Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Napoléon'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • Asile
    • Central de l'asile
    • Jeux de l'asile
    • Sexe
    • YAR YAR
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement

Blogs

  • Arcade Fr
  • Bashi' Blog
  • _Dolph' Blog
  • mistral gagnant' Blog
  • mamandrinette' Blog
  • MiniDolph' Blog
  • Caez' Blog
  • AC/DC' Blog
  • Belles-Images
  • I_Love_Myself's Blog
  • Bienvenue sur mon blog photos
  • Chroniques Royales
  • mouradmec' Blog
  • violinka' Blog
  • Mua/Blog
  • latitounne' Blog
  • SoBibiatch' Blog
  • Benny T' Blog
  • Le blog d'un 'tit piaf
  • chihade' Blog
  • Sohaunted' Blog
  • imroweh' Blog
  • respublikae' Blog
  • gaetan33' Blog
  • 'tevie
  • BONNES VACANCES
  • Mon Ange' Blog
  • CAPRICE-ANGEL' Blog
  • deudeu' Blog
  • Florian' Blog
  • Mon futur bébé
  • NeeXuuS' Blog
  • biloute cam&léa' Blog
  • Mada'Blog
  • Mister_T' Blog
  • Phrase de forumeurs
  • foufa2' Blog
  • ghostfighter' Blog
  • joyaux' Blog
  • CheeseBlog
  • mimine59' Blog
  • empso' Blog
  • limpins' Blog
  • Le blog de Fred
  • laclemdu57' Blog
  • penser' Blog
  • 30 kinder voter JAROD' Blog
  • Le blog à la bécasse
  • Lala'Blog!
  • WILL641' Blog
  • kitou kiss' Blog
  • ali_s' Blog
  • Tsuge
  • Pause goûter
  • Nico.ol' Blog
  • ♪ Quand on est kon ♪
  • Maki's Back
  • anouar34' Blog
  • tamalou' Blog
  • fifi62100' Blog
  • Thierrymédium' Blog
  • lilycrumble' Blog
  • La Piste Rouge de sang' Blog
  • guillaume1968' Blog
  • grand pere' Blog
  • Tao' Blog
  • Le blog du hippie
  • Violette's Blog
  • Mike's Blog
  • l'inspecteur harry' Blog
  • bettinette' Blog
  • credithabbogratuit' Blog
  • scarlettianh' Blog
  • philippe29520' Blog
  • tsukushi' Blog
  • qslyon' Blog
  • Aurel72' Blog
  • tetalouest49' Blog
  • Nephalion's Blog
  • Younes zdf' Blog
  • ASKI' Blog
  • Test
  • goods' Blog
  • sandra73' Blog
  • Frankel' Blog
  • bengdoura' Blog
  • djk2' Blog
  • Du projet Bluebeam aux maitres de sagesses...
  • kevindu41759' Blog
  • Petits bouts de chemin
  • burnout paradise Blog
  • nenett' Blog
  • Geek 4 Live
  • NEW AGE Hope scession dream
  • Féline3' agent 033 Blog
  • jeremycircus' Blog
  • benji77' Blog
  • lilhy' Blog
  • vic5' Blog
  • flex' Blog
  • laume' Blog
  • chamalot16470' Blog
  • nanar0000' Blog
  • Zen' Blog
  • douxdee' Blog
  • sarah-moi-74
  • anthony59' Blog
  • Fettehblog
  • moi mon blog ptit niveau dofus
  • tocomon's Blog
  • High Heels Masochist
  • pdelgado047' Blog
  • polomarco' Blog
  • Ma vie
  • Artnono' Blog
  • leïla auteur' Blog
  • gelisa' Blog
  • socratetobi' Blog
  • master-zik' Blog
  • Black Survitual' Blog
  • kiki57600' Blog
  • N.K.O' Blog
  • Kikoup' Blog
  • bire1979' Blog
  • tennishebdo
  • william tankoua' Blog
  • Hack Windows
  • ninam' Blog
  • GAGNER AVEC EBAY SANS RIEN VENDRE!!!!
  • jujuaucanarie' Blog
  • crice' Blog
  • sabrouche' Blog
  • killer_girl' Blog
  • pierreg60' Blog
  • Tartines et confiture
  • meloudidounou' Blog
  • Intoxicated' Blog
  • soleil1402' Blog
  • liveindom' Blog
  • cheba algerienne' Blog
  • rs360' Blog
  • radet38' Blog
  • SANDSAND' Blog
  • kenshin-himura' Blog
  • casoli' Blog
  • Ydel54' Blog
  • katensister' Blog
  • Marylin68' Blog
  • amitie
  • geronimo1er' Blog
  • Ozmaestro' Blog
  • CLEOPATRÿ
  • phil911' Blog
  • Lindsay39' Blog
  • bad boy2' Blog
  • alkpone' Blog
  • doudounette81390' Blog
  • pharmaciedecharriereblanche
  • Goku-97' Blog
  • ximo_new' Blog
  • mespetitsanges' Blog
  • Priprouche' Blog
  • celinoudu78' Blog
  • Mourir ou devenir sdf...' Blog
  • missdior' Blog
  • Kally' Blog
  • JIWIX Blog
  • bourretoise' Blog
  • couple et ses problème
  • tess666' Blog
  • lud_ced_manon' Blog
  • Le monde sensuel de nostressssss
  • info_cour' Blog
  • Bienvenue sur mon blog! :)
  • nanie49' Blog
  • mvinet Blog
  • grooooos' Blog
  • tighilt' Blog
  • lito' Blog
  • Vive_la_Vie' Blog
  • travels morocco' Blog
  • Journal Clandestin
  • ChamPIPI--non'
  • ysa42' Blog
  • alpha1487' Blog
  • aurelien56390' Blog
  • life and best's
  • brandbrand' Blog
  • mmj4' Blog
  • oumaima2006' Blog
  • Blue-Blog
  • Cercle Effort Issenheim
  • laurent chaumette' Blog
  • Le blog d'une Ange
  • Caricatures d'avatars !
  • Javiere Area
  • bimo1991' Blog
  • azertY3214' Blog
  • ozegan' Blog
  • EURODANCE
  • Buray ANIL' Blog
  • is23' Blog
  • missmorwenn' Blog
  • Sexy44450' Blog
  • CLAROSY' Blog
  • Naas' Blog
  • nuevavia' Blog
  • e-loue
  • creation.videoclub' Blog
  • CmoiCuisine
  • hasnaa0609' Blog
  • terminatorus' Blog
  • zazou73' Blog
  • SRI BAKTY HENES' Blog
  • 不过泛泛之辈
  • nana62200' Blog
  • OmiiXap' Blog
  • Blog sur affairesdunet
  • amop3' Blog
  • Clo'
  • salv' Blog
  • talbus' Blog
  • La vie
  • Le blog de Bmvert
  • Créer vos Tool's avec Delphi
  • lkamikaz' Blog
  • mamidu67' Blog
  • Missnaruto44
  • TABERNACLE' Blog
  • Jules wants you to dance ¿
  • Journal de la bizarrerie quotidienne
  • somoza' Blog
  • bienvenue chez moi
  • Vlyblennaya
  • Miroir mon beau miroir
  • Etude Biblique gratuite
  • pretty-odd' Blog
  • Itinéraires
  • justement quelqu'un's Blog
  • sweety-exotique
  • UNDONDUCOEUR' Blog
  • patricia H
  • LYRIQUE' Blog
  • Mes cartoons
  • creer une école bilingue
  • YEHOUELE' Blog
  • sarah_ladouce' Blog
  • Tite mimoun
  • filou59' Blog
  • Dilou61' Blog
  • Wazu's blog.
  • Aggravation d'un Etat Chronique
  • litteratura
  • nadoo' Blog
  • madalton3' Blog
  • abdessadek_casa
  • TAMORI' Blog
  • loulou78' Blog
  • clac
  • Nohate' Blog
  • amoureux95
  • alex-lemateu' Blog
  • spirit_of_nature' Blog
  • Scorpion51' Blog
  • Blog d'un mec
  • chris91' Blog
  • casy82' Blog
  • Journal de Rorschach
  • lainvio' Blog
  • Méthylbro' Blog
  • vérocoach' Blog
  • ptitoune' Blog
  • decomoulage
  • justeaubord' Blog
  • CROUTE' Blog
  • zik2films' Blog
  • djauho' Blog
  • laurence2257' Blog
  • azerty00789' Blog
  • labrunette14' Blog
  • Blog histoire de l'art
  • chris56120' Blog
  • jaures 2' Blog
  • tonicalabria' Blog
  • Grenouilloscope
  • mariange' Blog
  • Senior-Lover
  • hire414' Blog
  • chaplincath' Blog
  • Des Sourcils PLein la Tete, piratesourcil' Blog
  • jacques5' Blog
  • Calie-Toad' Blog
  • Superdémon' Blog
  • ouh's Blog
  • razihel' Blog
  • PAROLIER37' Blog
  • sanfablolé' Blog
  • Le dessin une passion
  • vrin' Blog
  • skyra20' Blog
  • Mangas
  • pompougniette' Blog
  • arkotik' Blog
  • SIMPLO1' Blog
  • Fly-For-Believe
  • aalex1984' Blog
  • squelet-exos' Blog
  • jo99' Blog
  • TYMOMO' Blog
  • btdracing' Blog
  • ma vie à moi' Blog
  • chems_23' Blog
  • Marquise X' Blog
  • séverine11' Blog
  • sexyxtoy' Blog
  • traiteurgagou
  • lorchideebeaute
  • instituteur' Blog
  • Volfoni' Blog
  • Criterium
  • LES BLAGUES A ZOTHOP
  • riva' Blog
  • vaxweb' Blog
  • karisa' Blog
  • yanouck' Blog
  • lauwlo' Blog
  • sonia74' Blog
  • ELCTROBORG' Blog
  • Hoster_pro' Blog
  • MisterGroin's Blog
  • ELKHAYATI' Blog
  • Famille d'acceuil Personnes Handicapés
  • guillaume300184' Blog
  • zazour' Blog
  • charlotteleith' Blog
  • SERRURIER'Blog
  • sarahh' Blog
  • x000x000x' Blog
  • night passenger' Blog
  • anouar5' Blog
  • AIME ARGENT' Blog
  • faire de largent gratuit.
  • jojo la joie' Blog
  • TOPEXTREM
  • Souvenirs de Catacombes
  • Neo75' Blog
  • Le jeff' Blog
  • amandineD' Blog
  • melystan' Blog
  • mmanouvelles' Blog
  • j'ai crée mon entreprise
  • Fidelio' Blog
  • smartis' Blog
  • x3-coraline-x3' Blog
  • crepy6' Blog
  • lycha' Blog
  • ethanz' Blog
  • clodo game
  • quelaveritesoit' Blog
  • loic73' Blog
  • lingerie pas chere
  • Bastos10
  • le billet d'humeur de Framboisine
  • Monokini
  • pierre faure' Blog
  • johnbizet' Blog
  • Dia(b)logue
  • eirelav' Blog
  • Danaos' Blog
  • Cursus-Médical
  • lolita8956' Blog
  • teofred' Blog
  • Achat de Cialis, acheter facilement
  • arwena' Blog
  • beatrice84200' Blog
  • babacar-mbaye' Blog
  • Min yuK' Blog
  • ...
  • Sesame Street
  • seb197979' Blog
  • militante54' Blog
  • thimoté' Blog
  • MounirBT' Blog
  • mms9' Blog
  • www.fredcost.fr
  • ptitloupdu29' Blog la brute et pilotin
  • mémoélég' Blog
  • ORLANDE' Blog
  • annies' Blog
  • maatistmov' Blog
  • boutaflika' Blog
  • louna81390' Blog
  • http://pamphletsong.perso.sfr.fr
  • lollipops' Blog
  • blondasse2' Blog
  • Doug' Blog
  • OnlyEternae' Blog
  • J'aime les robes
  • blog fermé
  • nizar69' Blog
  • tout est possible
  • le tourengeau' Blog
  • benghozzia' Blog
  • DIS MOI' Blog
  • cocinelle36' Blog
  • ConcoursDeSims' Blog
  • def67' Blog
  • miss_tykk' Blog
  • lovelife' Blog
  • classik' Blog
  • Idées arc en ciel et noires
  • ActiveTonSucces
  • audymi' Blog
  • Tenshii
  • lettiforbestjob' Blog
  • fisherman321' Blog
  • yoyo0511' Blog
  • Marie-2609' Blog
  • Roudoudou5' Blog
  • jeanclaude' Blog
  • assoc75' Blog
  • chahineze' Blog
  • Musée des Avatars TRiBaLiSéS
  • spartiates
  • yannel777' Blog
  • miko59' Blog
  • Mariinette' Blog
  • pinpon94' Blog
  • Art & Vintage' Blog
  • Le dépotoir à idées
  • amaclara' Blog
  • thunder' Blog
  • yanouu' Blog
  • alopiscine' Blog
  • Société et maladie poids' Blog
  • domino81' Blog
  • Trafiko' Blog
  • J&B2009' Blog
  • SMSA Conciergerie' Blog
  • TPE 1ere ES : L'Homme et la Nature
  • NO PRICE
  • KARBOBLOG
  • requin27' Blog
  • ECLAIRCIES' Blog
  • stevewan' Blog
  • iep.culture' Blog
  • dadou06' Blog
  • enna' Blog
  • mon-job' Blog
  • petit immortel' Blog
  • mangaslove blog
  • caiina' Blog
  • tripode' Blog
  • armanieu' Blog
  • DADILOGIC B-BOY
  • val59' Blog
  • tahitia' Blog
  • l4d2code' Blog
  • gaigailun's Blog
  • ixtab Blog
  • AMV's
  • BABY9671 Blog
  • madig Blog
  • Blog de Jedino le bouleau
  • binimarius Blog
  • THEZEY ST MARTIN Blog
  • Blog Fermé
  • AKT54 Blog
  • le blog de l'alien
  • balbu75 Blog
  • Chez_Aliass_Blog
  • doudingue Blog
  • Insolite !
  • corse-Blog
  • Le blog d'un normand
  • ahley Blog
  • ENSSE Blog
  • le navigateur Blog
  • aurelie62320 Blog
  • VERUNIQUE Blog
  • ManOon14 Blog
  • ENTRE LES 4 YEUX
  • mission humanitaire
  • seifinho Blog
  • shoesshoponline Blog
  • 22hunter22
  • diplomski Blog seminarski radovi
  • grenouillette77 Blog
  • ebene dani Blog
  • Marie-Thérèse Blog
  • Bazar0ïd
  • humbriel Blog
  • Lise stampford Blog
  • chauatle URGENT kiabi
  • SYLVIE CHAUVIN Blog
  • Katia69 Blog
  • REIMOISE Blog
  • info
  • tabtah Blog
  • Théâtre des Lucioles
  • kikinna75 Blog
  • céline85000 Blog
  • supercirta Blog
  • c'pamoi Blog
  • La preuve par 8
  • Colle et Gomme
  • Christelle.b Blog
  • Selfcontrol Blog
  • betw8n Blog
  • le blog à Nath
  • edenrencontres Blog
  • Fredsousa Blog
  • 203
  • Imparfaite Blog
  • MrBiDiZZ, les enchères de connaissances
  • AmberAmber621 Blog
  • stranberry Blog
  • Girondin Blog
  • lastel's blog
  • Luney
  • Juyn's Blog
  • Autruchette Blog
  • maessage
  • zaccharia Blog
  • metalz Blog
  • foyerdespetitsdemunis
  • lilido Blog
  • TOUAT GHANIMA
  • adsflavor Blog
  • Léa63 Blog
  • regardnoizette
  • studio Mercier Blog
  • unexpertconseil
  • Finfino Blog
  • Xénu Blog
  • Sam's blog
  • Le Cheveux Sur la Soupe
  • kiigen Blog
  • barbosa Blog
  • Blog de lafrite du web
  • legrandsylvie Blog
  • themaster Blog
  • PUNCHETTE Blog
  • ACHAT - SHOPPING
  • dessinateurportraitiste
  • francis72 Blog
  • topinformat Blog
  • Le coin de Nep'
  • OLD MEN WORKS
  • AutoentrepreneurPlus Blog
  • Pascale2444 Blog
  • université centrale privée de tunis Blog
  • Tiflo8603 Blog
  • *Moonlancolie*
  • barbara211 Blog
  • femme beauté
  • Maridelphine Blog
  • lawobo Blog
  • HANITA59 Blog
  • LOULALINA Blog
  • ssscorpion Blog
  • Elsasstar Blog
  • lol-74 Blog
  • C'est donc ça, la vie???
  • Undercover
  • Loisirs et Créations
  • My smile is a riffle.
  • marimare89 Blog
  • logiciels pour journal
  • monolithesvd Blog
  • Le Marsupilami Blog
  • ENOE Blog
  • khou95 Blog
  • Maeva45170 Blog
  • Voie Militante
  • Blog Mind Concept
  • Shaman of sexy Blog
  • frapper avant d'entrer
  • vithiya Blog
  • travelvietnam Blog
  • adam2006 Blog
  • guyvalson Blog
  • docteurdiscount
  • anne so77 Blog
  • 1/4 d'heure de charme
  • MOHO123 Blog
  • Bire007 Blog
  • cricket Blog
  • fidel castor Blog
  • jerem343 Blog
  • AME22 Blog
  • crycry Blog
  • Les mangas
  • Blog d'Epsilon
  • natur-elle
  • cara124 Blog
  • katey Blog
  • l.c.moira
  • Zyzymanie
  • Blogamiq
  • molivecom Blog
  • vietnamtripadvis Blog
  • dicos29 Blog
  • blog balneliusard
  • Le blog de Ruki wô...
  • shadown Blog
  • JaleArditti Blog
  • speedclick Blog
  • gadel123 Blog
  • fleur0651 Blog
  • La joie de la vie
  • quiche lorraine Blog
  • Meubles roux
  • torrio02 Blog
  • cff-fashion.com
  • abdowin Blog
  • plv Blog
  • LENFANT MAD Blog
  • babarre Blog
  • Consofacile Blog
  • Aeden & Cie
  • doudoune moncler Blog
  • tya920 Blog
  • Prends moi par les sentiments
  • Domiciliation
  • FLASHMOB NIMES LE 27/11/2010
  • TheFrenchiesTeam Blog
  • memoza Blog
  • Philo et Art
  • la chute du systéme capitaliste!!!
  • said747 Blog
  • giovannetti chri Blog
  • C.marouane Blog
  • bylannina
  • La Grosse Bête
  • croissant Blog
  • zaied Blog
  • Ideetux
  • gills59 Blog
  • echoo Blog
  • morissio Blog
  • nonnina Blog
  • lecyrille
  • kesako Blog <3
  • carry nissa Blog
  • titazz Blog
  • Le brouillard
  • femina0601 Blog
  • Terry Brival Musique
  • valere59140 Blog
  • MaevaPOe Blog
  • Army.css
  • yuki-ki Blog
  • vero65 Blog
  • Lucie20 Blog
  • alladin Blog
  • Coucou mon coeur, je t'aime à en crever, c'est pourquoi je te tue
  • polaire Blog
  • araba Blog
  • Les Gazelles
  • djamy16 Blog
  • adsc_togo Blog
  • jazzmine Blog
  • Le blog de Valentinrock
  • djamy1616 Blog
  • komodo sport vibram
  • hazoumin Blog
  • Sortir2day
  • francois123 Blog
  • roudaysen Blog
  • Damien-Wake
  • Sous unfluence.
  • aide et finance,pret
  • ÿtude interculturelle
  • Ltn.Ptn Blog
  • Poison beauty
  • louna Blog
  • PARISNAVETTE
  • maxknight Blog
  • *Mechanical Heart*
  • rox44 Blog
  • Facebook et ses conséquences
  • Locations de robes de mariées et soirées
  • qkv Blog
  • missvampire le blog
  • fatouna Blog
  • mach Blog
  • couscous Blog
  • timerone king Blog
  • eklipse Blog
  • manouche 63 Blog
  • Le blog de la prévention
  • devanturebulent
  • Vinz.59 Blog
  • nina12 Blog
  • tv series
  • SORCHA Blog
  • vevher95 Blog
  • Gagner de L'argent Facilement
  • viavy Blog
  • AM-MO Blog
  • tmi Blog
  • Lapinkiller Blog
  • La mare aux grenouilles
  • Le Blog de Lance-L-Eau
  • FFr Mag'
  • Titsta Blog
  • Kinou's Blog
  • Bidouche Blog
  • Engel Magazin
  • GeekBand
  • Sony nedgy Blog
  • Ma_Vision
  • Vidéos en direct du TerTer
  • andre12345677 Blog
  • jisuis Blog
  • HORLOGERIE Blog
  • Pendule et pierres
  • Ab Ovo Blog
  • lovely girl Blog
  • guiemot Blog
  • Aaltar
  • conte et legende Blog
  • conteetlegende Blog
  • Malice74 Blog
  • vitali25000 Blog
  • vitali25000 Blog
  • Candlelight
  • diluted Blog
  • galadria47 Blog
  • DeepAssembleur Blog
  • ganjah Blog
  • ganjah Blog
  • Ekath Blog
  • Haku Blog
  • boîte à colère
  • Le Blog d'un penseur fou.
  • Paprika26 Blog
  • nono8822 Blog
  • Buffynouche
  • Spontex Blog
  • sunrise
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • virgied Blog
  • virgied Blog
  • Rédemption
  • alexandreW Blog
  • Dysprosium Blog
  • BLACK-kev-OPS Blog
  • Kathleen-1313 Blog
  • badis16alg Blog
  • badis16alg Blog
  • freedomfighters Blog
  • Sranaket
  • La is Blog
  • Le blog de Liwa
  • sonam Blog
  • Athéisme constructif
  • MRsebastien Blog
  • Amandineuh
  • bounti Blog
  • Suunax Blog
  • Blog de Bud
  • amoureuseK Blog
  • kougelhof1er Blog
  • kougelhof1er Blog
  • ramassis d'idées et d'opinions
  • avon nathabde
  • nathabde Blog
  • missdiouf Blog
  • missdiouf Blog
  • lemusicien Blog
  • vesto Blog
  • vesto Blog
  • nerelucia
  • nerelucia Blog
  • ALLYAM Blog
  • ALLYAM Blog
  • phil- Blog
  • Pacal GAN Blog
  • verlaine123 Blog
  • serg2412 Blog
  • serg2412 Blog
  • tomleheros
  • Passion Bébé
  • évolution ou bidon ?
  • ouhouh3 Blog
  • quiche Blog
  • Malcolm, OM, boulot, etc...
  • fanour Blog
  • fanour Blog
  • Zlabatou Blog's ♥
  • trident Blog
  • trident Blog
  • L'agent double
  • hassan Blog
  • Les élucubrations fantascoubo de la Nova
  • Thordonar Blog
  • jehovajire Blog
  • Blog immatériel
  • souha bas
  • Seppyo
  • SIMENON
  • Blog'Fox
  • schaller Blog
  • schaller Blog
  • Tigrou6287 Blog
  • biloute93 Blog
  • baromoi Blog
  • HatredBreak
  • Le domaine d'amazones
  • sanoma6 Blog
  • FrYdaY Blog
  • Carnet de Notes d'un Grammar Nazi
  • Le Royaume Musical
  • louna323 blog
  • Système anti-paupérisme
  • Elais Blog: Instaurer l'idée démocratique
  • Elais Blog
  • _Virus_ Blog
  • sorossi Blog
  • Yeshuaestyhwh Blog
  • Nous venons d'ailleurs
  • robert66 Blog
  • Lina
  • michel54 Blog
  • slootie Blog
  • casper2 Blog
  • La mine
  • Quintus Blog
  • Thé Rouge
  • Andaine Blog
  • L'oeil du requin inversé
  • Rockin8Ball.Com
  • papy75 Blog
  • Andaine Blog
  • Zuhurbelearen Etxean
  • carla Blog
  • simenon Blog
  • simenon Blog
  • mamoursp Blog
  • Linda68000
  • Abbott007 Blog
  • isalie79 Blog
  • Chamm fait passer le temps...
