Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'brigade'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

3 résultats trouvés

  1. La dernière brigade de combat américaine a quitté l'Irak Vendredi 20 Août - 11:33 © MAYA ALLERUZZO / AP | Il a fallu deux jours de route aux 1200 soldats de la 4e Brigade Stryker de la deuxième division d'infanterie pour rejoindre la frontière koweïtienne. Les quelque 4000 autres soldats de l'unité sont partis par avion. RETRAIT | Ce départ n'implique pas la fin de la présence militaire américaine dans le pays. 50 000 GI y resteront jusqu'à fin 2011 pour former l'armée irakienne. Puis, selon le New York Times , des gardes privés, les fameux contractors, prendront le relais. Par Bernard Bridel Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  2. Bonjour, Hubert Monteilhet, dans son œuvre Devoirs de vacances, prétend que la grande cuisine est le dernier refuge des civilisations qui doutent d'elles-mêmes... Pourtant, quand on voit le comportement de certains grands chefs dans leur propre cuisine, on est en droit de se demander s'ils ont une once de civilisation sous leur toque ! Ils ont en effet de singulières spécialités d'yeux au beurre noir et de recettes aux bleus, et n'hésitent pas, dans leur folle course aux étoiles, à en faire danser autour de la tête de leurs pauvres employés. Article : Cauchemar en cuisine : après Joël Robuchon, c'est le chef étoilé Yannick Alléno qui est accusé de coups et harcèlement par d'anciens employés de son restaurant. Lui et son sous-chef auraient donné des coups et harcelé la brigade, dès leur arrivée au Pavillon Ledoyen, prestigieux restaurant parisien, en juillet dernier. Deux anciens cuisiniers le poursuivent aux prud'hommes pour licenciement abusif, coups et harcèlement. "Depuis qu'Alléno a obtenu trois étoiles, il passe partout à la télévision. Moi, ça me dégoûte complètement. Je veux que les gens apprennent que derrière tout ça, les salariés vivent un cauchemar", lâche ainsi l'un des employés du célèbre restaurant du quartier des Champs-Elysées. "Ça a été l'hécatombe. Dans les cuisines, il ne reste pratiquement plus personne de l'ancienne équipe", poursuit cet employé. "Ils les ont tous fait craquer pour les mettre à la porte". (...) Une semaine après son arrivée dans le prestigieux restaurant, Yannick Alléno s'en serait physiquement pris à l'un des membres de la brigade durant le service après qu'une erreur eût été commise dans la sélection d'un morceau de viande."Il l'a attrapé au niveau de l'épaule et lui a mis un coup de genou dans la cuisse", décrit une commis qui a assisté à la scène. Un autre commis raconte avoir fini par claquer la porte après une altercation avec le second de cuisine. En plein service, il rate un assaisonnement et s'attire les foudres de Sébastien Lefort. "Il a pété les plombs et m'a mis un chassé [NDLR : donné un coup de pied] dans la cuisse", affirme le cuisinier. Avant d'attraper une casserole de sauce pour la lui jeter dessus. "J'ai reçu des éclaboussures au visage qui m'ont brûlée." Suite & source (Vaut mieux bosser au mac do, franchement !)
  3. Bonjour, Dans le 1er arrondissement de Paris existe une rue très courte, très étroite et, même, assez sinistre : c'est la rue Courtalon. Vers la fin du XIII° siècle, elle existait déjà et était entièrement bâtie. 400 ans plus tard, elle fut le théâtre d'une très sombre affaire... C'était l'année 1684. En quelques mois, 26 jeunes gens environ disparurent. Cela fit jaser : des rumeurs de princesse malade du foie prenant des bains de sang humain commencèrent à circuler, bientôt relayées par d'autres selon lesquelles c'était parce que des Juifs crucifiaient en secret des Chrétiens. Les oreilles du roi Louis XIV finirent par siffler, une enquête fut ordonnée. Ce fut, non pas Nicolas Le Floch, mais le policier Lecoq qui en fut chargé. Son propre fils, de l'âge des disparus, accepta de servir d'appât. Ainsi, le soir, sous le surnom de l'Eveillé, il sortait en grande tenue, chaînes d'or au cou et bourse tintinnabulante au flanc, pour se montrer du Luxembourg jusqu'aux Tuileries. Et, au cinquième jour de ce petit manège : bingo ! Il tomba sur une jeune fille d'une grande beauté, accompagnée de sa duègne. La conversation est engagée, la duègne confie au jeune homme que la belle est fille d'un prince polonais et d'une mercière du coin, et aussi que le père, étant mort quelque part, en route, a laissé à son enfant de grands biens. Après quoi elle se renseigne sur ceux du garçon et en vient à lui proposer de le présenter à la mère de cette fille de prince étranger. L'Eveillé, qui se fait passer pour le fils d'un riche médecin, flaire quelque chose de louche. Rendez-vous est donné devant l'église Saint-Germain-L'auxerrois, puis le père policier est prévenu. Le soir même, au rendez-vous : la vieille duègne est présente ; elle prend l'Eveillé par la main, le mène par mille détours jusqu'à la rue Courtalon, sans se douter qu'elle est suivie par toute une brigade. Dans un appartement de ladite rue, le jeune homme retrouve la soi-disant fille de prince polonais, qui se fait appeler princesse Jabirowska. L'Eveillé profite d'un moment de son absence pour jeter un œil dans tous les coins de la pièce où il se trouve... Un paravent attire son attention : il semble collé au mur et n'est pas déplié. Il tire dessus, et après quelques efforts l'objet se décolle, dévoilant une cache où sont entassés -horreur ! - les têtes tranchées et les corps momifiés des disparus. C'est alors que le père Lecoq et toute sa brigade font irruption par une fenêtre dans la pièce : "Mais, père, vous n'avez pas respecté le signal convenu !" a dû s'écrier le fils à cet instant. "C'est que je te croyais déjà mort !" a dû répondre le père. Et d'ailleurs il a bien fait, car voilà déjà notre belle princesse de conte de fée qui revient avec quatre hommes armés pour faire la peau du jeune homme. Ces quatre-là furent désarmés sur le champ. Lecoq tenait enfin la clé de l'énigme : la princesse Jabirowska était une chef de bande anglaise, qui faisait cruellement usage de sa beauté pour attirer des malheureux dans son piège assassin. Plus tard, leurs têtes étaient envoyées en Allemagne pour servir à des études sur le caractère selon la conformation du crâne, et leurs corps revendus à des carabins désireux de se faire la main sur de l'authentique... Morts pour la science malgré eux, les pauvres garçons ! Inutile de préciser que tout ce beau monde fut jugé, condamné et pendu. Une source
×