Aller au contenu

Page 1 sur 1


Note : - - - - - Henri IV

11 janvier 2009 - 17:42 #1

0
Image IPB




Henry IV est né à Pau le 14 décembre 1553, et mourut, assassiné à Paris le 14 mai 1610. Il fut roi de France de 1589 à 1610 et est le fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne III d'Albert.

Bien qu'il fût baptisé en 1554, sa mère lui donne une éducation calviniste qui le fera devenir protestant.

Après une jeunesse passée dans le Béarn jusqu'à l'âge de 8 ans, c'est à la cour que se poursuit son éducation.

Il revient au catholicisme pendant quelques mois et ce jusqu'à la mort de son père en 1562. Son retour au calvinisme se concrétise par sa présence et celle de sa mère au synode de la Rochelle qui élabore les bases de l'église réformée de France.

A la mort de Louis Condé de Jarnac en 1569, Henri de Navarre devient le chef du parti réformé : il a 15 ans. Il part s'initier à l'art de la guerre sous la protection de Gaspard de Châtillon dit l'amiral de Coligny.

En 1572 Jeanne d'Albret et Catherine de Médicis décident le mariage d'Henri avec Marguerite de Valois afin de tenter une réconciliation entre les catholiques et les protestants. Le 18 août de la même année c'est le mariage. Devant une foule immense, le cardinal de Bourbon les marie.

Cependant, dans un climat très tendu à Paris, le mariage est suivi quelques jours plus tard du massacre de la saint-Barthélemy (24 août 1572). épargné par les massacres, Henri est contraint de se convertir au catholisisme.

é l'aube du 24 août 1572 jour de la saint Barthélemy, au signal du tocsin de Saint-Germain-l'Auxerrois (la paroisse royale), les assassins se répandent dans la ville et massacrent les protestants. Ils sont aussitôt suivis par la populace des pillards. Il y aura quelque trois mille morts. Le futur Henri IV n'échappe au massacre qu'au prix d'une conversion éclair, que prolonge une détention dorée à la cour, assez stricte pour qu'Henri IV ne puisse s'échapper qu'en 1576. Du 25 août au 3 octobre, les meurtres se poursuivent dans nombre de villes de province, en dépit de l'ordre royal d'arrêter l'effusion de sang.

A vingt-trois ans il devient le chef du parti protestant et se rapproche ensuite d'Henri III (actuel roi de France) qui, sur son lit de mort, le désigne comme seul héritier légitime le 1er août 1589.

Le 25 juillet 1593 à Saint-Denis Henri IV renonce à sa foi protestante. Il se fait sacrer roi à Chartres le 24 février 1594 et entre dans Paris le 22 mars 1594.

L'édit de Nantes signé le 13 avril 1598 réalise la pacification religieuse du royaume, accordant de vastes privilèges aux protestants, et met un terme aux guerres de religion entre catholiques et protestants qui provoquait une guerre civil.

Henri IV restaure l'Etat et le pouvoir monarchique, et pense surtout à reconstruire la France, déchirée par plus de trente ans de guerre civile. Il est aidé dans son entreprise par des conseillers choisis pour leur valeur comme le duc de Sully, qui restera toujours protestant bien qu'ayant conseillé au roi de se convertir.

En 1610 Henri IV, disposant d'une armée entièrement réorganisée par Sully, décide de lancer la guerre contre les Habsbourg dont les armées occupaient Clèves et Juliers depuis le début de l'année.

Le roi s'apprêtant à rejoindre son armée est assassiné par Ravaillac, un catholique fanatisé, le 14 mai 1610, rue de la Ferronnerie à Paris.

Ce message a été modifié par Olivier1985 - 11 janvier 2009 - 17:43.

L'utilisateur est hors-ligne Olivier1985
Milk shaker, 30 ans


À l'Instant

11 janvier 2009 - 17:51 #2

0
tres interessant
mais est ce que ce roi ne s'est pas beaucoup preoccupe des francais?
je me suis toujours demande pourquoi il avait ete assassine?

L'utilisateur est hors-ligne grododo
Forumeur alchimiste, 32 ans


11 janvier 2009 - 18:08 #3

0

Voir le messagegrododo, le dimanche 11 janvier 2009 à 18:51, dit :

tres interessant
mais est ce que ce roi ne s'est pas beaucoup preoccupe des francais?
je me suis toujours demande pourquoi il avait ete assassine?


Enfait, son assassin françois Ravaillac aurait eut une vision lui demandant de convaincre Henri IV de convertir les protestants Français au catholisisme. Comme il ne pouvait pas rencontrer le roi, il a interprété la décision de celui-ci d'envahir les Pays-bas espagnols comme le début d'une guerre contre le pape (l'Espagne étant 1 pays catholique). De plus, le roi soutenait des princes allemands protestants. Déterminé à arrêter le roi,ravaillac décide de tuer Henri IV.

L'utilisateur est hors-ligne Olivier1985
Milk shaker, 30 ans


11 janvier 2009 - 18:15 #4

0
Un type rentre chez lui un dimanche midi du XVIe siècle après une dure matinée de labeur et demande à sa femme : "Femme, qu'est ce que tu nous prépares de bon pour le dîner de ce midi ?"

Sa femme : "De la poule au pot, comme tous les dimanches, car notre bon roi Henri en a voulu ainsi."

Lui : "putain j'en ai plein le cul de bouffer cette putain de poule au pot tous les dimanches bordel de merde !" et fou de rage il s'empare d'un couteau et sort en claquant la porte, son épouse à ses talons l'implorant :

"reviens Ravaillac tu vas encore faire une connerie !"

ex_Stahlgewittern*


11 janvier 2009 - 23:23 #5

0
mdr!! :smile2:

L'utilisateur est hors-ligne grododo
Forumeur alchimiste, 32 ans


15 janvier 2009 - 21:44 #6

0
Henri IV dit le Vert Galant était un chaud lapin aussi prolifique qu'un rat. :smile2:

Il a conçu tant de bâtard qu'il ne se souvenait même plus de leurs noms. ;)

L'utilisateur est hors-ligne peterwaradin
Love and happiness, 66 ans


15 janvier 2009 - 22:23 #7

0
Louis XIV en a eu pas mal aussi :smile2: ;)

L'utilisateur est hors-ligne Blackcat
Forumeur alchimiste, 46 ans


17 janvier 2009 - 01:01 #8

0
Oui, mais lui en a légitimé pas mal! :smile2:

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


06 février 2009 - 11:36 #9

0

Voir le messageValtesse, le samedi 17 janvier 2009 à 01h01, dit :

Oui, mais lui en a légitimé pas mal! :smile2:



ouai.ceux dont il se rappelait le nom. ;)

L'utilisateur est hors-ligne peterwaradin
Love and happiness, 66 ans


07 février 2009 - 00:27 #10

0
Je pense qu à part Louis XVI, tous les rois ont eu des maitresses et donc des enfants illégitimes, vu que la pilule n existait pas à cette époque

L'utilisateur est hors-ligne Blackcat
Forumeur alchimiste, 46 ans


07 février 2009 - 00:36 #11

0

Voir le messageBlackcat, le samedi 07 février 2009 à 00h27, dit :

Je pense qu à part Louis XVI, tous les rois ont eu des maitresses et donc des enfants illégitimes, vu que la pilule n existait pas à cette époque


C'était assez répandu en effet, Henri IV est sûrement celui qui en avait le plus mais François 1er, Louis XIV et Louis XVI ne se défendaient pas mal non plus. C'est dommage, ils étaient tous hétérosexuels, j'aurais bien rigolé si on avait un équivalent d'Edouard II d'Angleterre. ^^

ex_Rhadamanthe*


07 février 2009 - 00:45 #12

0
Pourquoi aurais tu rigolé ??

Edouard II était homosexuel, je crois ???

L'utilisateur est hors-ligne Blackcat
Forumeur alchimiste, 46 ans


07 février 2009 - 00:46 #13

0

Voir le messageBlackcat, le samedi 07 février 2009 à 00h45, dit :

Pourquoi aurais tu rigolé ??

Edouard II était homosexuel, je crois ???


En effet, il l'était, et c'est une façon de parler. ^^

( je connais un homophobe féodaliste qui aurait adoré :smile2: )

Ce message a été modifié par Rhadamanthe - 07 février 2009 - 00:52.

ex_Rhadamanthe*


07 février 2009 - 08:54 #14

0
Soyons clairs, c'est sous la régence de Catherine de Médicis qu'a eu lieu la St-Barthélémy. L'évènement mériterait quelques éclaircissements parce que la régente n'y était pour rien.

En voilà une qui a eu un destin prestigieux car elle a eu le pouvoir pendant longtemps, elle sillonnait la France comme de Gaulle plus tard et mariait à tout va.
Elle me rappelle la Queen Victoria qui abattait ses cartes en mariant ses enfants dans toute l'Europe.
God save the... Queen !

L'utilisateur est en ligne nerelucia
Forumeur alchimiste


07 février 2009 - 09:26 #15

0
Et en ce temps là, se déplaçait dans toute la France ne devait pas être une mince affaire.

Il n y avait pas les voitures confortables, les avions ou les trains.

L'utilisateur est hors-ligne Blackcat
Forumeur alchimiste, 46 ans


07 février 2009 - 19:02 #16

0
Henri IV aurait eu, au moins, 14 enfants illégitimes.

Louis XIV, 17.

Louis XV, 13.

Ces chiffres sont loins d'être exhaustifs, connaissant l'ardeur amoureuse de feu nos majestés. :smile2:
Il va sans dire que le nombre de bâtards doit être bien plus considérable...surtout si l'on y ajoute les mort-nés.

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


07 février 2009 - 19:44 #17

0
Mieux vaut mourir d'amour qu'à la guerre.

L'utilisateur est en ligne nerelucia
Forumeur alchimiste


07 février 2009 - 20:23 #18

0
C est une mort qui fait beaucoup moins mal :smile2:

L'utilisateur est hors-ligne Blackcat
Forumeur alchimiste, 46 ans


07 février 2009 - 21:39 #19

0
Bien qu'elle soit beaucoup moins honorable. :smile2:

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


07 février 2009 - 21:42 #20

0

Voir le messageValtesse, le samedi 07 février 2009 à 21h39, dit :

Bien qu'elle soit beaucoup moins honorable. :smile2:


Ca me rappelle celui qui voulait être César et qui ne fut que Pompée. ^^

ex_Rhadamanthe*


07 février 2009 - 22:01 #21

0
Explique-toi.

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


07 février 2009 - 22:07 #22

0
Felix Faure, président de la République Française à la fin du XIXe siècle a été retrouvé mort dans ses appartements en compagnie de sa maîtresse Marguerite Steinheil ligotée en dans une position un peu inconfortable. Il était mort d'une crise cardiaque. Selon la légende, sa maîtresse lui aurait administré une fellation juste avant sa mort, ce qui a provoqué l'hilarité de la presse, et c'est là qu'est née la fameuse "Il voulait être César, il ne fut que Pompée" de la part d'un certain Georges Clemenceau. La pauvre Marguerite Steinheil fut surnommée "Pompe Funèbre". L'humour XIXe. ^^
Je pensais que cette histoire était beaucoup plus connue que ça.

Ce message a été modifié par Rhadamanthe - 07 février 2009 - 22:09.

ex_Rhadamanthe*


08 février 2009 - 00:06 #23

0
C'est plutôt que je ne vois pas le rapport avec le reste...

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


08 février 2009 - 00:08 #24

0
Alors laisse tomber. ^^

ex_Rhadamanthe*


08 février 2009 - 00:43 #25

0
C'est déjà fait.

P.S. : d'autres forumers sont d'ailleurs du même avis que moi...



Je ne vois pas en quoi cette histoire est en rapport avec Henri IV. Je ne comprend pas ton humour.

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


08 février 2009 - 00:48 #26

0
C'est normal, ça n'en était pas et ça n'avait pas de rapport avec Henri IV :

Voir le messagenerelucia, le samedi 07 février 2009 à 19h44, dit :

Mieux vaut mourir d'amour qu'à la guerre.

Voir le messageBlackcat, le samedi 07 février 2009 à 20h23, dit :

C est une mort qui fait beaucoup moins mal ;)

Voir le messageValtesse, le samedi 07 février 2009 à 21h39, dit :

Bien qu'elle soit beaucoup moins honorable. :smile2:

Voir le messageRhadamanthe, le samedi 07 février 2009 à 21h42, dit :

Ca me rappelle celui qui voulait être César et qui ne fut que Pompée. ^^


Post 1 : Mieux vaut mourir d'amour qu'a la guerre
Post 2 : mourir d'amour c'est mieux
Post 3 : mais mourir d'amour c'est moins honorable
Post 4 : oh, ça me rappelle : *exemple de mort d'amour pas honorable*
End.
Analyse : il y a un rapport entre "mourir d'amour c'est pas honorable" et "Felix Faure est mort d'amour pas honorable".

That's all Folks.

Ce message a été modifié par Rhadamanthe - 08 février 2009 - 00:49.

ex_Rhadamanthe*


08 février 2009 - 00:48 #27

0
Concernant Clémenceau, c'est un spécialiste des lynchages post-mortem...

L'utilisateur est hors-ligne Valtesse
"Contraria contrariis curantur"


16 février 2009 - 09:02 #28

0

Voir le messageRhadamanthe, le samedi 07 février 2009 à 22h07, dit :

Felix Faure, président de la République Française à la fin du XIXe siècle a été retrouvé mort dans ses appartements en compagnie de sa maîtresse Marguerite Steinheil ligotée en dans une position un peu inconfortable. Il était mort d'une crise cardiaque. Selon la légende, sa maîtresse lui aurait administré une fellation juste avant sa mort, ce qui a provoqué l'hilarité de la presse, et c'est là qu'est née la fameuse "Il voulait être César, il ne fut que Pompée" de la part d'un certain Georges Clemenceau. La pauvre Marguerite Steinheil fut surnommée "Pompe Funèbre". L'humour XIXe. ^^
Je pensais que cette histoire était beaucoup plus connue que ça.

ha ha ha "Pompe Funèbre"... C'est malin tiens, j'arrive plus à arrêter de rigoler.

On peut dire que c'était des comiques dans le temps. De nos jours ça ferait probablement pas autant marrer les journalistes et le public.

Tout se perd. J'aime pas Clemenceau mais pour le coup c'était un sacré comique !

ex_Stahlgewittern*


20 février 2009 - 20:12 #29

0
Petites précisions : la Saint Barthélémy doit être recontextualisée pour être mieux comprise. La cour de Charles IX est une cour de lutte entre le parti calviniste de Coligny et le parti ultra des Guise. Ensuite Henri de Navarre est choisi parce qu'il n'y a plus de primo géniture mâle pour régner et que la régence n'est plus possible. Ajoutons à cela la présence dans les alentours de Phillipe II...mais Henri III ne consacre pas Henri de Navarre comme son successeur : il a fallu que les juristes édictent au préalable les lois fondamentales du royaume pour donner le cadre. :smile2:

ex_michaelaro*



Page 1 sur 1