Aller au contenu

Bisounoursss

Membre
  • Contenus

    13
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Bisounoursss

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Voilà, j'ai pris RDV chez un professionnel pour la semaine prochaine. Ca y est, j'ai fais ce second pas... J'espère qu'il va pouvoir m'aider à trouver la réponse à ce mal être, j'espère qu'il me donnera également la clé qui me permettra de "renaître" pour de vraie ! Merci à vous tous qui me soutenez sur le forum. Je ne regrette pas d'avoir fais le premier pas avec vous ! Je vous donnerai de mes nouvelles. A bientôt. Bisousnoursss
  2. Merci encore... Pour répondre à ta question, je ne pense pas que c'est un nouveau moi. Mon moi intérieur "bouillonne" d'émotions, de ressentis, d'idées etc Je vie mais en silence... c'est atroce d'être comme ça. En fait, dans ma vie de tout les jours, je fais le caméléon. J'essaie de m'adapter aux autres et de camoufler au mieux mon mal être. C'est épuisant au bout d'un moment, je suis réellement fatiguée. Je redouble d'efforts pour paraitre comme vous tous "les gens en couleur" (moi, "je suis en noir et blanc"). Je suis très patiente et très sensible. J'aime aller vers les autres, les réconforter (d'où mon métier...) lol Parfois, je m'étonne même de donner des conseils... Je vois les autres mais ils ne me voient pas. Je passe inaperçu, je suis de passage, une douce brise qu'on oublie. Moi, je ne vais pas bien mais personne ne le voit, personne ne le détecte... et pourtant j'ai besoin aussi qu'on me fasse exister pour de vraie... C'est vraiment très difficile d'exprimer cela. Suis-je confuse ? Arrivez vous à imaginer ce ressenti ? Et puis, je vie tout le temps avec l'angoisse, elle ne me quitte pas ! C'est lourd mais lourd ! J'aimerai m'en débarrasser !!! Petite je faisais de la spasmophilie et adulte j'ai fais quelques crises de tétanie... Je souhaite juste avoir la clé pour me délivrer et vivre pleinement en tant que vraie personne !! C'est tout ce que je souhaite.
  3. Oui, tu as raison... Merci. Du coup, j'ai fais une mauvaise manipulation sur le clavier et mon texte n'est pas entier ! Il est entier sur l'autre page !! Oufff... que d'émotion et c'est comme ça trop souvent sauf que d'habitude je n'ai pas le moyen de m'exprimer ainsi... !
  4. Chers lecteurs, vous allez voir concrètement l'une des parties de ma personnalité: je cogite ! Et oui, le message de cette personne est très intéressant mais je le trouve tellement injuste. Injuste car elle m'a jugé bien trop hâtivement sans même avoir eu l'envie ou la curiosité de me connaître davantage. C'est ce genre de réaction des gens qui me bouffe quotidiennement: "coller une étiquette" sans s'être dabord intéressé à l'autre. Elle sait quoi de moi pour avoir avancé certaines choses et pour me faire part de sa morale (sur un ton quelque peu mesquin) ? Dans mon message, je vous fais part, lecteurs, de: -mon identité de femme, ma tranche d'âge, mariée avec des enfants et une activité professionnelle. Certes, en ce qui concerne mon activité professionnelle, j'ai eu la maladresse de ne pas avoir écrit en toutes lettres "JE TRAVAILLE" mais lorsque je dit que je n'ai pas de souci matériel je voulais sous entendre que je gagne ma vie (comme la plupart des gens). Bref. Cette personne et vous tous connaissez concrètement de moi que des éléments administratifs que j'ai survolé puisque le sujet principal est mon "mal être intérieur", des choses qui ne se voient pas m
  5. Ok. Merci. Laisse moi un peu de temps... Mais c'est bon à savoir les messages perso! :blush:
  6. Woww ! Je te remercie... je reste sans mot ! C'est la 1ère fois que quelqu'un me prend au sérieux et essaie de me comprendre comme toi ! Tu as su trouver les bons mots envers cette personne... Mille merci. Il existe alors des gens "ouverts" et tolérants. Oufff... Je répondrai bien évidemment à tes questions sur mon enfance mais je veux y aller tout doux. Ce n'est pas évident de se confier comme ça. Tout doux. Je veux dabord "tâter" le terrain du forum. lol et ressentir un minimum de confiance... Merci à toi, ton "geste" m'encourage !! Bisounoursss
  7. Merci à chacun d'entre vous pour vos messages ! Oui, j'ai des occupations (autres que ma famille, le travail...) lol Je joue (en autodidacte) de la musique entre autre... Oui, la plupart du temps, je participe aux conversations entre amis, avec la famille... Si on me met à l'aise, ça va. Mais si on me met mal à l'aise, je me renferme. En fait, vu de l'extérieur , je pense que mon mal être ne se voit pas forcément tout le temps. J'ai une vie sociale "normale" . Mais c'est au plus profond de moi que ça se passe. Parfois, j'arrive à cacher mon mal être et parfois pas ! Quand j'arrive à le cacher, "ça passe"... Et quand je n'arrive pas à le cacher, ça fait "effet boule de neige", je perds tous mes moyens et tout va mal ! Avant d'aller directement auprès des psychiatres, je pense commencer tout doux chez un psychologue. Au plaisir de vous lire, merci encore. Bisounoursss
