Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'riposte laique'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

9 résultats trouvés

  1. Un truc à lire : ""La Critique de l’islam, nouvelle obligation morale et politique ? Publié le 23 septembre 2010 by jeanyvescamus Par Jean-Yves Camus Est-il permis, aujourd’hui en France, de critiquer l’islam ? Fort heureusement oui, comme il est d’ailleurs tout à fait possible et licite de critiquer toutes les autres religions, philosophies et idéologies. L’anticléricalisme français n’a pas disparu avec la pacification du conflit survenu au début du XXe siècle entre cléricaux et laïcs, c’est une des caractéristiques de notre pays et c’est tant mieux pour la liberté d’expression, qu’il ne faut en aucun cas restreindre en instaurant dans la loi un quelconque délit de blasphème ou en faisant censurer par les tribunaux tout article, dessin, déclaration ou tribune qui sembleraient offensants aux croyants d’une religion. Reste que, singulièrement depuis les événements du 11 septembre 2001, une nouvelle vulgate s’installe dans le débat public, qui voit certains intellectuels prétendre qu’il serait, dans les sociétés occidentales et particulièrement française, interdit de critiquer l’islam, que le faire exposerait à l’ostracisme des médias, à la stigmatisation au nom du « politiquement correct », voire aux menaces de mort. Dans sa version la plus caricaturale, cette vision d’un islam totalitaire qui imposerait silence aux esprits libres d’Occident, et notamment aux laïcs, aboutit à considérer que l’Europe serait devenue aujourd’hui, comme le pense l’essayiste Bat Ye’Or, l’« Eurabia », c’est-à-dire un continent vivant dans un état de « dhimmitude » volontaire[1]. Or qu’en est-il réellement ? Cette vision des choses, qui tient à la fois de la crispation réactionnaire, du questionnement identitaire d’une Europe tout entière vouée au marché mais dépourvue désormais de valeurs et du sentiment de la décadence, a-t-elle un semblant de réalité ? Loin de là. Des menaces de mort, il y en eut bien [2], adressées en particulier à Robert Redeker, mais la mobilisation de la police qui aboutit à l’arrestation du coupable, après coopération de plusieurs services de renseignements étrangers, montre que les pouvoirs publics font leur travail, expulsant d’ailleurs régulièrement les prédicateurs qui prêchent la violence, la haine des valeurs républicaines et l’antisémitisme. D’autre part, les faits prouvent que, dans la France actuelle, la critique de l’islam est largement répandue, qu’elle ne nuit en rien à l’audience ou à la position sociale et intellectuelle de celles et ceux qui s’y livrent et qu’en ce sens, l’idée selon laquelle il serait interdit de critiquer l’islam est sans aucun doute l’une des grandes impostures intellectuelles de cette dernière décennie. ..................(.......)........ à lire en entier sur : http://tempspresents...e-et-politique/
  2. C'est vieux mais instructif : Confessions d'un «fantôme» Un ancien du DPS révèle à «Libération» les activités de déstabilisation et d'infiltration menées en France et en Afrique. Par LASKE KarlDELY Renaud LIBERATION 6 JUIN 2001 Ce témoin est un soldat perdu. Un soldat du Front national. Il révèle, à visage découvert, l'existence jusqu'en 1999 d'un groupe paramilitaire secret au sein du FN. Non pas celui des gros bras déjà connus, mais ce qu'il appelle «30 à 60 fantômes»: une sorte de «service action» du FN, mis en place par Bernard Courcelle, l'ancien chef du DPS ­ de 1994 à 1999. Claude Hermant, 38 ans, a été membre du service d'ordre du FN ­ Département Protection et Sécurité, DPS ­ pendant six ans. Recruté par Courcelle, il a suivi son patron, début 1999, lors de la scission du Front. Mal lui en prend. Courcelle, qui a annoncé son ralliement à Bruno Mégret, est chargé d'une mission de sécurité par le Congo de Denis Sassou N'Guesso. Il fait partir Hermant, et plusieurs membres de l'ex-DPS, à Brazzaville. L'opération tourne mal. Hermant est incarcéré durant sept mois, avant d'être gracié par le président Sassou (Libération du 14 mai). Courcelle est venu témoigner contre lui. Libéré, Hermant coupe les ponts. Le service d'ordre auquel il a appartenu s'est scindé en