Aller au contenu

une-psychopate

Membre
  • Contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de une-psychopate

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    suisse
  1. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    il est vrai qu'il n'y a plus rien à dire? alors il y a tout à faire... j'ai tout raconté, pourtant dans le chou, ca travail encore et encore pendant que vous autres, vous vous baladez sur d'autre topics.... je vous laisse, on verra mon destin dans un an. personne me choppe, je continue. je continue, ca va faire mal...
  2. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    pourquoi personne répond?
  3. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    voilà, après un long moment d'absence, je reviens mais pas avec de bonnes nouvelles, mon esprit avait réussit à avoir un peut de calme jusqu'au moment ou ma soeur s'est mise en tête que c'était bien le fait qu'elle me crie dessus, ça me sortirait les pousses du cul. le problème? moi la violence me rend violente, alors on se prend la tête comme jamais, encore ce matin, je faisais semblant de la tuer avec mon crayon noir que j'avais dans la main parce que le moment ou elle a voulu régler les comptes, c'était quand je me maquillais pour reprendre le boulot après un an de galèrage pure. je recommence le travail, je me trouve un appartement, quand tout commence à aller mieux et que je peux enfin penser à moi et au bien que j'ai besoin, je me rend compte que la vie ne me laissera peut-être jamais respirer... alors ce matin, je suis partie avec un seul but dans ma tête, me défoncer au boulot. mais le hic c'est que cette conne a trié le linge mouillé dans la machine pour éviter de faire sécher mes affaires de travail, alors là, je suis devant un ordi dans un cyber-café à raconter la merde qui m'arrive au lieu de la tuer car j'aurais eu un coup de nerf tellement qu'elle me cherche. putin, j'essaye de me mettre dans le bon chemain mais on dirait qu'il y a une force qui me pousse vers le bas jour après jour. je comprend plus là. je croyais que j'avais capté certaine chose de la vie. mais plus j'en sais et moins bien je me porte. franchement, en ce moment même ma seule idée est de me détruire et si pour ça je dois partir en prison pour un cambriolage qui se serrait mal déroulé, je crois que ça me fairait plus de bien que de mal. et en plus, un cambriolage, c'est kiffant, lever l'arme à feu et le pointer sur la tête de quelqu'un, sentir sa peur monter dans sa gorge alors qu'il te donne les sous gagné de la journée, et le fait de savoir que une fois que je cours, j'ai à peut près 3000 frs en poche. combien de temps il m'aura fallu pour faire ça? 3 min pour agir, 15 pour disparaître. ça travail trop dans le chou, avoir des idées morbides dans la tête ne me pose pas de problème. en revanche, être sur le point d'exécuter l'une d'entre elles, me lance un frisson d'exitation dans tout mon corps. et le plus kiffant, c'est le fait de savoir, qu'au moment même ou moi je me sens plus que bien, la personne, que j'aurais mis en jeu, est presque en train de se pisser dessus car pour eux, la vie peut être tellement belle qu'ils ne veulent pas la laisser filer avec tout ses bonheur sous le bras. AHAHAHAH foutu connerie!! t'as vu la vie? c'est quoi ça? t'es qu'une merde posée au milieu d'une planète dans un univers complètement inconnu à devoir jongler entre le bien et le mal. et si notre planète était comme Adan et Eve, un brouillon pour faire le parfait? pfiouuuuu comme j'ai envie de voir la fin du monde de mes yeux, ça me ferait plus plaisir que de retrouver ma mère parmis les morts............ moche.
  4. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    mais non tu n'insite pas au délit, tu es tout simplement réaliste! :blush: j'ai appris récemment que mon père n'était pas éléctricien en chef mais ingénieur informatique, alors je me suis demandé si ça n'avait pas un rapport au fait que je calcule tout au millième près ce qui m'a permis de ne jamais me faire attraper et au fait que je me pose trop de questions? aujourd'hui j'ai parlé avec mon assistante sociale et je me suis rendu compte que mon comportement envers les autres aussi gentil qu'il soit n'était autre que ma défence, je m'en suis faite une en béton armé et maintenant c'est dur de briser cette muraille qui enveloppe mon coeur. toute ma vie je n'ai été que spectateur du malheur comme du bonheur, j'ai toujours été dans la défence alors je me pose la question si il n'est pas enfin venu l'heure de passer à l'attaque au lieu de la confusion...? j'ai des millions d'idées pour réussir dans ma vie mais pourtant le manque de motivation pour la légalité est assez énorme alors je me retourne encore et encore. je lève les yeux de l'ordi et je vois ces gens dehors courir après quelque chose et je me sens tellement à part de ceux là. je prends la vie tellement différement que je m'ennuie avec des personnes "normales" alors je sors la nuit faire des conneries ou la journée pour faire du buizness. cela ne vous arrive pas? non, je ne pense pas... mais on sait jamais. aaaaaaaa, j'en sais rien ! les gens vivent, meurent, les années défiles, l'histoire continue, et moi je suis là! dans cette époque, dans cette galère, dans ce putin de système solaire perdu au milieu d'un univers inexplicable. pourquoi? je voudrais tellement me reveiller et être une de ces personnes complétement banales au moins je réfléchirais moins et penserais plus à moi au lieu de la connerie humaine! mais la je crois que je me répète... ^^ une petite question, vous pensez à quoi quand vous lisez ce que j'écrit? la plus grande sincérité me fairait le plus plaisir même si celle ci m'insulte. au moins je saurais ce que l'on pense sur moi pour ma vrai personnalité et non pour la belle grande brune aux yeux noirs que je suis... je suis pas modeste mais je dis ce qu'il en est. merci en tout cas de continuer à lire mon topic, ça prouve que je peux interresser quelqu'un pour mon psychologique.
  5. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    et puis pourquoi être damné? celui qui est né dans un trou du cul du monde a tuer pour manger, pourquoi doit-il aller en enfer alors ke si il aurait eu sa chance il aurait fait beaucoup de bien? pourquoi on m'a tout enlevé alors que si j'aurais toujours je vivrais mieux maintenant? dieu a fait un test en laissant un simple humain faire la différence entre le bien et le mal? maintenant on voit la connerie que ça a créé... le monde est triste, tous ont des espoirs, des rêves, un paradis caché au coin de son esprit, mais plus il avance dans la vie, plus il s'obscurci... a croire que le monde est déjà en enfer, que le mal domine, alors ca se fait la guerre. ma vision de la mort est simple, suivant l'état d'ésprit que tu as tout peut changer, malgrès le mal, il ne faut pas négliger le bien, il faut autant en donner que en recevoir, je suis pas riche mais quand je suis avec mes amis, je me sens tellement bien que je donne tout ce que j'ai sur moi quitte a être dans la merde par après... j'aime les gens, mais je les haie, je suis dans l'extrémité des deux côté... a moi de faire la balance......................................................................... ...
  6. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    oui je sais que c'est risqué mais quand je pense à ce que j'ai perdu et à ce qu'il me reste, partir en prison n'a aucune importance et de toute manière ma peine sera très légère vu que j'ai un casier vierge et je suis orpheline en ce moment. j'aurais les bonnes excuses. et mes amis, ils m'ont tous laché lorsque j'étais en galère... maintenant que je remonte, il vienne me lecher les bottes, alors ca je kiff pas!...
  7. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    voilà, je suis de retour après longtemps, vous pensez qu'il m'est arrivé quoi depuis ces derniers mois? aaa, tellement de choses... j'ai fais un braquage, j'ai beaucoup dealé et maintenant je me retrouve a travailler dans une discothèque vers chez moi. je me suis trouvé un trois pièces et demi et le deal continu, c'est étrange comme il m'est arrivé que du bien depuis que j'ai un peut sombré dans la violence et la pression. je n'avais plus rien en plein milieu de cet hiver, et finalement je l'ai passé sans me tirer une balle mais en faisant du mal. c'est moi qui suit née à cette époque et je sais aussi que c'est moi qui ai ce joli sourire mais aussi ces yeux noirs que les homme trouvent étrange, c'est moi qui passe à côté de la police sans même qu'il me soupconne pour rien au monde. je passe ni vu ni connu n'importe où. je peux faire ce que je veux, personne ne le saura... personne ne pourra le découvrire vu que je suis la seule à tout savoir sur tout le monde, on me fait confiances alors on me raconte des choses sur absolument tout le monde. je sais qui sont mes ennemis comme mes amis même si j'en ai pas des vrais amis, car ils ont tous été lache. pouvez vous commenter ce résumé, je veux avoir plusieurs opinions pour me faire une idée de celle que je deviens. ma description personnel est celle d'une psychopathe qui rentre dans un monde dangereux pour se sentir revivre jour après jour. l'argent rentre, les contacts se multiplient, pourquoi arrêter en pleine route pour l'enfer? et si en fait cette route était une belle route pleine de défis pour qu'un jour je puisse donner aux autres ce que l'on ne m'a pas donné quand j'étais dans le besoin? désolée ma tête est un peut dans le brouillard mais je commence a devenir un contact important au sein de ce monde. j'arrête où je continue? :blush:
  8. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    je dois me ranger... je vous donnerais des news dans 1 mois... en tout cas merci pour toutes vos réponses, ça m'a permis de voir un peut plus claire.. :blush:
  9. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    jamais je vais me ramener devant l'assistante et lui dire: hey salut! tu me donne du fric ou je fais un braquage... ça te va? ahah et un éducateur, impossible pour moi, je le flinguerais à la fin... je veux pas de la surveillance, juste un peut d'aide pour ces 3 prochains mois le temps que ma vie se tasse...
  10. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    ben encore maintenant ça merde... mais mon prof est le seul à vouloir me voir sortir de la merde... ça fait maintenant 3 mois que je demande à mon assistante sociale de m'aider financièrement parce que si non je vais faire une connerie, et elle me donne rendez-vous dans 3 semaines! et quand j'ai essayé de l'appeler, la secrétaire m'a dit qu'elle était en vacances... la mère a ma coloc est devenue folle en entendant ça... ça fait trop longtemps qu'on est dans la merde et elle fait rien pour nous aider alors que je lui ai tout raconté. et je peux toujours pas avoir de tunes de mon père tant que je n'ai pas d'apprentissage... et le souci c'est que je suis en cours et je devrais arrêter dans 2 semaines si je trouve pas quelque chose... et la ce sera partit pour de nouveau un an de perdu... alors tu peux comprendre pourquoi je stress tout le temps... c'est que je n'ai tout simplement pas le choix pour m'en sortir financièrement en toute légalité... et après on va se plaindre comme quoi les jeunes sont que des C* :blush:
  11. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    mais jamais je vais me suicider... j'aime trop la vie pour ça..:blush:
  12. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    je vais vraiment faire une connerie... que je sois en prison est presque mieux que ma vie actuelle... j'en peux plus... je vous jure que j'en peux plus... mais j'aime cette vie! je l'a veut!!!! je veux la vivre!!! mais j'en ai marre! marre d'être toujours en galère, marre d'avoir constamment des problèmes, marre de tout ça... je vous jure que c'est un véritable appel au secours... le vrai, pas comme les gamins qui disent qu'ils vont se suicider pour une histoire de couple... je parle réellement... je parle vraiment... le vrai suicide... celui quand tu en a marre de vivre pour subir, marre de vivre pour récolter de la merde... encore ce soir, on s'est tous engueuler, pour, comme base, mon cas... je ne sais pas ce que je veux, je ne sais pas ce que je veux faire, je ne sais pas ce que je veux vivre, je ne sais plus rien...
  13. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    il vient juste d'avoir 12 ans...
  14. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    non ce n'est pas de la psychose, je comprend bien la différence entre la réalité et son monde intérieur... c'est juste que je m'en tape de ce que je vais devenir, je m'en tape de ce que je vais faire, je m'en tape de tout... mais en même temps j'y pense tout le temps quand je suis seule... et ça me ronge! il faut dire ce qu'il en est de ma famille... ma mère était paranoiaque mais êxtrement gentille, mon père à toujours été manipulateur avec un fond quand même étrange vu qu'il s'enferme toujours dans son pc et que quand il parle c'est ou bien pour faire de l'humour ou bien pour détruire le peut d'éstime que j'ai pour lui... parce que à force, je me suis rendu compte qu'il voulait que je sois sa petite marionnette qu'il pouvait manipuler comme il veut... 3 mois je suis gentil comme ça tu m'aime et tu es fière de lui, et après il te détruit tout ce que t'as construit avec en seulement 2h... j'ai été perdue longtemps entre ma mère et mon père à cause de ça mais maintenant j'ai compris! alors je pense que lui aussi doit avoir un grave problème... lol ma frangine est partie un moment en hôpital psychiatrique ainsi qu'en maison de repos à cause de ce qu'on à vécu ENSEMBLE alors que, je vous le répète, elle a 25 ans donc elle est bien plus mature que moi. l'autre soeur est maintenant heureuse parce qu'elle s'est trouvé un homme mais à été elle aussi en grave dépression... et mon petit frère dans tout ça? un enfant rebelle mais tellement fragile... quand on s'engueulait il finissait toujours par pleurer, mais pas comme les autres gamins que j'ai pu observer... et il vit chez mon père... :blush: maintenant que je suis plus la, qui sera le souffre douleur de mon père? sa femme ou son fils? en tout cas il a pas hésité pour sa fille... en ce qui concerne le reste de la famille, du côté de ma mère c'est tous des hippis, shooté a toutes sortes de drogues y compris LSD et champignon. mon oncle me racontait ses histoires quand ils était fonsdé et qu'il voyait un diable lui arriver sur la gueule alors qu'il baisait une prostituée... 3 sont atteint de maladies grave, 2 cancers, 1 tumeurs. et du côté de mon père, ils ont la patate, mais c'est des racistes et ils veulent que tout les membres de la famille soit droit, et quand je dis droit, c'est vraiment le cas... à la hitler si vous voulez... mdr et oué, je suis peut être pas de la famille modèle, mais du côté de ma mère, ils ont toujours su me donner de l'amour comme il le fallait...
  15. une-psychopate

    ... je ne veux pas le devenir ...

    non je suis pas la petite gamine qui se croit invincible, mais partir en mission avec mon équipe, affronter le danger, et peut être mourir au combat, peut importe ce qui peut m'arriver, moi ça me motive parce que moins longtemps je vivrais, mieux ce sera pour moi... je crois pas que vous mesuriez vraiment à quel point j'ai pété un câble... chaque sentiment qu'un homme peut avoir vécu, je l'ai vécu... chaque sentiment je dis bien, autant dans le bon que dans le mauvais, alors sérieusement, après tout ça, revenir dans une vie normal, me conviendrais peut être le mieux, mais mon esprit est torturé... torturé par cette banalité parce que c'est peut être la merde, mais j'ai été bercée la dedans... alors je m'enferme de plus en plus et je sais que je ne devrais pas, je sais que c'est de ma vie que je parle et ça aura d'énormes conséquences... mais si avec ma folie, je peux faire un boulot que les autres n'y songe même pas, que je peux nettoyer si ce n'est qu'un peut cette petite terre de tout ces crétins, oué je m'engage!
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité