Aller au contenu

Nassaramoaga

Membre
  • Contenus

    87
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Nassaramoaga

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 08/04/1979

Informations Personnelles

  • Pays
  • Lieu
    drome

Contact

  1. Bonjour,je suis étudiante infirmière en 3ème année et je fais un mémoire sur les femmes excisées

    Je me permets de vous contacter pour savoir s'il est possible d'entrer en contact avec vous ou votre amie pour avoir des réponses à mes questions

    De part ma situation je suis soumise au secret professionel donc tout ce que vous me direz restera anonyme

    J'espère avoir...

      aa
  2. bonsoir, je trouve tes sujets musicaux très bons , merci de nous faire partager tes connaissances :)

      aa
  3. La rencontre de Ouagadougou qui fait suite à celles de 2003 et 2008 tenues au Caire en Egypte s'inscrit dans la dynamique de recherche concertée de solutions pour l'élimination effective de l'excision, notamment par l'adoption et l'application rigoureuse des lois anti mutilations génitales féminines dans les différents pays. Dans un premier temps, il s'agit de réfléchir aux voies et moyens pour encourager les pays qui n'ont pas encore voté une loi contre ces pratiques à le faire. En second lieu, il s'agira d'appréhender les mécanismes à mettre en place pour une application effective de la loi dans les pays où elle existe déjà. "La prise de mesures législatives réprimant les MGF par les différents Etats est une nécessité pour assurer la cohérence des actions de lutte et leur durabilité", a signifié Chantal Compaoré lors de l'ouverture officielle de la session le lundi 9 novembre 2009 à la salle internationale de conférence de Ouaga 2000... http://burkinafaso.over-blog.net/article-v...s-39129782.html
  4. Les causes ne sont pas essentiellement religieuses !!!
  5. pourquoi ramenez vous çà absolument à l'islam ? Toutes les personnes qui se sont interrogées sur la réalité et la perpétuation de cette pratique sont arrivées au constat suivant : sans la pression du groupe social d'origine, du groupe de référence, et et plus particulièrement la pression des anciens, la pratique de l'excision aurait sans doute depuis longtemps disparu. Cette très forte pression sociale exercée par le milieu d'origine s'exprime selon des modes divers. Car partir est une rupture temporaire avec le village en tant qu'unité résidentielle, mais non avec la communauté d'origine que l'on retrouve à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et ailleurs. Ainsi la pression sociale, le poids de la tradition, des coutumes, qui sont sans doute les arguments les plus récurrents, se traduisent parfois par la peur que les enfants puissent être excisées contre la volonté des parents biologiques, à l'initiative des grands-parents, voire d'un autre membre aîné de la famille, souvent une s¿ur, restés en Afrique. Toutefois, suivant l'origine rurale ou urbaine des intéressés, le temps passé en France, le degré d'intégration, le recul vis-à-vis de l'éducation traditionnelle, la soumission à la famille est plus ou moins forte.
  6. L'excision est pratiquée par autant de chrétiens que de musulmans car c'est une pratique avant tout traditionnelle( je parle pour l'Afrique sub-saharienne )
  7. On n'est pas dans une pratique religieuse mais traditionnelle... C'est pénible de se répéter...
  8. Je suis entièrement d'accord avec toi !!!
  9. L'origine de cette discussion n'est pas la religion, mais une pratique traditionnelle ( qui dit traditionnelle ne dit pas forcement religieuse ) qui blesse et tue beaucoup de fillettes dans le monde !!!
  10. C'est vrai que les hommes ne trompent jamais leur femme Pauvres petits malheureux que nous sommes !!! Eh d'où sors tu ? :blush:
  11. Tu es hors sujet là, tu t'égares...
  12. Les religions s'approprie au fil des siècles des évènements,des pratiques...
  13. éa me fait bien rire ce que tu dis !!!! Serais tu légèrement macho ?
  14. L'origine historique de l'excision est des plus mystérieuses . Elle aurait été inventée par les pharaons qui la pratiquaient pour préserver la chasteté de leurs épouses quand ils partaient en guerre. Elle aurait existé chez les Phéniciens , les Hittites, les éthiopiens , les Incas du Mexique , des ethnies d'Amazonie et d'Australie . Chez certains peuples , on croit que les êtres humains naissent naturellement bisexuels . Le prépuce doit être enlevé à l'homme pour lui donner sa masculinité ; on doit soustraire à la femme son organe viril , le clitoris, afin d'assurer sa pleine féminité. Les mutilations génitales féminines ont des répercussions graves sur la vie et la santé de la femme: elles entraînent souvent le décès ou l'invalidité des victimes , des hémorragies vaginales et de nombreuses complications génito urinaires et gynécologiques , ainsi que des problèmes psychologiques durables. Cette pratique ainsi que la polygamie ou le viol conjugal augmentent le risque pour les adolescentes et les femmes de contracter le VIH/ sida et les autres maladies sexuellement transmissibles.
×