deux: les uns sont restés au DPS de Le Pen, les autres ont rejoint le DPA (Direction Protection Assistance) de Bruno Mégret. «Fantômes». «Le DPS est actuellement fragilisé, car en pleine restructuration sur les deux Fronts, écrivait Hermant à la justice congolaise en 1999, il est du pouvoir médiatique d'effacer définitivement cette armée des ombres en faisant éclater la vérité.» Il parle d'un «système hors la loi», dont il désigne «la tête pensante»: Courcelle. Une force de frappe secrète chargée, selon Hermant, d'infiltrer les «ennemis» (Ras l'Front ou SOS Racisme) et des bandes de jeunes susceptibles d'accentuer le climat d'insécurité dans certains quartiers, non acquis au Front national. Bernard Courcelle, ancien capitaine d'un régiment de parachutistes d'infanterie de marine et ex-informateur de la DPSD (direction de la protection et de la sécurité de la Défense), aurait calqué sa structure de sécurité sur celle des services spéciaux. Un service action, un service de renseignement et un découpage territorial de la France en six gran des zones géographiques calquées sur les zones militaires."" ...(....)..... LIRE EN ENTIER SUR : http://www.liberatio...ns-d-un-fantome à lire : - http://www.rajf.org/spip.php?article38 - http://fr.wikipedia....es_priv%C3%A9es -http://droites-extre...or=RSS-32280322 -http://www.lepost.fr...e-neonazis.html pourquoi donc le fhaine n' a jamais été interdit ? j' attends vos commentaires et votre réponse à ma question....:smile2:
  3. EXTRAITS Sur Carpentras, l’illustre grand-père de Marion Maréchal-Le Pen et un certain Maître Gilbert Collard - déjà - n’ont pas été les derniers à emboucher la trompette du conspirationnisme... « Le plus grand symbole d’une Le Pen élue à Carpentras, c’est certainement la revanche sur sans doute la plus grande et la plus abjecte manipulation socialiste et mitterrandienne », peut-on lire en date du 19 juin 2012 sur le site "anti-islamisation" Riposte laïque. Elue dans la 3e circonscription du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen l’a dit à plusieurs reprises tout au long de la campagne : si elle a voulu se présenter ici, dans cette circonscription qui contient le canton de Carpentras-Sud, c’est pour « réhabiliter » son grand-père. « L'outrage infligé à Jean-Marie est nettoyé, explique-t-elle. Justice est faite ! ». Théâtre de la profanation de son cimetière juif en mai 1990, la ville de Carpentras symbolise, dans l’imaginaire frontiste, la sournoise manipulation dont le parti de Jean-Marie Le Pen aurait été victime. Depuis plus de vingt ans, le FN n’a de cesse de dénoncer dans l’affaire de Carpentras une « machination politicienne » devenue un véritable serpent de mer de la blogosphère d’extrême droite. Qu’en est-il réellement ? Le 10 mai 1990, on découvre que 34 tombes du cimetière israélite de Carpentras ont été profanées. Le corps de Félix Germon, enterré quelques jours plus tôt, a été exhumé. Affublé d’une étoile de David arrachée à une sépulture voisine, le cadavre aurait fait l’objet d’une tentative d’empalement. Arrivé sur les lieux le jour-même, le ministre de l’Intérieur, Pierre Joxe, déclare : « Lorsque les criminels sont connus, on doit les dénoncer. Nous les connaissons. Je dénonce donc le racisme, l’antisémitisme, l’intolérance. Et je pense que tout le monde en France ressentira comme nous chagrin et pitié ». « Vous dites que vous les connaissez, qui sont-ils ? » demande un journaliste. « Je les ai nommés » répond le ministre sur le ton de l’évidence. ......................(......................)............ En septembre 1995, une émission de télévision vient contribuer au brouillage des pistes. Dans "Témoin numéro un" (TF1), l'animateur Jacques Pradel présente comme crédible une rumeur accusant des « fils de notables » d’être les auteurs de la profanation du cimetière. La « jeunesse dorée » de Carpentras, aux mœurs dissolues, aurait pour habitude d’y organiser des « parties fines », comme veut le croire le cousin de Félix Germon. C’est là qu’intervient Me Gilbert Collard : agitant devant les caméras une enveloppe en kraft contenant soi-disant les noms des coupables présumés, l’avocat de la veuve de Félix Germon insiste sur l’innocence du FN, dénonçant un « mensonge d’Etat ». Et Jean-Marie Le Pen de défiler, le 11 novembre 1995, à Carpentras, pour y exiger des excuses. Un tract du FN est distribué. « La profanation, y lit-on, était le fait d’adolescents de Carpentras en proie à la drogue ». Les négationnistes de La Vieille Taupe diffusent au même moment un autocollant intitulé « Carpentras patatras ! ». Nous savons aujourd’hui que les auteurs de la profanation du cimetière juif de Carpentras n’étaient ni des drogués ni des nantis. Ils n’appartenaient pas non plus au gouvernement, au Sac, au KGB ou à une organisation terroriste palestinienne. Condamnés en 1997, les auteurs de la profanation du cimetière, s'ils n'appartenaient pas au FN, étaient bien des petits nervis d’extrême droite, des skinheads mus par « le racisme, l’antisémitisme, l’intolérance ». Comme l’avait déclaré Pierre Joxe. La persistance du mythe Pourtant le mythe du complot anti-lepéniste continue de faire son chemin, proliférant sur l’ambiguïté consistant, d’une part, à accuser François Mitterrand d’avoir instrumentalisé l’affaire contre le FN afin d’empêcher la droite de passer des alliances avec lui ; d’autre part, à suggérer que la profanation du cimetière elle-même serait un « coup montée ». LIRE EN ENTIER SUR http://www.conspiracywatch.info/Carpentras-manipulation-anti-FN-ou-simple-mythe-lepeniste_a826.html
  4. merci de lire attentivement et jusqu' au bout : ""Sur les convergences politiques entre l’extrême droite et la gauche laïco-xénophobe Notes d’Yves Coleman pour le débat qui s’est tenu le 11 décembre à La Gryffe : « Les Lumières s’assombrissent-elles ? Extrême-droite, droite et gauche « laïque » unies face aux religions ? ». Depuis 2007, la revue Ni patrie ni fron­tiè­res a dénoncé à plu­sieurs repri­ses les laï­ques et les athées qui flir­taient avec Riposte laïque ou avec la xéno­pho­bie (comme Mireille Popelin quand elle par­ti­ci­pait encore au site Respublica et qu’elle était encore à l’UFAL). Cela nous a valu quel­ques échanges très vifs avec Jocelyn Bézecourt, res­pon­sa­ble du site atheisme.org et un ani­ma­teur de Radio liber­taire lors du Salon du livre liber­taire de 2008 (le « débat-tra­que­nard » se trouve sur le site anar sonore). Et aussi une cor­res­pon­dance viru­lente avec Jean-François Chalot, ce tros­kyste qui réa­lisa une ver­sion iné­dite du Front unique avec l’UMP contre l’ouver­ture d’une mos­quée sala­fiste à Champs-sur-Marne. Depuis 2007, la col­la­bo­ra­tion entre « Riposte laïque », la droite et l’extrême droite n’a fait que s’appro­fon­dir et ce ne sont pas les der­niè­res décla­ra­tions de Marine Le Pen qui nous contre­di­ront. En effet la der­nière com­pa­rai­son de l’avo­cate aryenne entre la période de l’Occupation nazie et le fait que quel­ques rues en France soient occu­pées une fois par semaine quel­ques minu­tes par des musul­mans qui ne trou­vent pas de salle assez grande pour prier, cette com­pa­rai­son donc a été d’abord rôdée sur le site de Riposte laïque pen­dant des mois. « Riposte laïque » agit donc bien en pois­son pilote, en pas­se­relle entre l’extrême droite et la gauche comme nous l’expli­quions dans le pre­mier de nos deux arti­cles sur les pro­chai­nes Assises contre l’isla­mi­sa­tion du 18 décem­bre, le second por­tant sur la gauche réac­tion­naire du XIXe siècle. Ce groupe teste en direc­tion d’un public de gauche des for­mu­les xéno­pho­bes pour qu’ensuite le FN les balance dans les médias avec un effet démul­ti­plié par son poids électoral, évidemment sans com­mune mesure avec le petit lec­to­rat de Riposte laïque."" ....(....)..... à lire en entier sur : - http://rebellyon.info/Sur-les-convergences-politiques.html 1) pensez vous que ce texte est de la propagande ou de l' information de ma part ???? 2) vous en pensez quoi du contenu ??? Napo et latin-boy me semble avoir mis le doigt sur quelques problèmes : - la propagande politique, religieuse ou laique etc... sur le forum.fr - le droit de chacun à défendre sa vérité sans se faire "insulter"" de fachos, gauchos et autres étiquettes ???? - - ce texte que je vous donne à lire est il vraiment de la propagande ???? merci de vos réponses ! à la modération : merci de me signaler avant censure ce qui ne conviens pas !!!!!
  5. La défense de la laïcité est devenue le cache sexe de la stigmatisation des musulmans ! La loi de 1905 a été ""violé"" une première fois : ""Au début de la Ve République renaît la querelle scolaire. Le 23 décembre 1959, Michel Debré, Premier ministre depuis janvier, présente lui-même le projet de loi qui portera son nom [Tables d'archives]. André Boulloche, en congé de parti socialiste vient de démissionner de son poste de ministre de l'éducation nationale. Michel Debré annonce que l'enseignement privé « qui a acquis ses lettres de noblesse républicaine » pourra conclure, entre autres hypothèses, avec l'État des contrats d'association. Les rémunérations des maîtres seront prises en charge par la puissance publique. En échange, les écoles sous contrat doivent respecter certaines règles : programmes et horaires nationaux, diplômes des enseignants. Le parti socialiste en appelle au caractère laïque de l'État français et rappelle que la logique du système proposé est l'intégration de l'enseignement privé dans l'enseignement public. La loi a été adoptée par 427 voix contre 71."" source :http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/loidebre/sommaire.asp Lisez moi donc cela sur le financement des écoles PRIVÉES catho : - http://www.sundep.org/spip.php?article1136 Est ce que Riposte Laïque, ses copains d' extrême droite Bloc identitaire ou que la marine hurlent à l' atteinte de la laïcité ??? non bien sûr car leurs laïcité est une manoeuvre politiCHIENNE pour taper sur certains immigrés en prétextant ne pas être raciste ou discriminatoire !!!! Aucune religion n' est meilleure que l' autre ! Défendre la laïcité oui ! s" en servir pour diffuser ses idées racistes, discriminatoires : non et non !!!!!
  6. Tout ça pour une leçon d’histoire… » Au bout du fil, la directrice de l’école primaire Notre-Dame, à Saint-Mihiel, dans la Meuse, est indignée. Consternée et surtout apeurée après la publication, mardi sur un site internet très « bleu-blanc-rouge » et dont les articles prônent ouvertement l’islamophobie, d’un papier dénonçant le fait que « des enfants de CM1 » aient été « punis » parce que leurs parents avaient « refusé qu’ils apprennent une sourate (un chapitre) du Coran » dans son établissement. Et l’auteur du pamphlet de tirer à boulets rouges, à coup de pédagogie très douteuse, sur l’équipe enseignante de l’école qui, « en parfaits petits soldats du système », est-il écrit, « obligent des petits à ingurgiter des versets coraniques, à se familiariser à une idéologie qui n’a rien à envier au nazisme ». ....(...)....La vérité, elle la livre sans fard : « Tout part d’une leçon d’histoire sur l’islam donnée avant les vacances de Noël par une enseignante dans le cadre du programme de l’Éducation nationale. Il s’agit d’une leçon qui porte la référence H6 dans le manuel d’histoire, qui décrit l’arrivée de l’islam, comme on le fait pour le judaïsme et le christianisme », avance-t-elle. En guise de leçon, l’enseignante distribue à ses élèves un polycopié sans référence qui comporte un encadré, lequel renferme, à titre d’illustration, un verset du Coran. La directrice reçoit peu après une lettre d’un parent qui trouve inadmissible cette leçon au sein de l’école. « Je lui ai répondu par écrit qu’il s’agissait d’un cours d’histoire comme un autre ». Mais le 9 janvier, la mère de l’élève attend la directrice dans la cour pour un échange houleux émaillé de « propos très racistes tenus par la maman ». Sans la moindre excuse de sa part. lire l'article en entier sur :http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/01/31/menacee-apres-un-cours-sur-l-islam lire l'excellent article suivant : http://www.raslfront-isere.org/blog/lire-article-557584-9742045-riposte__laique__diffuse_un_faux_islamophobe_et_di.html
  7. Riposte Laïque condamnée Communiqué LDH A la suite de la plainte déposée par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), Riposte Laïque vient d’être condamnée par le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la haine raciale à l’encontre des musulmans. La LDH se félicite de cette décision qui rappelle que nul ne saurait s’en prendre, sous couverte d’une fausse laïcité, à la liberté de conscience et prôner l’exclusion. Paris, le 23 mars 2012. [ Lire la suite de l'Article.. ]
  8. "Riposte Laïque" chasse l'islam jusque dans les programmes d'école. Ce site proche de l'extrême droite a publié le 29 janvier un long article pour condamner un cours sur l'islam, délivré à des élèves de CM1 d'une école primaire privée catholique située à Saint-Mihiel, dans la Meuse. Motif ? Il s'agirait de "prosélytisme". Le cours n'a pourtant rien que de très classique : c'est le programme scolaire. Mais toute information sur l'islam semble intolérable aux oreilles de "Riposte Laïque", site qui revendique son islamophobie. Savoir qu'une nouvelle religion a été fondée au VIIe siècle par un certain Mohammed ? Connaître les éléments architecturaux qui constituent une mosquée ? "Prosélytisme." Le site juge que l'établissement et ses équipes "obligent des petits à ingurgiter des versets coraniques, à se familiariser à une idéologie qui n'a rien à envier au nazisme". Et insinue que des élèves ont été "punis" parce que leurs parents ont "refusé qu'ils apprennent une sourate du Coran". source : http://tempsreel.nou...mme-de-cm1.html
  9. La laïcité prend parfois de curieuses tournures. D'après Mediapart, en 2011, 7 millions d'euros ont été piochés dans la réserve parlementaire pour rénover des biens de l'église catholique. Certes, depuis la loi de 1905 de séparation de l'Église et de l'État, les 35 000 églises et cathédrales sont de la propriété de l'État, qui doit en assurer l'entretien. En revanche, ce même Etat ne peut financer des édifices religieux construits après 1905. Dans de nombreux cas, ce sont en fait les communes qui assurent les travaux de rénovation. Voilà pour les règles transparentes. Et la réserve parlementaire ? Dotée de 150 millions d'euros, elle ne répond à aucune règle, si bien que les spécialistes de la laïcité interrogés par Mediapart ignoraient qu'elle servait à rénover des églises catholiques. "C'est un financement par la bande, caché : un tel secret est anormal", juge par exemple l'historien de la laïcité Jean Baubérot. Car l'importance des sommes engagées peut étonner. Ainsi, en 2011, Bernard Accoyer, qui disposait d'une cagnotte 12 millions d'euros issue de la réserve parlementaire en tant que président de l'Assemblée nationale, a financé "pas moins de dix-huit projets de rénovation d'églises et d'abbayes partout en France. Soit un chèque de 310 000 euros au total, pour cette seule année", relève Mediapart. Un tiers de l'enveloppe a été utilisé pour sa circonscription. Même démarche clientéliste pour Xavier Bertrand, lequel "a débloqué 32 400 euros pour quatre églises de l'Aisne... et 5 100 euros pour la restauration des portes de l'église paroissiale d'Aregno, le village corse dont sa femme est originaire". La gauche laïque n'est pas en reste : "Les sénateurs communistes mettent aussi au pot quand il s'agit d'aider leur circonscription, explique Mediapart. Le député André Chassaigne a attribué 3 250 euros à la restauration des cloches de l'église de Novacelles (Puy-de-Dôme). Et l'ancienne ministre du tourisme de Lionel Jospin, Michèle Demessine, a dépensé 65 800 euros pour la « réhabilitation partielle » de l'église de Prouvy". Au total, sur 650 projets de rénovation, Mediapart n'a recensé que des bâtiments catholiques, à l'exception de seulement cinq temples protestants. Aucune mosquée ni aucune synagogue n'a bénéficié de la réserve parlementaire. Amen. *** Source - Mathieu Magnaudeix, Réserve parlementaire: la République est bonne fille avec ses églises, Mediapart, 07.07.2013 à lire sur le site : http://www.politique.net/2013071201-reserve-parlementaire-eglises-catholiques.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+politique-net+%28Politique.net+%3A+A+la+Une%29
×