Aller au contenu

NyxH

Membre
  • Contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de NyxH

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Tout à fait d'accord
  2. Désolé je ne répondais pas vraiment, je donnais juste mon avis sur la question. Je te réponds donc: En effet la polygamie n'est pas interdit en France, seulement le mariage polygame, je croyais que si mais ce n'est pas le cas. J'ai cru que ça l'était à cause de la loi Pasqua de 1993. mea culpa. Pour ce qui est d'un contrat de mariage polygame, je te rejoins plus ou moins. Notre société n'est pas adapté pour accueillir un tel contrat; la quantité de travail à fournir pour adapté la société serait colossale. Cela dit il me semble que les relations polygames sont gérés par les Alloc' et que c'est un sacré foutoir( à vérifier ce sont des oui-dires). Tu parles de la fidélité à une seule femme mais ça n'est pas en rapport avec la polygamie et ne permet d'ailleurs pas de faire une quelconque hypothèse dessus puisque l'étude se concentre sur les couples monogames. Je n'ai rien contre le fait que quelqu'un se marie avec son chien(il y a une loi qui l'interdise? ça ne doit pas être spécifié, je pense), et pour l'échange d'enfants il me faudrait plus de temps pour y réfléchir (ça dépends de l'age et de beaucoup de facteurs). Pour l'influence de la culture je suis d'accord, c'est triste et c'est dommage mais c'est pareil dans l'autre sens : notre culture influence la plupart des personnes à être contre la polygamie. Mais le problème ce n'est pas la polygamie, c'est la culture. Il n'est pas question de nature mais de sexualité ce qui est différend, en plus je ne suis pas sur de ce que tu veux dire par contre nature. Contre nature est souvent employée à tort et à travers sans vouloir dire grand chose. La nature c'est la physique et la biologie, mais aucun ne va à l'encontre de la polygamie. Pour ce qui est des gens qui se révoltent j'en doute, ça gueulerai, 2,3 manifs mais pas beaucoup plus. Mais de toute façon je ne suis pas pour l'instauration d'un contrat de mariage polygame trop compliqué pour l'instant(et pas demandé).
  3. Ok, c'est parti Alors tout d'abord je n'ai jamais, de façon directe, exprimé un quelconque avis sur ce que je pense de la polygamie, donc je vais le donner (en argumentant le plus possible). Tout d'abord sur le principe la polygamie ( en supposant que tous les membres de l'union soient consentants, évidemment) ne viole aucune règle de respect de la personne : -La polygamie ne nécessite pas la violence, l'intégrité physique de la personne est conservé(a contrario par exemple du sado-masochisme ou la douleur fait partie intégrante du concept) -L'union est consentante d'après l'hypothèse de départ, respectant ainsi le principe de liberté et de choix Donc d'un point de vue conceptuel la polygamie n'est pas immorale et ne viole aucune règle des droits de l'homme: la liberté physique, dont en premier lieu le droit à la vie, l'interdiction de l'esclavage, l'interdiction de la torture et des peines inhumaines ou dégradantes et l'interdiction de la détention arbitraire. Je prends ici les droits de l'homme comme axiome de la moralité n'étant de nos jours toujours pas remis en question. Ensuite au niveau légal puisque la polygamie n'est pas de immorale, elle peut très bien considérer comme légale si l'on considère que les lois sont fondées sur le respect des droits de l'homme, ce qui à mon sens devrait être le cas. On peut donc aller plus loin, l'interdiction de la polygamie est donc une privation de liberté. Je devrais m'arrêter là, car j'ai répondu à ma question. Je vais bien entendu continuer car je sens d'ici certaines personnes hurler "on bat des femmes, tout ça", et vais donc m'étendre un peu. Il existe de nombreuses lois contre la violence conjugale ainsi que de nombreuses lois sur les droits de la femme, donc interdire la polygamie en m'expliquant que l'on bat des femmes dans certains couples polygames n'est pas un argument correct puisque les lois précédemment mentionnés recouvrent entièrement les cas de violence conjugale en milieux polygame. Le fait de me dire que la polygamie ne correspond pas à notre culture est proprement scandaleux. La culture dite occidentale défend aujourd'hui le droit des femmes, cependant il existe des sociétés qui n'ont pas cette culture, donc en suivant la logique qui dit "puisque ce comportement ne correspond pas à notre culture il ne doit pas être autorisé", je devrais en conclure que le droit des femmes n'a pas a être respecté dans des sociétés qui considère