Aller au contenu

sabili

Banni
  • Contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de sabili

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. sabili

    Je me suis converti a l'islam

    En premier lieux je tiens à te féliciter pour ton choix, et pour un bon début je te suggère de veillez à garder un esprit ouvert dans ton approche, car ça te permet en même temps de mieux comprendre les idées réelles de l'islam, et de te défendre contre les malversations hélas trop répandues. Concernant ta famille, soit souple, tu pourrais commencer par aborder quelques sujets concernant l'islam, le voile..., un peu pour connaître leur opinion sur l'islam, et leur aptitude à t'accepter en tant que musulmane, et si tu trouve qu'il y a un terrain d'entente tu n'as pas à hésiter (tu pourrais aborder ce qui t'as poussé vers l'islam, ça serait un bon début je pense).
  2. pour tout savoir consulter

    www.islam-qa.com/fr

  3. sabili

    La tolérance de l’Islam

    Louange à Allah L’Islam est une religion de miséricorde, de clémence, de tolérance et de facilité. Allah n’a imposé à la Communauté que ce qu’elle est en mesure de faire. Elle sera récompensée pour le bien qu’il aura fait et sanctionné pour le mal dont elle sera coupable. A ce propos, le Transcendant a dit : «Allah n' impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu' elle aura fait, punie du mal qu' elle aura fait.» (Coran, 2 : 286). Allah a dispensé les Musulmans de toutes les charges pénibles et gênantes. À ce propos, le Très Haut dit : «C' est Lui qui vous a élus; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion» (Coran, 22 : 78). Tout péché commis par le musulman par erreur, par oubli ou par contrainte lui est pardonné par Allah, d’après ce que dit le Transcendant : «Seigneur, ne nous châtie pas s' il nous arrive d' oublier ou de commettre une erreur.» (Coran, 2 : 286). Après quoi Allah a dit : « Je l’ai fais ». Le musulman subira un examen de comptes sur la base de ses actes délibérés non de ses erreurs, d’après ce que le Transcendant a dit : «Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos cœurs font délibérément.» (Coran, 33 : 5). Compatissant et miséricordieux, Allah a chargé Muhammad de transmettre une religion droite, tolérante et facile «(Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous» (Coran, 2 : 185). Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « La religion est facile et personne n’exagérera la pratique de la religion sans être vaincu. Lisez bien et approchez-vous (du juste milieu) et soyez rassuré (quant à votre avenir dans l’au-delà). (Rapporté par Boukhari, 39). Satan est le plus grand ennemi de l’homme ; il lui fait oublier la mention de son Maître et lui embellit Sa désobéissance. C’est ce que le Transcendant exprime en ces termes : «Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d' Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c' est le parti du Diable qui sont assurément les perdants.» (Coran, 58 : 19). Le discours de l’âme (la pensée) est pardonné par Allah d’après cette déclaration du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Allah a pardonné à ma Communauté ce qu’elle se dit tant qu’elle ne l’extériorisera pas et ne le traduira pas en actes. » (rapporté par Mouslim, 2990. Si quelqu’un qui a commis un péché se repent, Allah lui pardonne. «Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à nos versets (le Coran), dis: "Que la paix soit sur vous! votre Seigneur S' est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d' entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s' est repenti et s' est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux". » (Coran, 6 : 54). Allah est très généreux ; il multiplie les bienfaits et pardonne les méfaits. À ce propos, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit dans le cadre des propos qu’il rapporte de son Maître, le Puissant, le Majestueux : « Certes, Allah enregistre les bonnes et les mauvaises actions - Et puis il a expliqué celacomme suit :- Celui qui se résout à faire un bien puis l’abandonne, Allah inscrit à son profit un bien complet. S’il fait le bien en question, Allah le lui multiplie par dix, voire par sept cent et beaucoup plus. Celui qui se résout à faire du mal puis l’abandonne, Allah inscrit un bien complet à son profit. S’il fait le mal en question, Allah ne lui inscrira qu’un seul mauvais acte. (Cité dans les Deux Sahih et mentionné par Boukhari dans Kitab ar-Raqaiq, 81).
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité