Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'présidentielles 2012'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

12 résultats trouvés

  1. Dans les années 80, le Parti Communiste Français lançait une campagne ""fabriquons français"" avec des affiches fabriqués en .... Belgique !!! Aujourd' hui c 'est le fhaine qui exploite de pauvres travailleurs chinois !! je vous propose de lire : "Faites ce que je dis... 10/11/2011 à 11h41 Le FN combat le « made in China », sauf pour ses banderoles Mathieu Deslandes Journaliste Infosignalée par un internaute Marine Le Pen s'est autoproclamée « candidate des PME » et du « made in France », face à Nicolas Sarkozy et François Hollande qu'elle dépeint en « candidats du CAC 40 » et du « made in China ». Elle promet même une loi « Achetons français ». Les militants qui l'applaudiront en meetings les mois prochains brandiront pourtant des banderoles « made in China ». Un de nos lecteurs, en visite en Chine pour affaires l'été dernier, est tombé, à Nankin, sur un stock de banderoles proclamant « Marine Le Pen, la voix du peuple, l'esprit de la France ». .....(.....).... lire la suite sur : http://www.rue89.com...nderoles-226409 Alors ???? j' attends avec hâte les arguments pour défendre le FN !!!!!
  2. .....(.....)...... Sur les questions de société, Marine Le Pen s'est prononcée en faveur d'un référendum sur la peine de mort (personnellement, elle est pour son rétablissement). Dans une interview au journal La Croix, en février dernier, Marine Le Pen avait dit être pour un déremboursement de l'avortement, et une diminution de l'influence du planning familial, où l'on propose « l'avortement ou l'avortement ». Mais ces deux points ne sont plus abordés dans le volet famille du programme. Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front, parle d'une « évolution » de Marine Le Pen sur ces questions. La candidate est aussi pour l'instauration du référendum d'initiative populaire, déclenché à partir de 500 000 signatures au niveau national. Au risque d'être accusée de populisme, elle est favorable à la présence des victimes concernées dans les commissions de remise en liberté conditionnelle des criminels. Prières dans la rue et clash avec Fourest Marine Le Pen dit avoir fait le ménage dans ses rangs : officiellement, il n'y a plus de crânes rasés. Elle a exclu du FN Alexandre Gabriac (qui avait levé le bras droit sur une photo). Mais elle reste proche de Frédéric Châtillon, ancien Gudard pro Bachar el-Assad, et de catholiques radicaux tels Thibault de la Tocnaye, qui a été vice-président de l'association Chrétienté-Solidarité. Elle ne contrôle pas non plus ce que disent certains de ses militants, quand ils ne se savent pas filmés. Des propos caricaturaux, violents ou racistes ont été relevés dans reportage de l'émission Complément d'enquête sur France 2 (« [Les musulmans] sont venus en Europe pour conquérir l'Europe. Et de la manière la plus hideuse qui soit, par l'envahissement et la multiplication »). Le chiffrage de son programme, début janvier, a été très discuté par les économistes. Marine Le Pen pense, par exemple, que la restriction de l'immigration va rapporter 41 milliards d'euros. Elle oublie ce que représentent les gains générés par la présence d'étrangers sur le territoire : cotisations, consommation... ....(.....)...... lire l' article en entier sur : http://www.rue89.com/2012/01/23/vos-questions-marine-le-pen-invitee-de-rue89-mercredi-228565
  3. Emilie Brouze Journaliste Face à l'explosion des demandes, les moyens engagés ne permettent pas au gouvernement de mettre en place la stratégie du « housing first » adoptée en 2009. Un bénévole du Samu social d'Angers prépare des couvertures (Stéphane Mahé/Reuters) En 2009, la France a vécu un changement radical de stratégie quant à la prise en charge des sans-domicile. Le gouvernement a en effet adhèré au principe du « housing first » (ou « logement d'abord ») : plutôt que de balader les SDF d'un hébergement d'urgence à un autre, la stratégie consiste à les accompagner au plus vite vers un logement pérenne, où ils recevront un suivi social. 1 Une situation « terrible » qui empire depuis dix ans Depuis des années, la France assure une prise en charge en « escalier » des sans-abri, avec différents paliers d'hébergement successifs. Quand une personne appelle le numéro d'urgence 115 et si le service n'est pas saturé, elle est dirigée vers une structure d'accueil. A Paris, c'est plutôt l'hôtel. Sinon, en moyenne, les nuitées sont attribuées... à 53% dans des centres d'hébergement d'urgence, à 40% en hôtel, à 7% dans une autre structure (hébergement de stabilisation ou d'insertion, maison relais ou résidence sociale). 150 000 SDF En France, 150 000 personnes seraient sans-abri, contre 85 000 il y a dix ans. La population est composée de familles, de jeunes, de travailleurs pauvres et d'étrangers. Sur le terrain, la situation est « terrible », rapportent les responsables des associations. En cette fin d'année, 150 à 200 demandes au Samu social se retrouvent non pourvues. Eric Molinié explique : « On loge toutes les familles qui appellent. Mais pour les personnes isolées, il manque des places. C'est pire que l'année dernière : la précarité augmente. » L'équation est implacable. Les places sont plus nombreuses mais pas suffisantes pour satisfaire les demandes croissantes : il y a 58% de places en plus entre 2004 et 2011 ; les besoins ont bondi de 75% entre 2001 et 2010. Résultat : ça embouteille, autant au niveau des entrées que des sorties vers la suite de la réinsertion. LIRE EN ENTIER SUR http://www.rue89.com...a-france-227777 lisez aussi les autres articles sur le même sujet fouillez bien le site suivant : http://www.mortsdela...p.php?article14
  4. Voici un large extrait d' une analyse sur le fascisme, le sous fascisme et les partis ou orgas politiques fascisant que je vous demande de lire et de commenter avec des arguments !!!! 7. La prin­ci­pale com­po­sante de l’extrême droite franç­aise, le Front National, prés­ente quant à elle la sin­gu­la­rité de s’être développée à l’heure de l’hém­or­ragie mili­tante des vieux partis de masse. Toutefois, le caractère prin­ci­pa­le­ment méd­ia­tique de sa matrice ren­sei­gne sur la nature spec­ta­cu­laire de cette orga­ni­sa­tion, dont les coups d’éclat se résument à ses rés­ultats élec­toraux, les pro­vo­ca­tions télévisées de ses cadres, ou les faits divers commis de temps en temps par sa piétaille. En tant qu’arti­fice fabri­qué par la bour­geoi­sie et inca­pa­ble de tra­duire sa dimen­sion spec­ta­cu­laire en vaste implan­ta­tion poli­ti­que au sein des masses, le FN a été un proto sous-fas­cisme. Mais sa cohésion poli­ti­que fixée sur un chef cha­ris­ma­ti­que, ses référ­ences à l’unique patri­moine doc­tri­nal natio­na­liste, son objec­tif de prise du pou­voir par des moyens ins­ti­tu­tion­nels autour d’un pro­gramme de gou­ver­ne­ment qui réuss­issait pénib­lement à se dém­arquer des posi­tions de la droite clas­si­que ont fait, jusque réc­emment, que cette orga­ni­sa­tion n’était pas sous-fas­ciste, encore moins fas­ciste, mais fas­ci­sante. Jadis acces­soire manié par la gauche mit­ter­ran­dienne, son rôle s’est peu à peu orienté vers deux objec­tifs com­plém­ent­aires : servir de labo­ra­toire idéo­lo­gique à la réaction d’Etat en lui four­nis­sant une pseudo-légi­ti­mation tirée d’une prét­endue assise popu­laire, cana­li­ser la pro­tes­ta­tion prolé­tari­enne gran­dis­sante vers des modes d’expres­sion inof­fen­sifs. En quel­ques années, cette double fonc­tion du FN a rendu cadu­que sa mis­sion ini­tiale : la clique sar­ko­zienne aux com­man­des a eu de moins en moins besoin de se tour­ner vers ce parti puisqu’elle a appli­qué la quasi-intég­ralité de ses pro­po­si­tions. Quant à l’élec­torat popu­laire, il a tendu à déla­isser cette for­ma­tion, l’iden­ti­fiant clai­re­ment comme un appen­dice du Pouvoir pour lui pré­férer l’abs­ten­tion­nisme. A l’instar de ses homo­lo­gues alle­mands, autri­chiens, belges, hol­lan­dais, ita­liens, norvégiens, le parti lepén­iste est donc une ébauche ina­bou­tie d’alter­na­tive réacti­onn­aire, dont le poids poli­ti­que varie au rythme des confir­ma­tions éta­tiques plus ou moins fidèles de ses vues pro­gram­ma­ti­ques.. L’appa­rent anti­confor­misme, l’auto­pro­clamé « poli­ti­que­ment incor­rect », de cet état-major de pro­vince de la réaction ins­ti­tu­tion­nelle tient à sa voca­tion de rester cir­cons­crit aux marges de la gou­ver­nance moderne, forme per­fec­tionnée de la ges­tion du spec­ta­cu­laire mar­chand, dont il est un auxi­liaire dyna­mi­sant. Mais, doré­navant en proie à une considé­rable déf­ection mili­tante, à de graves remous inter­nes, fac­teurs de dés­ertion de ses appa­rat­chiks, à de lour­des dif­fi­cultés finan­cières, le cadavé­rique Front National ne doit son salut qu’à un énorme bat­tage méd­ia­tique qui non seu­le­ment lui tient la tête hors de l’eau mais le cou­ronne des pos­si­bles apti­tu­des à gou­ver­ner. C’est que, haï par les masses, contre les­quel­les il s’est ingénié à inten­si­fier son sadisme, le parti de la réaction ins­ti­tu­tion­nelle n’a pour­tant pas détruit les fon­de­ments démoc­ra­tiques au point de ne plus être obligé de sol­li­ci­ter pér­io­diq­uement les exploités lors des mas­ca­ra­des élec­to­rales. Cette situa­tion, qui le contraint donc à deman­der l’aval de ses vic­ti­mes, l’inci­tera encore à recou­rir pér­io­diq­uement à la marion­nette FN. Faire-valoir des partis de gou­ver­ne­ment, celui-ci incar­nera encore la fan­tasmée menace fas­ciste et conti­nuera d’acca­pa­rer, au tra­vers de ses filets paci­fiés, une por­tion de la colère popu­laire. Néanmoins, en vue de perpétuer sa mis­sion, le FN ne peut plus pro­po­ser un pro­gramme calqué en grande partie sur ceux des for­ma­tions gou­ver­ne­men­ta­les. La déc­om­po­sition du lepén­isme appelle donc sa recom­po­si­tion doc­tri­nale et orga­ni­sa­tion­nelle (qui ira peut-être jusqu’à un chan­ge­ment de déno­mi­nation), qui n’est qu’un ajus­te­ment sup­plém­ent­aire à l’évo­lution de l’ins­ti­tu­tion­na­li­sa­tion de la réaction. Ce pro­ces­sus n’est pas annon­cia­teur d’une pro­chaine prise de pou­voir par le FN. Il vient plutôt confir­mer son statut perpétuel d’out­si­der réacti­onn­aire. La nature tou­jours plus erra­ti­que de ses visées théo­riques, l’ame­nui­se­ment de ses res­sour­ces mili­tan­tes et finan­cières, l’ample ins­ta­bi­lité de ses scores élec­toraux, toutes ces caractér­is­tiques du pour­ris­se­ment, que seul le matra­quage méd­ia­tique vient com­bler, font doré­navant entrer le Front National dans la caté­gorie du sous-fas­cisme."" in : Eléments d’introduction à la notion de sous-fascisme publié par Yves, le vendredi 16 septembre 2011 c 'est court ! je sais mais c 'est juste un extrait !!:smile2: lire en entier sur : http://mondialisme.org/spip.php?article1712
