Aller au contenu

LET'STALK

Membre
  • Contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par LET'STALK

  1. Je suppose que tout parent a un regard bienveillant sur ses enfants la plupart du temps, le premier réflexe est de toujours trouver un bouc émissaire pour pardonner leur attitude; enfin c'est ce que je constate autours de moi et avec mon conjoint. Moi qui a un regard neutre sur tout cela, je m'aperçois que la déception est souvent là mais qu'elle ne s'avoue pas, ou à mis mot les jours où trop c'est trop.
  2. Bonjour, le sujet d'aimer ses enfants ne se pose pas qu'à la naissance de celui-ci. Comment vivre le fait que vos enfants (que vous avez désirés au départ), vous déçoivent amèrement plus tard? Car cela arrive plus souvent qu'on ne le croit. Mon conjoint a trois enfants, et sans rentrer dans les détails, il y a eu de grosses déceptions quand à leur attitude envers lui, alors qu'il a toujours fait de son mieux pour les soutenir et être présent. Bien sûr vous me direz qu'on doit accepter ses enfants tels qu'ils sont, et c'est vrai, mais il faut aussi voir les choses en face et admettre que parfois les enfants sont plus une source de problèmes et de déception que de bohneur. Mais cela est un sujet plutôt tabou.
  3. C'est vrai, ça peut être un moyen d'éviter l'erreur, et de ne jamais tenir quelque chose pour acquis, ce qui est essentiel. Mais c'est aussi un frein à l'expression parfois et une source de frustration. Il y a comme toujours un juste milieu.
  4. Oui je te comprends je doute tout le temps de moi aussi. Je ne sais pas d'où proviennent ces doutes, nous ne sommes sans doute pas plus idiots ni plus intelligents que les autres après tout! désolée pour ta maman
  5. Quels sont tes doutes à toi?
  6. Qu'est ce qui te désole le plus dans ce triste monde alors?
  7. Nous avons la réponse alors: la vie est effectivement plus belle sur le forum, voilà pourquoi nous traînons nos guêtres ici!
  8. Oui il est vrai que la vie n'est pas simple, mais chaque génération n'a t-elle pas son lot d'incertitudes, de tristesse, de doutes? La vie est-elle pire maintenant qu'il y a un siècle ou dix siècles en arrière? Je n'en suis pas sûre. Merci pour le message de bienvenue
  9. Quelles galères aurions nous tous en commun d'après toi?
  10. Je dirais une personne avec qui une sensation plus particulière, plus intense est ressentie. Je trouve que finalement dans notre vie, nous croisons peu de gens qui nous marquent vraiment. Cela pourrait-il arriver ici? Et puis le forum permet de prendre le temps de nous exprimer à 100%, sans être interrompus. Le droit de réponse existe pour tous, et nous pouvons formuler précisément ce que nous ressentons.
  11. Bonjour, je pense que nous cherchons de l'évasion, de l'inconnu, et peut-être une bonne surprise. Comme vous dites, le monde réel est tellement triste que par le biais du virtuel nous recherchons des sensations autres, qui stimulent notre imagination finalement. Qui est cette personne à qui je parle mais dont je ne sait rien? Allons nous créer des liens, ou bien sommes nous trop différents? Et puis les êtres humains ont besoin d'échanger, nous n'existons pas sans personne pour nous regarder ou nous écouter. Moi personnellement j'aime écouter d'autres points de vue, nous pouvons toujours apprendre d'une personne d'où qu'elle vienne et quel que soit son vécu et son passé. Bref, parlons nous.
  12. Bonjour, merci pour vos encouragements, les réponses que j'ai pu avoir ici sur ma reconversion sont très positives. Je n'envisage absolument pas de m'installer plus tard, c'est comme vous dites un virage complet par rapport à la pâtisserie et je ne souhaite pas faire demi tour.. Pour ce qui est du courage, je n'en suis pas sûre. Il me paraît plus difficile de persister dans un travail qui ne vous convient plus plutôt que de changer de voie pour être plus heureux. En ce qui me concerne, il m'est impossible de me lever le matin en espérant que le soir arrive vite, parce que je sais d'avance que ma journée au travail sera pénible. Je serais plutôt encline à féliciter les personnes qui doivent aller travailler à reculons parce qu'aucun autre choix ne s'offre à eux et qu'il faut bien payer les factures... Pouvoir changer de voie est une chance, à moi d'employer cette opportunité à bon escient! Merci à vous
  13. Oui on ne peut effectivement pas dire que les salaires soient très attractifs! Je vois qu'il y a quelques connaisseurs Merci à vous
  14. Merci pour tes encouragements c'est gentil. J'ai toujours considéré qu'on devait être parfaitement compétent dans son travail, sans quoi on ne devait pas postuler. C'est idiot bien sûr, mais vu que je suis débutante et que je sais que j'aurais encore besoin de soutien pour tenir comme il faut un poste, je me sens très mal à l'aise. Mais il faudra se jetter à l'eau de toute façon alors je vais essayer de rester positive! Merci à toi Natouxelle!
  15. Bonjour, je suis nouvelle ici, j'espère arriver à faire parvenir mon post. Pour ma part, il m'a toujours paru curieux de vouloir chiffrer une perte humaine, que ce soit en argent ou en temps. Je suppose que l'être humain se diffère de l'animal par cette notion de justice et d'injustice. Un préjudice est commis, il faut le réparer, d'une façon ou d'une autre, de façon maladroite souvent. Chiffrer une perte matérielle est toujours possible, de façon à peu près réelle sans entrer dans les détails. Mais comment mesurer une perte humaine, combien de temps faut-il donner pour "compenser" l'absence d'un être chéri de façon juste? C'est impossible. Je crois que le législateur a voulu, et je trouve que c'est déjà bien, prendre en compte le préjudice et au moins le reconnaître, lui donner une réalité. Cinq jours suffiront à certains à se remettre (à peu près) du pire moment, d'autres auront besoin de plus, quoi que je suis sincèrement convaincue que rester chez soi à ressasser le deuil n'est pas forcément la bonne solution. Comme d'autres l'on dit précédemment, nous avons encore la chance en France de pouvoir nous arrêter plus longtemps, je crois que l'on nous donne tout de même la possibilité d'avoir ce temps en plus si besoin, alors ne pas prolonger la durée légale d'absence pour un deuil n'est pas une absurdité. Mais ce qui est sûr c'est que la vie continue, et que quoi qu'on en dise, le temps fait un formidable travail.
  16. Bonjour à tous, fraîchement inscrite sur le site, je souhaiterais discuter avec des gens qui ont fait comme moi une reconversion professionnelle. Après avoir exercé le métier de pâtissière durant une quinzaine d'années, je termine une formation de Gestionnaire de paie à la fin du mois, à l'issue de mon stage. Formation courte et intense, très technique, beaucoup plus complexe que je ne l'aurais imaginé. Je suis inquiète pour la suite car les postes offerts proviennent surtout de cabinets comptables, là où on demande uniquement des gens expérimentés vu la variété et l'étendue des connaissances qu'il faut avoir. Je le sais vu que mon stage s'effectue en cabinet actuellement. Du coup je suis un peu perdue, et surtout je ne comprend pas cette mentalité qui consiste à ne donner aucune chance aux débutants dans certains métiers, même lorsque la demande est forte (pas de réponse aux diverses lettres de candidature envoyées, ou négatives). Si quelqu'un a des conseils où du vécu à partager, je suis preneuse. Merci à tous et à bientôt.
×