Aller au contenu

Hayenko

Membre
  • Contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Hayenko

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 07/28/1992

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    04 (Manosque) -13 (Aix-Marseille)
  1. Je pense que n'importe quel prof pourra me dire comment ça se passe pour la double inscription. Au pire, en effet, une virée dans l'université ou même dans un CIO pourra me donner la réponse. En tout cas merci beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup ! Les choses sont bien éclaircies maintenant :blush: Je repars avec des idées complètement différentes qu'au début, mais c'est encore mieux
  2. Justement, dans mon ancienne classe de T°S, on ne nous en a pas vraiment parlé. On nous avait fait vite fait un speech à l'arrache sur les différents types d'écoles, et on nous avait juste filé des papiers pour savoir à priori dans quel type d'école on pourrait aller si on souhaite faire telles ou telles études (et en plus que des écoles de sciences :blush: ). Bon, maintenant je suis "re" en 1ère, donc il n'y a rien d'urgent. Donc normalement, je suis prise d'office ? Et la licence, c'est un concours alors ou juste une épreuve ? Et si c'est un concours, c'est quoi, en gros, le pourcentage d'admis ? Une dernière question, et après je te laisse tranquille Pour avoir une licence secondaire, enfin m'inscrire dans 2 écoles en même temps, comment ça se passe ? Par exemple, dans la fiche d'orientation qu'on nous donne en Terminale pour lister nos v¿ux ? Il faut mettre les v¿ux par ordre de préférence, et on nous a dit que quand on est pris dans un v¿ux, on ne peut pas forcément aller dans les écoles classées après, même si on avait été admis. Mais donc pour aller dans 2 écoles en même temps ?
  3. Okay, merci ! :blush: Un autre question, les inscriptions, comment ça se passe ? Enfin, y'a un concours d'entrée ? Ils prennent sur dossier ? Voili, merci encore
  4. Whaou ça me plaît tout ça ! Ca semble être une bonne alternative. Cependant, en LLCE Jap, en dehors du japonais, vous étudiez quoi exactement ? Encore un méga merci :blush:
  5. J'avoue qu'Officier dans la marine de commerce c'est pas le truc dont j'ai toujours rêvé Je pourrais toujours essayer le Shinkansen à la place de ce fameux japonais, mais je crains pour la survie des passagers ! C'est clair qu'il est aisé de parler, et de croire que tout est facile et se fait d'un claquement de doigts. Je crains que même si on veut, on ne peut pas forcément. En tout cas, merci Touchstone pour les renseignements que tu m'as donnés ! ----- Nytho, c'est franchement tentant cette histoire de licence. Je ne sais pas ce que peut valoir quelqu'un qui a appris une langue seul sans vraiment la pratiquer, et un encadrement me paraît plus rassurant. C'est clair qu'on ne débarque pas dans un pays aussi particulier que le Japon en ne sachant que la langue, et en tapant la bise à tout le monde Quant au rythme du lycée, ca dépend tellement de la filière, et des profs qui vont avec ! Quand j'étais en terminale S, j'avais 34 heures de cours par semaine et une dizaine en plus de travail à la maison (à ce qu'il paraît c'est pas assez ). J'avais des profs qui nous prenaient la tête avec le bac, le travail, les études... LES SCIENCES ! L'horreur ! En L, j'ai actuellement 24 heures de cours, grand max 3 heures de travail hebdomadaires chez moi pour faire tous les devoirs et apprendre mes leçons. Et les profs sont zen. J'ai l'impression d'être en vacances . -> "Par exemple, en licence LLCE je n'avais que 16h de cours. Et dans la plus part des licences, c'est au alentour de 20h de cours. Donc, tu as la possibilité de suivre et de t'inscrire dans deux licences (ou certains bts/dut)." C'est à dire aller dans deux écoles complètement différentes en même temps et passer deux diplômes ? Supposons que je suis prise aux Beaux-Art, je pourrais faire mes études là-bas et faire une licence secondaire de LLCE Jap et ne faire là-bas que les trucs qui m'arrangent en fonction de mon emplois du temps ? Pour le diplôme ça gène pas de rater des heures ? "D'autre part parce que tu as certaines matière qui visent des "connaissances communes" à toutes les licences et donc que tu n'auras pas à suivre dans ta licence secondaire." Euh... des "connaissances communes" ? comment ça ? Si c'est complètement différent les deux trucs que je fais ? Merci de me consacrer tout ce temps, c'est super sympa ! :blush:
  6. Un double cursus LLCE japonais + BTS ou autre ? Je ne comprends pas. Un cursus LLCE c'est quoi en fait exactement ? C'est simplement l'apprentissage d'une langue et de sa civilisation ? Mais pas à plein temps ? C'est quelque chose que je pourrais faire en plus de mes études pour être, par exemple, architecte ou... euh... pizzaïolo :blush: ? Si c'est le cas, c'est clair ce sera tout bénef' pour mon apprentissage du japonais. Quant au travail en plus, ça ne me fais pas peur. Et un correspondant, j'ai toujours rêvé d'en avoir un (bon, là, c'est sûr qu'à parti lui réciter mes syllabaires ou compter jusqu'à 100 je peux pas lui dire grand chose). Merci pour le JLPT, ça m'intéresse beaucoup ! Je conçois que la gastronomie française cartonne hors de France, mais je pars du principe que la vie n'est pas toujours comme on la souhaite et que si je ne peux pas partir au Japon pour une raison ou pour une autre (argent, famille, compagnon), ben ma confiserie "French Touch" fera pas sensation ici . En fait j'ai besoin que mon emploi puisse se pratiquer dans les deux pays sans être payée dans l'un ou dans l'autre avec des boutons percés (et que j'aime de préférence). Je me renseignerai sur ce qu'il est possible pour moi de faire.
