '' voiture pour me déposer a moins de 20 minutes chez ma propre grand mère. Ben ils se sont déjà vu plusieurs fois pour parler de ça, mon copain a même pris le train pour venir en discuter et franchement, toujours les mêmes gros yeux, les mêmes jugements '' le monde il est pourri '' '' ma fille il est hors de question qu'elle parte même quand elle sera majeure '' et j'en passe des pires !! Y en a marre, même a la majorité on veut m'empêcher de faire ce qui me plaît, et ça, ça ne se fait pas. En gros si j'y vais je me fais poursuivre par : ma mère, mon père, et mon frère, et en prime je me fais péter la tête, avec l'obligeance de porter plainte contre elle, a contre-coeur car ma mère je l'aime, mais elle est pas fichue de comprendre que mon copain aussi je l'aime... De toute manière le 2 septembre, je vais sur Lyon quoi qu'il se passe, mais je pense aussi au conséquence, et sa c'est dangereux alors autant être prête.
  13. L.isaa

    Présentation compliquée ....

    A l'extreme, si la situation risque d'être grave la oui je devrais porter plainte. J'aimerais tout de même éviter ça, merci pour vos avis. J'en attend d'autre quand même, car j'aimerais avoir des repères. ps : si ça peut aider '' Le 2 septembre '' je vais sur Lyon.
  14. lu et Bienvenu sur le forum

  15. L.isaa

    Au bord de la dépression

    Oui, il est d'accord pour patienter jusqu'à ma majorité pour agir. Pour le travail je ne m'inquiète pas. Pour mes parents : je vais rester sage jusqu'à ma majorité... cela ne veut pas dire qu'après je vais leurs faire un sale coup, je trouve tout à fais normal le fais de fuir la violence ( ma mère ), pour aller trouver de l'amour dans les bras de celui que j'aime. ps : il a déjà vu mes parents plusieurs fois, il est même rester un mois et demi a la suite, a la maison, et je peux vous garantir a toute et tous, qu'à chaque fois les mêmes réponses reviennent : NON, pour aller a lyon, et même pour quitter la ville et aller juste a côté. Et toujours les mêmes menaces, violence etc... Donc sans résultat, et plus le temps passe plus ils s'énervent, Communication IMPOSSIBLE, on a essayer mainte fois... et je jure que c'est sans résultat, et pourtant on en a parler avec politesse, et on a été serein tout les deux.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité