Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Temple d'Amour'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

1 résultat trouvé

  1. Bonjour, L'histoire remonte à 1901. Miss Charlotte Moberly, de nationalité britannique, directrice d'un collège féminin à Oxford, s'est rendue à Paris afin de rencontrer mademoiselle Eleanor Jourdain, une brillante enseignante, anglaise elle aussi, qu'elle voudrait bien convaincre de rejoindre son école en Grande-Bretagne. Le 10 août, une journée chaude et orageuse, les deux femmes visitent ensemble le château de Versailles. Visite qu'elles choisissent de conclure par un saut au Petit Trianon. Tandis qu'elles en cherchent l'emplacement, elles passent devant le Grand Trianon, et se retrouvent sur une allée déserte. Miss Moberly remarque une femme qui secoue un linge par la fenêtre d'un bâtiment. Ensuite, les visiteuses suivent un sentier, et contournent des locaux agricoles vides (le logement des Corps de Garde). Elles croisent deux hommes, étrangement vêtus de manteaux verts et portant tricorne. Comme elles ne trouvent pas le Petit Trianon, elles les interrogent, les prenant pour des jardiniers. Ceux-ci les encouragent à continuer tout droit, ce qu'elles font. Or, le temps avance, et elles ne trouvent toujours pas l'édifice recherché. Melle Jourdain voit une mère et sa fille devant un cottage, mais elle n'y prête que peu d'attention en dépit de l'étonnante mise de ces deux personnes. Peu après, nos deux Anglaises passent devant un ruisseau, au-delà duquel se dresse une sorte de kiosque de style chinois. Elles se demandent de quel monument il s'agit, et finalement se disent que c'est probablement le Temple de l'Amour évoqué sur leur guide. Il y a là, appuyé sur les marches de cet édifice, un homme au visage vérolé qui leur fait mauvais effet. Mais alors un bruit de pas les fait se retourner : brusquement, un autre homme surgit de derrière un rocher en courant. Essoufflé, il leur lance : "Il ne faut pas passer par-là !", et "Par ici, cherchez la maison !" en leur indiquant la droite, après quoi il reprend sa course effrénée à travers bois. Les Anglaises se dirigent donc vers la droite, franchissent un pont rustique qui surplombe une petite chute d'eau, puis, au détour d'une allée ombragée, parviennent devant une maison carrée flanquée de deux terrasses. Installée devant sur la pelouse, une inconnue aux cheveux blonds, aux habits complètement démodés : robe, fichu vert et chapeau de paille blanc, est occupée à dessiner. Miss Moberly ressent comme un malaise en la voyant, bien qu'elle n'ait rien d'effrayant. Pour finir, les deux femmes gagnent une terrasse de la maison carrée en empruntant un escalier, et tombent sur un jeune laquais qui les enjoint à entrer au Petit Trianon par la cour d'honneur, où justement l'on fête une noce. C'est là que le périple de nos deux Anglaises prend fin. Plusieurs jours plus tard, les vacances de miss Moberly s'achèvent et celle-ci repart en Angleterre. Au mois de novembre, c'est mademoiselle Jourdain qui vient lui rendre visite à Oxford. C'est l'occasion de ressasser la visite à Versailles, et c'est ainsi qu'elles se rendent compte des divergences de ce qu'elles ont pu y voir. L'une a en effet pu voir telle chose ou telle personne, quand l'autre non, hormis ce qu'elles ont pu voir en même temps et toutes deux. Elles décident par conséquent de coucher leurs souvenirs sur le papier, chacune de leur côté, afin de mieux les comparer et d'en avoir le cœur net. Mademoiselle Jourdain rentrée en France, retourne à Versailles début janvier avec en tête une identification exacte des bâtiments vus en août. Elle commence par se rendre au Temple de l'Amour, et se rend compte que ce n'est pas le kiosque de style chinois. Kiosque qu'elle ne retrouvera pas, du reste. De l'autre côté d'un pont, elle croise deux hommes occupés à remplir une charrette, ensuite s'égare dans les bois, entend des voix, et même une musique, qu'elle sera ultérieurement en mesure de dater comme étant une mélodie du XVIII° siècle. Plus loin, elle constate que les volets de ce cottage qui était en fait la laiterie sont clos. C'est ce jour-là, interrogeant les gens, qu'elle apprend la hantise des lieux par Marie-Antoinette et son personnel. En juillet, miss Moberly et Jourdain sont de retour toutes deux à Versailles. Leur enquête se poursuit. Elles ne retrouvent pas le pont rustique et la petite cascade, identifient l'individu à la figure vérolée comme étant le traitre comte de Vaudreuil, et apprennent en revanche que les deux hommes qu'elles avaient pris pour des jardiniers étaient en réalité costumés comme les gardes Suisses de la reine. Concernant le laquais du Petit Trianon, elles l'auront vu sortir par une porte condamnée depuis longtemps et qui n'existe plus. Quant à la dessinatrice, miss Moberly a reconnu en elle Marie-Antoinette en personne grâce à un de ses portrait d'époque. Plus tard, à l'aide d'un plan ancien du parc, les Anglaises reconnaissent des sites qui s'y trouvaient au temps de la reine, qu'elles ont vus l'après-midi du 10 août, mais qu'elles n'ont plus retrouvés par la suite. Des détails qu'elles ne pouvaient pas connaître, puisque les conservateurs du palais eux-mêmes les ignoraient en ce début du XX° siècle ! Elles iront même jusqu'à s'assurer que toutes ces personnes aux habits surannés n'étaient pas des comédiens, or il n'en était rien, bien que des fêtes costumées aient effectivement eu lieu en juin 1901, mais en aucun cas le 10 août. Leurs recherches se poursuivant au fil des années, nos deux Anglaises iront ainsi de trouvaille en trouvaille, dont elles feront un livre : An Adventure, qui sera publié en janvier 1911. Source 1 + Wikipédia
×