que cela ne fait pas partie de leur culture. Je viens donc de montrer que la culture n'a rien à faire dans l'acceptation d'un comportement dans une société. La fidélité comme argument n'en est pas un non plus, puisque d'après la définition : "Attachement à ses devoirs, à ses affections, régularité à remplir ses engagements." rien n'empêche que la fidélité dépende de plusieurs personne en même temps. Vous considérez juste que la fidélité est toujours bipartite, ce qui n'est pas le cas. Le fait qu'un comportement tende à disparaitre ne veut pas dire qu'il doit être interdit. Je crois avoir fait le tour et je vais à présent faire une brève auto-critique de mon avis: Il y a en effet un détail(en fait deux mais ils sont de même ordre) que je n'ai pas évoqué : il s'agit de l'approche psychologique, en effet il est possible que le fait d'être dans une relation polygame nuise à la santé psychologique de la personne et ce malgré son consentement. Il en va de même avec l'éducation des enfants. Cela dit rien n'a démontrer que cela était nuisible et toute opinion sur ce point est donc sans fondement. Je rappelle au passage que les mots ont un sens malgré le fait que pour le mot polygamie l"on entend plutôt un homme pour plusieurs femmes". Enfin cela ne devrait pas être nécessaire mais je vais tout de même le préciser: Je viens d'une famille française, et j'ai suivi une éducation laïque française. Voilà je n'aime pas faire ça mais juste au cas ou on pourrait me croire influencé par une quelconque culture. Pour conclure ce que je cherchais à faire n'est pas de changer la loi, il y a des choses bien plus urgentes, mais de montrer qu'il faut éviter d'avoir des aprioris lorsque l'on entend parler polygamie ou de tout autre fait ne faisant pas partie de "notre" culture comme beaucoup le font (il suffit de prendre ce sujet pour exemple où nombreux font l'amalgame entre la violence conjugale et la polygamie). Je remercie tous ceux qui ont lu jusqu'à la fin.
  4. La loi a tous les droits? La loi est faite par des hommes, elle est donc subjective. Pour moi c'est comme si tu étais en train de dire qu'une dictature est légitime. La morale ne devrait pas être influencé par la religion, la morale devrait être absolu et indépendante de la culture de la religion du pays. J'ai commis une grosse erreur, je croyais que nous avions fait tous les mêmes hypothèses que nous ne remettions pas sur le tapis pour ne pas trop étendre le sujet.
  5. Oulala pas facile à lire ton bloc. Alors ce que je comprends(en résumant grosso modo): -la politique influe sur la religion et la culture (seulement dans ce sens) -si la politique "dit c'est immoral" les habitants du pays aussi -Je ne comprend pas la partie sur les dérives, ce sont des critiques des d'aspects sensibles de la polygamie? Corrige moi, s'il te plait.
  6. Don't feed the troll please.
  7. Ok Donc je crois qu'on est globalement d'accord, donc puisqu'on s'amuse comme des fous, je pense que l'on peut s'attaquer non plus au côté moral (où je pense que nous sommes d'accord pour dire que la polygamie n'est pas immorale dans son concept) mais au sujet judiciaire (attention je sens que ça va gueuler), Avons nous le droit d'interdire une pratique si le concept de cette pratique n'est pas immorale? Je pense que la plupart des gens répondront oui, et je comprends bien vu les dérives dans les milieux polygames(tout du moins ce qu'on en dit). Mais comment je suis emmerdant je vous demande de considérer la question comme n'étant pas reliée au sujet. Soyez objectif s'il vous plait, et argumenter. Pour rappel : -un exemple ne prouve pas -un contre-exemple démontre une hypothèse(mais n'allez pas les chercher trop loin) -Le contraire de "tous les chats sont gris" est "il existe un chat qui n'est pas gris" et non pas "aucun chat n'est gris". PS: -le sujet n'est pas le voile, ou le racisme, Merci. -Vénus la "tolérance morale l'accepte dans la culture" ça veut dire que les gens doivent être d'accord avec cette morale(genre évolution des consciences) ou que cette morale fait parti de la culture d'une région,pays...(genre ce n'est pas notre culture, donc nous n'avons pas à l'accepter)? ça change radicalement le sens de ta phrase.(je pense ne pas être très clair) Ah oui et je ne suis pas vraiment d'accord avec "La polygamie est basée sur un concept politique", je pense que la politique ne peut pas, dans tout les cas, être la source d'une union polygame cependant elle peut l'encourager, Je ne veux pas m'étendre pour l'instant mais je suis près a discuter de ce sujet avec toi.
  8. Tout le monde est d'accord avec ce que vient de dire ElNix? (Pour savoir si je peux enchaîner sur la question suivante...)
  9. Je suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Pourquoi parles tu de l'existence? De plus puisque je parle de la polygamie en tant que concept donc normalement on ne peut en parler qu'en on l'applique à une culture, mais n'étant pas certain du sens de ta phrase, je préfère éviter de m'avancer. Sur wiki(bien que ça véracité soit toute relative) ils en parlent et en passant les pages google on trouve quelques cas sans trop d'effort "pour moi" : déjà ça je préfèrerais éviter. Tu analyses seulement une situation pas un concept. Moi aussi je trouve ça inexcusable que l'on soumette les femmes et qu'elles n'est aucun droit dans certains pays mais là ce n'est pas le sujet. PS:Je me demande si je me fais comprendre, j'ai un peu l'impression de répéter toujours la même chose. Donc voyons les choses sous cet angle. -La polyandrie est-elle immorale? -Si oui alors la polygynie aussi par principe d'égalité des sexe donc la polygamie aussi -même raisonnement pour le non La polyandrie est-elle immorale?
  10. Je suis en grande partie d'accord avec toi MAIS tu généralises et t'accroches aux mêmes exemples que ceux déjà cités. Je remarque que personne n'a parler des sociétés polyandres qui ont existé. J'aimerais que l'on s'attache au concept. Encore une fois : polygamie=polygynie+polyandrie
  11. Bon dommage que je ne puisse pas venir plus souvent. Il y a clairement eu quelques dérives sur le sujet. Bref concernant les réponses, je les trouve, pour la plus part, peu pertinentes et trop souvent rattachées à un contexte. Je m'explique. Tout d'abord je vais repréciser ma question en la reformulant: Si la polygamie est immorale, en quoi l'est-elle? Je veux tenter non pas de comprendre d'où nous vient ce point de vue( historique, culturelle...) mais bien de savoir si ce point de vue est justifié. Ainsi décréter "la polygamie c'est immorale" n'apporte aucun argument. Ensuite, bien que je me sois exprimé plusieurs fois là-dessus, la polygamie est soit une femme et plusieurs conjoints ou un homme et plusieurs conjointes donc parler ici de la liberté des femmes et de leurs droits n'a ici aucun sens puisque la polygamie ne dépend pas du sexe. J'ai aussi pu constater que de nombreuses personnes parle de la souffrance affective dû au fait de "partager" l'être aimé; bien que ceci soit pertinent il y a en fait une supposition sous-jacente qui est que : "Toute personne souffre s'il est doit partager l'être aimé et ce quelque soit sa culture,religion..." Hors je suis loin d'être convaincu que ce comportement survienne de façon naturelle(Qui dépendrais de l'espèce humaine, si vous préférez). Attention je ne contredis pas l'hypothèse, cependant il ne faut pas que votre perception d'une relation oriente votre réflexion; la possibilité de l'existence d'une perception différente doit être imaginé. Si vous pensez que telle perception soit impossible, c'est que vous êtes d'accord avec l'hypothèse susmentionné et je vous demanderai de bien vouloir argumenter l'existence de ce caractère "naturel"; J'espère avoir été un peu plus clair cette fois.
  12. D'accord mais il ne faut pas limiter le débat à sa propre perception de l'amour, ce qui est pour l'instant clairement pas le cas. Cependant je suis tout de même plus intéressé par les aspects moraux ou juridiques de la polygamie qui de nos jours pas n'est vue d'un très bon ¿il. Je veux donc savoir si cela est justifié ou non. Chacun est capable de déterminé seul, s'il pourrait vivre dans une union polygame, d'un côté ou de l'autre de l'union. C'est pour cette raison que développer sur le fait d'être polygame ou non, ne m'intéresse pas. De plus on risque de tomber dans une discussion ou chaque personne donne sa propre définition de l'amour sans pour autant faire avancer le débat.
  13. Euh... On s'éloigne un peu du sujet je trouve. La question n'était pas vraiment qu'est ce que l'amour? ou Sommes-nous libres quand nous aimons?
  14. Du coup pourrais-tu éclaircir ce que tu disais ? J'avoue ne pas comprendre...
  15. Merci pour ta réponse, qui est très clair, je trouve Je suis d'accord avec toi sur les sentiments :D , mais n'est ce pas qu'un point de vue? Est-il possible que ce point de vue ne soit que culturel? De plus je n'y vois toujours rien d'illicite... PS: désolé pour le multipost... :D
×