  8. Oops, désolée ! Je suis discrète dans la vie et comme par hasard j'ai choisi une petite taille de police... Promis, si je récris un jour sur le forum, je ferai attention. lol lol
  9. Bonjour, ça y est, je me décide de faire un 1er pas. Celui de me dévoiler et de m'exprimer un peu envers autrui. C'est une étape et une expérience que je souhaite faire avant d'aller voir éventuellement un psychologue. Je suis consciente aujourd'hui, que le profond mal être que j'ai en moi depuis longtemps, s'installe chaque année de plus en plus. Je ressent la nécessité à présent, de "m'ouvrir" un peu, afin de trouver la solution qui pourrait m'aider à comprendre pourquoi je suis ainsi et comment me délivrer de cet état d'angoisse et de mélancolie qui me pèse tant ! Je suis une jeune maman de 30 ans au physique ordinaire. Mariée à un homme que j'aime et qui est adorable. Je n'ai aucun souci matériel et j'ai la chance d'avoir la plupart de mes proches en vie. On peut dire que j'ai une vie plutôt agréable et confortable. Je suis bien évidemment consciente de cela. Je suis fière de ma petite famille et assez satisfaite dans l'ensemble de ce que j'ai pu réaliser. Et pourtant, je n'arrive pas à être heureuse. Impressionnant hein ?? Je culpabilise beaucoup de ne pas arriver à apprécier ++ ma vie alors que d'autres personnes ont de véritables raisons à être tristes ou désespérées ! En fait, d'apparence, je reflète la bonne petite vie "pépère"... Mais à l'intérieur de moi il me manque une clé. Cette clé est l'estime de soit, la confiance en soit. Je ne l'ai pas. Depuis l'enfance, je suis timide, réservée, effacée, trop gentille, douce et angoissée ! Je me bats constamment pour paraître bien "dans mes baskets". Mais il n'en n'est rien. Je suis une véritable "éponge", je prend tout à coeur ce qu'on me dit, ce que je fais. Je ne cherche jamais le conflit mais j'encaisse. Les gens pensent que "bon et bête" commence par la même lettre. Je suis très gentille et donc forcément naïve aux yeux des gens mais ils se trompent ! Dans ma discrétion, j'observe et j'écoute beaucoup les autres. Je vois dans leur jeu, leur façon de faire etc. J'ai des opinions, je raisonne, j'ai des idées... Je ressens lorsque les gens sont sincères ou malhonnêtes... Je ne suis pas conne ! C'est juste que j'ai une personnalité pas assez forte pour m'imposer et m'exprimer. Je me refuse d'être en colère ou triste devant les autres alors j'intériorise tout ces sentiments en moi (mon corps réagit comme il peut, je fais de l'eczéma). Parfois, je l'avoue, je me "lâche" chez moi et c'est mon mari qui subit mon mal être !! C'est malheureux, mais j'ai l'impression que je suis une erreur. Je n'aurai pas du exister. Je suis sympa, toujours à l'écoute et de bons services mais personne apprécie réellement mes qualités. Au contraire, on en abuse et on souligne bien mes défauts. On ne me prend pas souvent au sérieux: je suis le grand bébé, le "bisounours" qui vit dans son petit monde douillet... Je suis de passage pour les gens, une ombre. Je suis là sans être là. On m'oublie ou on ne m'entends pas car trop discrète avec une douce voix. Je vois les gens en couleur et moi je suis en noir et blanc. Les gens "speed" et moi je suis au milieu... Je sais que plus je suis "gentille" et plus on en profite mais je n'arrive pas à être autrement. Ce serait aller contre ma nature et ça sonnerait faux. Je "prend le bâton pour me faire battre" ! Plus j'ai envie d'être appréciée et aimée et plus je repousse les gens ou les incite malgré moi à me faire du mal ! Les gens finissent souvent par me décevoir... J'ai quelques copains/copines et une amie. Ils ne se doutent de rien ni même ma famille. Je cogite beaucoup, mon cerveau ne se repose jamais ! J'ai une très bonne mémoire et je repense souvent au passé. Je ressasse le passé avec ses bons et ses mauvais souvenirs. Je ne vit pas pleinement le présent et j'ai peur de l'avenir. Je pense souvent à la mort mais je ne pourrai jamais me suicider. J'aime beaucoup trop mes enfants et mon entourage proche. La mort me fais très peur. Je ne veux pas mourir ! Je veux exister pour de vraie !! Mais je ne sais pas faire, je ne sais pas. Mon "moi extérieur" est sympathique, réservée, altruiste et qui réussit plutôt bien sa vie. Mon "moi" intérieur n'est pas à l'aise et seule. Peut-être que quelqu'un se reconnaitra un peu au travers de mon histoire ou peut-être que quelqu'un pourra trouver les mots pour me rassurer un peu, me conseiller. Attention aux personnes mal intentionnées: les sectes et compagnies, ça ne marche pas avec moi mais alors vraiment pas !!! Bisounoursss
×