  • Othory Escargot
  • Ju'e 24-Blog
  • Ju'e 24 Blog
  • illumin ze Blog
  • mitch621 Blog
  • Melia Blog
  • le-tortue Blog
  • Morgane
  • Morgane-de-Toi Blog
  • Florent'Blog
  • regnalahp Blog
  • regnalahp Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • emma14480 Blog
  • freddy38 Blog
  • freddy38 Blog
  • 2057 Concordia Island (nouvelle de science-fiction)
  • Zala's Blog
  • LaurentEssonne Blog
  • Nexusian Blog
  • Le blog de lulu
  • The dreamchaser
  • old jack Blog
  • CYRRIC Blog
  • kalou094 Blog
  • kalou094 Blog
  • benallblack Blog
  • benallblack Blog
  • lalita1009 Blog
  • Blog du démon
  • lyza Blog
  • lyza Blog
  • Le Blog de Firewolf
  • firewolf Blog
  • Magic Life
  • johngouze Blog
  • Mon vide ordure.
  • chan34 Blog
  • chan34 Blog
  • yacths Blog
  • yacths Blog
  • benfaitsonshow Blog
  • benfaitsonshow : podcasts vidéos
  • toujourscap Blog
  • toujourscap Blog
  • Des mots parmi d'autres
  • athom Blog
  • goutsdechine Blog
  • J'te Pompe Le Dard
  • yplaure Blog
  • zimmisti88 Blog
  • peaceandlove
  • Histoires de sport...
  • The Ikon Blog
  • BostonG Blog
  • COULEURS DE VIE...CHEZ YANIS...
  • YANIS... Blog
  • toujourscap Blog
  • Freeman59 Blog
  • Freeman59 Blog
  • soin esthétique/beauté du corps
  • May - life
  • L'Economie Sans Frontières
  • Stoute95 Blog
  • kili Blog
  • Stoute95 Blog
  • Sacré Boudoir.
  • syngué sabour
  • -m-elle- Blog
  • masterdj moi meme et vous
  • Rato Blog
  • Le goût du fer
  • Djizus Blog
  • Jaber_Petit Blog
  • Breizhilienne Blog
  • Le blog de Florent
  • Le blog de Florent
  • pinxinled Blog
  • franck14 Blog
  • DevHope Sport Blog
  • Vippi55 Blog
  • XYparfoisZ Blog
  • pinxinled01 Blog
  • pinxinled01 Blog
  • Blog jeux sur internet
  • Mindthegap Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • cobra33 Blog
  • Gawonii
  • Rasibus Blog
  • moh kabyle Blog
  • moh kabyle Blog
  • Mantra/Affirmations Positives/prières
  • yacinelevrailefou Blog
  • jeanf Blog
  • lyvia Blog
  • georges2012 Blog
  • georges2012 Blog
  • Mes Vidéos Sexy
  • Comment choisir une ampoule LED ?
  • Le Libre Musulman Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • Mentalement hilarant
  • ***Planète Arkos***
  • MARIO et LUIGI Blog
  • Je ne suis pas meilleur, je suis pire
  • sheryfa Blog
  • sheryfa Blog
  • Nouille DRA
  • Nounouille Blog
  • Ton France
  • ALLO NET
  • idealistefou Blog
  • DY '
  • sourrire Blog
  • Demsky Blog
  • betterlife Blog
  • Dy '
  • Le Laboratoire d'Heisenberg
  • chrispaul Blog basket
  • Battlefield 4: Télécharger installateur + Crack + Keygen [PC, PS3, Xbox360]
  • Luk Gwodjik
  • YvonneZHANG Blog
  • Palgrou Blog
  • call-of-dutty-GHOST
  • gorzcore Blog
  • ashu42410 Blog
  • youyidilv Blog
  • ChoKpiK !
  • jean ghislain
  • phil- Blog
  • chris- Blog
  • maelias0426 Blog
  • protop Blog
  • Pouet
  • Blog test
  • Stéph_ou Blog
  • Politique FR
  • Mak Aubin.com
  • Sagesse et Foi
  • ST3PH Blog
  • EpaulardPremier
  • Décryptage
  • MES SOIREES SAUCISSES
  • Les exposés de GILBERT
  • afriquedocumentaire Blog
  • La Ligue Sportive
  • aios124 Blog
  • blanco44234 Blog- alcool francais
  • anissa59150 Blog
  • anissa59150 Blog
  • financement-rapide Blog
  • Les errances
  • LudwigVonRafal Blog
  • LudwigVonRafal Blog
  • marylia Blog
  • Histoire d'une émigrée
  • LudwigVonRafal Blog
  • Dans le pays des petits, les nains sont rois
  • AIDEFINANCIER
  • univergestion.com Blog
  • univergestion.com Blog
  • Makhlouf-Al-Bombardi Blog
  • marabout
  • saneg2 Blog
  • I comme Icare
  • BenPocaCosa Blog
  • Maraboutagevoyance Blog
  • Marioons blog
  • Entre deux stations !
  • Terres poétiques
  • Le Courant d'Ere
  • Culture documentée
  • image-in Blog
  • Loopy à l'envers
  • "..."
  • Une vie de reufs
  • Misaki Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • EXPAT STYLE
  • EXPAT style
  • Gwendolenn Blog
  • La loge éreintée
  • CityStar Blog
  • hymnotep Blog
  • Blogotomie
  • oliver1 Blog
  • humbriel Blog
  • Le Blog d'Elsaa
  • la lumiere Blog
  • Changement de Cap !!
  • eleonore... Blog
  • Lune.X Blog
  • Le Souffle du Miroir
  • Domino26 Blog
  • Domino26 Blog
  • erika12 Blog
  • erika12 Blog
  • lycha Blog
  • augustine100 Blog
  • pointeur laser
  • The Wolf Blog
  • Délires déliés.
  • (ShiraDest) Blog Cooperation Communitaire
  • Obtenez vos 10 applications mobile
  • LE BLOG A LA CON
  • kamboua Blog
  • LA VIE N'EST JAMAIS DESESPERER
  • ElisabethCharlie Blog
  • Nastradamus1997
  • 2017-ensemble Blog
  • SoniaAuteure Blog
  • Sanchez aline Blog
  • spartiate2016 Blog
  • Sieba972 Blog
  • ConSrtucteur's Blog
  • Maroudiji Blog
  • Maroudiji Blog
  • 'Abd asSalam Blog
  • pretsbancaires Blog
  • Oliveview
  • silimane Blog
  • silimane Blog
  • froinrile Blog
  • vertgandazert Blog
  • Ginette Dupon Blog
  • francise25 Blog
  • yolande14 Blog
  • Verena Blog D'offre
  • ...
  • Tchaika Blog
  • pioupiou01 Blog
  • Mr pas Possible Blog
  • jeandin Blog
  • madamem664 Blog
  • madamem664 Blog
  • leesverslag.jouwweb Blog
  • fracis bou Blog
  • Kyoshiro02 Blog
  • Produits naturels pour la santé
  • pensées libres
  • Moi je suis un prêteur Français
  • Le Débris et sa tablette
  • Monde à vivre : espérer sans attendre et lutter sans léser
  • projet CO2 Blog
  • Perigrinations scientifiques
  • Perigrinations scientifiques
  • Olaya Blog: Moi et l'Ecriture
  • sonia collins Blog
  • Musheart's
  • Le Rifainiste Blog
  • querida13 Blog
  • Emploi embauche immédiate
  • P0l00 Blog
  • fracis bou Blog
  • Vie de Paul
  • Dans l'embrasure du trumeau,
  • )o(
  • tckmaroc
  • Tckmaroc Blog
  • Feeikless
  • papoteur Blog
  • papoteur Blog
  • Des trucs avec des mots
  • Un peu de moi
  • PASCOU Blog
  • PASCOU Blog
  • May666 Blog
  • ksar Blog
  • ksar Blog
  • lecorps10 Blog
  • wingle84 Blog
  • DreamsTeamFlp Blog
  • GuiHmurbrest Blog
  • lelette45 Blog
  • melisandre83 Blog
  • L'ombre d'un doute
  • clemencedjodo Blog
  • alfred89 Blog
  • alfred89 Blog
  • Fan de livres
  • Le Blog inutile et sans intérêt de SaXoPap...sauf pour mes potes.
  • bravofinance Blog
  • bernise02 Blog
  • procédure judiciaire et aide aux victimes d'arnaque
  • arnaques aux sentiments/Aide
  • kkkkk
  • La pensée
  • Nadia
  • BALY
  • rodolphe
  • lucasvnh
  • Je ne veux plus ressentir cette souffrance en loi
  • fagbai
  • VOILA 1 YOUTUBEUR TRES CONNU QUI VA PARTIR DE YT
  • CLASH ROYAL 100000 GEMMES HAQUER
  • SI VOUS VOLAIT JAIBREKER VOTRE PS3 OU PS4 VOILATELECHARGER SER FAIT
  • Melanie-voyance
  • kouberta
  • Point de vue
  • Robert Boy
  • gattaca
  • blogs_blog_1353
  • Troubles
  • FFr Mag' 2.0
  • bac blanc
  • Journal d'une rêveuse
  • Comte Enola
  • &sperlutations
  • Hôtel Bagan Lodge, une incroyable expérience !
  • <strong> JH <strong>
  • Rolandchovet
  • besoin d'argent
  • maitre djakpata
  • fabrice
  • Carte bancaire
  • Pauvre chat (sourire)
  • Permis
  • Voilà comment on supprime le débat démocratique
  • Magie
  • alphaMaraboutmedium
  • jr samano
  • Le vodun D'Afrique
  • Bonjour, je vous offre mes prestations graphique pour 5 euros le prix de dépard.
  • lutte contre arnaque
  • Recherche femme/homme pour ménage et garde d'enfant
  • Wonwon
  • circuitvietnam
  • SECTE
  • Voyage Culinaire
  • Bernard aze
  • MEHDI ET NAZOU 5449
  • Guide de voyage au vietnam
  • demandez et vous recevez
  • hellodarkness
  • Tour de Voyage
  • gagner de l'argents gratuitement sur internet
  • voyagevietnam
  • WhiteHorse
  • lisa
  • service
  • marvel tournoi des champions cheats
  • Puissant vodoo médium voyant Chaffa.
  • offres de prêt
  • blogs_blog_1402
  • blogs_blog_1403
  • solution fine
  • fausse couches/spiritualité/grossesse
  • Blog de Gouderien
  • PERMIS DE CONDUIRE FRANÇAIS
  • GRAND MAITRE MEDIUM LATERRE
  • Jeune contre le patriarcat
  • Une vie après la mort
  • Slaine
  • Gandmaitreabdala
  • Jullinos
  • Débat de famille
  • Comment améliorer ma page insta
  • sylviana
  • Vertige Indicible Exécré
  • Gori26
  • Sindey
  • CONNAIS TOI TOI MEME
  • agir pour la permaculture au Maroc
  • Severine75
  • achille
  • Même râleuse
  • MEme râleuse
  • evelyne.cambreleng45
  • Corée du sud et Japon
  • ma vie
  • moi meme
  • Acheter un permis de conduire en ligne
  • MoussaDiarra
  • Mon chat est bizard....
  • isa
  • isa
  • l'amitié n'existe pas
  • Solutions à tous vos problèmes
  • Bruno
  • Offre de prêt particulier
  • Lvanille
  • Palimpseste
  • Victor
  • Contes de Véléforia : Xortdan
  • la poësie
  • Blog d'une petite nouvelle incomprise...
  • Ma vie
  • Clair-obscur, recueil de textes poétiques illustrés.
  • Outils du pêcheur
  • bien, préparer son coup, pour éviter le loup dans son lit...
  • Moteur paradoxal
  • och'Mpia'n
  • mimi la conne
  • Stars
  • Le petit blog de Niou
  • news
  • MM
  • Cressida
  • Mes cover (Passions le chant)
  • Rome 1
  • Mauvais esprit ... ou pas ...
