Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Bosnie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

11 résultats trouvés

  1. Angelina Jolie et Brad Pitt à la rencontre des réfugiés en Bosnie Lundi 05 Avril - 14:05 Angelina Jolie, la bien nommée, et Brad Pitt. Reuters L'actrice américaine Angelina Jolie, ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat aux Réfugiés, et son compagnon Brad Pitt, arrivés en visite surprise en Bosnie, doivent aller à la rencontre des réfugiés de ce pays ravagé par une guerre de 1992 à 1995. «Ils sont en Bosnie et visiteront des lieux dans le domaine du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)», a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'antenne locale du HCR. Suite de l'article... Source: ouest-france.fr
  2. ForumFr

    Le Choix de Luna

    Le Choix de Luna Date de sortie cinéma : 9 février 2011 [/Justifier] Réalisateur: Jasmila Zbanic Pays: Long-métrage autrichien , bosniaque , croate , allemand Genre: Drame Durée: 01h40min Acteurs: Zrinka Cvitesic, Leon Lucev, Ermin Bravo, ... Synopsis[Justifier] Luna et Amar, jeune couple de Sarajevo, tentent de surmonter les obstacles inattendus qui menacent leur amour. Renvoyé de son travail pour alcoolisme, Amar croise, par hasard, un ancien camarade d'armée converti au wahhabisme qui lui propose un nouveau travail. Malgré les réticences de Luna, Amar accepte ce travail qui va pourtant les éloigner l'un de l'autre, tant moralement que physiquement. Au bout de quelque temps, sans aucune nouvelle d'Amar, Luna obtient l'autorisation de lui rendre visite sur son lieu de travail. Elle découvre alors une communauté bien à part, qui vit comme au siècle passé, sous surveillance. Luna s'efforce de convaincre Amar de revenir avec elle, mais lui, tente de la persuader que ce sanctuaire isolé lui apporte une paix intérieure et l'aide à ne pas boire. Après plusieurs semaines, Amar rentre enfin chez lui, radicalement transformé. Il déclare être devenu un homme meilleur. Mais Luna ne le reconnaît plus. Elle s'interroge. Les blessures encore ouvertes de la guerre continuent de la hanter, son amour pour son mari est-il assez fort pour accepter ses changements ? En attendant
  3. Angelina Jolie, interdite de tournage en Bosnie, parle de "malentendus" Vendredi 15 octobre - 15:53 L'actrice américaine Angelina Jolie a souhaité vendredi "clarifier les malentendus" autour du scénario du film qu'elle souhaite réaliser en partie en Bosnie et qui a été interdit de tournage par les autorités du pays, selon un message diffusé par le HCR à Sarajevo. Angelina Jolie, qui est ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a souhaité à cet effet rencontrer des femmes victimes de la guerre intercommunautaire de 1992-1995. "J'éprouve un grand respect pour le travail qu'accomplit l'association "Femmes victimes de la guerre" et qu'elle a accompli par le passé et je voudrais avoir l'occasion de leur ... Suite de l'article Source: Le Parisien
  4. Pjanic : «Un énorme choc» Mardi 29 mars - 19:36 Miralem Pjanic ne mâche pas ses mots vis-à-vis de la Fédération bosnienne.(EQ) L'adoption d'un nouveau statut de la Fédération bosnienne ayant échoué, la sélection pourrait être exclue des qualifications à l'Euro 2012. Miralem Pjanic nous a fait part de son indignation. Il «espérait», mais n'est finalement pas vraiment surpris de la tournure des évènements en Bosnie-Herzégovine. Depuis Lyon, Miralem Pjanic ne peut faire part que de son désarroi, pour ne pas dire de sa colère, après l'échec de la Fédération bosnienne (FFBH) dans sa tentative d'adopter un nouveau statut. «C'est très grave, c'est un énorme choc pour les joueurs et les gens qui aiment le foot en Bosnie, nous a-t-il confié. J'espère désormais que l'UEFA et la FIFA prendront les bonnes décisions.» Le milieu de terrain ne comprendrait pas si les deux instances choisissaient d'exclure sa sélection des qualifications à l'Euro 2012 comme le prévoit le règlement. Il espère une issue favorable avant le prochain match contre la Roumanie, le 4 juin. Suite de l'article... Source: lequipe.fr
  5. Environ 10 jour les grand inondations sont dans les pays Ex-Yugoslav (Serbie, Bosnie et Croatie). Le grands rivieres (Sava, Danube, Vrbas, Drina etc.) ont les niveaux d'eau élevés, mais les petits rivieres aussi devenu grand a cause de pluie qui duree cinq jours en permanence. Cette inondations n'a pas vus plus de 100 annee, peut etre beaucoup plus (parce qu'il n y a pas des traces ecrite). Dans certains villes (comme Obrenovac dans Serbie et Doboj au Bosnie), l'eau a augmenter 3 metre et tous les maisons sans detruit, et gens avait perdu tous sons proprietes. Vous pouvez trouve les image dans journal francais aussi, comme http://www.lemonde.f...ndations&xtcr=4 Les texte comme http://www.20minutes...osnie-et-serbie http://www.lepoint.f...826338_2116.php etc. Si vous voulez aider, probablement il y a quelqu'un organisation dans France, j'ai trouve par example en francais Croix-Rouge Suisse https://www.redcross...ie-et-en-bosnie
  6. Gomis retrouve les Bleus Jeudi 29 septembre - 19:29 Bafétimbi Gomis a été appelé en équipe de France. (Reuters) C'était attendu, Laurent Blanc a tranché en appelant, jeudi au siège de la FFF, Bafétimbi Gomis dans une liste de 24 joueurs qui affronteront l'Albanie le 7 octobre puis la Bosnie quatre jours plus tard pour les deux derniers matches qualificatifs à l'Euro 2012. Il n'y a pas d'autres surprises mais une réelle continuité puisqu'Alou Diarra, particulièrement décevant avec l'OM, fait toujours partie du groupe. La liste des 24 joueurs : GARDIENS : Cédric Carrasso (Bordeaux), Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille) DEFENSEURS : Eric Abidal (Barcelone), Patrice Evra (Manchester United), Younès Kaboul (Tottenham), Laurent Koscielny (Arsenal), Adil Rami (Valence), Anthony Reveillère (Lyon), Bacary Sagna (Arsenal) MILIEUX : Yohan Cabaye (Newcastle), Alou Diarra (Marseille), Yann M'Vila (Rennes), Florent Malouda (Chelsea), Marvin Martin (Sochaux), Blaise Matuidi (PSG), Samir Nasri (Manchester City), Mathieu Valbuena (Marseille) ATTAQUANTS : Karim Benzema (Real Madrid), Kevin Gameiro (PSG), Bafétimbi Gomis (Lyon), Jérémy Menez (PSG), Loïc Rémy (Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich) Suite de l'article... Source: sports.fr
  7. Bonjour à tous le monde, tout d’abord avant de poster l'article je tiens à le commenter, je n'arrive pas à comprendre pourquoi l'histoire d'une jeune sans papier fait tellement de buzz dans nos journaux et télévision, alors qu'il y a des sujets bien plus important, concernant ce sujet, à ce jour plus de 300 corps ont étaient exhumés dans ce charnier en Bosnie ces derniers jours et coté presse j'ai réussi à retrouver uniquement 4 journaux qui ont publié un article à ce sujet .. Je pense que si demain en France nous trouvons le corps d'un juif et de son chien tué pendant la seconde guerre mondiale, les médias en parlerez pendants des jours et nous auront droit à tout ces documentaires sur hitler qu'on voit aujourd'hui encore . La Bosnie n'est pas loin de la France, de chez moi 1360 km me sépare de la Bosnie, et ici beaucoup ne savent même pas situer ce pays en pensant qu'il se trouve quelque part vers la Russie, alors qu'il est en plein milieu de l'Europe, un génocide à eu lieu, Srebrenica, mais personne n'en parle à part une fois par ans quand les familles vont enterrer d'autre victimes identifiés, mais un génocide à était officiellement reconnut que à Srebrenica, mais que dire d'autre ville comme ici Prijedor, ou on compte plus de 2000 victimes, tous civiles musulmans Bosniaques et chrétiens Croates ? Si en Europe nous parlons pas de tous ces crimes commis et si ceci n'est pas médiatisé, c'est car l'Europe à une grosse responsabilité et à même fermé les yeux donc aujourd'hui encore avec ce silence médiatique, le plan de Milosevic concernant le nettoyage ethnique est toujours en cours, car l'Europe ne souhaite pas qu'on sache ce qu'il c'est réellement passé dans ce pays, et surtout essaie de faire oublier toutes ces crimes car rare sont les actions soutenus par des pays ou grande organisation Européen pour protéger des sites comme des anciens camps de concentrations qui sont aujourd'hui des écoles ou revendu à de grande entreprise comme Arcelor Mittal qui interdit l’accès aux survivants et proches des victimes pour des commémorations ... Tomasica, une ancienne mine de fer près de Prijedor, commune du nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, a servi de fosse commune aux forces serbes de Bosnie qui ont pratiqué dès le début de la guerre une politique de purification ethnique systématique dans cette région qui était moitié serbe et moitié bosniaque avant le déclenchement des hostilités. Dès mai 1992, les autorités serbes ont créé les centres de détention de Omarska, de Keraterm et de Trnopolje. Dans ce « triangle de l’horreur », environ 30 000 personnes, Bosniaques majoritairement mais aussi Croates, ont été emprisonnées quelques mois jusqu’à ce que les camps soient fermés après la révélation de leur existence. Tous les villages bosniaques et croates avaient entre-temps été nettoyés ethniquement. Au sortir de la guerre, 3 100 personnes étaient portées disparues. 1 200 corps ont depuis lors été retrouvés et identifiés dans la soixantaine de charniers mis au jour au fil des ans. 240 VICTIMES RETOUVÉES DEPUIS SEPTEMBRE L’institut bosnien pour les personnes disparues a, en septembre dernier, découvert le charnier de Tomasica, grâce aux informations fournies par d’anciens militaires serbes de Bosnie. Il s’agit du plus important charnier découvert ces dix dernières années. Depuis le début du mois, les médecins légistes en exhument des cadavres. Lejla Cengic, porte-parole de l’institut, rapporte que 240 victimes ont été trouvées, dont 170 cadavres complets. Les squelettes incomplets proviennent des victimes déchiquetées par des bulldozers dans une opération qui visait à les déplacer vers un autre charnier, afin de dissimuler l’ampleur du crime. Dans ce charnier secondaire non loin, à Jakarina Kosa, 373 victimes ont été exhumées en 2001, précise Lejla Cengic. Compte tenu de son ampleur, le site de Tomasica est susceptible de livrer encore plusieurs centaines de corps. <a name="eztoc36233569_6" id="eztoc36233569_6" style="line-height: 1.22em; color: rgb(0, 104, 160); font-size: 14px; font-weight: bold; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif;"> LES DESSOUS D’UNE « SUCCESS STORY » Sur les 50 000 Bosniaques qui vivaient à Prijedor avant la guerre, 10 000 d’entre eux sont revenus. Prijedor est la municipalité qui a connu le plus de retours en Republika Srpska, l’entité serbe de Bosnie. Elle est donc souvent présentée comme une « success story » rapporte l’historien franco-allemand Nicolas Moll installé à Sarajevo dans son récit sur « Les survivants de Prijedor ». Mais cette minorité bosniaque, dans une ville de 100 000 habitants à 90 % serbe, reste discriminée et les crimes passés y sont toujours niés. Au centre-ville « on ne trouve que des monuments à la gloire de soldats serbes », souligne l’historien qui précise que le complexe minier qui avait servi pour le camp d’Oamarska a été repris par ArcelorMittal en 2004 et est utilisé comme cantine et espace administratif. Le camp de Trnopolje, lui, abrite une école et un monument aux soldats serbes est érigé devant. « Les pressions internationales se durcissent sur le maire de Prijedor pour qu’il reconnaisse publiquement les crimes et commémore les victimes non-serbes des atrocités commises en 1992 », rapporte le site d’actualité sur la Bosnie-Herzégovine « BHinfo ». Source : La croix
  8. La Bosnie-Herzégovine a officiellement déposé aujourd'hui sa demande d'adhésion à l'Union européenne, une occasion pour les responsables européens d'appeler le pays à accélérer les réformes promises tout en prévenant qu'il ne rejoindra pas l'UE avant "quelques années". 2016 sera "une année pleine de défis", a reconnu le président en exercice de la présidence collégiale de Bosnie, Dragan Covic, lors d'une cérémonie à Bruxelles où la demande d'adhésion du pays a été solennellement remise à la présidence néerlandaise de l'UE. "Nous devons améliorer notre économie" et "nous aurons des élections locales qui seront une occasion de démontrer que nous pouvons réformer notre pays", a-t-il expliqué. "Nous voyons que notre premier voisin, la Croatie, est déjà membre de l'UE. Le Monténégro et la Serbie sont aussi sur le chemin de l'intégration à l'UE. La Bosnie-Herzégovine fait également partie de ce continent!", a-t-il lancé. Qualifiée en 2003 comme "candidat potentiel" à l'entrée dans l'UE, la Bosnie n'a jamais réussi à officiellement obtenir ce statut, en raison de querelles politiciennes entre communautés serbe, croate et musulmane, qui y empêchaient toute réforme. http://www.lefigaro....-d-adhesion.php
  9. SARAJEVO — Les restes de 613 victimes du génocide de Srebrenica, en Bosnie orientale, retrouvées dans des fosses communes, seront enterrés le 11 juillet dans le cadre des cérémonies marquant le 16-ème anniversaire du massacre, ont indiqué jeudi les organisateurs. "La plus jeune parmi ces 613 victimes identifiées est un garçon, Nesib Muhic, qui n'avait que 11 ans au moment de sa mort. La victime la plus âgée à être enterrée cette année est un homme qui avait 82 ans à l'époque du massacre", a déclaré à la presse Mersad Smajlovic, directeur du centre mémorial de Potocari. Dans ce mémorial, situé à quelques kilomètres de Srebrenica, 4.524 victimes du massacre ont été enterrées à ce jour, selon la même source. Les cérémonies marquant le 16-ème anniversaire de ce massacre interviennent après l'arrestation, le 26 mai en Serbie, de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic. Ratko Mladic, qui était en cavale pendant seize ans, et Radovan Karadzic, ancien chef politique des Serbes de Bosnie, arrêté, lui, en 2008, sont considérés comme les principaux responsables du massacre de Srebrenica que les instances judiciaires internationales ont qualifié de génocide. Quelque 8.000 hommes et adolescents musulmans ont été tués en quelques jours, en juillet 1995, par les forces serbes de Bosnie qui s'étaient emparées de l'enclave musulmane, une "zone protégée" des Nations unies. M. Smajlovic a précisé qu'une jeune fille serait également enterrée cette année au mémorial de Potocari. "Nezira Ibisevic avait vingt ans au moment de sa mort", a-t-il précisé. (AFP)
  10. Le 31 mai 1992, les autorités serbes de Bosnie de la ville de Prijedor, au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, ont adopté un décret demandant à tous les non-Serbes d’arborer leurs maisons avec des drapeaux blancs ou tissus blancs, et de porter un brassard blanc s’ils quittaient leur domicile. C’était le premier jour d’une campagne d’extermination qui s’est traduite par des exécutions, des camps de concentration, des viols collectifs, et qui a abouti à chasser plus de 94% des Musulmans et Croates de Bosnie de la municipalité de Prijedor. Depuis le décret nazi de 1939 obligeant les Juifs de Pologne à porter un brassard blanc avec l’étoile de David bleue, c’était la première fois que les membres d’un groupe ethnique ou religieux devaient être ainsi marqués pour leur extermination. Les membres de la Mission d’observation de la Commission européenne ont témoigné que lors de leur visite d’un village mixte habité par des Serbes et des Musulmans à la fin du mois d’août 1992, les maisons des Musulmans arboraient des drapeaux blancs pour les distinguer des maisons des Serbes. La campagne de persécution des non-Serbes qui s’en est suivie a été jugée par le Tribunal pénal International pour l’ex-Yougoslavie comme constituant un élément matériel du crime de génocide. Des milliers de personnes ont été tuées, torturées, expulsées ou violées et la communauté de Prijedor s’en est trouvée changée à jamais. La Bosnie-Herzégovine est un pays qui fonctionne aujourd’hui sur la base d’un accord de paix signé en 1995 et qui a laissé Prijedor entre les mains des Serbes de Bosnie. A ce jour, les victimes de la campagne de génocide perpétrée à Prijedor n’ont obtenu aucune reconnaissance de leurs souffrances de la part des autorités de la municipalité. Le maire et le gouvernement local se refusent à reconnaître publiquement les crimes commis à Prijedor, en dépit des nombreux jugements rendus par les instances judiciaires internationales et locales. Des monuments à la mémoire des victimes ont été interdits, et l’accès aux lieux-mêmes de leurs souffrances leur a été refusé. Le 31 mai, nous vous invitons à montrer votre solidarité avec les victimes des atrocités de masse commises à Prijedor et dans le monde entier, en portant un brassard blanc ou en plaçant un tissu ou drapeau blanc à votre fenêtre. Cette action vise à sensibiliser au difficile combat pour la reconnaissance auquel se livrent des millions de victimes d’injustices. De Prijedor à Johannesburg, de Djakarta à Lima, faisons de ce jour un moment pour élever ensemble notre voix contre le déni de la réalité des atrocités passées. Le 31 mai, portons la voix des innombrables victimes qui ont été visées pour des raisons raciales, pour leur origine ethnique ou leurs convictions politiques. Portez un brassard blanc, accrochez un tissu blanc à votre fenêtre le 31 mai! Faites savoir aux victimes de Prijedor et du monde entier qu’elles ne sont pas seules. Envoyez vos commentaires et partagez vos histoires de victimes privées de leur droit à la vérité et au souvenir. Arrêtons la négation de génocide Pour le droit au souvenir des victimes Vous pouvez envoyer votre photo personnel avec le brassard blanc par mail, cette photo serra affiché dans un photo album sur le site officiel, voici l'adresse mail : stopgenocidedenial@gmail.com - Site officiel : http://stopgenocidedenial.org/french/
  11. Bonjour, C’est un verdict très attendu.L’ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic sera fixé sur son sort ce jeudi, plus de 20 ans après le massacre de Srebrenica et le sanglant siège de Sarajevo. Agé de 70 ans, il est inculpé de 11 chefs d’accusation pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre en Bosnie, qui a fait plus de 100.000 morts et 2,2 millions de déplacés entre 1992 et 1995. De nombreuses victimes présentes Le jugement sera rendu en début d’après-midi au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) en présence de nombreuses victimes, dont des anciens détenus des camps et des mères de Srebrenica, ainsi que des diplomates et journalistes venus du monde entier. Suite & source A lire aussi : Karadzic, un psychiatre devenu maître de la purification ethnique sur Boursorama.
×