Aller au contenu

Charles2Gol

Membre
  • Compteur de contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

À propos de Charles2Gol

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. J'ai entendu la même chose... L'un n'empêche pas l'autre, j'ai donc pétitionné sur mon lieu de travail aussi. Je pense qu'une pétition qui recueillerait plusieurs millions de signatures électroniques ne pourrait pas laisser indifférent, même si effectivement le "bourrage" est possible.
  2. Tout à fait d'accord. De plus, même votée cette réforme n'est pas légitime. Nicolas Sarkozy avait promis pendant sa campagne qu'il ne toucherait pas à l'âge de départ à la retraite. Cette promesse n'a pas été tenue. Si comme moi, vous pensez qu'il faut signifier au Président de notre République que son attitude est inacceptable, signez cette pétition : http://www.referendumretraites.org/ Faites-la connaître au maximum de gens que vous connaissez. Elle a déjà recueilli près de 290 000 signatures mais il faut bien reconnaître que ça stagne depuis quelques jours. Ce n'est pas fichu, il faut
  3. Merci de revenir à la racine du sujet !
  4. Charles2Gol au rapport ! 270 000 signatures vers 19h15.
  5. Autrement dit pour ceux qui n'auraient pas bien suivi la démonstration, pour avoir un taux de chômage à 0%, il suffit de faire travailler tout le monde à mi-temps... Avec le salaire correspondant... et la pension de retraite correspondante.
  6. Certains ont tendance à vouloir démontrer l'évidence de la réforme des retraites par quelques bons chiffres bien sentis (et surtout bien isolés du contexte). "Voyez les Pays-Bas, disent-ils, ils partent à la retraite à 65 ans et ils ont un taux de chômage de 4%. CQFD" Sauf que le taux de chômage masque un élément capital, le travail à temps partiel, souvent involontaire, qui concerne surtout les femmes et qui joue énormément sur la pension de retraite. Voici les chiffres que j'ai trouvé entre autres sur le site de l'INSEE : Taux de chômage / Temps partiel / Temps de travail hebdo réel / Age
  7. Je voudrais juste signaler que ce soir à 19h00, il y avait plus de 227 000 signatures.
  8. J'espère que d'ici là nous aurons changé notre façon de voir les choses car nous avons tellement été matraqué avec la crise, le chômage, la mondialisation, à tel point que pour beaucoup repousser l'âge de la retraite c'est du "bon sens" ! J'espère que, un peu comme avec l'écologie, les mentalités vont changer et qu'on va s'apercevoir qu'il n'y a pas qu'une façon de penser l'économie, que l'aspect humain du travail va revenir en avant, que le système tel qu'il est avec ses "crises" (tellement pratiques pour tout justifier et maintenir la pression sur les salariés) profite toujours aux mêmes,
  9. Parce qu'il faut râler quand il faut râler mais aussi dire quand on est satisfait, je tiens à souligner l'attitude fairplay de Nephalion qui, après discussion, a accepté de remettre les liens vers la pétition et a rabaissé mon niveau d'avertissement. (Tiens, j'en profite http://www.referendumretraites.org/ )
  10. Je signale simplement que mes liens vers la pétition ont été supprimés et que visiblement je n'ai pas le droit de le déplorer.
  11. En démocratie, la légitimité est issue en grande partie des élections. Ce serait le cas en France (et ailleurs) si les promesses électorales étaient tenues... Du moment où elles ne le sont pas, la légitimité peut se retrouver dans la rue ou ailleurs. Sarkozy avait promis de ne pas toucher à l'âge de la retraite. Quant à la crise, c'est un bouc émissaire comme un autre. Elle justifie tout, le chomage, la précarité, les mesures "urgentes" et injustes parfois même avec l'aval du peuple qui y voit "du bon sens". Le capitalisme a besoin de la crise. Elle maintient l'équilibre en sa faveur.
  12. Justement, et si c'était l'occasion de changer de président plus tôt que prévu ? C'est arrivé à De Gaule en 1969. Il avait fait un referendum sur la décentralisation qui a d'ailleurs été mis en oeuvre par la gauche en 1981, mais sur le coup les gens ont dit non à De Gaule (et peut-être pas à sa réforme). Comme c'était quelqu'un qui avait quelques principes, il en a tiré les conclusions et a démissioné.
  13. Visiblement Néphalion a l'air ravi de devoir travailler plus longtemps. Nous allons jouer aux devinettes : si vous recherchez les mots "referendum", "retraite" et "org" sur Google, vour trouvez le sulfureux site où vous pourrez essayer de continuer à défendre vos droits. Bon courage et attention à la censure ! Et peut-être adieu puisque je suspecte Néphalion de manquer d'humour.
  14. Non, heureusement pas je n'ai pas eu besoin de voter Sarko. Par contre je me souviens d'une fois où j'ai cru devoir voter Chirac pour barrer la route à Le Pen. Autre souvenir douloureux. Tiens, j'ai une bonne nouvelle : la pétition pour le referendum a passé les 200000 signatures.
  15. Oui oui j'avais bien compris mais par moment quand on a échoué, on ne se sent pas fier et le terme minable s'appliquait plutôt à ma pomme, très momentanément. Ca me prend aussi quand je regarde mon poignet gauche et qu'à 50 ans passés je n'y vois toujours aucune ROLEX... Heureusement la colère reprend vite le dessus ! Merci pour votre soutien.
×