  • Rome
  • La guérison par le pouvoir des ancêtres
  • Paris
  • Lettre au Père Noël
  • Extrazlove
  • cine18
  • Les récits de Valona
  • Test
  • La santé à base des plantes
  • dzag
  • LA VIE
  • L'hiver
  • Journal d'Une Sorcière
  • L'impro du son
  • En haut comme en bas
  • Bonne nuit Kégéruniku
  • Témoignage
  • mon livre économique
  • mon livre économique
  • Éveiller vos envies
  • livre
  • zejas
  • Récupérer ses données d'un site web, même effacées
  • Echanges chrétiens
  • Le coronavirus était-il programmé ?

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

19 résultats trouvés

  1. 18 janvier 1800. Naissance de la Banque de France La Banque de France est créée par Napoléon Bonaparte le 18 janvier 1800 (28 nivôse an VIII). Cette initiative du Premier Consul, à peine installé au pouvoir, fait suite à une proposition du financier suisse Jean-Frédéric Perregaux. Celui-ci a fait fortune en spéculant sur les assignats de la Révolution. Ces billets sans valeur ont dégoûté les Français du papier-monnaie. Ils ont rapidement disparu et laissé la place aux pièces en or ou en argent. Sous le Directoire, tandis que les affaires reprennent, le manque de monnaie se fait sentir. Jean-Frédéric Perregaux fonde alors à Paris une banque de dépôts, la «Caisse des Comptes courants». Avec un groupe d'amis banquiers, il propose au Premier Consul d'octroyer à son établissement l'autorisation d'imprimer à nouveau des billets de banque. Ce droit d'émission vise à collecter l'épargne et à augmenter la quantité de monnaie en circulation. C'est ainsi qu'est créée par décret la Banque de France. Le nouvel établissement absorbe la Caisse des Comptes courants et s'installe à son siège, l'hôtel de Toulouse, rue de la Vrillière. La Banque de France obtient un droit d'émission prudent, limité dans un premier temps à Paris. Elle peut imprimer autant de billets qu'elle veut mais à une condition: il faut que toute personne qui présente un billet à la banque puisse l'échanger, si elle le désire, contre une quantité d'or de la même valeur. Cela va donner aux Français confiance dans les billets de banque et, petit à petit, la nouvelle monnaie remplacera les pièces en métaux précieux. Les premiers billets sont imprimés à l'encre noire sur un papier blanc filigrané, sur une seule face. Heurs et malheurs de la Banque de France Pour faire face aux demandes de remboursement, la Banque de France reçoit à sa création 30 millions de francs (une très grosse somme pour l'époque). Ce capital lui est apporté par de riches bourgeois tels que Perregaux. Le Premier Consul lui-même place des fonds à la Banque de France en témoignage de confiance. En échange de leur argent, les actionnaires obtiennent le droit de nommer les directeurs de la Banque. La Banque de France n'est pas une banque ordinaire. En raison du droit d'émission qu'elle est la seule à posséder dans le pays, on l'appelle «banque centrale». Ses clients sont les banques commerciales ordinaires dont le métier est de prêter de l'argent aux particuliers et aux entreprises. Les gens qui empruntent de l'argent à ces banques signent un papier qui contient la promesse de les rembourser. C'est ce qu'on appelle un effet de commerce. En attendant d'être remboursées par leurs clients, les banques commerciales peuvent avoir besoin d'argent pour faire de nouveaux prêts. Elles se tournent alors vers la Banque de France et lui achètent des billets. Elles lui donnent en échange les effets de commerce dont elles disposent. C'est ainsi que s'accroît la quantité d'argent dans le pays. Après les moments difficiles de la Révolution, la Banque de France va aider les Français à se remettre au travail. Elle va encourager le commerce et l'industrie en facilitant les emprunts et en augmentant la quantité de monnaie en circulation. Beaucoup de Français s'enrichiront et comme ils deviendront plus riches, ils devront payer davantage d'impôts au gouvernement. Ce sera tout bénéfice pour le Premier Consul qui pourra ainsi financer son armée en vue de nouvelles guerres contre les voisins européens. Les premières années de la Banque de France seront difficiles. Sous le Premier Empire, il arrivera que de nombreux clients doutent de la valeur de leurs billets et exigent de les échanger contre de l'or. Pour surmonter la crise, Napoléon 1er renforcera son autorité sur la Banque de France. Il en confiera la direction à un gouverneur et deux sous-gouverneurs nommés par lui-même. Dès lors, l'assemblée des actionnaires n'aura plus de pouvoir sur la banque centrale. En 1848, sous la Seconde République, les Français ne pourront plus obtenir le remboursement de leurs billets de banque contre de l'or. Mais la confiance dans le papier-monnaie sera assez bien établie pour que personne ne s'inquiète de cette mesure. Par une loi du 12 mai 1998, la Banque de France a dû céder son droit d'émission à la Banque Centrale européenne, à Francfort. Celle-ci se présente comme la filiale des onze banques centrales de la zone euro, y compris la Banque de France. Avec la création de la nouvelle monnaie européenne, la Banque de France et ses 14.000 salariés bien lotis n'ont plus désormais de rôle actif. Ils s'interrogent sur leur raison d'être et leur avenir. Hérodote.net.
  2. Les fans de Napoléon veulent un mémorial pour les chevaux tués à Austerlitz Mardi 07 octobre - 19:17 Les fans de Napoléon préparent un mémorial aux chevaux tués pendant la bataille d'Austerlitz qui vit en 1805 la victoire de l'empereur français sur les armées russes et autrichiennes, a-t-on appris mardi auprès de la Société napoléonienne d'Europe centrale (CENS). "Nous voudrions une statue de cheval, si possible à l'échelle si nous parvenons à réunir les fonds", a déclaré à l'AFP le président de la CENS Ivan Vystrcil. Sur le site aujourd'hui dénommé Slavkov, dans l'est de la République tchèque, quelque 5.000 chevaux ont été tués pendant la bataille dite "des trois empereurs, selon le CENS. Le 11 frimaire de l'an XIV, 71.000 soldats de la Grande armée ont mis en déroute en moins de six heures les 91.000 hommes des troupes russes et autrichiennes. L'affrontement laissa 19.000 morts et blessés du côté des vaincus, 9.000 de l'autre. Pour son mémorial équestre, le CENS qui organise chaque année une vaste reconstitution de la bataille à Slavkov a fait appel à un sculpteur renommé localement, Nikos Armutidis, qui présentera son oeuvre l'année prochaine. Le but est de rendre hommage à la bravoure des plus nobles amis de l'homme, qu'aucun mémorial de Slvakov n'honore pour l'instant. Selon M. Vystrcil, à l'époque, les animaux ont abandonné à leur sort: "il faisait froid, tout le monde avait faim, l'armée et les habitants locaux se sont sans doute occupés des carcasses". PRAGUE (AFP) Suite de l'article... Source: Le Matin
  3. Rédigée à Sainte-Hélène, la partie la plus importante des dernières volontés de l'Empereur est la pièce phare d'une vente à Drouot, le 6 novembre. Sainte-Hélène: dix-neuf jours avant la mort de l'Empereur, près de six années d'exil. Malade, Napoléon sait sa fin proche. «Mon fils, il est temps que je termine, je le sens», souffle-t-il au comte de Montholon, le seul à être admis à demeurer auprès de lui jusqu'à la dernière heure. Dans le saint des saints de sa résidence de Longwood, il écrit ses volontés ultimes, en la présence de son fidèle général aide de camp qui, pour l'avoir brillamment accompagné dans les victoires comme dans les défaites, reçut deux millions de francs en récompense. Assis dans son lit, tenant d'une main une planche en carton, trempant de l'autre sa plume dans l'encrier tendu par celui qui sera l'un de ses trois exécuteurs testamentaires, Napoléon écrit, le 16 avril 1821: «Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine au milieu de ce peuple français que j'ai tant aimé.»Cette phrase légendaire est en tête des deux premiers codicilles du testament que Drouot mettra en vente le 6 novembre, sous le marteau de Me Castandet. Napoléon l'écrivit en plusieurs fois, du 13 au 29 avril 1821, et il exigea que son ouverture soit «faite en Europe en présence de toutes les personnes qui ont signé sur l'enveloppe». Cette déclaration sera suivie d'une suite numérotée de legs d'argent, meubles, bijoux, argenterie, porcelaines, armes et livres. Pour éviter la mise sous séquestre par les Anglais, tout ce qui lui appartint à Sainte-Hélène fut donné à ses proches, Bertrand, Montholon ou Marchand, et à sa «très bonne et chère mère», mais à la seule condition que ne soit vendu aucun des effets lui ayant servi. L'histoire des enchères en a évidemment décidé autrement… Un sort mouvementé Ces deux premiers codicilles qui tiennent en deux pages manuscrites sont uniques. Ils furent rédigés spécialement à l'attention des geôliers britanniques qui devaient ignorer le reste du testament. Dès sa traversée vers l'Angleterre à bord du Bellerophon, sur lequel il embarque le 15 juillet 1815, Napoléon commence à le rédiger. Il fait une première version, en août 1819, dont le général Bertrand fut le dépositaire, puis une seconde, du 13 au 29 avril 1821. Suite http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2013/09/19/03016-20130919ARTFIG00002-le-testament-de-napoleon-sort-de-l-exil.php
  4. Quel destin... Marie épouse à 17 ans le comte Walewski, de 50 ans son aîné. Deux ans plus tard, en 1806, Napoléon 1er séjourne à Varsovie. La jeune Polonaise se laisse convaincre qu'elle pourrait être utile à sa patrie, que les pays voisins se sont partagée une décennie plus tôt. C'est ainsi qu'elle devient (sans trop de mal) la maîtresse de Napoléon. Celui-ci crée l'année suivante un «grand-duché de Varsovie» avec les territoires polonais repris à la Prusse. Mais, avouons-le, le sacrifice de Marie n'y est pour rien. Plus important est le fait qu'elle donne le jour à un enfant de l'empereur, le 4 mai 1810, le comte Alexandre Walewski. Rassuré sur sa fertilité, Napoléon divorce aussitôt de Joséphine et épouse l'archiduchesse Marie-Louise. Sans rancune, Marie rejoindra l'ex-empereur dans son exil de l'île d'Elbe avant de se remarier avec le général d'Ornano... En janvier 1817, Marie qui attendait un enfant décida de se rendre en Pologne pour consulter son vieil ami, éminent gynécologue, le Dr Ciekierski. Il diagnostiqua une maladie des reins : toxémie aiguë aggravée par la grossesse. La fin de sa vie semble proche. Au cours de l'été, étendue sur une chaise longue dans le jardin de sa maison à Liège, la comtesse d'Ornano dicta à son secrétaire, ce qui est supposé être ses Mémoires. Sa liaison avec l'empereur y est décrite comme « un sacrifice fait à son pays". 7 heures du soir, le 11 décembre 1817, le cœur de Marie Walewska cessa de battre. Elle avait 31 ans et 4 jours. « Toute la maison était plongée dans un vrai désespoir, racontera Alexandre Walewski des années plus tard. […] Ma mère était l'une des femmes les plus remarquables qui eût existé. » Dans son testament, Marie exprima le désir que son cœur reste en France mais que son corps soit transporté en Pologne dans le caveau familial de Kiernozia. Conformément à ce vœu, une urne contenant son cœur repose aujourd'hui au cimetière du Père-Lachaise dans le caveau des d'Ornano (67e division), portant la simple inscription : « Marie Laczynska, comtesse d'Ornano […] » et le corps fut emmené en Pologne 4 mois plus tard.
  5. Si il y a bien une bataille IMPORTANTE de l'aire Napoléonienne qui est complètement oublié dans les manuels d'histoire en France c'est bien la bataille d'Aspern Essling qui fut la première défaite personnelle de l'Empereur. On préfère et c'est bien normal se rappeler de la bataille de Wagram qui se déroula quelques semaines plus tard et fut une grande victoire Française. Ces 2 batailles virent s'affronter les Empires de France et d'Autriche et se sont déroulé à une quinzaine de kilomètres de Vienne au Nord Est. Ne me sentant pas très à l'aise pour décrire le déroulement d'une bataille tout seul, je vais m'inspirer largement de descriptions trouvées à la fois dans mes livres d'histoire et de sites internet de qualité. J'espère que vous ne m'en voudrez pas. :smile2: LE CONTEXTE En 1809 l'Autriche, constate que Napoléon est embourbé dans l'interminable guerre d'Espagne et voyant que son alliance avec la Russie est fragile, décide de passer à l'attaque pour venger son humiliation d'Austerlitz. Malgrès la victoire Française à Austerlitz en 1805 et la paix de Presbourg, l'archiduc Charles, frère de l'Empereur d'Autriche François II et ministre de la guerre depuis trois ans, a rebâti une armée de 300 000 soldats et créé la Landwher, une troupe de reservistes de 200 000 hommes bien encadrés. Début avril, l'armée autrichienne passe l'Inn et occupe Munich. La Grande Armée (Française), forte de 200 000 hommes se met en campagne. Napoléon rejoint son armée le 17 avril et va remporter cinq victoires en cinq jours : Tengen le 19, Abensberg le 20, Landshut le 21, Ekmühl le 22 et Ratisbonne le 23. Napoléon arrive à Vienne, sur la rive gauche du Danube, le 10 mai. L'archiduc Charles et l'armée autrichienne, forte de 95 000 hommes, se sont repliés sur la rive droite du fleuve après avoir détruit tous les ponts. Napoléon, décidé à aller le chercher doit en construire de nouveaux, le problème du passage se pose... Aprés avoir effectué lui-même une reconnaissance, il choisit d'occuper l'ile de Lobau et de construire les ponts à partir de là, l'endroit, couvert de bois permettra de travailer en partie hors de la vue de l'ennemi. Les fantassins du 2°régiment de ligne montent dans de grandes barques et délogent une centaine d'autrichiens. Les divisions Boudet et Molitor occupent le terrain ainsi que la cavalerie de Lassales. Les pontonniers construisent trois ponts dont un devant permettre le passage de l'artillerie. Le 21 mai à l'aube, près de 30 000 français ont traversés le fleuve, L'archiduc Charles se sachant en supériorité numérique attend le bon moment pour lancer son attaque car les français sont dos au fleuve... A 10h00, jugeant la situation favorable, il lance son armée en quatre colonnes, la première commandée par Hiller vers Aspern, la deuxième et la troisième sur Essling et la quatrième commandée par Rosenberg sur Entzendorf (sur la droite française). Au total, 100 000 et 300 canons qui doivent lui donner la victoire. A midi, la rupture du grand pont arrête le passage des français. Une attaque est dirigée par Hiller contre la gauche française positionnée à Aspern sous les ordres de Massena qui resiste avec deux divisions, la bataille fait rage dans le village. Boudet, à la tête de la quatrième division s'est retranché à Essling, où il resiste aux attaques de Rosenberg et Hohenzollern, dirigées par l'archiduc en personne. L'Empereur est inquiet, le grand pont qui a très vite été réparé a cédé une nouvelle fois, Lannes qui a eu le temps de traverser juste avant stoppe la progression de Hohenzollern avec l'appui de la cavalerie de Bessières. Avec la nuit les combats s'arrêtent, les assauts autrichiens ont échoué. Le grand pont est à nouveau réparé et le passage des troupes reprend. Le lendemain, les français seront 60 000 et Napoléon pense que cela suffira pour emporter la victoire. Ordre est donné à Massena et Boudet de continuer à tenir Aspern et Essling, Davout devant traverser le lendemain pour attaquer vers Raasdorf et couper l'armée autrichienne dont le dispositif est très étiré. Le 22 mai à cinq heures, Napoléon lance son offensive avec l'intention de percer les lignes autrichiennes puis de se rabattre sur les arrières d'Aspern et Essling, et d'encercler les ennemis se trouvant devant ces deux villages. C'est le maréchal Lannes qui mène l'attaque, les français bousculent les autrichiens, L'archiduc Charles voyant le danger engage des regiments neufs et engage l'artillerie de reserve. Lannes qui sent la victoire à portée de main demande des renforts, mais le sort s'acharne sur les français, le grand pont est en feu et toute communication désormais impossible. Napoléon ordonne de tout arrêter. Lorsque l'Archiduc apprend la coupure du pont, il ordonne l'offensive. Aspern est pris et repris plusieurs fois mais reste aux français. Massena envoie son aide de camps dire à l'Empereur :"Allez dire à l'Empereur que je tiendrais deux heures, dix heures, vingt heures s'il le faut pour sauver l'armée". A Essling, Boudet a transformé le village en redoute et resiste aux assauts de Rosenberg avec abnégation. Au centre, Lannes fait face à l'archiduc. Les français se battent depuis trente heures le dos au fleuve et desormais, ils sont privés de ravitaillement. Les munitions commencent à manquer, cependant, quand la nuit tombe, les positions restent stables. Napoléon tient alors un conseil avec Berthier, Massena, Bessière et Davout. Le général Bertrand, commandant du génie, estime qu'il lui faudra 48 heures pour réparer le grand pont, il n'est donc plus possible de se maintenir sur l'autre rive. Pendant que les autrichiens attendent avec confiance la journée du lendemain, les français évacuent leurs positions dans la nuit et sous une pluie battante. La bataille d'Essling est terminée. Le lendemain, les autrichiens exultent, si Essling n'est pas une défaite, c'est incontestablement un échec. La Grande Armée reste sur ses positions et Napoléon prépare sa prochaine offensive, ce sera Wagram... Bilan Des deux cotés, les pertes sont lourdes et sensiblement égales : 20 000 à 23 000 tués et blessés dans chaque camp. Avec la mort du Maréchal Lannes, c'est un coup dur qui est porté aux français et à l'Empereur en particulier : il ne perd pas seulement un de ses meilleurs chefs, mais aussi un ami.
  6. Bonjour Une enveloppe comme celle-ci n'est, certes, pas censée courir les rues. Pourtant, elle est devenue, entre les mains du facteur qui fait sa tournée dans les ruelles de la vieille ville à Ajaccio, la preuve tangible que certains courriers sont bel et bien timbrés ! Une enveloppe contenant une lettre, jusque-là rien de plus normal. Ce qui laisse pantois, en revanche, c'est bien le nom du destinataire. Un certain… Napoléon Bonaparte recensé comme habitant au 3, rue Saint-Charles, 20 000 Ajaccio ! La lettre aurait pu avoir été envoyée par quelque valeureux soldat à son empereur et s'être perdue entre deux longs courriers assurés par des montures ayant pris la prairie buissonnière… Puis avoir été retrouvée par quelque tour de magie à la veille de Noël. Comme un conte, en quelque sorte. Las, les contes sont d'une tout autre réalité. Car, en guise de missive, celle-là émane d'un institut référent, l'Insee, Institut national des statistiques et des études économiques. Le courrier a été posté en Midi-Pyrénées le 2 décembre 2013, soit 209 ans, après le sacre du destinataire ! Sacré cadeau. Sauf que ledit destinataire, repose depuis belle lurette, aux Invalides. Ce qui est rassurant, c'est qu'il y a au moins une personne qui le sait. Celle qui a écrit, à la main, sur l'enveloppe et non sans humour : « Décédé en 1821, prière de faire suivre à saint Pierre !! » Mais, même saint Pierre va avoir du boulot, car si Napoléon a autant la bougeotte au ciel qu'il l'avait sur terre, s'il parcourt les paradis et les enfers pour gagner des territoires et faire reculer les armées d'opposants qu'il trouve sur sa route, cela risque de prendre un certain temps… Le succulent de l'histoire, c'est aussi cette petite case cochée sur le bandeau apposé : « Destinataire inconnu à l'adresse. » Inconnu peut-être, quoique… À quelques pas de là, au numéro 1 de la rue Saint-Charles, le musée de la Maison Bonaparte logé au cœur de la bâtisse natale de Napoléon, rappelle que le destinaire est tout de même très, très connu… Il le fut en tout cas… Faut-il s'inquiéter pour l'Insee ? Il y a de quoi… Car si l'Institut mène ses enquêtes de recensement à partir de base de données du XIXe siècle, on s'étonne moins que des garnisons entières de morts soient aujourd'hui toujours en vie… Sommes-nous vraiment 300 000 en Corse ? Napoléon aurait-il souri ? Il aurait pu se contenter, de grommeler l'une de ses phrases célèbres. Au choix : « L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste. » Ou encore : « Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille. » L'Insee a tenté là un joli coup. Post-mortem. Mais avec un cachet de La Poste qui fait foi. Amen. Corse Matin
  7. 2 décembre 1805. Tombé à Austerlitz, le colonel Morland est embaumé sur ordre de Napoléon. Recette. La recette de momification du chirurgien Larrey est à la portée de tous. Même Céline compte l'employer bientôt, avec René... Pas malin de mourir le jour d'une grande victoire. Mais c'est grâce à la vaillance d'hommes comme le colonel Morland (avec d!) que Napoléon remporte la grande victoire d'Austerlitz, le 2 décembre 1805. À la tête de quatre escadrons de chasseurs à cheval, il fait partie de ces héros qui parviennent à repousser la charge de la cavalerie de la garde impériale russe, marquant la victoire définitive des Français. François Louis de Morlan (sans d !), 34 ans, se bat comme un lion. Blessé mortellement, il est transporté à Brno, où il expire trois jours plus tard. L'empereur, à qui on a parlé de sa bravoure, décide d'en faire un exemple pour la patrie. Il ordonne que son corps soit rapatrié à Paris pour être placé dans un monument au centre de l'esplanade des Invalides. La légende prétend que, faute des ingrédients nécessaires pour embaumer un corps, les médecins auraient plongé Morland dans un tonneau de rhum pour le conserver jusqu'à Paris. Une belle foutaise ! La dépouille du colonel a bel et bien été momifiée par le chirurgien français Larrey à l'hôpital militaire de Brno. Dans ses Mémoires et campagnes, celui-ci laisse une belle description de son procédé "qui me paraît préférable à celui des Égyptiens." Pour ceux que cela intéresse, voici sa recette. "Si le sujet dont le corps doit être embaumé est mort de maladie chronique, avec marasme, pourvu qu'on ne soupçonne point des dépôts purulents dans les viscères, que la putréfaction ne soit pas déclarée et que le corps soit intact à l'extérieur, on peut conserver les entrailles dans les cavités respectives, excepté le cerveau qu'il faut toujours extraire." Larrey recommande de commencer par un nettoyage de fond en comble du patient. "Dans cette supposition, on commencera par laver toute l'habitude du corps avec de l'eau pure et fraîche ; on fera passer dans les gros intestins des lavements du même liquide, et on absorbera avec la seringue vide les matières délayées qui n'auraient pu sortir par leur propre poids et la pression exercée sur le bas-ventre. On absorbera aussi les matières contenues dans l'estomac avec le même moyen. Il suffirait d'adapter une sonde oesophagienne au siphon de la seringue qu'on introduit dans le viscère par la bouche ou par une ouverture pratiquée à l'oesophage, au côté gauche du cou..." Lire la suite (Le Point). Note : Au delà de la petite histoire ci "dessus racontée", il est bon de rappeler que le 02 décembre 1804, Napoléon devient empereur des français, que le 02 décembre 1805 est la victoire d'Austerlitz, que le 02 décembre 1851 est le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte (spa le même que l'autre hein...). Histoire de...