  7. Nytho : "Edit 2: Je te conseille de cumulé une LLCE Jap et un autre diplôme. Beaucoup le faisait dans ma classe et cela ne t'ajoute qu'une dizaine d'heures de japonais en plus de ton autre licence (ou bts). Soit environ une 30aine d'heures de cours au total. Mais c'est faisable! " Cumuler une LLCE Jap et un autre diplôme ? C'est à dire ? Faire les études que je souhaite + la LLCE en même temps ? C'est possible ça ? J'avoue que le tourisme est une branche qui m'interesse pas mal aussi, mais il faut voir si ce sont des emplois interessants au niveau salaire et conditions de vie. J'avais passé des tests dans un méga CIO à Marseille et ils m'ont dit que chez les traductrice et intereprêtes, ils prennent les bilingues en premier, c'est payé à l'arrache et les emplois du temps sont des catastrophes. Après, c'est en France : reste à voir au Japon. En ce qui concerne mon apprentissage du japonais, pour l'instant je ne me fais pas trop de soucis : mon projet professionel est encore loin d'être déterminé, et quand je ferai mes études, j'aurais le temps de savoir si je peux travailler au Japon et apprendre la langue intensivement. Touchstone : C'est clair que les études au Japon résoudraient tous les problèmes de langue, et c'est ce à quoi j'aspirerais le plus. Mes parents seraient prêts à me payer des études chères (même si on roule pas sur l'or non plus ) , mais j'ai du mal à croire qu'ils accepteraient de me laisser partir seule au Japon à 18 ans et des poussières... "(Un peu comme le fameux test pour voir le niveau des chinois en France, si tu lui dit qu'il est idiot et qu'il te répond "oui, merci" : diplôme ou pas, y'a un problème)." Pour ça je remercie grandement mes frères et leurs mangas, qui m'ont apporté une cultures en insultes et autres "idiots" et "crétin". Plus sérieusement, j'ai n'ai aucune barrière dans ma volonté d'apprentissage de la langue. Je sais qu'une étude en solo ne suffira pas longtemps, même avec des supports comme internet ou des bouquins : la pratique orale, c'est super important, et je travaille déjà pendant les vacances pour me mettre de l'argent pour des cours et des stages quand le moment sera venu (s'il vient). "En ce qui concerne les secteurs, cela reste les mêmes que tu trouverais aux EU ou autre : boulangerie-cuisine-hôtellerie, art-mode. Bref ce que la culture française nous donne d'office. Il faut garder en tête qu'au Japon, on prend un étranger lorsque que l'entreprise considère qu'un japonais ne peut pas faire la fonction. Ce qui en fait, limite pas mal les choses." J'avoue que ça restreint les possibilités d'emploi. Je connais très peu de gens qui vivent confortablement de la boulangerie et de la restauration, même si c'est un milieu qui m'interesse également. Hôtellerie, je ne sais pas quel genre d'emploi ce milieu peut proposer. "après architecte d'intérieur, je ne sais pas. En général ceux sont les étrangers qui font des stages pour étudier la construction bois et décoration japonaise, bien différentes des notres." Ben quoi ? Elles sont pas belles nos maisons ? :blush: Dans tous les cas, c'est clair que gestion et finance, c'est mort. Je préfèrerai vivre au Zimbabwé et être boulangère que vivre au Japon et faire de la finance Sinon, le JLPT, c'est quoi ? Merci à vous deux de m'avoir répondu !