  5. REIMS (Marne). Une employée de la Caisse des écoles de Reims, d'origine haïtienne, a porté plainte contre l'un de ses collègues pour discrimination raciale. Les faits qu'elle dénonce sont scandaleux. La Ville se dit attentive à la suite des événements. «TOI, tu ne me parles plus. La France aux Français. Sors ! Tu dégages de ma route ! Je ne veux plus entendre parler de toi... » Amélia (*), une Rémoise originaire d'Haïti, fonctionnaire à l'Unité centrale de production alimentaire (UCPA) de la Caisse des écoles de Reims, ne pensait pas que sa couleur de peau lui vaudrait, un jour, un tel déferlement de haine sur son lieu de travail. Les mots, qui auraient été tenus par l'un de ses collègues, sont d'une telle violence, d'une telle cruauté gratuite, que deux mois après les faits, la jeune femme en est encore toute retournée. Le 4 janvier dernier, la journée était pourtant à la fête. C'était les vœux à la Caisse des écoles de Reims, un établissement public pour lequel elle était vacataire depuis 2002. Fonctionnaire depuis septembre 2010, Amélia allait simplement lui serrer la main. L'accueil fut d'une telle violence verbale qu'elle n'a pu répliquer. « Elle avait peur. Elle ne voulait pas porter plainte, » explique Imane Maniam de SOS Racisme. « Au départ, elle n'a pas osé en parler. Il y avait pourtant de nombreux témoins ce jour-là... ». Des brimades depuis 2009 En mi-temps thérapeutique au moment des faits, à la suite d'un accident de travail qui laisse songeur, Amélia a fini par craquer. Il a fallu attendre un rendez-vous pris avec un délégué syndical, dans le cadre d'une demande de changement de poste, pour que la jeune femme ose évoquer l'incident, les incidents... http://www.lunion.presse.fr/article/marne/brimades-racistes-a-la-caisse-des-ecoles hou là là !!!!! ils feront quoi les ""basdufront"" si la marine est au second tour ???? un safari dans nos banlieues ??? une chasse à l' homme ?????? ho putain !!!!
  6. à lire, à faire partager et à imiter : La CGT chomeurs 69 appelle à l’occupation nationale de Pole Emploi Publié le 13 janvier Rendez vous à 8h30 au Pôle Emploi Charpennes mardi 17 janvier 2012 95 rue Louis Guérin ( pour se donner un rendez vous ailleurs) Les décla­ra­tions récen­tes du gou­ver­ne­ment et notam­ment de Laurent Wauquiez incar­nent par­fai­te­ment la concep­tion du monde que par­tage les clas­ses domi­nan­tes dans notre pays. Pour ces gens là, lors­que les ouvriers tra­vaillent, c’est grâce aux capi­ta­lis­tes, qui veu­lent bien leur concé­der un emploi. Et si les chô­meurs n’ont pas de tra­vail, c’est avant tout parce qu’ils sont fai­gnants. Et ils ne se conten­tent pas d’être fai­gnants, ils pro­fi­tent des « aides socia­les », c’est à dire des quel­ques cen­tai­nes d’euros qu’on veut bien leur donner et qui ne suf­fi­sent pour­tant pas, à se loger, à nour­rir les enfants, à accé­der au mini­mum qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. Nous serions tel­le­ment fai­néants qu’il fau­drait même nous obli­ger à tra­vailler 7h par semaine gra­tui­te­ment sous peine de se faire couper nos indem­ni­tés ! Hé bien, nous, syn­di­ca­lis­tes de classe, nous défen­dons la concep­tion du monde exac­te­ment oppo­sée à celle-ci. Ce ne sont pas les patrons qui font tra­vailler les sala­riés, ce sont les sala­riés qui font vivre les patrons car c’est de leur exploi­ta­tion que ces der­niers tirent leurs reve­nus sou­vent fara­mi­neux, dont ils se ser­vent ensuite bien sou­vent pour des opé­ra­tions finan­ciè­res qui para­si­tent com­plè­te­ment l’économie et rui­nent la société. Et si il existe un chô­mage de masse, c’est que les plans de licen­cie­ment parmi les plus mas­sifs de l’his­toire se suc­cè­dent dans l’indus­trie et les ser­vi­ces. Et c’est une loi du capi­ta­lisme que de pous­ser pério­di­que­ment des cen­tai­nes de mil­liers, des mil­lions de per­son­nes vers la misère, pour faire bais­ser les salai­res, et créer une réserve iné­pui­sa­ble de tra­vailleurs pré­cai­res prêts à toutes les tâches ingra­tes, pour des paies bien sou­vent infé­rieu­res à ce qui est prévu par la code du tra­vail lui-même. L’ensem­ble des mesu­res du gou­ver­ne­ment actuel, et de tous les gou­ver­ne­ments qui domi­nent en Europe, condui­sent à aggra­ver la crise de la société dans l’unique objec­tif de sauver le taux de profit des grands grou­pes finan­ciers. Mais il serait illu­soire de croire que ces poli­ti­ques vont chan­ger fon­da­men­ta­le­ment avec les élections, car l’ensem­ble des partis qui sont en situa­tion d’empor­ter ces der­niè­res, c’est à dire qui béné­fi­cient des moyens média­ti­ques et finan­ciers que les capi­ta­lis­tes veu­lent bien leur four­nir, se sont enga­gés à conti­nuer la même poli­ti­que, et en pre­mier lieu à rem­bour­ser une dette qui est pour­tant illé­gi­time, une dette que nous n’avons jamais choisi de contrac­ter. La solu­tion vien­dra d’en bas, et les mobi­li­sa­tions en Grèce, en Espagne, et même au cœur du sys­tème, aux Etats-Unis, nous mon­trent le chemin. Et si nous devons donc ajou­ter un autre objec­tif reven­di­ca­tif au droit au tra­vail et au droit à une indem­ni­sa­tion décente, c’est : aban­don du plan d’aus­té­rité, non à une dette illé­gi­time ! ...........(........)............. LIRE EN ENTIER SUR :http://rebellyon.info/La-CGT-chomeurs-69-appelle-a-l.html ils veulent nous faire payer leur p........ de Monopoly !!! Ne nous laissons pas faire ! il est temps de s' unir afin de ne plus subir ! rien à attendre des politicards de tout bord ! rien du tout ! l' avenir sera ce que nous en ferons !!!!
  7. grandfred

    la marche de l'acier

    EXTRAITS : La Marne accueille les marcheurs de l'acier Publié le samedi 31 mars 2012 à 10H38 - RÉGION. La marche de l'acier se poursuit en Champagne. La vingtaine d'ouvriers de l'usine ArcelorMittal de Florange, partis mercredi du site lorrain, continuent leur périple vers la capitale et sont entrés hier dans la Marne. Après avoir franchi la frontière avec la Meuse, ils ont fait halte aux alentours de 18 heures à Sainte-Ménehould, première étape de leur passage dans le département, pour y passer la nuit. ......(....).... Des encouragements sur leur passage Les ouvriers de Florange espèrent bien sûr que cet accueil chaleureux se poursuivra tout au long de leur parcours, qui après Fagnières comprendra Epernay, La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), Meaux (Seine-et-Marne) et Bobigny (Seine-Saint-Denis), avant leur arrivée au Trocadéro, où un concert de Zebda et Philippe Lavilliers se tiendra en leur honneur. Le tout sous la Tour Eiffel, symbole du génie français, presque entièrement composée d'acier lorrain. ....(.....)..... David BUGEAT Lire l' article en entier et voir la vidéo sur : http://www.lunion.pr...#comment-309182
  8. voici de larges extraits d' un article dont je vous demande de lire et commenter (avec des arguments et des sources !) : " Cantonné par son fondateur, Jean-Marie LE PEN, dans une fonction tribunicienne, le FRONT NATIONAL a pu développer pendant des décennies un programme et des thèmes économiques libéraux. Ceux-ci renforçaient son originalité, dans un pays où droite et gauche se rejoignent sur le dirigisme et l’étatisme, et lui permettait, malgré les saillies de son chef, d’échapper à juste raison – et par-delà les polémiques gauchisantes – à toute accusation de « néofascisme ». Comme nous l’avons souligné dans un précédent article, c’est, par-delà des différences de vêture, « l’économie dirigée », qu’ils ont en commun avec la social-démocratie et le gaullisme, qui va distinguer les fascismes – et leur exacerbation, le national-socialisme – de régimes autoritaires ou dictatoriaux moins interventionnistes dans la sphère économique comme, par exemple, le Chili d’Augusto PINOCHET ou… la Chine « communiste » d’aujourd’hui. Ainsi, par delà leurs différences, ni Augusto PINOCHET, dictateur brutal, mais économiquement libéral, ni Jean-Marie LE PEN, tribun un tantinet provocateur, mais ni étatiste, ni dirigiste, ne justifient les qualificatifs de « fasciste », « néofasciste » ou « fascisant ». Dussent les polémistes gauchisants en verdir de rage… Et c’est ici que tout change. .............(.........)........... Tournant carrément le dos à l’orientation libérale qui faisait son originalité, le nouveau projet économique du FRONT NATIONAL, dont nous allons maintenant examiner les thèmes principaux, s’insère exactement dans la définition « néofasciste », grâce à la combinaison, décrite ci-dessus, des thèmes nationalistes et marxisants, ou si l’on préfère, de manière plus parlante, nationalistes et socialistes… 1- Des erreurs factuelles qui révèlent une approche superficielle dominée par la démagogie Comme la presse l’observe majoritairement, ce programme « en construction » comporte beaucoup de questions renvoyées à plus tard, ce qui ne l’empêche de montrer par ses erreurs le caractère superficiel de son approche. Ainsi, « vouloir éviter de démanteler le salaire minimum comme notre voisin allemand l’a fait ». (p.7) : l’Allemagne n’a jamais « démantelé » (tiens, tiens, une formule sémantique empruntée à la CGT…) le salaire minimum, puisqu’elle n’a jamais institué de salaire minimum généralisé (il existe des salaires minimum dans certaines branches, telle métallurgie). Quant au salaire minimum généralisé, il n’y a que Die Linke (parti d’extrême-gauche issu notamment de l’ancien parti communiste de la RDA) dans l’Allemagne d’aujourd’hui pour le réclamer (le SPD étant divisé sur la question) ; ce n’est pas le seul constat de « socialisme » dans le programme du FN crû 2011… Ou encore s’attaquer aux marges indécentes des grandes surfaces : les résultats publiés des grandes surfaces (cotées en Bourse) ne font pas ressortir de profits si extraordinaires, cela se saurait… Et si les marges brutes sur certains produits sont importantes, celles sur d’autres sont nulles. Et entre la marge brute et la marge nette, il faut payer les salariés, les bâtiments, les charges et les impôts… Sur l’euro, en page 7, l’euro fort est critiqué parce qu’il nuit à nos exportations (dans le programme de papa LE PEN, alors que l’euro était moins fort par rapport au dollar, c’était sa faiblesse qui était critiquée…), tout en affirmant qu’il favorise celles de l’Allemagne ! Allez comprendre. ........(.......)....... Et pour la dette, la solution est trouvée : En ce sens, l’épargne massive des Français (17% du revenu disponible) est, dans la crise actuelle, un des atouts majeurs de notre pays. Elle peut nous permettre de rebondir, à condition de la sécuriser et de l’utiliser à bon escient en fonction des besoins du pays. L’objectif est de canaliser une partie de cette épargne vers le financement de notre dette, dans l’intérêt des épargnants et de la Nation. (p. 37). Sécuriser l’épargne des Français, mais qui la menace ? L’utiliser à bon escient, parce que les épargnants ne savent pas ? La canaliser par quel moyen ? Que de termes galants pour annoncer une simple razzia ! je vous conseille de lire l' article en entier sur : http://www.bakchich....ne-le-pen-59706 Encore un article d' un libertarien ??? alors la marine est bien une gauchiste ???? ou....??? allez ! j' attends vos critiques ! j' en pisse de rire !!!!!
  9. MARINE LE PEN a annoncé, samedi, le lancement prochain d'une procédure judiciaire pour "tromperie sur la marchandise" visant la viande halal. La candidate du Front national à l'élection présidentielle, qui tient une convention à Lille ce week-end, a affirmé à la tribune qu'il n'y avait "pas un seul abattoir en Ile-de-France qui ne soit halal" et a dit en détenir "la preuve". Elle a précisé à des journalistes avoir mandaté les avocats du FN pour engager une procédure à l'encontre d'enseignes de la grande distribution en Ile-de-France. "Il s'avère que l'ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l'insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal. Cette situation est une véritable tromperie, le gouvernement est informé de cette situation depuis des mois", a-t-elle dit. Marine Le Pen a précisé vouloir porter plainte contre X avec constitution de partie civile afin qu'un juge d'instruction soit saisi, sans préciser à quel titre - association ou groupe de consommateurs - elle pourrait agir. ...(....)..... http://www.lepoint.fr/societe/viande-halal-la-polemique-enfle-19-02-2012-1432940_23.php Pour le ministère de l’Agriculture, la viande distribuée en Ile-de-France n'est en aucun cas exclusivement «halal». «La viande provient essentiellement du marché de Rungis, où arrivent des viandes qui proviennent d'un peu partout en France», s’est confié un porte-parole du ministère à l’AFP. L’abattage halal n’est pas systématique Renvoyant à un décret récent, il a aussi souligné que l’abattage selon le rite halal ne pouvait avoir lieu que «sur commande, et non de manière mécanique ou systématique». Un peu plus tôt dimanche, le président de l'Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev), Dominique Langlois, avait lui aussi réfuté l'affirmation de Marine Le Pen. Interrogé sur France Inter, il avait précisé : «Dire que toute la viande commercialisée à Paris ou en région parisienne est d'origine halal, c'est absolument faux. C'est une déclaration qui se veut à mon avis strictement politique, ...(...).... http://www.20minutes.fr/presidentielle/882751-ministere-agriculture-dement-propos-marine-pen-viande-halal elle a oubliée que nous, nous avons de la mémoire : ""Paul Lamoitier n'a plus le droit de parler. Ce sont les cadres du Front national qui lui en ont intimé l'ordre. C'est que, si le mot d'ordre au niveau du parti est de traiter la polémique sur le mode du désamorçage, l'« affaire » a déjà fait couler beaucoup d'encre. Et elle tombe mal : juste au moment où la patronne du FN est aux États-Unis pour se fabriquer une étoffe internationale... Au départ, il y a Derrière les lignes du Front (éd. Golias). Un ouvrage fouillé sur les coulisses du FN, écrit par le journaliste Jean-Baptiste Mallet, qui livre le fruit de six mois de reportage en immersion dans les coulisses du parti de Marine Le Pen. Au cours d'une rencontre avec Jean-Richard Sulzer, élu FN au conseil régional Nord - Pas-de-Calais, on lui présente Paul Lamoitier, 75 ans, comme « le plus gros fournisseur des bouchers halal de la région ». L'intéressé confirme. Ex-cadre, il a monté une société, qui emploie aussi ses deux fils, spécialisée dans le commerce de viande. Chaque mois, il vend une trentaine de tonnes de viande estampillée halal aux bouchers de la région. Pour Jean-Baptiste Mallet, c'est plus qu'un paradoxe. C'est « une des très nombreuses contradictions qu'on observe au sein du FN », expose le journaliste qui avoue regretter un peu que seule cette anecdote ait été retenue des 270 pages de son enquête. Contradictions dont il pointe la plus saillante comme étant celle « d'un parti qui se présente sur une ligne "populaire" mais est en réalité un parti de notables : il n'y a aucun ouvrier parmi les responsables qui entourent Marine Le Pen ». "" source : http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/11/04/un-elu-fn-leader-de-la-viande-halal.shtml Elle qui nous parle de Laïcité sans cesse a t elle eu un mot sur les manifs des ""pro-vie"" contre les "" planning familial "?? a t elle eu un mot contre les manifs des cathos envers des oeuvres d' art ou des pièces de théatr ??? non bien sûr !!!!! sa laïcité n' est qu' une mascarade pour taper sur les musulmans et donc, dans l' esprit de ses adorateurs, contre les immigrés !!!! tout n' est que politique politichienne !
  10. Des membres du GUD-Lyon arrêtés pour des tags nazis Les membres du GUD [1] ne savent décidément pas quoi faire de leurs soirées. Après avoir organisé une manifestation à 10 personnes le 23 décembre au beau milieu de la nuit devant les locaux de France 3 à la Part-Dieu (locaux vides à 3h du matin, hein) pour protester contre le fait qu’un documentaire ait contesté l’existence historique de Jésus (quand on vous dit qu’ils savent vraiment plus quoi inventer), ils ont décidé de revenir à leurs fondamentaux, à savoir les graffitis nazis... C’est à Amplepuis dans les monts du Lyonnais que les six jeunes (le plus vieux a 22 ans) fachos ont passé la nuit du 28 au 29 décembre à recouvrir des maisons d’insultes nazies, de croix gammées et autres « Lyon est fasciste ». Ce qui ne les a pas empêchés de se faire arrêter en quelques heures seulement, visiblement pressés de dévoiler aux gendarmes le nom de leurs petits camarades et leur appartenance au GUD Lyon [2]. Chez le seul habitant Amplepuis (les autres sont de l’agglomération lyonnaise), les gendarmes ont découvert des affiches, drapeaux SS, flyers du GUD et autre propagande nazie. Le même facho avait déjà été arrêté à la mi-décembre pour des graffitis similaires au Bois d’Oingt. Le mois de décembre aura également vu des graffitis nazis sur la mosquée de Décines (Rue89Lyon) et des agressions racistes au concert de Sniper (Rebellyon.info). Toute cette mouvance compte malheureusement se réunir dans les rues de Lyon le 14 janvier : Une nouvelle manifestation fasciste et raciste à Lyon en janvier Appel à une manifestation antifasciste massive et populaire le 14 janvier 2012 SOURCE : http://rebellyon.info/Des-membres-du-GUD-Lyon-arretes.html à lire aussi : http://droites-extre...u-papier-glace/
  11. Voici un article sur l' islamophobie dont j' aimerai que l' on en discute sans haine, sans racisme !! c 'est encore possible ?? Karl Grünberg (ACOR SOS Racisme) persiste et signe. Je lui ai demandé ce que signifie actuellement l’islamophobie en Suisse. Sa réponse n’a pas tardé. L’islamophobie est un racisme latent et certain…en Suisse et ailleurs! ========== Combattre l’islamophobie est difficile. L’extrême-droite la porte, mais dans la crise politique que nous vivons l’extrême-droite se libère de l’image gore qui l’a longtemps plombée. Et certains se disent islamophobes qui se distinguent de l’extrême-droite. Une forme de racisme mal identifiée Pourquoi cette controverse sur sa dénomination? L’islamophobie dirait pour certain-e-s la crainte (légitime) du dogmatisme religieux. La «peur de l’islam» n’aurait rien de raciste. Mais ils n’appliquent pas cette rigueur sémantique à la judéophobie et à l’homophobie. Chacun-e sait qu’elles discriminent les Juifs et les homosexuels. Ni à la xénophobie, que tou-te-s nient éprouver. La dénomination des différentes formes du racisme ne sort pas du silence paisible des cabinets de lecture et tous leurs noms sont impropres. «L’antisémitisme» est né à la fin du 19e siècle. Mais combien de Juifs parlent une langue «sémite» comme langue maternelle? Et certainement pas les Juifs d’Europe que visent les antisémites. Selon certain-e-s, recourir à ce mot serait un piège islamiste. «Les mollahs iraniens (auraient) utilisé pour la première fois en 1979 le terme islamophobie pour faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de "mauvaises musulmanes" en les accusant d'être "islamophobes", en 1989 la fatwa de Khomeiny contre Salman Rushdie l’aurait réactivé». Caroline Fourest, Libération, 17 novembre 2003. Pascal Brückner après d’autres, développe la même idée «Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 1970 pour contrer les féministes américaines, le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme», Libération, 23 novembre 2010. La rumeur réapparaît dans Marianne en avril 2011. Une information documentée a pourtant dissipé la confusion En 1910, Alain Quellien parle d’«islamophobie» lorsqu’il relève qu’«il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l'islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne». En 1912, un ouvrage collectif le rappelle, «quoi qu'en disent ceux pour qui l’islamophobie est un principe d'administration indigène, la France n'a rien de plus à craindre des musulmans au Soudan que des non musulmans». à lire en entier sur : http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2011/11/29/l-hiver-avec-l-islamophobie-comme-cache-misere-par-karl-grun.html
×