Aller au contenu

yourself91

Membre
  • Contenus

    777
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de yourself91

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 02/10/1905

Informations Personnelles

Visiteurs récents du profil

871 visualisations du profil
  1. Et ? edit : et sinon, un article ? un début de source ?
  2. yourself91

    "Ségur de la santé"

    https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/07/13/segur-de-la-sante-tour-d-horizon-des-principales-avancees_6046058_1651302.html
  3. Cela ne sert à rien. La bêtise humaine est plus grave que le covid. Le virus a de beaux jours devant lui. On ne peut plus que se protéger du mieux qu'on peut car ce ne sont pas les autres qui le feront.
  4. où ai-je dis le contraire ? d'ailleurs je n'ai pas arrêté de dire que ce sont les personnes individuellement qui seront responsable de la deuxième vague et de possibles reconfinement. je dis juste que j'ai écouté le mec disant qu'il fallait recommencer à vivre, que les gens en avait besoin" ce qui m'a fait marrer puisque lui était tout seul en haut d'une tour et qu'il ne risquait aucune contamination, que son concert n'était sans doute pas bénévole donc tout le benef est pour lui et pas une prise de risque pour son cul. donc il s'en fout d'avoir fait prendre des risques aux gens. Et bien moi je pense qu'il a sa part de responsabilité, les gens sont cons c'est un fait établi, ceux qui en profitent sont en partis responsable. Ce concert du Dj The Avener à Nice samedi 11 juillet "c'est tout ce qu'il ne faudrait pas voir", même "si la mairie dit qu'elle a respecté les consignes car il y avait 5 000 personnes", a réagi ce dimanche sur franceinfo Jérôme Marty, médecin généraliste, président du syndicat de l'Union française pour une médecine libre. "L'épidémie n'a pas cessé" "La problématique, c'est la concentration de ces 5 000 personnes, où les gestes barrières ne sont pas respectés", a-t-il expliqué d'autant plus que "le virus se transmet par contacts proches et prolongés (…) on a vu une foule qui prend du bon temps, qui crie, qui chante et quand on crie et chante on aérosolise beaucoup", s'est inquiété le médecin généraliste. "C'est en extérieur, il y a moins de risques, quand même, qu'en lieu clos", mais il y a tout de même "un risque de transmission du virus si tant est que des personnes en sont porteuses". "A Nice, le masque sera désormais obligatoire pour tous nos événements", indique le maire de la ville, après les polémiques provoquées par la tenue de ce concert : "Je suis d'accord avec lui", a expliqué Jérôme Marty, surtout dans "ces situations particulières où il y a une vraie concentration populationnelle sur un faible périmètre, il faut porter le masque, c'est incontestable et avec des gens qui crient", a-t-il détaillé rappelant "que le début de l'épidémie en Italie, c'était lors du match Atalante Bergame [contre Valence pour la Ligue des champions, le 19 février] où il y avait tout un tas de population [45 792 spectateurs] dans un stade qui chantait et qui criait et on peut suspecter que tout est parti de là", a-t-il détaillé. >> Concert de The Avener à Nice : "C'est incompréhensible" dénonce Lionnel Luca, qui redoute "un été de tous les dangers" "On sait que le virus circule, on sait qu'on est sur une nappe permanente de virus, on est un petit peu dans la configuration des mois de décembre et janvier avec une ligne de base qui ne monte pas mais qui ne descend pas non plus, donc il y a toujours un risque qu'il y ait une reprise de l'épidémie, il faut qu'on le combatte chacun en respectant les gestes barrières", a défendu Jérôme Marty. Pour le président du syndicat de l'Union française pour une médecine libre, "l'épidémie n'a pas cessé mais le virus ne trouve pas les conditions nécessaires et suffisantes pour exploser, parce qu'on sait qu'il explose en lieu clos notamment en Ehpad et dans ces zones-là, les mesures sont respectées". "Dans les grands magasins on sait qu'il y a un certain nombre de personnes qui portent les masques, même si cela a tendance à baisser, c'est pour ça qu'on demande qu'il soit obligatoire, c'est pour cela qu'il n'explose pas, il y a toujours le risque qu'il y ait une seconde vague soit au mois d'août, soit après l'été quand les frimas vont arriver et que les gens rentreront dans les lieux clos", met en garde Jérôme Marty. source
  5. Après un concert critiqué à Nice, Christian Estrosi impose le port du masque aux grands événements https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/07/12/gestes-barrieres-apres-un-concert-critique-a-nice-christian-estrosi-impose-le-port-du-masque-aux-grands-evenements_6046004_3244.html
  6. Je vais être en désaccord avec wiki https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/video-chez-les-moso-en-chine-la-mere-est-chef-du-clan_134867.html Moi personnellement, je trouve que ça ressemble beaucoup à une société matriarcale
  7. Nous sommes d'accord, surtout que les dernières études montrent que ce virus reste en suspension dans l'air ambiant bien plus que ce qui avait été évoqué au début de son apparition, que ses mutations ne sont pas aussi anodines que ça et que les séquelles (car maintenant on sait qu'il y a séquelles) ne sont pas sans gravité, on sait qu'il n'y a pas d'immunité à long terme.... Plus on en apprend sur ce virus, plus on voit bien qu'il est dangereux. Bref beaucoup de gens sont restées sur des données obsolètes sans doute parce que cela les rassure, vivre comme avant c'est rassurant, faire comme si c'est rassurant. Mais tout cela ne fera pas disparaître ce virus bien au contraire, ça risque d'aggraver l'épidémie. Mais c'est déjà trop tard, on ne refait pas l'histoire. Nous devrons tous vivre avec les conséquences de ces rassemblements de plus en plus fréquents, fréquentés et sans respect des barrières sanitaires. et je suis très pessimiste sur les mois à venir. Maintenant, je n'attends plus qu'une chose un vaccin.
  8. Même si c'est une donnée imparfaite, le QI montre bien des différences, un QI de 150, un QI de 90 et un QI de 75 ce n'est pas avoir la même intelligence, les capacités cognitives sont différences, les connaissances sont différentes.
  9. Si il en a existé et il en existe encore, les moso
  10. L'emprise mentale est surtout liée à la pathologie d'un bourreau et au profil des victimes. je ne crois pas que la pression sociale y soit pour quelque chose. C'est le même mécanisme psychologique dans les sectes entre le gourou et les adeptes.
  11. Je pense que la question n'est pas si simple, à la question sanitaire, s'est opposé la question économique. ... Les concerts, c'est du commerce, du tourisme. (Les boites de nuits vont d'ailleurs s'appuyer sur ces concerts pour pouvoir réouvrir.). L'opinion sociale majoritaire a réclamé de vivre comme avant, les municipales se profilaient, les campagnes pour les élections présidentielles ont débuté, il faut plaire à ceux qui vont voter. et j'oublie sans doute encore bien d'autres leviers qui n'ont rien à voir avec la santé publique. Je crois que malheureusement la vraie question est quel est le prix de la santé et de la vie des plus à risque. Et je crois que tant que ce coût est "acceptable" pour la majorité de la population, alors ça va, on pourra continuer à vivre comme si de rien n'était. Lorsque le coût sera trop élevé, on reconfinera. C'est juste une question d'équilibre entre gain et perte.
  12. Pour beaucoup de personnes, c'est l'Autre, que ce soit par besoin de reconnaissance sociale, par besoin d'amour. Pour d'autres, c'est l'argent.
×