Aller au contenu

Henri.

Membre
  • Compteur de contenus

    1 263
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    3,341 [ Donate ]

À propos de Henri.

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 11/09/1972

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. On peut pas toujours être à son maximum...
  2. C'est ce qui fait rire des milliers d'enfants malades. Magnifique qualité... Les uns et les autres sont aussi de grandes personnes, et elles veulent donner leur avis sur ton humour, ton vocabulaire ou tes principales qualités. Cet avis est plutôt positif. On peut se faire bannir facilement d'un forum. Plus difficilement du cœur des gens. Je sais, tu n'as rien demandé. On ne t'a rien demandé non plus. Si des gens t'apprécient, c'est qu'on a ce qu'on mérite. Tant pis pour toi...
  3. D'autant plus intéressantes. Surtout qu'avec toi on ne s'ennuie jamais. C'est une de tes qualités. Si j'étais conciliateur ici je demanderais aussi à @Caezde ne pas te bannir, comme je te demanderais de ne pas tout faire pour être banni. Et rien que pour ton cas j'exigerais un salaire (Si les séances sont vraiment longues, je me ferai payer à l'heure)
  4. @Sittelle @Jane Doe. Merci de me prêter ces qualités. Il y a aussi une question de temps. Aussi attaché qu'on soit à un forum, la vie IRL prime. Il faut aussi concilier ça. Pour ce qui est de discuter l'utilité du bannissement, le conciliateur que je suis amènerait également la discussion sur la question de l'utilité de se faire bannir...
  5. Le bon en est déjà sorti. Je dis pas non pour le pop-corn...
  6. Henri.

    Qu'est ce que penser ?

    Cette philosophie catholique, comme celle de Descartes, s'inscrit dans le courant de la contre-réforme. Sa faiblesse tient à ça, sa finalité est son prémisse... C'est écarter qu'il y a aussi de la noblesse à ne pas penser, ou à penser contre soi. C'est le point faible de cette philosophie, qui ne tient compte d'aucun contexte. Hors la noblesse d'une pensée ne se juge que par le contexte...
  7. Henri.

    Qu'est ce que penser ?

    Ce choix est pour lui le plus haut degré de pensée. Ce n'est pas une question pour lui de nécessité, mais de dignité. La dignité de l'homme consiste à bien user de la pensée, puisqu'il pense. La noblesse de l'idée n'est pas seulement de répondre aux questions, mais aussi d'expliquer les réponses...
  8. Henri.

    Qu'est ce que penser ?

    Pascal trouve utile de formuler sa célèbre phrase pour amener l'homme à croire en Dieu. C'est ce que signifie pour lui s'appliquer à bien penser. Il n'y a pas pour lui d'hommes qui pensent et d'autres pas, mais des qui pensent bien ou mal. Il y a des gens qui réfléchissent bien ou mal, ou pas. Mais tout un chacun pense...
  9. Henri.

    Qu'est ce que penser ?

    Plutôt que c'est la pensée qui fait la dignité de l'homme, ce qui le différencie des autres espèces vivantes. Je pense que la différence entre l'homme et les autres espèces n'est pas de penser, mais de se penser. Question dignité, les autres espèces en auraient à nous apprendre... C'est vrai. Noblesse de pensée n'est pas pensée de noblesse... Réponse, question, hypothèse fonctionne aussi. Réponse : le ciel est bleu. Question : pourquoi..? Hypothèse :parce que... Tout est arbitraire. Notre liberté de pensée consiste à décider de l'arbitraire...
  10. Henri.

    Pensées négatives

    C'est ce que je pensais aussi...
  11. Henri.

    Pensées négatives

    Au temps pour moi, je n'avais pas saisi l'euphémisme dans l'énoncé de départ. Tu as raison, dans ce cas le traitement médical est la solution...
  12. Henri.

    Pensées négatives

    J'ai aussi choisi la bienveillance. C'est pourquoi je ne chasse jamais mes pensées négatives, mais les accueille avec bienveillance. Elles expriment quelque chose. Elles ont autant le droit de l'exprimer que les pensées positives. Comme l'indique @January, la méditation peut aider. Remplacer le jugement par la bienveillance est essentiel. Ça ne veut pas dire que je nie la negativité des pensées. Il y a des pensées négatives et positives. C'est leur donner autant d'écoute malgré leur différence. C'est se donner la possibilité de choisir quelles pensées je veux garder et celles que je ne veux pa
  13. Henri.

    Pensées négatives

    Qui n'est pas pollué par des pensées définies comme négatives..? C'est comme le naturel, ça revient au galop... J'ai compris qu'il n'existait aucune loi ou obligation dans l'absolu à se sentir bien ou mieux dans ma peau. Mieux, j'ai le droit de me sentir mal... Encore une fois, rien n'oblige à avoir un comportement bénéfique ou positif pour son entourage, ni même pour soi. Pour ce qui est du traitement des pensées négatives, pour ce qui me concerne, la réponse m'a été donnée par mon chien. C'est un très gentil chien, qui est vieux et quasiment aveugle. Dès qu'i
  14. Rien n'empêche de proposer le nom de Samuel Paty pour la prochaine promotion, puisque ce sera le tour traditionnel du masculin...
  15. Henri.

    Travailler ses défauts

    La force est une intensité, donc une mesure. La douceur est l'intensité mise au service du doux. Plus on est doux, plus la force allouée à la douceur est intense... Tu confonds deux choses parce que tu les mets sur le même plan. La force est une intensité, l'amour l'objet sur le quel s'exerce l'intensité. Pour toi, comme pour beaucoup, la violence est une manifestation exclusivement brutale et négative. L'intensité qui va jusqu'à la violence ne peut être que négative. Comme si être doux, calme allait de soi et signifiait absence d'intensité. Hors il faut dépenser autant de force pour l
×