  8. Bonjour Touchstone, Merci pour ce lien ! Je suis mal renseignée, je te fais donc confiance, sachant que j'étais déjà partie presque défaitiste sur mon projet, après avoir lu quelques sites et forums. J'ai très envie de croire que si je veux, je peux, mais je veux rester réaliste aussi. Je tiens moins à être prof de français qu'à travailler au Japon, donc c'est clair que je vais pas mourir si je ne deviens pas prof de français là-bas... et c'est sûr à 100% que je ne ferai jamais d'éco, de finance et tutti quanti. N'y a-t-il pas d'autres secteurs qui pourraient offrir des opportunités interessantes ? J'ai réellement envie de travailler là-bas, dans ce pays, tout me passione tellement... J'ai bien sûr plein d'autres centres d'interêts, si on enlève la gestion et la finance... Il est vrai que, pour moi, dans un pays étranger, être prof de français rime avec facilité plus que par interêt, même si c'est une profession qui est dans mon top 10. Je n'ai pas encore vraiment décidé des études que je vais poursuivre. Leur longueur m'importe peu. Je comptais, si mon projet était irréalisable, tenter les B.A pour devenir architecte d'intérieur. Mais, après tout, quelque soit les études que je choisis, ne pourrais-je pas pratiquer mon métier au Japon ? Après, tu me dis qu'il faudrait un diplôme de japonais... mais pour faire quoi ? Pour parler japonais ? Pour avoir un emploi, je dois certifier par un diplôme que je parle japonais ? Et tu dis toi-même, dans la conversation que tu m'as montrée, que le LLCE jap ne sert à rien et qu'il vaut mieux apprendre par ses propres moyens : plus rapide et plus d'aisance... où alors t'ai-je mal compris ? Il me paraît évident que je ne ferais pas d'études de japonais juste pour parler japonais, ce qui n'a jamais donné de travail à personne. Et vu que ça a visiblement l'air d'être le cas, j'envisage plus de faire mes études, d'apprendre le japonais en parallèle, et de partir ensuite avec mon métier et mon japonais sous le bras. Qu'en penses-tu ?
  9. Merci beaucoup de m'avoir répondu ! :blush: Seulement, je ne comprends pas trop : je dois faire des études de japonais pour être prof de français au Japon ? Je comprends qu'il faille avoir un très bon niveau (voire être bilingue) pour vivre et surtout enseigner là-bas, mais je n'aurais pas besoin d'un diplôme de prof de français ? J'ai une question aussi : quand ton LLCE jap, il fallait avoir déjà un minimum de connaissances en japonais ? En ce qui concerne mon étude solo du japonais, vu que je ne peux pas pratiquer d'oral, je me sers de films pour étudier la prononciation (on se moque de moi quand je répète des phrases devant mon ordi ), et j'ai également des tableau pour les caractères pour me renseigner sur le sens et l'ordre des tracés. Bon, après c'est vrai que ça ne remplacera jamais un travail encadré par un prof, mon niveau est encore très bas et mon vocabulaire très maigre, et vu que pour l'instant le travail du lycée passe en priorité, et que je n'y consacre pas tout mon temps de loisirs non plus... je suis pas encore prête de poser un orteil au Japon . Euh sinon LLCE ça consiste en quoi exactement ? Merci encore d'avoir pris le temps de me répondre
  10. Bonjour, j'ai 17 ans et je suis en 1ère L anglais renforcé depuis un mois, car je me suis réorientée. En effet, j'étais en Terminale S SVT, et comme je n'aime pas les sciences, j'ai saturé... j'ai donc "rétrogradé" en cours d'année. Je me plais en L, j'aime les langues et le français, et je faisais aussi du latin et du grec au collège... où j'ai longtemps désiré être prof de français. En plus de mon anglais LV1 et mon italien LV2, j'étudie en autodictate le japonais. J'adore le Japon, sa culture, sa langue, ses coutumes... Bref, je suis une vraie fanatique . J'envisage, entre autres, d'y enseigner le français (une pierre deux coups ), et j'aimerais savoir quelles études je devrais poursuivre pour pouvoir enseigner là-bas. Je sais que ce projet relève de l'utopie :blush: , mais j'aimerais quand même me renseigner pour me mettre les points sur les i, pour m'y investir à fond ou pour choisir un projet d'avenir plus rationnel... Bref, si vous pouvez éclairer ma lanterne. Merci d'avance !
×