Aller au contenu

narcejo

Membre
  • Contenus

    387
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de narcejo

  • Rang
    Forumeur survitaminé
  • Date de naissance 03/22/1979

Informations Personnelles

  • Pays

Visiteurs récents du profil

2021 visualisations du profil
  1. En même temps, quand on pense "culture" on pense classiquement aux origines : les Fleurs du Mal, la légende des Siècles, etc. C'est vaste. Personnellement je pense que la contre culture, avant tout, est une nouvelle culture qui ne s'assume pas. Un peu comme certains homosexuels avant le mariage pour tous. Mais ce sont des faits.
  2. Il y a pire que les sous-cultures : la contre-culture, et alors là, Internet en fait partie.
  3. Quand on regarde des nuées d'oiseaux, on dirait des formations intelligentes, mais en fait non, ce ne sont que des comportements émergents d'une intelligence distribuée. Quand on regarde des secrétaires sortir d'un bureau, comme Bigard, on pense à un lâcher de salopes, mais en fait non : ce ne sont que des salariées avant la pause déjeuner. L'histoire des idées politiques (cours enseigné à sciences po) démontre que la pensée précède. Sinon, il n'y aurait même pas de culture. Ici la politique, mais c'est une pensée extrême, il y a d'autres exemples.
  4. La Corse, le Pays Basque, le Canada français.
  5. La courbe d'un sismographe, ou celle de la Bourse quand on est un actionnaire fauché comme les blés...
  6. narcejo

    Que veut dire ...

    En gros, donc, faut être sage comme une image. Sinon dans ce monde hostile, on perd nos dents de sagesse.
  7. narcejo

    émoticones

    Au début de ma "vie" forumique, j'étais perplexe, beaucoup de mess méritaient de ma part un +1. Puis, vu la difficulté (beaucoup de mes messages ont été plussoyés sans mon consentement, d'autres moins alors que je me suis honnêtement demandé pourquoi). Au final, ceux qui les méritent vraiment (les +1) résistent aux aléas de ce qui n'est qu'une conversation. Les autres, bah je n'arrive même pas à me mettre à leur place. Non franchement, les smileyx c'est quand on connaît des gens (du forum ou non, enfin ceux à qui on pense en écrivant), sinon ben....
  8. Sz réjouir du bonheur d'autrui Se réjouir du bonheur d'autrui. + 1 je pense en être au moins là. Tant qu'il y a de bonnes gâteries au mariage, genre Saint-Honoré. Non, je pense que nous nous comprenons : je maintiens mon +1.
  9. C'est vrai. D'abord il y a l'amour de la famille. Hé, on n'y peut même rien, en fait, il paraît que c'est génétique. Ensuite, l'amour du canton. Puis l'amour de la commune (j'ai un peu de mal). Puis l'amour de la région (curieusement, c'est de transition). Puis : l'amour de la Nation. Et alors là celui-là, je vous dis pas, mourir au Mali, c'est comme quand on faisait la même chose en Afghafanistan, l'amour cantonal en moins. Il faudrait être déiste pour dire si ou non ça vaut mieux.
  10. Avec ce genre de raisonnement on reste puceau à quarante ans (sic !) Attention à l'amour platonique, celui à sens unique, ou qu'on ne rencontre qu'une fois dans sa vie (à l'inverse des carrefours giratoires). Pour pas se perdre il y a la carte du Tendre. Sinon, vous êtes foutus (ou puceau, c'est selon).
  11. Je bouffe ma planète nourricière depuis que je suis tout petit. A l'adolescence, je l'ai fumée. Avec bien l'intention qu'il n'en resterait plus rien, même après ma mort. Selon mes gouvernements, ma vie ou ma mort importait beaucoup. Le réchauffement climatique n'est pas de ma faute. Ma planète mère m'enterrera avant que je ne l'enterre, c'est la seule certitude.
  12. J'anticipais sur la prochaine réforme Un jour il me semble bel et bien avoir entendu le Premier ministre évoquer le trop grand nombre d'arrêts maladies. Au fait, je savais même pas que l'employeur pouvait contester une qualification d'accident du travail. C'est dire si j'atterris, un peu désabusé.
  13. narcejo

    partis autoritaire

    "La Réforme", c'est un mouvement de pensée fédérateur dans la classe politique mais aucun parti n'a encore choisi de se baptiser comme ça. Autrement c'est quoi un autoritarisme partisan ? Un genre truc comme "le faisceau" en Italie dans l' Entre deux guerres. (?) Je crois davantage que la politique politicienne, et d'autres choses en entraînant la désaffection des électeurs, risque d'entraîner des situations encore inconnues jusque là. Peut-être une monarchie constitutionnelle, comme les Anglais, ça a l'air de marcher.
  14. narcejo

    La quête de l'immortalité

    J'pense, cette thématique doit se rattacher à l'université de la Singularité, le transhumanisme, les intelligences artificielles, le tout numérique, etc, un changement profond de la condition humaine mais qui vise son amélioration -l'augmentation du bien-être doit être pris en compte. On ne meurt déjà plus, de nos jours, de passion illiaque -l'appendicite-, bientôt le Sida sera du passé, et déjà l'on s'emballe en se pensant immortel. L'esprit l'est. Du moins en est-il persuadé, puisqu'il ne voit pas son propre futur. Je ne pense pas que les politiques actuelles des dirigeants se préoccupent tellement d'espérance de vie. Plutôt des rentrées d'argent en rapport avec le système de l'assurance maladie. Il s'agit plus de compromis avec la morale (les politiques) que d'une réelle ambition, du coup c'est à se demander si, même théoriquement possible, l'immortalité (qu'on ne cherche pas vraiment, en dépit du cinéma de s.f), ce ne sera pas plutôt, en guise d'évolution, une régression plutôt à un moment donné, on n'est pas les enfants de Louis Pasteur malheureusement. Et les guerres bactériologiques me paraissent plus proches que les avancées technologiques.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité