Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'feminisme'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

2 résultats trouvés

  1. Pour Natacha Polony, "une partie du féminisme est en train de dériver vers une haine des hommes totalement délirante". la suite de ce week-end de manifestations féministes, qui ont plus ou moins bien tourné, Le Monde a publié une tribune. Mais de quoi s'agit-il exactement ? D’abord, on peut dire un mot de ces manifestations parce qu’elles nous racontent le contexte. Qui se baladait place de la République samedi soir pouvait voir des pancartes comme "les mecs me dégoûtent", ou des tags sur les vitrines : "On se lève et on broie vos prostates" ? C’est pour ceux qui nient qu’une partie du féminisme est en train de dériver vers une haine des hommes totalement délirante. Et la cérémonie des César, puis le texte de Virginie Despentes dans Libération, à propos du prix attribué à Polanski et de la colère d’Adèle Haenel, glissent sur la même pente. Pour preuve : quiconque conteste par exemple le parti pris du texte de Despentes se trouve accusé de "soutenir les pédophiles". la suite de ce week-end de manifestations féministes, qui ont plus ou moins bien tourné, Le Monde a publié une tribune. Mais de quoi s'agit-il exactement ? D’abord, on peut dire un mot de ces manifestations parce qu’elles nous racontent le contexte. Qui se baladait place de la République samedi soir pouvait voir des pancartes comme "les mecs me dégoûtent", ou des tags sur les vitrines : "On se lève et on broie vos prostates" ? C’est pour ceux qui nient qu’une partie du féminisme est en train de dériver vers une haine des hommes totalement délirante. Et la cérémonie des César, puis le texte de Virginie Despentes dans Libération, à propos du prix attribué à Polanski et de la colère d’Adèle Haenel, glissent sur la même pente. Pour preuve : quiconque conteste par exemple le parti pris du texte de Despentes se trouve accusé de "soutenir les pédophiles". À quoi sert la présomption d'innocence ? Bref, le débat et la réflexion deviennent de plus en plus difficiles. Et c’est pour ça qu’il faut lire cette tribune signée par une centaine d’avocates pénalistes qui tentent de rappeler quelques éléments essentiels. https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/natacha-polony-s-inquiete-des-derives-d-une-partie-du-feminisme-7800226349?utm_source=headtopics&utm_medium=news&utm_campaign=2020-03-09 La révolution féministe sera sanglante ou ne sera pas : "Un mec, une balle !" Ce jour-là c'était la Journée internationale des droits de la femme. Certaines d'entre elles pensent avoir tous les droits sur nous. https://www.atlantico.fr/decryptage/3587914/la-revolution-feministe-sera-sanglante-ou-ne-sera-pas--un-mec-une-balle--benoit-rayski
  2. Gillette provoque la polémique avec une publicité sur la masculinité toxique La marque Gillette fait débat aux États-Unis avec une publicité pour l'ère #MeToo, qui décrit selon elle ce qu'est une masculinité toxique. Une publicité télé pour Gillette fait débat aux États-Unis. Dans cette pub, Gillette essaye de redéfinir ce qu’est la perfection au masculin, et cela ne plaît pas à tout le monde. Ça va bien au delà des rasoirs, des mousses et des déodorants. En fait c’est une pub pour l’ère #MeToo, où Gillette explique ce qu’est, selon la marque, une masculinité toxique. On voit des ados qui regardent, fascinés, à la télévision un homme qui fait mine de se jeter sur le corps d’une femme comme sur une proie, et suscite les rires gras du public masculin. Un extrait de vidéo clip de rappeurs avec une femme dénudée aux poses suggestives. Un patron faire taire une collaboratrice avec une attitude paternaliste. Une bande de garçons poursuivre aussi un de leurs camarades. Des enfants, tous petits, se bagarrer dans un jardin. Des papas, derrière leur barbecue, répéter "boys will be boys", il faut laisser les garcons être des garçons. Dans la deuxième partie de la pub, après un moment d’introspection devant le miroir de leur salle de bain, des hommes décident de changer leur comportement, de dire à leur pote qu’il ne faut pas siffler une jolie fille qui passe dans la rue, qu’il faut protéger les jeunes victimes des brutes de cours de récrés, qu’il faut d’ailleurs interrompre les petits garçons qui se bagarrent. Cela se termine par des visages de tous petits garçons. Avec le slogan sur l’écran "The Best A Man Can Get", la version américaine du slogan historique, "la perfection au masculin". Que veut dire Gillette dans cette pub ? Que les hommes doivent changer, non seulement pour eux, mais aussi pour leurs fils. Parce que ce sont les petits garçons d’aujourd’hui qui seront les machistes et les brutes de demain. Je vous résume la pub, mais je vous laisse juge. Ici elle a suscité beaucoup de commentaires négatifs, il suffit de les lire sur Youtube et les réseaux sociaux. Un certain nombre d’hommes y voient un caricature grossière, politiquement correct, comme si tous les gamins qui se bagarrent dans les jardins devenaient des agresseurs sexuels. Mais beaucoup d’hommes défendent la pub. Elle fait écho à un débat récurrent ici depuis le début de la vague #MeToo. Beaucoup d’Américains pensent que ce n’est pas seulement le comportement des hommes adultes qu’il faut changer, c’est aussi la manière dont les petits garçons sont éduqués. Gillette prend un risque commercial ? Oui, mais calculé, le géant Procter et Gamble ne fait pas seulement cela par philanthropie. Il mêle l’image de Gillette à un débat qui traverse l’Amérique, et s’offrent un écho gigantesque, gratuitement. Même si cette pub fâche des hommes, Gillette calcule que ces débats touchent davantage les femmes, les mères de famille et que ce sont souvent elles qui font les courses et achètent les rasoirs pour leurs maris Article ici :
×