  8. Invité

    6 avril 1814. Abdication de Napoléon 1er

    6 avril 1814. Abdication de Napoléon 1er L'épopée guerrière de Napoléon 1er, soit une dizaine d'années de guerres presque ininterrompues, se termine en 1814 par la campagne de France et les émouvants adieux de Fontainebleau. Fabienne Manière La campagne de France Après la «bataille des Nations», près de Leipzig, au coeur de l'Allemagne, du 16 au 19 octobre 1813, Napoléon 1er et ses troupes ont dû se préparer à une invasion du territoire proprement français pour la première fois depuis une vingtaine d'années ! Les armées alliées, au nombre de trois, se partagent les objectifs. L'armée du nord, aux ordres du Prussien Bülow et du Français Bernadotte, un maréchal passé dans le camp ennemi (avec la couronne de Suède), se prépare à entrer en Belgique. L'armée de Silésie, commandée par le Prussien Blücher, franchit le Rhin du côté de Coblence. L'armée de Bohème, avec l'Autrichien Schwarzenberg, traverse le Jura. Retrouvant la virtuosité de ses jeunes années, l'Empereur, avec des forces bien moins nombreuses, vole de l'une à l'autre. Il arrête l'armée de Silésie à Brienne-le-château, en Champagne, le 29 janvier 1814, près de l'école militaire où il a suivi ses études ! Il lui livre encore bataille à Montmirail le 11 février et à Château-Thierry le 12. Il bat ensuite l'armée de Bohème à Montereau le 18 février ! Les Alliés en viennent à douter mais le tsar Alexandre 1er leur fait signer le pacte de Chaumont le 1er mars. Anglais, Prussiens, Russes et Autrichiens s'engagent à ne pas conclure de paix séparée et à maintenir un effectif total d'au moins 150.000 hommes jusqu'à la victoire. C'est reparti ! Napoléon remporte de nouveaux succès sur l'armée de Silésie à Craonne le 7 mars et à Laon le 9 mars. À Méry-sur-Seine, il contraint l'armée de Bohème à la retraite. Là-dessus, remontant sur Saint-Dizier (haute-Marne), il tente de couper les lignes de ravitaillement des Alliés et de les obliger à renoncer à Paris. Mais les Alliés, à l'initiative - une nouvelle fois - du tsar, jouent leur va-tout. Ils se dirigent vers la capitale et l'investissent le 29 mars. La ville capitule le lendemain sans se faire prier. Déjà Lyon, le 20 mars, et Bordeaux, le 12 mars, se sont livrées à l'ennemi (Toulouse, la porte des Pyrénées, résistera quant à elle jusqu'au 10 avril). La chute du «tyran» Le 31 mars, après la difficile campagne de France, les Alliés entrent en vainqueurs à Paris. Les habitants, stupéfaits, découvrent les Cosaques campant sur le Champ-de-Mars ! Mais la haine n'est pas au rendez-vous et l'on reste entre gens du monde. Le 3 avril, le Sénat, habilement manoeuvré par Talleyrand, prononce la déchéance de l'empereur, «coupable d'avoir violé son serment (?) et attenté aux droits des peuples en levant des hommes et des impôts contrairement aux institutions». De son côté, l'empereur, déconfit, revient en hâte vers la capitale et s'arrête à Fontainebleau avec les 60.000 hommes qui lui restent. Las, ses plus fidèles compagnons, les maréchaux Ney, Berthier et Lefebvre, le pressent d'abdiquer en faveur de son fils, le roi de Rome. Il s'exécute le 4 avril. Le tsar, consulté, ne s'opposerait pas à une régence. Tout d'un coup, patatras. Voilà que l'on apprend la défection des troupes du maréchal Marmont, duc de Raguse, avec 10.000 hommes sous ses ordres. L'homme se montre prêt à capituler sans en référer à l'empereur. Le tsar, voyant qu'il n'y a plus guère à craindre de Napoléon, exige dès lors une abdication sans conditions et se laisse convaincre par Talleyrand de restaurer la dynastie des Bourbons, en la personne de Louis XVIII, frère cadet de feu Louis XVI. Acculé par ses propres maréchaux, l'empereur se résigne et signe l'acte d'abdication le 6 avril. Il se voit promettre en contrepartie la souveraineté sur l'île d'Elbe, une principauté italienne à la latitude de la Corse, ainsi qu'une pension de deux millions de francs par an versée par la France. Il conserve le titre d'empereur ! À Paris, le Sénat ne perd pas de temps. Il appelle au trône le frère du roi guillotiné, le comte de Provence devenu Louis XVIII (59 ans). C'est le «retour des lys» ! Louis XVIII, qui se fait appeler le Désiré (!), quitte sans attendre sa retraite anglaise de Hartwell et débarque à Calais. En route vers Paris, il publie le 2 mai à Saint-Ouen une déclaration dans laquelle il promet un gouvernement représentatif et le respect des acquis de la Révolution. Soulagement chez les Français de tous bords, désireux de retrouver enfin la paix. On se quitte À Fontainebleau, l'ex-empereur, confiné dans le château, attend en vain l'arrivée de sa femme Marie-Louise et de leur fils, mais ceux-ci ont déjà pris le chemin de l'Autriche. Ses proches et ses compagnons de combat le quittent en songeant à leur reconversion. Le fidèle Berthier s'occupe de transférer l'armée sous les ordres du gouvernement provisoire. Résigné, Napoléon fait le 20 avril ses adieux à la Garde impériale dans la cour du Cheval Blanc du château, devant l'escalier monumental. Il baise avec émotion le drapeau que lui présentent les vieux grenadiers, la larme à l'oeil. Une image de plus pour la légende. C'est ensuite le voyage - discret - vers l'île d'Elbe. Hérodote.net.
  9. 26 juillet 1908. Fondation du FBI par Charles Bonaparte, petit-neveu de Napoléon Ier. 26 juillet 2014 par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos Cela paraît complètement dingue. Aussi improbable que Sarko remboursant chaque adhérent de l'UMP... Et pourtant, il n'y a pas d'erreur, c'est bien le petit-neveu de Napoléon, Charles Joseph Bonaparte, qui fonde le 26 juillet 1908 le FBI.... Cela paraît complètement dingue. Aussi improbable que Sarko remboursant chaque adhérent de l'UMP... Et pourtant, il n'y a pas d'erreur, c'est bien le petit-neveu de Napoléon, Charles Joseph Bonaparte, qui fonde le 26 juillet 1908 le FBI. Son père est Jérôme-Napoléon Bonaparte, fils de Jérôme Bonaparte, frère cadet de l'empereur des Français. Que fait-il en Amérique? C'est simple : son père s'est marié, en 1803, à une richissime Américaine nommée Susan May Williams. Né en 1851 à Baltimore, Charles étudie dans un collège français puis fait de brillantes études de droit à Harvard. Il ouvre un cabinet privé, se mêle de politique. Il gagne le sobriquet de Souphouse Charlie - pouvant se traduire par Charlie Soupe populaire - en 1884, quand il s'élève contre l'instruction publique en déclarant : "Pour l'État, assurer l'instruction publique serait aussi ridicule que d'ouvrir des soupes populaires." [ Lire la suite de l'Article... ] Source: LePoint.fr
  10. Les courges OGM du rap old school sont en perdition. En effet, nous constatons une modification de l'avis de Napoléon à propos des enfants israéliens du jihad. C'est aussi une nouvelle étape pour les généticiens politiques de l'ONU qui pour exprimer leur mécontentement ont créé une chaîne youtube et un groupe facebook sur lequel ils donnent des informations techniques sur le viagra pour cheveux. (Bref, les thèmes en vogues que l'on peut voir sur la page d'acceuil du forum ne vont pas toujours bien ensembles ! Débattons en.)
  11. poussiere666

    Sarko et les médias

    Une enquète de la télé suisse sur le rapport avec les médias de notre cher président Video censurée dans les médias Français http://www.bu2z.com/...zy-censure.html
  12. Invité

    21 juillet 1798. Bataille des Pyramides

    21 juillet 1798. Bataille des Pyramides Le 21 juillet 1798, non loin des pyramides de Gizeh, le général Napoléon Bonaparte défait les Mamelouks. Habilement exploitée par la propagande napoléonienne, cette bataille va magnifier l'image du général vainqueur en lui apportant une touche supplémentaire d'exotisme et d'épopée orientale. Elle n'empêchera pas l'expédition d'Égypte de déboucher sur un fiasco militaire, le premier avant ceux de Saint-Domingue, d'Espagne et de Russie. Origines de l'expédition Cette expédition a été décidée en 1797 par le gouvernement républicain du Directoire après une série de victoires en Europe qui ont permis à la Grande Nation d'atteindre ses «frontières naturelles» sur le Rhin mais non de vaincre l'Angleterre. Le général Napoléon Bonaparte, fort de ses victoires en Italie, caresse le rêve d'une expédition orientale qui permettrait de couper à l'Angleterre la route des Indes. Le ministre des Relations extérieures, Talleyrand, partage son rêve. En conséquence de quoi le Directoire décide, début 1798, d'envahir la Confédération suisse, alliée séculaire de la France, afin de financer la future expédition d'Orient avec le trésor de Berne. Bonaparte, récemment nommé membre de l'Institut, rassemble une pléiade de jeunes scientifiques, ingénieurs, artistes et humanistes. Parmi eux, l'artiste aventurier Vivant Denon, qui recueille à 51 ans la chance de sa vie, le mathématicien Gaspard Monge, le naturaliste Geoffroy Saint-Hilaire... La conquête La flotte appareille de Toulon le 19 mai avec au total 54.000 hommes ! Elle s'empare au passage de l'île de Malte. Trois siècles plus tôt, l'île avait été confiée par Charles Quint aux Chevaliers de l'Ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, dénommés ensuite de Rhodes puis de Malte. Enfin, le corps expéditionnaire débarque à Alexandrie le 2 juillet après avoir échappé presque par miracle à la poursuite de la flotte britannique aux ordres de Nelson. L'Égypte, sous l'autorité nominale du sultan d'Istamboul, est alors dominée par une caste militaire, les Mamelouks Pressé d'en finir, Bonaparte se dirige d'Alexandrie vers Le Caire, capitale de l'Égypte, par le chemin le plus court, à travers le désert. Non préparés au soleil, les soldats endurent pendant trois semaines des souffrances épouvantables. C'est enfin le heurt décisif avec les troupes de Mourad Bey au pied des Pyramides. La bataille dure à peine deux heures. Avec son sens de la propagande, le général invente à propos de cette journée la harangue célèbre : «Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent !». C'est le point culminant de l'expédition d'Égypte. Trompeuse séduction de l'Orient le général Louis Desaix poursuit les fuyards jusqu'en Haute-Égypte, complétant la soumission du pays. Bonaparte, quant à lui, joue le vizir au Caire, une ville bruissante de plus de 200.000 habitants dans un pays qui en compte trois millions (25 fois plus aujourd'hui). Mais ses illusions se dissipent lorsque sa flotte est détruite à Aboukir. Prisonnier de sa conquête, Bonaparte ne songe plus dès lors qu'à s'en sortir. Ce sera chose faite le 8 octobre 1799 quand il débarquera à Fréjus... La malheureuse armée d'Égypte, quant à elle, se rendra aux Anglais le 31 août 1801. Bonaparte à l'origine de l'Égypte moderne L'expédition d'Égypte réunit deux mythes parmi ceux qui sont les plus profondément gravés dans notre inconscient collectif : celui de Napoléon et celui de l'Égypte pharaonique. Une exposition de l'Institut du Monde arabe (Paris, 2008-2009) nous permet de retrouver les frêles traces de cette rencontre qui contribua à la naissance de l'Égypte moderne. On peut lire avec profit sur cette exposition l'article richement illustré de Sophie Laurant (Pèlerin Magazine, 20 octobre 2008). Hérodote.
  13. Bonjour, Dans ce topic, je vous raconte la triste histoire d'un certain Pierre Picaud, modeste cordonnier en chambre (= à domicile) de son état à Nîmes, au temps de Napoléon Bonaparte. En 1807, la chance lui sourit : il va pouvoir se marier avec l'élue de son coeur, Marguerite Vigoroux, une femme belle et riche. Hélas, sa bonne fortune lui vaut de se faire des ennemis, à son insu. En premier, son bonheur attise la jalousie d'un cabaretier veuf et père de deux enfants (un garçon et une fille), Mathieu Loupian, qui avait des vues justement sur la richesse de la Vigoroux. Le jour où Picaud vient lui commander le repas de noces, le jaloux prend la décision de l'accuser bassement d'espionnage à la solde de la couronne d'Angleterre. Ce qu'il fait avec la complicité de deux hommes -qu'on pourrait qualifier de piliers de bar de nos jours- : Solari et Chaubard. Un quatrième larron est mis dans le coup mais refuse d'y participer, connaissant trop bien Picaud dont il se doute qu'il se vengera. L'accusation mensongère est confiée à un commissaire bon client des lieux. Celui-ci envoie un rapport au duc de Rovigo, notable important estimé de Napoléon, qui fait arrêter Picaud le jour-même de ses noces. Le malheureux pense à une erreur, promet de revenir bientôt à sa promise et à ses invités. Puis il est incarcéré dans le plus grand secret. Il passera sept ans dans la sinistre forteresse de Fenestrelle en Piémont (alors territoire français) sans savoir pourquoi. Pendant cet emprisonnement, il se creuse un boyau jusqu'à la cellule voisine où est détenu le père Torri, prêtre italien, un prisonnier politique. Les deux hommes se lient d'amitié. Avant de décéder un an plus tard, Torri lègue par testament à son compagnon d'infortune un trésor caché à Milan, dans le pilier d'une église. La libération de Picaud intervient en 1814, après la chute du gouvernement impérial. Vieilli, méconnaissable, Picaud prend le nom de Joseph Lucher et s'en va prendre possession de son trésor. À présent riche, il fomentera pendant dix ans la plus sombre des vengeances contre les coupables de son incarcération. Déguisé en ecclésiastique, il revient à Nîmes en se faisant passer pour un abbé italien, se faisant appeler Baldini. Il va trouver Allut pour lui tirer les vers du nez en l'échange d'un gros diamant. Il apprend ainsi toute la vérité. Aussi, que depuis Loupian s'est acheté un café à Paris grâce à la dot de Marguerite Vigoroux, qu'il a épousé voici deux ans. Marguerite Vigoroux, la femme que devait épouser Picaud ! Picaud commence par se faire embaucher dans le restaurant de Loupian. Chaubard, également venu s'installer à Paris, est bientôt retrouvé assassiné sur le pont des Arts, un poignard dans le coeur portant sur son manche l'inscription "numéro un". Puis Picaud, habilement, ruine Loupian. Il fait de plus en sorte qu'un prétendu prince Corlano séduise sa fille, l'engrosse et lui demande sa main. Le jour des noces, Corlano avise chacun des 150 invités par un billet qu'il n'est en fait qu'un ancien galérien. La famille Loupian est déshonorée, mais Picaud n'en a pas fini avec eux pour autant. Il s'arrange pour faire arrêter le fils Loupian pour un cambriolage, après que des complices le saoulent et remplissent ses poches de bijoux dérobés. Ce qui lui vaut vingt ans de travaux forcés. Pour couronner le tout, l'établissement de Loupian est incendié. Par la suite, Solari est à son tour retrouvé mort, empoisonné, avec l'inscription "numéro deux" sur son cercueil. Picaud assassine Loupian en dernier, au poignard. Mais au même moment, Allut resurgit, l'empoigne, le ligote et le séquestre : se doutant de ce qui était en train de se tramer, lui qui avait reconnu Picaud, cela faisait un certain temps qu'il surveillait le vengeur. Il tente de le faire parler pour lui extorquer son argent, mais Picaud reste intraîtable. Pour finir, Allut s'énerve et le tue. Suite à ce crime, Allut s'enfuit en Angleterre. Ce n'est qu'en 1828, sur son lit de mort, qu'il confessera toute la vérité à un prêtre français. De cette triste histoire, vous l'avez peut-être deviné, Alexandre Dumas s'est inspiré pour l'un de ses romans les plus célèbres : le Comte de Monte-Cristo. Ci-dessus : dans la forteresse de Fenestrelle (Piémont/Italie)
  14. Bonjour, En 1797, l'annexion de la République de Venise par Napoléon Bonaparte mit fin à 800 ans d'indépendance. Beaucoup de Vénitiens s'y étaient alors résignés en saluant leur nouveau maître comme un sauveur, en particulier les pauvres et les Juifs, tous autant de citoyens méprisés dans une cité où pouvoir et richesses n'étaient que le monopole d'une poignée de familles aisées. En remerciement, les soldats français spolièrent gentiment la Sérénissime de ses trésors d'art, commettant bon nombre d'abus et s'adonnant à de véritables pillages, et ce jusqu'au Quadrige ramené par les Croisés au XIII° siècle qui ornait depuis le portique de la basilique Saint-Marc (et dont les chevaux ne seront restitués à la cité qu'en 1815). Ci-dessus : fresque représentant le Lion de Venise dégradé à coups de marteau par des soldats français. Après ce passage de sauterelles en uniformes bleu et blanc, Napoléon échangea Venise et ses territoires contre la Belgique avec les Habsbourg, pour la leur reprendre une fois devenu empereur suite à la défaite des Autrichiens en 1805. C'est là que, par le Traité de Presbourg, les possessions autrichiennes en Bavière et en Italie furent cédées à la France (ce qui englobait la Vénétie toute entière -incluant Venise-, l'Istrie et la Dalmatie concernant les territoires de la Botte). En janvier 1806, retour des troupes françaises à Venise, nouvelle vague de pillages et d'abus ! Mais une vague qui cognera sur les têtes et videra les bourses jusqu'en 1815, soit dix ans ! Dix ans qui furent dix années de déclin, avec une industrie complètement déstabilisée, un commerce en ruine et une navigation pratiquement nulle. Le belle Venise finit reléguée au rang de Province périphérique au bénéfice de Milan, qui passa capitale du Royaume d'Italie, et ses territoires (ceux sur la terre ferme, je précise) furent alors attribués à des maréchaux et des généraux français. En novembre 1806, Napoléon Bonaparte, pour vaincre la résistance de ses ennemis les plus acharnés, décréta un bloc continental contre les bateaux et les marchandises anglais. Nouveau coup dur pour Venise et pour ce qui lui restait de trafic maritime. Evidemment, le processus de paupérisation qui s'ensuivit fut rapide et terrible : en quelques années seulement, le tiers de la population, soit quelques cinquante milles personnes, vint grossir les listes des miséreux. Le patrimoine historique et artistique subit également des dommages très graves : entre 1806 et 1810, plusieurs confréries religieuses furent supprimées ainsi qu'environ soixante-douze églises. Pour construire une salle de bal et un salon dans le palais royal (aménagé dans ceux de la place Saint-Marc), l'église San Geminiano, chef d'œuvre de Sansovino, fut sacrifiée. Puis, pour aménager un cimetière, outre l'église de San Cristoforo della Pace, ce fut un quartier tout entier qui fut détruit, et avec lui les innombrables œuvres d'art qui s'y trouvaient. Une centaine de palais furent démolis avec tout ce qu'il pouvait y avoir de précieux dedans. Plus de vingt-cinq mille tableaux -parmi lesquels des œuvres des plus grands : Carpaccio, Tiepolo, Tintoretto, etc.- furent dispersés aux quatre vents. Ci-dessus : une représentation satyrique de l'époque des troupes françaises dévalisant Venise. En octobre 1813, les Autrichiens assiégèrent Venise, et ce ne fut que six mois plus tard, en avril 1814, après l'armistice de Schiarino Rizzino, qu'ils reprirent possession d'une ville dévastée, où ne restait plus à déboulonner que la statue d'un Napoléon athlétique et en toge, façon empereur romain, sur la place Saint-Marc... Une Sérénissime qui n'était plus que l'ombre de ce qu'elle avait été. On comprend donc aisément le souvenir exécrable que les Vénitiens ont conservé de Napoléon Bonaparte. Et ça ne rigole pas ! En 2002, le Comité français pour la sauvegarde de Venise racheta cette fameuse statue de Napoléon en empereur romain afin de compléter le musée Correr : après tout, cette œuvre de Domenico Banti (élève de Canova) faisait partie de l'histoire de la ville. Que n'avait-on pas fait là ! Un vent de révolte se souleva immédiatement sur la lagune : c'est que par statue de Napoléon, les Vénitiens avaient entendu "statue du pilleur envahisseur" et rien d'autre ! A tel point qu'il fallut l'introduire de nuit dans le musée, où elle fut exposée. Les Vénitiens n'apprécièrent pas : la statue fut dégradée à plusieurs reprises, la main protectrice du soudard vola même une fois en éclats. On peut toujours la voir au musée Correr malgré tout, mais de derrière une vitre protectrice... devinez pourquoi. Source : Grande storia di Venezia, coll. Il Sapere, Atlantini. Autre lien
  15. 1er août 1798. Avec trois membres arrachés, le capitaine Dupetit-Thouars reste à son poste de combat. 1 Août 2014 par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos Cela fait du bien, de temps à autre, de raconter l'histoire d'un vrai héros. Pas d'un gugusse qui après une branlée élections présidentielles, se prend toujours pour Zorro.... Cela fait du bien, de temps à autre, de raconter l'histoire d'un vrai héros. Pas d'un gugusse qui après une branlée aux élections présidentielles, se prend toujours pour Zorro... Le 1er août 1798, le capitaine Dupetit-Thouars poursuit le combat malgré la perte de trois de ses membres emportés par un boulet lors de la plus grande bataille maritime de tous les temps, Aboukir ! Il se fait installer dans un tonneau pour rester debout et commander ses hommes jusqu'à son dernier souffle. En face, son adversaire n'est pas non plus un héros de pacotille. Il s'agit de Nelson en personne. Vous savez, le marin borgne et manchot perché sur sa colonne à Trafalgar Square... La vie d'Aristide Dupetit-Thouars est pavée d'héroïsme. Né en 1760 du côté de Saumur, au sein d'une vieille famille aristocratique, Aristide Aubert intègre à 9 ans le collège militaire de La Flèche. Captivé par les aventures de Robinson Crusoé, il s'enfuit à plusieurs reprises pour essayer de se faire engager comme mousse. Ce n'est pas du sang qui coule dans ses veines, mais de l'eau de mer. Après avoir achevé ses études militaires, il tente, sans succès, de participer à la troisième expédition de Cook autour du monde. Du coup, il entame des études maritimes, puis participe à la guerre d'indépendance américaine. Quand l'expédition de La Pérouse, partie en 1785, ne donne plus de nouvelles, il décide d'armer un navire pour partir à sa recherche, car son frère botaniste en fait partie. En décembre 1791, l'Assemblée nationale et Louis XVI en personne lui octroient une belle somme, et comme cela ne suffit pas, Aristide vend ses biens. [ Lire la suite de l'Article... ] Source: LePoint.fr
  16. Voici une petite biographie de Napoléon II. Né aux Tuileries à Paris le 20 mars 1811, il est le Fils unique de Napoléon Ier et de Marie Louise de Habsbourg. Dès sa naissance, il fut proclamé Prince impérial et roi de Rome (1811 à 1814). A la fin de l'Empire, Marie-Louise et son fils résidèrent à Rambouillet puis à Blois. A la signature par Napoléon 1er d'un acte d'abdication le 4 avril 1814 et de son renoncement à la couronne pour lui et sa descendance le 6 avril 1814, un convoi emmène Marie-Louise et son fils à Vienne. Son règne fut de 2 jours en 1814, ce qui justifie son titre de Napoléon II. (Tout a une explication) :smile2: Il vécut dès lors auprès de son grand-père, l'empereur François II. Devenu en exil Prince de Parme (1815-1818), puis duc de Reischstadt le 18 juillet 1818 (château à 70 km de Prague), il prenait rang à la cour après les archiducs (Titre princier de la maison d'Autriche) Sans postérité, sa première aventure connue est la comtesse Camerata Napoléone Bacciochi (née en 1806 et qui épouse en 1825 le Comte Philippe Camerata). Mort de la tuberculose au château de Schönbrunn en Autriche le 22 juillet 1832, il fut inhumé dans le caveau des Habsbourg (crypte des Capucins, à vienne). Ses cendres ont été transférées à Paris par ordre de Hitler, le 15 décembre 1940. Elles sont déposées près du tombeau de Napoléon aux invalides. Son c¿ur est resté à Vienne à l'église des Augustins. Ses entrailles sont aussi à Vienne, mais dans la Cathédrale St Etienne. Son Surnom de l'Aiglon a été créé en 1852 par Victor Hugo, dans le poème Napoléon II.
  17. Invité

    21 mars 1804. Exécution du duc d'Enghien

    21 mars 1804. Exécution du duc d'Enghien Dans la nuit du 20 au 21 mars 1804, à deux heures du matin, le duc d'Enghien (32 ans) est fusillé dans les fossés du château de Vincennes. Louis Antoine Henri de Bourbon, prince de sang royal, est le dernier rejeton de la lignée prestigieuse des Condé. Réfugié dans le grand-duché de Bade, un pays neutre, il n'a rien tenté contre la France révolutionnaire. La police française l'accuse cependant d'avoir organisé avec le général Pichegru et Georges Cadoudal un complot contre le Premier Consul Napoléon Bonaparte. En le faisant enlever et sommairement exécuter, ce dernier terrorise l'opposition royaliste et lève les ultimes obstacles à la proclamation de l'Empire... Fabienne ManièreDe la Révolution à l'EmpireLe 21 mars 1804, le jour même où meurt le duc d'Enghien, est promulgué le Code Civil. Avec ce document, qui est l'aboutissement d'un travail de dix ans, la Révolution française donne le meilleur d'elle-même et rend son tablier. Son oeuvre est achevée, d'autant que Bonaparte a établi la paix aux frontières et ramené la concorde religieuse et la prospérité. Dans le même temps, l'exécution nocturne du duc d'Enghien annonce la dictature personnelle de Napoléon et son interminable litanie de batailles, avec au final l'abaissement durable de la France sur la scène internationale. Complot royaliste Georges Cadoudal (32 ans), à l'origine sans le vouloir de la mort du duc d'Enghien, est un chef chouan réfugié à Londres. Fidèle à la monarchie, il a été nommé lieutenant général par le comte d'Artois, frère cadet de feu Louis XVI, qui règna beaucoup plus tard sous le nom de Charles X. Cadoudal a formé le projet d'enlever le Premier Consul et de l'amener en Angleterre. Avec l'aide du gouvernement anglais, il débarque en secret près du Tréport le 23 août 1803. Il s'acquiert la complicité du général Pichegru qui débarque à son tour et tente d'entraîner dans le complot son camarade de combat, le général Moreau. Mais celui-ci refuse. Il n'empêche que la police, ayant eu vent du complot, arrête le prestigieux vainqueur de Hohenlinden. Cette arrestation suscite des rumeurs dans l'opinion publique, qui doute de la bonne foi du Premier Consul et le soupçonne de vouloir éliminer ses rivaux. Devant l'impéritie de ses policiers, Bonaparte commence à le regretter d'avoir retiré à Joseph Fouché le ministère de la Police Générale... Heureusement, la police se rattrappe en arrêtant aussi le général Pichegru puis les autres instigateurs du complot. Cadoudal est lui-même arrêté rue Monsieur-le-Prince, à Paris, dans des conditions tragiques (il tue deux agents avant de se rendre) le 9 mars 1804. L'opinion se retourne en faveur du Premier Consul. L'enquête policière révèle alors que les comploteurs attendaient l'arrivée d'un «prince du sang», autrement dit un membre de l'ancienne famille royale. Sans doute s'agissait-il du comte d'Artois. Un plan d'insurrection plus ou moins fantaisiste, transmis par un agent double, Méhée de la Touche, dévoile les noms d'émigrés établis en pays de Bade, parmi lesquels le duc d'Enghien. Complot napoléonien Le 10 mars, Bonaparte réunit son conseil aux Tuileries. À l'instigation de Talleyrand, ministre des Relations Extérieures, et de Fouché, ministre de la police, il se laisse convaincre d'arrêter le duc d'Enghien pour faire un exemple. Au deuxième Consul Cambacérès, qui vota autrefois la mort du roi Louis XVI et se permet d'émettre quelques réserves, il lance : «Vous êtes bien avare, aujourd'hui, du sang des Bourbon !». Le prince, tout occupé de son prochain mariage avec sa cousine, la princesse Charlotte de Rohan-Rochefort, de cinq ans plus âgée que lui mais à laquelle le lie une longue intimité, est enlevé par une troupe d'un millier de gendarmes dans la nuit du 14 au 15 mars à Ettenheim, près du Rhin, au mépris du droit international. Sans comprendre ce qui lui arrive, il est incarcéré le 20 mars dans le château de Vincennes, à l'est de Paris. Le soir même, à 11 heures, il est interrogé par une commission extraordinaire présidée par le général Hullin, en présence du chef de la police secrète, le colonel de gendarmerie Savary, futur duc de Rovigo. La commission l'accuse d'avoir comploté contre la sûreté de l'État, ce qui est faux, et d'avoir reçu de l'argent de l'Angleterre, ce qui est vrai. Comme Hulin ne sait pas sous quel chef d'accusation le condamner, il rédige le jugement en laissant en blanc les articles censés justifier l'exécution : «... Et lui a appliqué l'article xxx de la loi du xxx ainsi conçu xxx et, en conséquence, l'a condamné à la peine de mort. Ordonne que le présent jugement sera exécuté de suite à la diligence du capitaine rapporteur...». Le jeune homme est aussitôt fusillé dans les fossés, à la lumière d'une lanterne. À ses côtés se tient Mohilof, le chien que lui a offert sa chère Charlotte. Après l'exécution, la dépouille au visage défiguré par les balles est jetée dans une fosse creusée quelques heures plus tôt. Les soldats, honteux de leur geste, s'abstiennent de dépouiller le cadavre de ses vêtements et de ses objets de valeur comme le règlement les y autorise. Après la chute de l'Empire, on retrouvera dans la sépulture des pièces et une montre en or. Avant de mourir, le prince a eu le temps de confier à un gendarme une enveloppe à l'attention de sa fiancée, dans laquelle il a glissé une mèche de ses cheveux et un mot. L'enveloppe ne sera jamais jamais transmise à sa destinataire. Celle-ci, inconsolable, portera pendant 30 ans, jusqu'à sa mort, le deuil de son fiancé. Le général Pichegru se «suicide» peu après dans sa cellule. Le général Moreau, qui a seulement eu le tort de ne pas dénoncer le complot, est exilé. Quant à Georges Cadoudal, il est guillotiné avec onze complices le 25 juin 1804. «Nous voulions faire un roi, nous avons fait un empereur», a-t-il confié avec amertume dans sa prison. Vers l'Empire En exécutant le jeune duc d'Enghien, le Premier Consul a voulu terroriser l'opposition royaliste une bonne fois pour toutes en lui montrant qu'il n'était disposé à aucun accommodement avec elle. Il a aussi voulu prouver aux anciens jacobins et à tous ceux qui, à un titre ou un autre, ont tiré parti de la Révolution, qu'il était le meilleur rempart pour préserver les acquis de celle-ci et le retour de la prospérité. Le meurtre aboutit au résultat escompté, contrairement au jugement d'Antoine Boulay de la Meurthe, un fidèle de Bonaparte : «C'est pire qu'un crime, c'est une faute». Cette formule est souvent attribuée à tort au ministre des Relations Extérieures, Talleyrand. Ce dernier, qui a en vérité encouragé le Premier Consul à commettre le crime, aurait seulement laissé tomber en apprenant la nouvelle : «Bah ! ce sont les affaires». Herodote.net.
  18. 21 octobre 1805. Un sniper descend l'amiral Nelson à Trafalgar. Son corps est ramené à Londres dans du brandy. La flotte française perd la bataille à Trafalgar, mais l'Angleterre voit disparaître son plus vaillant marin. Mince consolation. S'il était aussi malin que cela, "leur" Horatio Nelson, premier vicomte Nelson, premier duc de Bronte, il ne se serait pas fait abattre par un sniper sur le pont du Victory lors de la bataille de Trafalgar. C'est bien la peine de vaincre l'escadre française pour finir dans un tonneau de brandy. Le 21 octobre 1805, vers 13 h 15, un tireur d'élite du Redoutable ajuste l'amiral reconnaissable à son habit couvert de breloques scintillantes. Sa balle frappe l'épaulette gauche, traverse le poumon puis la colonne vertébrale. Le héros de toute une nation, 47 ans seulement, s'effondre la face contre le pont de son navire. Aboukir et la mort de Dupetit-Thouars sont vengés. Le capitaine Hardy, commandant du Victory, se précipite vers son amiral, qui n'est pas encore mort et qui a encore la force d'articuler : " Ils ont fini par m'avoir, Hardy." "J'espère que non." "Mais oui, ma colonne vertébrale a été sectionnée." Pendant ce temps, la bataille navale continue à faire rage. La mitraille recouvre les ponts, les boulets volent dans le ciel avant de semer la désolation parmi les équipages. On entend le formidable craquement des mats qui s'abattent, la clameur des équipages, les gémissements des blessés. L'odeur omniprésente de la poudre brûle les poumons. Lire la suite (Le Point).
  19. Chers lecteurs, bienvenu dans ce petit cours d’histoire, re-masterisé pour les jeunes de ce 21ème siècle. Aujourd’hui, parlons d’une figure emblématique de notre grande nation française : le Maréchal Michel Ney. La vie de Michel Ney nous montre qu’il est possible de devenir un boss malgré un départ difficile dans la vie en 1769. Michou cumule les handicapes : issu d’une famille de prolos ouvriers, lorrain et roux, il ne peut miser que sur son talent pour connaître le succès. Aujourd’hui, avec un physique pareil, Michel serait dans une émission de télé-réalité à chercher l’amour aveugle d’une bimbo peroxydée. Mais comme tous les bonhommes virils de l’époque, il s’engage dans l’armée à 19 ans comme simple trouffion, pour devenir général à 27 ans. Pour mieux cerner cette fulgurante évolution, imaginez Yvon, caissier au Domac, devenir un des actionnaires de la chaîne. Michou est surdoué et gagne de nombreuses batailles usant de force, de ruse et de stratégie, tel Kasparov version militaire. Franc-maçon de surcroît, Ney et ses potes généraux mettent fin aux guerres de la Révolution en 1800 : normal quand on dirige une armada avec une énorme paire de couilles. Michou aura marave à peu près tous les peuples d’Europe : boch, ruskov, suisse, ritals et autres nationalités pourries, tous se souviendront d’un général roux expert des échecs et mat taille XL. Ney reçoit quand même des blessures de guerre de beau gosse, qui assoient son autorité sur son bataillon. Il survécut à une balle dans le cou, à moult dangers et triompha d’une bande de cosaques en infériorité numérique, dans un style proche de Fort Alamo. Apprécié à sa juste valeur par l’unique Napoléon, le « Brave des braves », ainsi surnommé, devient accro aux batailles et tel un junky en manque, essaie de participer à toutes les confrontations possibles afin de réaliser un grand chelem. Seulement voilà, Michou finit par avoir la loose en 1815 à Waterloo. Il fit charger ses troupes en mode Stalingrad, aliéné et obnubilé par la victoire. On dit ce jour-là qu’il cherchait la mort mais que la mort ne voulut pas de lui. Lucifer craignait certainement les roux enragés. Il se disputa avec Bonaparte, et reste l’une des seules personnes à pouvoir dire à l’Aigle qu’il agit comme une buse. A son retour à Paris, s’étant mis au service de l’empereur déchu, il figure sur la première ligne de la liste des traitres. Finalement, notre maréchal rouquemoute finit par payer sa couleur de cheveux, et est arrêté. Mais comme un brave ne fait pas dans la discrétion, il refuse de quitter la France, de s’évader de prison malgré l’appui de certains fidèles. Condamné à être fusillé, il refuse le bandeau sur les yeux et s’écrit : « Camarades, tirez sur moi et visez juste ». Sacrément couillu, Mich Mich n’avait peur de personne, même pas de la mort. Lui qui a contribué au rayonnement de la France, aura gardé son honneur jusqu’au bout comme Mel Gibson dans Brave Heart ou Danton sur l’échafaud. Mais l’honneur ne sauve pas, pas même le plus valeureux des maréchaux.
×